Whatever it takes ... | Derek Hale



 
Recherche de liens ?
Tu as l'idée parfaite d'un lien en tête
mais à la flemme de créer un scénario?
Le sujet de recherche de lien est pour toi !!!
C'est dans ce sujet que tu trouveras ton bonheur!
Scénario coup de ♥️

Whatever it takes ... | Derek Hale

 ::  :: Learning to Fall :: University of California Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
new
avatar
Messages : 41
Mer 1 Nov - 14:13

a case for a case
Difficile... Ce mot résumait totalement ce qui se tramait dans ma vie depuis déjà quelques mois ou voir quelques années... En fait en y repensant, depuis le début de mon existence ce Dieu, en qui je ne crois pas ou alors une sorte de fatalité, je ne sais pas; a toujours été contre moi. La mort est synonyme des gens qui entrent dans ma vie ou alors je les perds d'une façon impuissante. Mais comme à chaque fois, je ne semble pas comprendre, déterminé par obtenir un peu de bonheur comme tout le monde. C'est souvent dans ces longs moments de réflexion que je me demande si nous tous, personne condamnée à l'obscurité, ce qui veut dire au surnaturel, somme dédiée à être malchanceux ou alors malheureux? Nos facultés sont limites, semblables aux superhéros de ces foutues séries téléviser remplis de fantastique et de science-fiction, mais à quel prix? Faisant partie de cette terre depuis déjà plus de 197 ans, j'en ai vu passer... Les époques ont été que trop nombreuses, mais à la vision de la vie de ces êtres humains, je me suis souvent dit que je préférais ne pas avoir de don et mourir à 80 ans en sachant que j'ai été heureuse beaucoup plus de fois que déchirer et souffrante. Leurs situations sont souvent difficiles, car nous avons tous des épreuves à vivre, mais ces défis semblent si inoffensifs contrairement à nous ou la mort est devenue bien plus qu'une simple connaissance qu'on entend parler...

Sauf, que nous sommes ainsi faites. Peu importe cette colère qui nous submerge, peu importe, les difficultés qu'on doit accomplir, nous avons tous cette lueur d'espoir... Ce petit bonheur qu'on voit caché un peu plus loin dans le noir et c'est difficile de lui tournée le dos sans vouloir l'attraper. On se replonge donc dans cette roue qui ne cesse de tournée, nous ramenant à cette déchirure intérieure.

C'est dans mon bureau que je constate de nouveau cette difficulté humaine. Cette jeune fille totalement effondrée en larme se retrouve dans une impasse. Je la voyais là pleurant la mort trop tôt de son frère qui remontait déjà à plus de 6 mois et depuis la dégringolassions de ces notes ont suivi sans conteste. Mais malgré ma compréhension et mon empathie, je ne pouvais faire autrement que la comprendre et voir en elle cette partie de ma Lysa depuis un bout enfermé. Me martelant le coeur sur mes propres sentiments, je restais pour le moins, d'apparence extérieure, moins affecté qu'intérieurement. Lui donnant un papier mouchoir je lui dis doucement  '' Kimberly... Tu sais, je ne t'es pas fait venir ici pour te faire la morale, car je comprends pertinemment cette peine que tu ressens... Mais je voulais te rencontrer, car je sais que ces notes, ce ne sont pas toi, que tu es beaucoup plus talentueuse que ce bout de papier laisse dire... C'est pour cette raison que je t'offre de mettre tout cela sur pause. Prends le reste de la session pour te guérir, car en ce moment, tu joues ton futur et que ton état émotionnel n'est guère assez solide. Je t'offre cela pour qu'une fois que tu iras mieux, que tu puisses revenir affronter la dernière année qui te reste. Je sais que tu essaies de t'en sortir, car notre psychologue m'a mentionné que tu étais à son deuxième rendez-vous. '' La jeune fille semblait ressentir un poids plus petit sur ces épaules et je vis presque un léger sourire de remerciement même si ces yeux en disaient déjà beaucoup. '' Donc, la prochaine session, tu n'auras pas è déboursé de l'argent, je te garde ta place ma chère... '' oui, car malgré tout ce que j'ai fait de sombre dans ma vie, j'ai quand même un bon côté d'aidé. Longtemps, j'en ai voulu au bien, mais maintenant c'est autre chose. La laissant aller se reposer, ce fut une fois la porte refermée que je me dis que je venais de faire quelque chose de bien... Enfin, je l'espérais.
Prenant le cadre sur mon bureau je visualisais le visage de ma jeune fille me remettant en question sur ce que j'aurais pu faire pour éviter tout ça. Au moins, mes informations recueillies commençaient à être déjà bien nombreuses... '' Je te promets que tu sortiras bientôt Lyra... ''

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Derek
avatar
Messages : 111
Jeu 2 Nov - 17:03
Whatever it takes  ...
feat Myra & Derek
J’étais posé pour une fois dans mon loft, cela pouvait changer non? Mais je n’étais pas vraiment posé. Je réfléchissais un peu. A vrai dire je n’étais pas du genre à être posé, j’étais toujours à réfléchir. Et cet après-midi c’était simple. J’avais eu une conversation avec Stiles y pas longtemps. Et il ne se sentait pas vraiment en forme. Toujours ce retour du Nogistune pourtant j’avais tenté tant bien que mal de lui faire comprendre que c’était l’histoire ancienne, qu’il n’était plus habité par cette entité. Mais non, il y croyait dur comme fer. Et Stiles pouvait être têtu. Et quand il était comme ça, j’avais juste cette envie de lui éclater la tête sur le volant de Roscoe ou encore le plaquer contre la porte d’entrée de sa chambre. Sincèrement cela me manquait un peu. C’était une drôle d’histoire Stiles et moi. On avait du mal à se supporter. Enfin je crois que lui réussissait à mieux me supporter que le contraire. J’avais si souvent difficile à le suivre, son hyperactivité allait finir par un jour me perdre. Mais même si nous avons déjà eu des hauts et des bas, il serait réellement difficile pour moi s’il venait à lui arriver quelque chose. Sincèrement. Et là… Je ne pouvais pas laisser Stiles dans ce tracas. J’avais fait mes recherches et je savais que Myreilla bossait à l’université. C’était un endroit assez neutre pour avoir une discussion avec elle. Surtout que je savais que cette jeune femme pouvait m’apporter beaucoup. C’était une Nixe et je pouvais sans doute être une personne ressource si je me posais énormément de questions, voire même une alliée. Je n’étais absolument pas contre le fait que la jeune femme puisse faire partie de la meute, mais avant ça, avant de pouvoir avancer vers quelque chose d’intéressant pour nous deux, je devais réellement faire sauter cette histoire concernant Stiles.
J’avais enfilé ma veste en cuir et dans la camaro direction l’université. Un endroit où je n’allais sans doute pas apprécier me trouver.dans cette immense et vaste endroit. Je déambulais dans les allées où je croisais pas mal d’étudiants et surtout des étudiantes qui ne se gênaient pas pour me relooker de la tête aux pieds. Et finalement je m’en amusais un peu, comment? Et bien un petit sourire, un clin d’oeil et le tour était joué pour faire la journée de ces jeunes demoiselles qui allaient sans doute se demander qui j’étais et si nous allions nous revoir. J’étais tout simplement un rêve maudit. Mais cela m’avait réellement amusé de me sentir le beau goss du moment. J’arrivais dans ce long couloir, c’était vraiment un endroit où je n’étais pas à mon aise. J’avançais, en faisant bien attention à trouver le bureau de Mademoiselle Myreilla Castillo. Je m’installais sur une des chaises présentes et j’allais attendre mon tour. Je me permis d’écouter ce qu’il se passait à l’intérieur de ce bureau et j’entendais deux jeunes femmes discuter et surtout j’entendais ce que la jeune femme que je devais voir disait. Et sincèrement cette personne était très réfléchie et très posée. J’espérais pour le coup que j’allais avoir la même chose avec ce que je devais lui dire. Dans un premier temps j’étais certain que Myreilla allait se demander ce que je faisais là.
.
☾ anesidora


and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
new
avatar
Messages : 41
Ven 10 Nov - 22:43

a case for a case
Je n'avais pas toujours été ainsi dite, posée et humaine. Autrefois j'étais cette jumelle sombre, celle qui ne croyait pas en cette humanité humaine, celle qui croyait que la faiblesse des humains était cassis pitoyable et leur histoire ennuyeuse. Mais réellement, je les enviais d'avoir cette innocente innée, de croire que ce monde était fait que de tristesse et de bonheur et non de noirceur et de souffrance... J'étais celle qui utilisait ces charmes pour seulement obtenir ce qui voulait, j'utilisais l'orgueil des gens pour en tirer profit et en tout temps, le sang coulait d'une façon ou d'une autre sous mon plus grand plaisir. Un plaisir dit sanguinaire, une période sombre de ma vie jusqu'au moment où je devais me réveiller en perdant des gens que j'aime, mais surtout en ayant la chance d'avoir une nouvelle personne importante dans ma vie. Je crois que la nature est ainsi faite... Nous avons besoin de quelqu'un, peu importe, qui qu'il s'agissait, qui nous fait comprendre qu'un changement s'impose et dans tous les cas... on change, on évolue et on apprend à vivre autrement. Ce n'est guère chose simple, les mauvaises habitudes sont difficiles à perdre, mais quand on n'est déterminé, tout est possible...

Cette jeune fille me faisait penser à ma fille, mais aussi, d'une certaine façon, à moi. Pas aujourd'hui, mais autrefois. La perte de ma jumelle, de cette moitié de moi fut un dur coup et je comprenais sa douleur. C'était difficile, on se sentait perdu, seul et abandonner, mais si je pouvais l'aider en quoi que se soit, je me dis que ce petit répit serait sans doute la meilleure chose pour cette élève. La voyant sortir fit en sorte que je me levais de ma chaise, je déposais ce cadre soigneusement placer à ça dite place sur mon bureau un peu trop en ordre. Serait-ce une sorte de toc? Oui clairement, je ne cessais de replacer toutes ces choses sur mon bureau et souvent, je me dis que c'était sûrement un peu trop, mais bon... Prenant le dossier de l'étudiante, j'ouvris la porte de mon bureau pour laisser claquer mes talons sur le bois, jusqu'au moment où, du coin de l'œil, je vis une personne assise sur une chaise attendant patiemment. Me retournant, je refermais le dossier et mes lèvres laissèrent s'éveiller un léger sourire au coin de mes lèvres sous la visite imprévue de Derek. Je glissais le dossier sur le bureau de la secrétaire afin qu’elle finalise la mise à jour et je laissais entendre. '' Ho mais, c'est une visite bien inattendu mister Hale? Les couloirs de l'université te manquaient à ce point? '' L'arc de mon sourire s'élargit sur mon côté droit et je laissais voir ce léger regard rieur dans sa direction pour ensuite laisser claquer mes talons et lui ouvrit toute grande la porte. Je l'invitai à entrer dans mon bureau pour davantage de discrétion... Disons que ma secrétaire était déjà assez distraite comme ça et un beau joyau tel que lui risquerait d'attirer son oeil un peu trop curieux. Refermant la porte derrière lui, je me dirigeais vers mon bureau tout en lui disant '' Mis à part déconcentré ma collègue et certainement quelques étudiantes au passage, je dois dire que c'est plutôt aimable de te voir venir me faire une belle visite. '' Ma voix légèrement taquine, je lui laissais comprendre d'un léger rire discret que c'était sans aucun doute une flatterie amicale de ma part. M'assoyant sur la chaise de mon bureau, je déposais mon dos qui épousa le dossier de celle-ci et attrapa la tasse de mon fameux café à la noisette et à la vanille qui alléchait mon espace de travail.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Derek
avatar
Messages : 111
Dim 12 Nov - 16:06
Whatever it takes  ...
feat Myra & Derek
Je me demandais encore ce que je faisais dans cet endroit, j’aurais peut-être pu trouver autre lieu de rencontre. Mais ce n’était pas aussi simple que cela. Et ici c’était l’endroit le plus sûr pour la rencontrer. Je finis par me redresser un peu quand je vis la porte de son bureau s’ouvrir, voir l’étudiante sortir et surtout savoir que j’allais pouvoir entrer et ne plus avoir le regard de la secrétaire sur moi. Bon c’était amusant, mais j’avais la sensation d’être une bête de foire.  Je m’étais amusé aussi à lui lancer un charmant sourire pour la voir tenter de se dépatouiller pour faire croire qu’elle était très occupée. Sans doute dans son esprit qu’est ce qu’un homme mature pouvait faire dans une université et surtout d’attendre un rendez- vous à cet endroit. Tant de questions et forcément tant de non réponse. Quelle tristesse.  Je me redressais en me retrouvant face à la jeune femme que j’attendais, et je remarquais qu’elle avait vraiment beaucoup d’humour “ Oh non cela ne me manque en rien “ D’ailleurs pourquoi les couloirs devraient me manquer. Je suivais Myreilla jusqu’à son bureau où je pris place sur une des deux chaises. J’appréciais toujours jeter un oeil dans les endroits inconnus où je mettais les pieds “ Endroit assez sympa, c’est très classique et peu meublé” C’était un peu comme mon loft le juste nécessaire. Je la regardais s’installer devant moi avec sa tasse de café. “ Tu as tout à faire raison, je suis juste venu pour draguer un peu les petites jeunes et ta secrétaire pour leur soutirer des informations” Je souriais un peu, au moins je réalisais que la jeune femme semblait d’assez bonne humeur. Une chance pour moi, car je ne me sentais pas de devoir m’énerver dans ce bureau sachant que nous n’étions pas dans un endroit où il n’y avait personne mais bien des centaines d’étudiants. Je croisais la jambe et je m’installais bien correctement sur la chaise. A l’aise sans réellement l’être mais je n’avais pas droit à l’erreur “ Je suis venu pour discuter avec toi. Discuter sérieusement de quelque chose qui me dérange un peu “ J’y allais doucement, je réfléchissais pour une fois aux mots que je comptais utiliser pour lui exposer le petit problème. “ J’espère sincèrement que nous allons pouvoir trouver une solution à ce petit problème. Il s’agit de Stiles Stilinski “ Je mettais directement les pieds dans le plat aussi “ Je sais que tu es une personne très puissante, qui aussi possède un grand potentiel qui est très intéressant. Mais j’aimerais savoir ce que tu as après Stiles car le pauvre commence à se sentir plus que déranger et perdu vis à vis de ce que tu cherches. Alors j’aimerais vraiment que tu comprennes qu’il faut lui lâcher la grappe.” Je gardais mon calme, j’avais décroisé la jambe et j’avais fini par prendre appui sur son bureau “ Je n’apprécies pas qu’on puisse s’en prendre à mes amis et surtout je n’ai pas envie de devoir être moins amical” En même temps je faisais briller mes yeux rouges “ Alors je suis certain que nous pouvons trouver un terrain d’entente non?”

.
☾ anesidora


and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Derek Hale, ou le BBW [Terminé]
» Fiche de liens de Derek Hale
» Elle me hante l'esprit.. Aide moi ! [Featuring Derek Hale]
» Entrainement surnaturel [Derek Hale et Lia Marshall]
» Comme un air de La Fontaine [PV: Derek Hale]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERY MONSTER - TEEN WOLF ::  :: Learning to Fall :: University of California-
Sauter vers: