[Scolaire] Le loup du campus



 
Recherche de liens ?
Tu as l'idée parfaite d'un lien en tête
mais à la flemme de créer un scénario?
Le sujet de recherche de lien est pour toi !!!
C'est dans ce sujet que tu trouveras ton bonheur!
Scénario coup de ♥️
Recensement
Vous avez jusqu'au 22 Janvier pour répondre au recensement Janvier 2018

[Scolaire] Le loup du campus

 ::  :: Learning to Fall :: Beacon Hills High School Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
chasseur
avatar
Messages : 326
Sam 16 Déc - 9:26
ft. Leigh, Kaylann, Mayu, Louis, Maiween et Sidney
Le loup du campus
Vous étiez tous là, assis en file indienne devant vos bureaux de bois. L'ambiance était terne, presque mystique... Face à vous, une femme observait la situation. Un gourou de secte, donnant ses directives à son assemblée. L'heure tournait lentement, la pluie pouvait s'entendre jusque dans cette pièce obscure... En cette fin de journée d'hiver, le soleil avait rapidement mis les voiles, vous laissant à la merci de ces vieilles lumières électriques.
Bref, vous étiez en heure de colle...
Comment toi, Louis Steel, avec toute ta discrétion avais-tu pu te retrouver là ? À prendre les professeurs pour des cons, tu avais probablement oublié qu'ils possédaient, eux aussi, des yeux... Tenter de voler les produits de chimie en plein cours ne devait pas être l'action la plus intelligente de ton séjour à Beacon Hills. Non, c'était clairement idiot ! Pourtant, tu ne t'arrêterais sûrement pas là. Cette chaux, si pratique afin de faire disparaître un corps, tu mettrais la main dessus, un jour ou l'autre ! Un petit bonus non négligeable afin de conclure un assassinat parfait.
Ces quatre heures interminables s'étaient ainsi fini par la voix de la surveillante. Vous pouviez désormais vous échapper de cette salle des enfers. Ce trou noir, aspirateur de temps et de lumière. Enfin la capacité de sortir son cul de cette chaise douloureuse et de se diriger vers la sortie ! Tu devais être le premier à quitter la pièce, à moins que l'un de tes camarades se soit échappé bien plus vite... Quoi qu'il en soit, ce fut ta fonction que d'ouvrir la dernière porte de sortie afin de quitter le lycée. Tu l'avais enfoncé violemment, il n'était pas question de rester une seconde de plus dans ces couloirs ! Les autres élèves te suivaient de près. Bien assez près pour se permettre d'observer le même spectacle que tu eus droit en quittant l'établissement... Face à vous, un homme à terre, défiguré... En sang... Probablement mort... Une large flaque rouge coulait lentement dans les canalisations, suivant les courants de la pluie.
Un hurlement animal te mis immédiatement la puce à l'oreille. Ton retour à la maison pouvait légèrement attendre... Lentement, tu fis marche arrière en direction du lycée, invitant sans aucune parole quiconque à suivre ton exemple. Une créature rôdait dans les environs. Peut-être même cherchait-elle en ce moment d'autres proies à abattre. Si tel était le cas, sortir était désormais synonyme de mort...


Monsters are real
Ghosts are real too. They live inside us and sometimes, they win. We're the one who kill these winners...
Revenir en haut Aller en bas
new
avatar
Messages : 49
Dim 17 Déc - 19:04
Je ne sais même pas pourquoi je me suis retrouvée en heure de colle, c'est un véritable scandale ! Si papa apprend ça, ce prof va vite se faire virer, c'est moi qui te le dis. Et d'ailleurs, je compte bien en parler dès mon retour à la maison. En attendant, j'ai durement supporté ces accusations à tord durant ces quelques heures de torture gratuite. Assise à côté de la fenêtre comme à mon habitude afin de ne pas trop angoisser dans le bâtiment, j'avais senti le froid s'installer. Ce crépuscule humide et plus sombre qu'habituellement ne m'indiquait qu'une chose : que j'allais devoir rentrer à pied à côté de mon VTT, sans pouvoir m'asseoir sur sa scelle mouillée. J'en soupirais d'avance ! Mais plus embêtant encore, cet engourdissement de mes fesses face aux longues heures subies sur cette chaise ; et cet enfoiré de prof qui n'arrêtait pas de m'ordonner comme si j'étais sa chienne, de m'asseoir ! Ne pas répondre, ne pas répondre, ne pas répondre. Je me répétais cela dans ma tête, tout en concoctant un plan machiavélique qui me fera savourer la victoire d'une vengeance sans merci, le concernant. Lui foutre de la glue sur ses tampons et ses craies ? Coller des punaises ou une glace sur sa chaise ? Un seau d'eau posé maladroitement sur le haut d'une porte ? Ou bien du cellophane à la hauteur de sa tête, collé sur l'ouverture de la porte ? Quoiqu'il en soit, il me le paiera !

Enfin, l'heure sonnait comme un goût de liberté et je rangeais mon manga dans mon sac avant de me lever... Ouf... ça fait vraiment un mal de chien de rester assise trop longtemps sans bouger. C'est à peine si je sens mes orteils avec ces bêtises. Enfin bref, sortons vite d'ici. Je suivais Louis pour rentrer chez moi comme il se devait, je comptais lui demander de m'accompagner puisque la pénombre ne m'inspire pas vraiment confiance... Mais à vrai dire, je suis un peu timide et je me demande même s'il acceptera ? J'ai à peine eu le temps de glisser un doigt sur son épaule qu'il s'arrêtait net sur mon passage. J'esquivais de justesse son épaule afin de ne pas me la prendre dans le nez et je pense que j'ai comme tout le monde, d'instinct, regardé ce qui nous faisait face... Là au sol, un homme. Du sang. Mon cœur sensible s'emballait. J'entendis soudain un cri qui n'était clairement pas de la peur et clairement pas humain, tandis que je m'apprêtais à m'écrier de terreur. « Kyaaaaa !! » Ce cri strident qui est sorti de ma bouche sans mon autorisation, mon dieu j'ai honte. Paniquer devant un cadavre est pourtant chose banale, pas de quoi avoir honte en théorie. Mais je me sentais déjà mal rien qu'avec ce cri bizarre qui venait d'autour de l'école. Un loup-garou ?! Je choppais mon portable dans ma poche avec mes mains tremblantes, en me disant intérieurement qu'il faut vite que je prévienne papa... Mais avant ça, je suivais tout ce petit groupe qui se réfugiait dans l'école. Oh non, ne me dis pas qu'on va être enfermé toute la nuit...
Revenir en haut Aller en bas
new
avatar
Messages : 30
Mer 20 Déc - 12:35
Maiween & Classmates
Red is such an interesting color to correlate with emotion, because it's on both ends of the spectrum. On one hand you have happiness, falling in love, infatuation with someone, passion, all that. On the other hand, you've got obsession, jealousy, danger, fear, anger and frustration.
T.Swift
Tic... Tac... Tic... Tac....

Mes yeux posés sur l'horloge, je regarde l’aiguille se promener sur le cadrent. Je n'ai qu'une envie, sortir de là. Je déplace mes yeux sur mon sac et glisse ma main à l'intérieur. Entre un bloc note et ma trousse se trouve ma pochette et mon petit bébé. Ce dernier, c'est mon appareil photo. Je le sors discrètement et le pause sur la table. Je suis au fond d'une sale avec pas mal de monde et puis il s'agit de moi, pourquoi me remarquerait-on? J'allume mon reflex et zoom sur le dos de mes camarades. Je règles la luminosité, je fais 2/3 test pour voir si ça ne fait pas trop de grains et je me décide finalement à prendre la photo. Je pose l'appareil et regarde l'historique de mes photos. Je suis plutôt satisfaite de mes dernières. S'il y a bien une chose que j'ai chez moi, ce sont mes photos. C'est drôle que quelqu'un qui ressent si peu de chose soit capable de faire ressentir autant d'émotion. Ma bouche s'étire légèrement vers la gauche et je lève la tête vers l'horloge. Nous sommes libres, c'est bon ! Un long soupire soulève ma cage thoracique. Je voies tous les élèves se précipiter vers la sortie, mais je prends mon temps. Je range mes affaires et passe le cordon autour du coup pour laisser mon appareil photo se loger juste en dessous de ma poitrine. Je les vois tous derrière Louis qui semble leur ouvrir les peuples à la "foule' c'est amusant de les voir si attroupé. Moi? Je compte partir prendre des photos et prendre mon temps pour rentrer chez moi. Mes parents ne s’inquiéteront pas, je leur ai dit que ce soir j'avais réunion avec le club photo dont je suis à la tête. Mes affaires rangé j'avance dans ce long couloir si froid physiquement et visuellement. Quand il est plein de monde, c'est le moment où je me sens le plus seule et où je me fond le plus dans la foule. C'est agréable et blessant à la fois. Personne ne me fait du mal tandis que je suis seule dans mon coin avec mes idées noires. Je n'aime pas vraiment avouer qu'elles sont là mais ces pensées sont comme des petites voix. Elles m'insultes, me dégradent et m'encourage à me faire du mal. J'ai le cœur serré, je me sens oppressée par cette tristesse immense qui m'empêche presque de respirer. Peut-être qu'on fond le but de cette tristesse est de me voir sans vie. Je me secoue la tête et me concentre sur mes pieds. Je passe à peine la porte du lycée lorsque j'entends une voix féminine crier. Je m'approche de l'attroupement et voix ce qui semble leur faire si peu. De derrière leurs épaules, je voies simplement du sang. Je m'approche un peu plus et voit un cadavre. Je baisse les yeux sans vraiment réagir. C'est donc à ça que ressemble un cadavre? Celui-ci n'est pas vraiment beau. J'avoue que le voir me donne la nausée, mais rien de plus. Soudain, un hurlement de loup se fait entendre. Je soupire encore. Bon, il vient finir son repas quoi... La jeune nippone à côté de moi semble paniquée. Je pose une main sur l'épaule de Mayû en lui lançant un sourire se voulant rassurant.

- Ne t'en fais pas, ça va aller, il faut juste que l'on parte de là.

Je suis le mouvement, nous entrons dans une pièce étrange mais aucun élève ne semble avoir pensé à ferme la porte d'entrée du lycée ou du moins, je n'y ai pas fait attention. J'espère ne pas rester enfermée ici toute la nuit, mes parents vont encore en faire tout une histoire. Même si je leur dit que tout va bien, ils ne peuvent pas s'empêcher de me surprotéger. L'armoire à pharmacie est verrouillée, je suis obligée de me faire surveiller quand je veux me raser, etc... Je trouve ça terriblement malsain.
©️Pando
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Programme national de cantine scolaire...
» Un simple POEME qui dit tant de notre SORT :Le loup et le chien
» On ne change pas un loup solitaire...[Lorelai & Linfa]
» Le loup de la gloire[PV la reine^^]
» Bal de fin d'année scolaire 2008/2009. [LIBRE À TOUS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERY MONSTER - TEEN WOLF ::  :: Learning to Fall :: Beacon Hills High School-
Sauter vers: