Il y a des rencontres qui marquent toute une vie. | Cora & Kezaya



 
Recherche de liens ?
Tu as l'idée parfaite d'un lien en tête
mais à la flemme de créer un scénario?
Le sujet de recherche de lien est pour toi !!!
C'est dans ce sujet que tu trouveras ton bonheur!
Scénario coup de ♥️

Rejoins-nous sur Discord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Il y a des rencontres qui marquent toute une vie. | Cora & Kezaya
avatar
Messages : 236
Dim 11 Mar - 14:26


Il y a des rencontres qui marquent toute une vie.


Cora ♡ Kezaya




Tu viens de débarquer de nouveau dans la ville de tes cauchemars. Tu n’aimes pas vraiment mettre les pieds à Beacon Hills avec tout ce qu’il s’est déjà passé, mais tu n’as pas le choix, tu ne peux pas lâcher ton frère et tes amis, sous prétexte que cette ville te désole. Tu étais arrivé avec ta meute, plusieurs avait déjà pris leur aises, tandis que tu cherchais toujours à trouver ta place. Beacon Hills n’était pas chez toi, du moins cela ne l’était plus depuis ce fameux incendie envers toute ta famille. Très peu ont survécus, tu les as longtemps cru brulé par les flammes, pourtant il y avait, comme toi, des survivants. Tu dois continuer ta vie ici le temps que tu puisses rentrer chez toi, même si au fond de toi tu sais que tu ne repartiras probablement jamais d’ici. Tu avais déplacé temporairement toute tes occupations dans ta ville natale. Tu allais continuer de prendre tes cours de journalisme, tu voulais avoir ton diplôme pour avoir un semblant de vie normal. Tu aimais ta vie, bien que tu aurais souhaité qu’elle soit meilleure jusque-là, pourtant c’est elle qui a fait de toi ce que tu es aujourd’hui. Tu avances dans le couloir te dirigeant vers l’accueil. La jeune femme que tu avais eue au téléphone t’avait annoncée que tu aurais une personne pour t’aider, mais elle ne t’avait pas dit son nom.

Arrivée à l’accueil tu te présentes, puis une silhouette familière apparaît. Bien que cela fait de nombreuses années que tu ne l’as pas vue, tu la reconnais rapidement. Tu regardes ton ancienne amie choquée puis tu lui ouvres tes bras. « Kezaya ?! Mais.. Mais qu’est-ce que tu fais ici ? » demandes-tu en souriant. Kezaya était une amie d’enfance, même ta meilleure amie. Tu passais beaucoup de temps avec elle avant que l’incendie n’ait eu lieu, vous étiez comme inséparables. Pourtant le destin avait choisi d’en être autrement, tu avais été obligée de partir rapidement sans donner aucun signe de vie, tu devais te faire passer pour morte. Tu étais tellement heureuse de la revoir. Tu étais loin de te douter qu’elle était celle qui allait te guider ces quelques jours étant dans la même classe que toi. Le destin avait peut-être finalement choisie de redonner une nouvelle chance à votre amitié. « Je suis tellement heureuse de te voir, comment vas-tu depuis tout ce temps ? » demandes-tu le sourire aux lèvres avant de la prendre dans tes bras. Tu ne savais presque rien d’elle, après tout cela faisait tellement longtemps. Finalement ton séjour à Beacon Hills ne sera peut-être pas si horrible que ça, bien que tu ne t’attends pas à découvrir que ton ancienne meilleure amie est elle aussi une créature comme toi.


Code by Sleepy


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Ven 13 Avr - 18:40

 

Ghost of the past


Cora ♡ Kezaya



Elle n’était pas du genre à proposer ses services pour jouer la guide à la nouvelle venue, mais cette fois, elle avait donné son nom. Elle devait voir la concurrence. Elle avait entendu dire que celle dont elle devrait faire la visite n’était pas une tête nouvelle à Beacon Hill et qu’en plus, la dite personne avait de bonnes notes en journalisme. Et on savait bien que Kezaya ne pouvait être détrônée. Elle était la meilleure et devait le rester. Elle voulait être la future journaliste de la ville, peut importe ce que ça lui coûterait. Elle n’avait pas peur de tirer quelques épingles de son jeu et de tirer sur des chignons pour être celle qui couvrirait le surnaturel de sa ville chérie.

Après tout, elle restait une fille très compétitive et bien trop manipulatrice pour qu’on ne commence pas à lui faire de la mauvaise représentation. Elle était au courant et ne faisait que sourire malignement face à la menace. Elle avait beau être une enfant de riche, elle savait davantage mettre en avant-plan que tout était une question de relations et de contacts dans leur milieu et rien n’était plus facile pour elle que de vous rayer de toutes les listes prestigieuses si une envie de la remettre à sa place était une idée que vous envisagiez.

Elle marchait dans le couloir comme si l’endroit lui appartenait alors que son visage plus enfantin laissait tout de même croire à une jolie et mignonne petite poupée. Elle savait en tirer profit, et comptait bien berner sa cible. Il fallait dire qu’elle ne s’attendait pas à être celle qui serait bouleversée par cette rencontre. Elle avait su refaire sa vie sans celle qu’elle considérait sa meilleure amie depuis la petite enfance. Malgré la tristesse, elle avait su montrer qu’elle avait une tête forte et qu’elle ne serait plus la triste et seule Kezaya d’autrefois.

La jeunesse et l’innocence avait su devenir qu’une image, qu’une ruse qu’elle avait décidé d’utiliser. Elle avait maintenant des attentes et une vie bien accomplie de fille richissime. Son égo et sa personnalité en était d’ailleurs bien remonté et peut-être trop dans la superficialité pour qu’elle ne se souvienne des relations humaines et saines qu’elle pouvait et aurait pu avoir sans le décès des Hale durant l’incendie.

Tout semblait avoir disparu devant elle. Son instinct de fouine et de scruteuse perdant de sa valeur et de son éclat en entendant son nom et en revoyant le visage de Cora. Elle était mignonne plus jeune et maintenant, la jeune femme Hale semblait arracher la surface bétonnée du cœur de la Ebwélé. Elle n’était pas subjuguée, ni même choquée, les mots auraient été trop doux. Elle était désemparée.

Elle était figée et ne savait quoi penser, car il ne pouvait y avoir d’erreur sur la personne. Cora Hale était bien la personne dont elle avait la charge et qui lui faisait face. Elle ne pouvait rien dire, seul son visage parlait de lui-même. Entre l’incertitude, la surprise, la peur et la hargne. Rien de positif habitait ses traits, alors que son regard trahissait pourtant la douceur qu’elle peinait à refouler. Elle aurait pu facilement faire abstraction et répondre aux questions pour retrouver un semblant de normalité, mais elle en était incapable. Trop de temps s’était écoulé et cette accolade… C’était du trop rapide pour elle.  

- Ce que je fais ici?, c’était ironique comme réponse, mais elle décide de jouer franc jeu. Je suis celle qui t’aidera à retrouver tes marques, j’imagine. Qui de mieux que son ancienne meilleure amie à qui on ne donne pas de signe de vie pour ça?

Elle ne voulait pas être brusque, ou peut-être que si au fond. Il fallait simplement dire qu’on la mettait devant le fait accompli. Qu’on la mettait face au mur sans qu’on ne la prévienne. Croyaient-ils vraiment qu’elle serait emballée? Heureuse? Que tout serait effacée par une simple retrouvaille fortuite? Mais bon, tout allait bien se passer. Pas vrai? Elle était une grande fille et on ne la bousculait certainement pas. Elle n’était pas dépassée par les évènements, elle n’avait pas envie de s’effondrer en ce moment même. Pas vrai? Elle l’espérait. Elle se le faisait croire et tentait de rapatrier ses émotions diverses qui la traversait.


Code by Sleepy


Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 236
Lun 11 Juin - 6:06


Il y a des rencontres qui marquent toute une vie.


Cora ♡ Kezaya




Les années avaient passées, tu avais grandi et changée. Il y avait toujours des choses de ton passé que tu voulais oublier. Pendant un certain temps après l’incendie, lorsque tu étais enfant, tu faisais des cauchemars te remémorant cette scène encore et encore. Ce moment de ta vie tu aurais voulu l’effacer comme tu pouvais gommer ton crayon de papier. La vie était différente, et il était souvent difficile d’oublier les moments marquant de ta vie, ceux qui avait aidés à ton changement de vie, à ta force mentale. Lorsque tu avais remis les pieds à Beacon Hill’s c’était dur, c’était ici que tout avait changé. C’était ici que ton oncle avait tué ta sœur que tu affectionnais tout particulièrement. Tu aurais voulu simplement garder tes souvenirs d’enfants, les jeux avec ta famille, tes amis. Tu n’avais jamais donnée de nouvelle à tes amis d’enfance, te faire passer pour morte était ta seule chance de survivre. Tu voyais bien que la joie de se voir n’était pas partagée, elle t’en voulait tu t’en doutais. C’était normal après tout.

L’amitié n’était pas toujours simple, surtout lorsqu’elle disparaissait pendant longtemps. Si ta vie avait été plus simple tu aurais gardée contact avec elle, tu aurais continué cette amitié à laquelle tu tenais tant. Avec une chasseuse à tes trousses c’était assez compliqué de garder contact, tu avais dû fuir. Ces années n’avaient pas été simple, et si tu avais pu faire autrement tu l‘aurais fait pourtant ce n’était pas le cas, tu étais bloquée. Puis ses mots te touchent, te révélant qu’elle t’en veut indirectement, mais tu n’es pas bête tu comprends. « Ecoute Kezaya… Je suis vraiment désolée pour tout ça, si tu veux je t’expliquerais tout, mais pas ici. » dis-tu sincèrement en la regardant dans les yeux. Faire partie du monde surnaturel n’était pas toujours facile au contraire. Obligée de cacher des secrets à tes proches humains pour qu’ils ne soient pas en danger. Tu voyais bien que ton ancienne meilleure amie n’était pas vraiment heureuse d’être mais qu’elle avait hâte que ça se termine. Pourtant si tu avais bien compris tu étais dans la même classe qu’elle. « On commence par quoi ? » demandes-tu simplement avant de sortir de l’accueil. Pour ta part cela te faisait plaisir de pouvoir passer un peu de temps avec ton ancienne meilleure amie, elle avait changée et était devenue une femme sublime.

Code by Sleepy


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1
Sauter vers: