did you sleep well ? + Kira



 
Recherche de liens ?
Tu as l'idée parfaite d'un lien en tête
mais à la flemme de créer un scénario?
Le sujet de recherche de lien est pour toi !!!
C'est dans ce sujet que tu trouveras ton bonheur!
Scénario coup de ♥️

Rejoins-nous sur Discord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
did you sleep well ? + Kira
avatar
Messages : 109
Sam 21 Juil - 5:08
Toujours aussi impatient, toujours aussi énergique, tu n’attendais pas une seconde à peine sortie du lit pour te préparer. Même pas le temps d’aller prendre ton petit déjeuner, ta seule idée était de partir. Aujourd’hui, vous vouliez vous réunir avec ton groupe d’amis pour tenter de réaliser une nouvelle figure assez compliqué au skate parc en vue du concours qui aura bientôt lieu et tu ne pensais qu’à ça. Tu ne voyais qu’au travers de ta fidèle planche à roulette et tu t’en sortais pas mal. Il faut dire aussi que toi, tu avais l’avantage de ne pas rester immobiliser trop longtemps dans un platre, tu guérissais très vite et tu pouvais donc y retourner aussitôt. Dans tous les cas tu étais casse-cou et sans doute rien ne te changerait. Tu descendais à tout vitesse en passant devant la cuisine dans laquelle Henry était installé, les yeux rivés sur son journal, la tête presque dans son café. « Bonjour papa ! » Ca y est tu arrivais à le dire sans culpabiliser pour tes parents décédés, c’était sans doute ce qu’il auraient voulu que tu fasse. Surtout avec ta sœur en voit de disparition dans la nature, ta vraie sœur, celle à qui tu en voulais. Pas Malia qui maintenant remplissait ce rôle à la perfection. « Bonjour Fiston… Tu sors déjà ? Tu veux pas prendre un petit déjeuner avant ? » Tu étais super énergique, tu avais d’ailleurs hoché frénétiquement de la tête pour confirmer que tu comptais bien sortir. « Non merci j’ai pas faim. Je vais au skate parc j’vais tenter une nouvelle figure au top pour le concours ! » Henry soupirait presque. Ce gamin allait le tuer et surtout se tuer avec ce foutu skate. Mais il l’aimait ce gosse aussi. Il t’aimait vraiment. « Très bien, fais attention bonhomme et rentre pas trop tard et pense à manger ! »

Ni une ni deux, tu avais repris ta course en direction de la sortie. A peine les pieds dehors tu avais jeté ta planche pour sauter dessus et rouler avec jusqu’en direction du skate parc. Il n’était pas vraiment à côté mais en ce début de matinée, tu pouvais te permettre de t’aider des routes pour aller plus vite, jonglant ainsi avec le trottoir, évitant les passants et les obstacles. Et finalement tu avais rejoint le lieu voulu. Tu étais encore le premier arrivée ce qui n’était pas plus mal. Avoir les rampes pour toi et ne pas toujours devoir attendre indéfiniment. Cependant, alors que tu allais te lancer, une odeur vint attirer ton attention. Tu la connaissais et plutôt bien même. Kira. Ce qui t’étonnait c’était quelle soit ici à cette heure. Etait-elle à la recherche de quelque chose. Encore une mission pour la meute dans laquelle tu n’étais pas mit au courant car on te considérait trop jeune.. Bien trop curieux, tu te décidais à aller rejoindre la meilleure amie de ta sœur en retrouvant sa trace avec ton odorat bien plus développé qu’autrefois, que tu avais entrainé avec la coyote. Quelle ne fut pas ta surprise de la retrouver endormi au milieu de nulle part dans des circonstances assez étrange. « Kira ? Kira ? » Il la secouait un peu en même temps en espérant ne pas la brusquer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 178
Mer 1 Aoû - 2:26
Voilà, ça recommençait. Je pensais m’en être débarrassée. C’était l’évidence même, c’était terminé. Mon renard fou avait disparu, j’avais réussi à le dompter Il me laissait enfin tranquille et libre de vivre ma vie comme je l’entendait. Il aura mis moins de temps que celui de ma mère à plier devant ma volonté. Grace à Scott. Grace à Malia. Grace à toute la meute. Mais je me trompais. Encore une fois, c’était l’évidence même. Il attendait son heure, tapis dans l’ombre. Il attendait que je me sente confiante, que la panique s’en aille, que je me crois à nouveau forte, plus forte que Noshiko, pour recommencer. Frapper. M’humilier. Oui, ça recommençait. Je le savais parce que j’avais frais. J’avais sans doute laissé la fenêtre ouverte. Mais ça ne collait pas, car j’étais persuadé que je l’avais fermé cette fenêtre. De toute façon, avec deux kitsune dans la maison, il ne pouvait rien arrivé, n’est-ce pas ? C’est ce que je me disais. J’étais forte, même sans mon renard. Donc, je disais que je sentais l’air frais sur ma joue, mais je ne me réveillais pas pour autant. J’avais du sommeil à rattraper et pour une fois que j’arrivais à dormir du sommeil du juste, je n’allais certainement pas m’en priver. La veille, j’avais une nouvelle fois suivie Theo. C’était plus fort que moi, je voulais savoir ce qu’il mijotait. Je n’avais pas confiance en lui et bien que je face confiance à ma meilleure amie, je savais combien les sentiments, ça pouvait aveugler. Ce type, je ne l’aimais pas, voilà tout, et il fallait que je sache ce qu’il avait derrière la tête, parce que ça ne me disait rien de bon. J’étais donc rentrée totalement épuisée, et je m’étais couchée encore habillée, bien que j’avais tout de même pris le temps de retirer mes chaussures. Je pris soudain conscience que quelqu’un m’appelait. J’entendais très distinctement mon prénom. J’ouvris les yeux. Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir le visage de Milo, le petit frère de Malia. Que faisait-il dans ma chambre ? Non, attendez une petite seconde. Ce n’était pas ma chambre. M’étais-je endormie chez Malia ? Mais ce n’était pas sa chambre non plus. « Milo ? mais ou est-ce que j’suis ? » m’étonnais-je, après m’être longuement frotter les yeux. Je m’étais réveillée au milieu de nulle part. Encore une fois. La dernière fois, c’était dans les bois et j’étais couverte de sang. Le mien, heureusement. Mais je m’étais posée la question un milliard de fois avant d’en être certaine. Et là fois d’avant, devant le bar de Derrek. Mais aujourd’hui, apparemment je me trouvais dans un skate parc. Pourquoi diable mon renard m’avait-il entrainée jusqu’ici ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 109
Ven 31 Aoû - 13:07
Si autrefois tu ne parvenais pas à différencier une créature surnaturelle d’une autre et à peine un humain d’un loup, tu avais depuis énormément entrainé ton odorat qui une fois à son maximum se montrait même presque plus développé que d’autre loup lambda. Tu étais jeune et plus faible que le reste de la meute, tu le savais et justement tu restais une proie facile pour tous les ennemis de Scott, c’est pourquoi tu compensais en aiguisant tes sens. Ton odorat, ton ouïe, ton sens de l’observation. Tu pouvais donc affirmer sans la moindre hésitation que c’est l’odeur de Kira qui avait attiré ton attention. Maintenant la question était de savoir ce qu’elle faisait ici de si bonne heure. Ce n’était pas vraiment son genre, surtout qu’elle était seule. Elle n’avait pas de raison d’être ici. Bien trop curieux, tu ne pu t’empêcher d’aller voir la raison de sa présence ici.

Il ne te fallut pas bien longtemps pour la retrouver non loin du vieux skatepark que tu occupais pour répéter tes figures sans être dérangé. Tu avais toutefois été bien plus étonné de la voir allongé dans l’herbe. Ton premier réflexe fut de t’inquiéter en imaginant qu’elle soit blessée, allongé dans l’herbe depuis des heures. Pourtant tu ne sentais pas de sang ni l’odeur de la peur. C’est alors que tu avais compris qu’elle était endormie. C’était étrange. Que faisait-elle ici ? Tu n’avais pas conscience de ses problèmes de kitsune et tu n’avais jamais envisagé que les histoires de somnambulisme dans lesquelles le malade se réveille loin de chez lui soient vraies. Tu te décidais alors à la réveiller en essayant de ne pas la brusquer. Lentement, la renarde avait ouvert les yeux, tout aussi surprise de voir le jeune loup, qu’il ne l’avait été de la trouver ici. Elle semblait perdu ne comprenant pas vraiment où elle était. « Euh vers la forêt, pas loin du vieux skatepark… » Il se passait clairement quelque chose si même elle ne savait pas ce qu’elle faisait là. « Tu te souviens pas être venu ici ? T'as mal quelque part ? » Milo se questionnait sur les raisons de sa présence ici. Il ne savait pas trop quoi faire. Il lui aurait bien prêté sa veste mais du haut de ses treize ans, il y avait encore un écart de taille entre eux et pour ses chaussures, ça devait être pareil. Il la laissait reprendre ses esprits. « Tu veux que j’appelle Malia ? Ou Scott ? » Ca lui semblait le mieux à faire mais il se disait peut-être qu’elle ne voulait pas mettre tous le monde au courant. Il pouvait le comprendre, mais maintenant qu’il savait, il voulait bien aussi savoir ce qu’il se passait. Un peu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 178
Sam 8 Sep - 8:21
J’avais bien conscience de l’air frais qui me caressait le visage, j’avais même eu un frisson à un moment donné, ce qui est tout de même idiot, car je ne ressens pas le froid. L’odeur des bois aurait également du m’alerté, mais je continuais de roupiller comme si de rien n’était. Je me disais seulement que j’avais mal dû refermer la fenêtre de ma chambre. Une partie de mon être savait parfaitement que je n’avais jamais ouvert cette fenêtre, mais l’autre, celle qui était encore endormie, refusait de coopérer et de se bouger le cul pour me sortir des bras de Morphée, dans lesquels, je me sentais si bien. Je n’avais plus dormi aussi bien depuis combien de temps déjà ? Longtemps. Très longtemps, car en vérité, je ne m’en souvenais plus. Il faut bien le dire, j’avais nettement plus de préoccupations que n’importe quelle fille de mon âge. Mais les autres filles de mon âge, savaient qu’elles vieilliraient de façon normale, qu’elles disparaitraient plus ou moins en même temps que celles et ceux avec qui elles avaient grandi. Moi, je survivrais à tous mes amis et même à mon père, le concept de normalité chez moi, n’avait donc rien à voir avec celui des autres filles de mon âge. J’entendis des bruits de pas, et mes narines captèrent une odeur familière, mais je ne me réveillais pas pour autant. En fait, je ne savais pas si ce que je sentais, et ce que j’entendais était réel. Ça pouvait très bien faire partie de mon imagination. Encore une fois, une partie de moi était en alerte, mais l’autre refusait encore et toujours de coopéré. Je soupirais dans mon sommeil, jusqu’à ce que la voix du frère de Malia ne me tire de mon sommeil. Là, la surprise du se dessiner sur mes traits, car je n’avais la moindre idée de ce que je faisais là, ni même de l’endroit ou je me trouvais. C’est d’ailleurs la première chose que je demandais à l’adolescent. Il me répondit que j’étais dans les bois, pas très loin du skate-park. Comment diable avais-je pu aller jusqu’ici sans m’en rendre compte ? « Oh non … ça recommence ! » blêmis-je, en guise de réponse. En effet, je ne me souvenais de rien, et pour cause, je dormais. Par chance, je n’étais pas en pyjama, j’avais dû m’endormir toute habillée, mais j’étais en chaussettes, et j’avais les bras nues, d’où cette sensation de fraicheur que j’avais cru ressentir. Ce n’était donc pas la fenêtre, comme mon esprit se l’était imaginer. « Non, ça devrait aller. Merci de m’avoir réveiller ! » lui indiquais-je. Je préférais éviter que Scott et Malia n’apprenne cette histoire. Je savais que j’allais devoir le dire, que ça avait recommencer, mais pour le moment, je n’en avais pas la force. Je retirais une feuille morte de ma tignasse, et me frottait les vêtements afin d’ôter la saleté qui s’y était coller. Depuis combien de temps étais-je là ? Je n’osais à peine imaginer ce qui aurait pu se passer si quelqu’un, autre que Milo, m’avait trouvé. J’aurais sans doute fini avec une balle ou une flèche entre les deux yeux. Ou pire. « Tu dois surement te poser des questions ? » lui demandais-je. Il était en droit de savoir certaines choses. D’accord, il était jeune, mais ce n’était sans doute pas la meilleure des choses à faire que de le laisser à ce point dans l’ignorance.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 109
Dim 16 Sep - 14:04
Milo avait vraiment été étonné de trouver Kira ici, étendue dans l’herbe. Sa première crainte avait été de la retrouver grièvement  blessée. Il ne sentait pas de sang, mais il y avait plus d’une façon d’être blessé et Milo le savait. Heureusement elle ne semblait que dormir. Cela n’expliquait pas ce qu’elle faisait ici, mais son visage paisible et dénué de souffrance avait au moins eut le mérite de rassurer le jeune loup, qui avait prit l’initiative de la réveiller. Il se demandait tout de même ce qu’elle faisait ici et pourquoi par tous les diables dormait elle au milieu de la forêt. Parce que ce n’était pas anodin, et surtout vraiment pas à côté de chez elle. Il l’avait réveillé en essayant de ne pas la brusquer mais ce fut raté. Un air de surprise s’était emparé du visage de la kitsune qui s’était redressé en trombe tout en demandant au jeune Tate s’il savait où elle était. Jusque là oui, il pouvait l’informer mais pour la suite, il n’allait sans doute pas avoir beaucoup de réponse à lui accorder. Il fut surpris de voir qu’elle ne soit pas inconnue à ce genre d’événement. Milo ne savait pas que Kira souffrait de ce genre d’événement. Après il restait moins présent que les autres membres de la meute dans la vie quotidienne. Il finissait même par se demander si les autres membres étaient justement au courant de ce dont elle souffrait. Toutefois, il lui demandait si elle souhaitait qu’il prévienne Scott ou Malia. Par instinct Milo voulait immédiatement se fier à son alpha mais la Kitsune ne semblait pas partager son envie. Par ce refus le Tate comprenait immédiatement que le reste du groupe n’était pas au courant. Pourquoi tant de secrets. « Je … Je dois pas en parler aux autres ? » Il se sentait confus, ne savait pas trop quoi faire. Il la suivait du regard quand elle se redressait, époussetant ses vêtements avant d’arranger ses cheveux. Le jeune loup restait silencieux se demandant bien ce qu’il lui arrivait. Kira devait l’avoir compris à son regard, il ne lui fallu pas bien longtemps pour comprendre qu’il souhaitait avoir des renseignements « Oui je veux bien… » Il restait silencieux, lui faisant signe d’aller sur le banc du skate parc plutôt que de rester dans l’herbe. « Pourquoi tu te réveilles dans l’herbe, t’es somnambule ? » C’était déjà pas mal comme réponse mais il en avait tellement d’autres encore. Peut-être que la jeune Yukimura allait regretter de lui avoir demandé s’il avait des questions. « Et ça t’es déjà arriver ? Et c’est normal ou à cause du kitsune ? Et pourquoi tu le dis pas aux autres ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 178
Dim 23 Sep - 6:00
Je savais qu’en parler à Scott et au reste de la meute était la meilleure des choses à faire, mais je n’y tenais pas tant que ça. Parce que je savais que la solution ne se trouvait pas à Beacon Hills. La solution se trouvait dans le désert, auprès des Thérianthropes. Je le savais, ma mère le savait. M’en sortir, ça prendrait des années, le temps que je maitrise totalement le renard en moi et plus personne de la meute ne serait encore en vie. C’est la raison pour laquelle, je refusais d’en parler, parce que je ne voulais pas partir. Scott disait que j’étais capable de réussir toute seule là ou ma mère avait échouer quant elle avait mon âge. Je ne sais pas s’il le pensait vraiment ou s’il ne disait pas ça pour me rassurer. Dans tous les cas, même si j’avais une confiance aveugle en lui, je n’étais pas capable de le croire. Je savais pourquoi, je n’avais pas confiance en moi. Je laissais le renard me dominer, alors que c’était à moi de le faire. Il ne tenait qu’à moi de m’en sortir, mais aujourd’hui, je n’étais pas assez forte pour m’en sentir capable. Enfin, fort heureusement, je n’avais pas l’air d’avoir commis de dégâts irrépressibles. Si tel était le cas, Milo l’aurait senti. Il était encore très jeune, mais son ouïe était tout de même déjà fort développer. « Je préfère éviter ! » que je lui dis alors, avec un pauvre sourire en coin. Pauvre Milo, il ne savait vraiment pas comment réagir. Je le comprenais, car il était normal d’avoir ce reflex, prévenir notre alpha. Mais, je ne voulais pas que Scott soit au courant que ça recommençait, parce que nous avions bien assez de soucis comme ça. Il me fit signe de le suivre et nous allâmes nous assoir sur le banc, c’état toujours mieux que de rester dans l’herbe. Voyant qu’il semblait perdu, je lui demandais s’il souhaitait en savoir plus. Je ne savais pas trop par ou commencer, j’avais tout de même peur de mal agir. Je m’apprêtais à me lancer, mais il fu plus rapide et me posa toute une série de questions, ce qui me fit sourire. Mais, pour autant, je ne l’interrompis pas. « On peut parler de somnambulisme, oui. » commençais-je. En tout cas, pour le commun des mortels, c’était ça. Mais en réalité, c’était beaucoup plus. Je secouais la tête pour signifier que oui, ça m’était déjà arrivé. « C’est le kitsune, en effet. Je n’arrive pas à la contrôlé et il y a des moments, quand je dors par exemple, ou il prend le dessus. Dans ce genre de situation, je ne suis plus moi-même et j’arrive à faire des choses totalement incompréhensibles, comme parler le japonais, alors que je ne parle pas le japonais. J’ai même cru que j’avais tué quelqu’un une fois, mais ça n’était pas moi. Quoiqu’il en soit, je n’arrive pas à le contrôler. Scott dit que j’en suis capable, mais je ne sais pas si c’est vrai. » expliquais-je, toujours avec le même pauvre sourire. « C’est pour cette raison que je ne veux pas qu’il le sache. Ça c’était calmé, j’étais tranquille depuis des mois et voilà que ça recommence ! » j’ajoute alors, en soupirant. « Ce n’est pas le bon moment, on a déjà bien assez de problèmes à régler ! » continuais-je.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: