See ya Wolfgang [Ft. Slade]



 
Recherche de liens ?
Tu as l'idée parfaite d'un lien en tête
mais à la flemme de créer un scénario?
Le sujet de recherche de lien est pour toi !!!
C'est dans ce sujet que tu trouveras ton bonheur!
Scénario coup de ♥️

Rejoins-nous sur Discord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
See ya Wolfgang [Ft. Slade]
avatar
Messages : 529
Mer 14 Mar - 17:14
ft.
Slade Steel
See ya Wolfgang
« Tonton ! Par ici, je l'ai trouvé. »

Tu te permettais toujours de parler français en compagnie de chasseurs Steel, et particulièrement de ta famille. Évidemment, une chasse ne pouvait être plus fructueuse qu'avec une entraide parfaite entre chaque tueur. Ta langue maternelle avait ainsi toujours fait partie intégrante de tes chasses accompagnées. La parole était bien plus fluide, bien moins difficile à sortir que l'anglais avec lequel tu t'étais débrouillé pendant toutes ces années aux États-Unis... Tu rêvais de pouvoir repartir dans les forêts d'Europe, chasser les créatures surnaturelles comme tu en avais l'habitude en compagnie d'autres tueurs Steel. Ici, le jeu n'était plus le même. Les règles changeaient et l'anarchie était bien moins jouissive... Tu n'avais jamais eu pour habitude de chasser dans la ville, Paris n'ayant que peu de temps fait partie de ton secteur. Beacon Hills était vraiment une plaie dont toi et ta famille deviez vous débarrasser au plus vite.

En cette matinée bien hâtive, ton oncle Slade t'avait réveillé brutalement afin d'orchestrer une chasse à laquelle vous vous étiez préparé quelques jours auparavant. Les loups semblaient de plus en plus futés, et il devenait toujours plus difficile de les débusquer. Votre présence à Beacon Hills était désormais connue de bien des créatures, et leur méfiance s'était considérablement accru. C'était trois semaines plus tôt que toi et ta famille sur le terrain surveilliez le cas d'une créature à Beacon Hills... Vous aviez désormais en votre possession le profil du Hellhound de Beacon Hills. Mieux encore, vous connaissiez l'identité de sa fille et du père de l'enfant... Vous vous étiez rapidement mis en tête d'affaiblir la créature en la repliant peu à peu sur elle-même. Lui retirer premièrement tout les êtres en qui elle tenait... Sa fille était sûrement la proie la plus difficile à capturer, jalousement protégé par la jeune femme. Ce n'était cependant pas le cas du mari, un voleur d'une compagnie plutôt douteuse... Quoi qu'il en soit, c'était sur ses traces que vous vous étiez aujourd'hui précipité !

Il y avait de cela quelques jours, un tueur que vous aviez embauché s'était vu attribuer la mission d'assassiner votre homme... Le chasseur échoua cependant lamentablement, octroyant à votre cible le savoir qu'il était recherché. Les choses ne s'étaient pas passé comme prévu, et l'homme quitta son domicile afin de se cacher quelque temps. Toi et Slade aviez aujourd'hui pour but de retrouver la cible et de l'abattre. En plus de constituer un parfait moyen d'affaiblir le Hellhound, il s'agissait de même là d'une chasse au Kanima. Outre garnir d'autant plus ta liste de chasse, prélever quelques doses de venin sur ce spécimen serait pour toi très appréciable !

« Regarde par-terre... Le liquide translucide. » Tu continuas en désignant à ton oncle la mince flaque sur le béton légèrement mouillé.
« C'est certain qu'il s'est réfugié là... » ajoutas-tu, observant désespérément le motel de Beacon Hills à une vingtaine de mètres...

Vos pistes vous avaient en effet rapidement mené en ce lieu. Quelques bavards dans les bars et espions dans les rues vous avaient donné de magnifiques informations en l'échange de billets verts... Vous aviez vraisemblablement bien fait, car la bête était désormais piégée entre vos filets ! L'unique problème résidait dans l'actuelle localisation assez risquée du Kanima... Le motel était plutôt petit. De même, il n'était pas très réputé pour sa superbe isolation. Si vous souhaitiez l'attraper, vous devriez être très futés, et ce afin de n'attirer aucun soupçon.


Monsters are real
Ghosts are real too. They live inside us and sometimes, they win. We're the one who kill these winners...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Dim 22 Avr - 0:58
Wolfgang
with Louis & Slade

Le motel. Bien joué Louis. On va l’avoir !

C’était une évidence. L’erreur n’était pas permise. L’échec non plus. Ce n’était pas juste un Kanima dangereux, c’était le père de la fille du Hellhound brésilien. De ce fait c’était une faiblesse du monstre de feu. La suite serait sa fille. Bien entendu.

***

Le premier assassin ayant échoué, tu avais préparé Louis pour la mission. Après tout, sa mère Maria et son père Hector, ainsi que toi, l’avez préparé toute sa vie. Il était un puissant chasseur sous les traits d’un gamin, ce qui lui permettait d’avoir certains acces que tu ne pouvais avoir. Ni toi ni tes enfants. Il était le seul à pouvoir marcher dans un lycée ans attirer l’attention. Il était le seul à pouvoir débusquer certaines créatures. Et il était comme ton fils : une fierté. Aussi, avec lui, vous aviez traqué les informations pour déloger le fameux Wolfgang Hohenmacht, et il s’avérait que le pleutre avait fui après avoir tué le premier assassin. Sous forme animal qui plus était, à en juger par le liquide que Louis avait trouvé.

***

Tu voulais néanmoins vérifier. Tu avais tes gants, aussi le liquide ne ferait pas effet. Tu le touchas, d’un doigt, et le sentais. Puis tu laissais tomber une goute sur les quelques fourmis près du sol, pour les voir s’arrêter.

C’est bien du Kanima. Bon allons y.

Ton neveu te tendit un mouchoir pour que tu enlèves le liquide de tes gants, et vous partiez vers le motel. La discrétion était de mise, néanmoins il y avait aussi de fortes
chances que le traqué ne connaissent rien de vos têtes. Aussi l’approche première était plutôt simple : vous avanciez comme de simples humains, vacanciers ou policiers, et une fois à l’accueil, tu montras la photographie de Wolfgang. Après tout vous l’aviez surveillé cet homme. Vous en aviez des photos.

Bonjour. Avez vous vu cet homme ?

L’homme à qui tu parlais répondit que c’était confidentiel, et tu lâchais la bombe comme quoi il s’agissait d’un meurtrier. N’était-ce pas une vérité, en soit ?
L’homme rétorquas qu’il n’avait aucune garantie que vous ne l’étiez pas aussi, aussi attrapas tu son col et le tiras tu férocement vers ton visage.

Ecoute moi bien. Ce monstre a décimé une famille toute entière à coup de marteau, car sa femme ne lui a pas obéi. J’espère que tu te rends compte que tu héberges un foutu meurtrier qui a besoin de faire le mal. Maintenant. Où. Est. Il ?

Ta voix rauque et le fait que tu faisais parler ta colère, la déguisant juste quelque peu pour ne pas avoir a avouer que c’était un être surnaturel a un humain qui n’était peut être pas au courant, le tout en prononçant lentement la dernière question, fit cracher le morceau au réceptionniste qui bredouilla un numéro : Neuf.
Wolfgang était donc dans la chambre neuf. Ou alors le réceptionniste venait de t’ajouter toi et ton neveu à la liste de ses ennemis.

Te tournant vers Louis, alors que vous vous dirigiez vers les chambres, tu parlas en français :

Bon comment tu veux faire ? On peut faire un sandwich si tu veux. L’un de nous va devant, l’autre passe par derrière. Si on peut l’attirer à la porte d’entrée, et ainsi laisser à l’autre le temps de l’avoir discrètement dans son angle mort, on peut peut être régler cela sans que chaque client du motel sache ce qu’il s’est passé. Mais comme tu le sais chaque plan peut échouer en un rien de temps.

C’était une leçon que tu lui avais appris bien tôt : le plan échouait souvent, c’était pourquoi il en fallait plusieurs. Seuls les idiots ou les génies pouvaient se permettre de ne suivre qu’un seul plan.
Et la, vous vous attaquiez à un gros morceau. Il allait falloir en avoir en réserve, de ces plans.

electric bird.



Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 529
Sam 23 Juin - 12:03
ft.
Slade Steel
See ya Wolfgang
L'approbation de ton oncle fut rapide. La kanima était bien parti dans ce motel ! Il fallait dire que son poison le trahissait bien facilement, particulièrement lorsqu'il s'agissait de chasseurs comme vous. Tu souris légèrement en tendant un mouchoir à Slade... L'épais liquide translucide sur ses gants faisait assez tâche dans l'allure générale de son personnage. Ce fut ainsi une fois les mains propres que votre marche reprit en direction du large bâtiment. Tu imaginais déjà la ruse que vous devriez employer afin de débusquer votre rat. Il fallait dire que tu avais toujours agi de telle sorte à ne pas te faire repérer ! Ces temps-ci particulièrement, il était bien dangereux de faire un petit show de chasseur au milieu d'un nid infecte de créatures... Du moins, c'était là ta pensée, car ton oncle n'avait vraisemblablement pas vu les choses de la même manière.

Slade alla droit au but, il n'était pas question de bavarder avec ce concierge. Tu pouvais y voir là une première différence de technique entre ton oncle et toi. La chose te fit sourire, il était intéressant d'observer un autre chasseur en action... Un élément qui te semblait imprévu vint cependant faire irruption dans l'interrogatoire. Alors que Slade affirma faire partie de la police, le concierge remit ses mots en doute. En effet, aucun insigne à l'horizon... Il était tout à fait juste de demander une justification ! Seulement, avec ton oncle, ce n'est pas ainsi que cela fonctionnait, et la violence fut rapidement de mise. Tu observas avec malice le grand Steel user de sa force de persuasion sur ce pauvre concierge. Dans ses yeux se lisait la colère, le vieil homme devait avoir rapidement compris qu'il n'avait pas grand intérêt à lui désobéir ! Tu retins ainsi sans grand mal le chiffre de la chambre dans laquelle votre cible se tenait... Tu t'étais immédiatement préparé à chasser. La traque sérieuse avait désormais commencé !

« Eh bien tonton... Je vois qu'on n'est toujours pas très doué avec le contact humain. » lui lanças-tu ironiquement, en route vers les chambres du motel.

Ce fut une fois hors du champ de vision de votre gentil interlocuteur que Slade se permit d'en venir au plan. Il était question ici de le prendre au piège, que le kanima n'est aucune porte de sortie. De même, pas question de faire trop de bruit, sous peine de se faire très rapidement repérer... La situation était plutôt difficile, mais avec la force de ton oncle et ta discrétion, la chasse pouvait être mené à bien sans encombre...

« Je propose de passer devant. Notre homme ne fera très certainement pas attention à moi. Toi en revanche, tu pourrais facilement lui faire peur ! Non, ce serait plus intéressant que tu le prennes par-derrière. La meilleure façon de procéder serait la plus rapide... Il faudrait un coup assez puissant et assez bien place afin de le tuer d'une traite. Sans cri, sans coup de fusil... J'pourrai l'attirer où tu voudras, tant que tu es prêt derrière pour lui envoyer la sauce. »


Monsters are real
Ghosts are real too. They live inside us and sometimes, they win. We're the one who kill these winners...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: