Deux kitsune pour le prix d'un (Kaylann)



 
Recherche de liens ?
Tu as l'idée parfaite d'un lien en tête
mais à la flemme de créer un scénario?
Le sujet de recherche de lien est pour toi !!!
C'est dans ce sujet que tu trouveras ton bonheur!
Scénario coup de ♥️

Deux kitsune pour le prix d'un (Kaylann)

 ::  :: Black Hill Forest Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
kitsune
avatar
Messages : 141
Lun 23 Oct - 4:50
La dernière fois que je j’avais vu Kaylann, elle semblait tellement désemparée que je n’avais pas oser lui faire part de mes problèmes. Je n’avais eu le cœur de lui dire que malgré que je fusse plus âgée qu’elle, je n’étais pas capable de contrôler le renard en moi. Je n’avais pas osé, ça avait été au-dessus de mes forces. J’avais juste admis que moi aussi, j’avais peur. Mais je m’étais montré évasive, par exemple, je n’avais pas expliqué pourquoi j’avais peur. J’avais juste fait de mon mieux pour qu’elle comprenne qu’étant encore novice moi aussi, il m’arrivait de ne pas maitriser mes pouvoirs. Bien sûr, je n’avais pas parler du fait que je pouvais être dangereuse, ma mère ne le souhaitait pas et moi non, juste que j’avais à deux reprises ; si ce n’est plus ; provoquer un blackout dans toute la ville. Et on sait comment sont les gens en cas de panne d’électricité. Ce n’était pas ma faute, j’étais encore bien jeune et même si j’avais acquis une première queue et donc que j’avais plus de pouvoir que Kaylann, je n’étais pas aussi sage que ma mère. Bien loin de là. Enfin voilà, je n’avais pas voulu l’inquiéter avec mes problèmes, parce qu’elle avait bien assez peur comme ça, inutile de lui dire que son renard pouvait à tout moment devenir incontrôlable, comme le mien. Je me demandais si sa sœur, était passé par là, elle aussi.je suppose que oui, car ma mère l’avait vécu et il lui avait fallu une vie humaine pour s’en sortir. Mais elle était seule, à l’époque. Moi, je ne l’étais pas. Je m’étais tenue à l’écart pour protéger mes amis, mais je savais aujourd’hui que ce n’était pas la bonne solution. Que vivre caché n’allait pas m’aider à maitriser ce renard fou et que j’étais plus forte avec eux derrière moi. Qu’ils m’aidaient à le contrôler. Du coup, et bien, j’avais choisi de venir davantage en aide à ma jeune amie, dont les pouvoirs commençaient à se développer. Elle n’était pas un kitsune d’électricité comme moi, mais ça ne devrait pas poser de problème dans le maniement des armes. C’est en pleine forêt que nous avions décidé de nous retrouver pour nous entrainer. C’était préférable au centre-ville, ou l’une comme l’autre, nous pouvions provoquer un accident idiot. Inutile de provoquer une énième coupure générale de courant, surtout après le dôme, surtout maintenant que les chasseurs devenaient de plus en plus actifs. Nous avions peut-être une longévité extrême ; ma mère avait tout de même l’âge vénérable de 900 ans ; nous n’étions pas immortelles.
Revenir en haut Aller en bas
kitsune
avatar
Messages : 35
Mer 25 Oct - 13:27
Méditation martiale
La peur est un sentiment universel. Tout le monde a peur, à un moment ou un autre dans sa vie. La peur peut être oubliée dans la minute qui vient, ou au contraire s'installer pour toute une vie. On peut avoir peur de tous, que ce soit du noir ou des araignées. Craindre ce qui peut arriver aux autres. S’inquiéter de ce qui peut nous arriver. Avoir peur de soi. C'est malheureusement mon cas : être : naître kitsune peut accorder de formidables pouvoirs, encore faut-il les maîtriser. Et malgré le fait que je suis encore incapable de déterminer avec quel élément je suis lié, je peux devenir une formidable force de la nature si je perds le contrôle. Une force que je ne peux maîtriser. Une force qui peut blesser mes proches.

C'est avec ses pensées en tête que j'ai demandé l'aide de Kira. Oui, ce n'est pas la plus expérimentée, mais justement : c'est celle qui est le plus proche de mon niveau. Voilà pourquoi j'ai décidé de m’entraîner avec elle.

Les bois ont été immédiatement choisis comme lieu d’entraînement. Ils associent un calme reposant avec une discrétion bienvenue. Et puis, si l'une de nous deux perds le contrôle, les conséquences seront bien moins grave. Enfin, j'espère. Autre avantage non envisagé : la beauté des lieux. L'automne a commencé, et les arbres portent les stigmates de cette transition. Les feuilles se laissent choir, se parant de ces couleurs caractéristiques, enfilant leurs plus belles robes, jouant un dernier ballet, avant d'atteindre le sol, ce sort qui leur est inévitable.

Je souris lentement les yeux fermés, savourant cette présence qui semble m'entourer. Je n'ai jamais connu un sentiment de solitude : peu importe l'endroit où me porte mes pas, je me sens toujours … en cohésion ? C'est difficile de décrire le sentiment que je porte. Enfin, je m'égare. Ce n'est nullement pour méditer que nous sommes venue ici.

Les bokens que l'on porte prouvent le contraire. Pour les non-initiés, ce sont les sabres en bois utilisés lors des entraînements de Kendo. Rien de mortel donc, quoique avec notre force... J'avoue que c'est nouveau pour moi, de pouvoir me battre sans devoir retenir ma force. Kira est mon aînée, mais j'ai toujours été un génie, et ce, dans tous les domaines : nous devons être du même niveau. En tout cas, au niveau du maniement du sabre.

« Prête ? J'arrive » dis-je mon adversaire, avant d'effectuer un salut avec mon arme. Nous nous laissons quelques secondes pour jauger notre garde, haute pour ma part, avant de nous jeter l'une sur l'autre. Les coups fussent, aussi puissants que rapide, et les premiers affrontements ne permettent pas de décerner un vainqueur. Entre l’adrénaline et la vitesse des échanges, je ne sais absolument rien sur les éventuels coups que j'ai pu recevoir. En tout cas, la puissance qui m'habite me laisse un instant grisée, avant que des pensées plus sombres m'envahissent. Et si cette force, je la laissais m'échapper ? .

Ralentissant le rythme du combat, je laisse ainsi la possibilité d'un dialogue s'ouvrir. Tandis que Kira s'y accommode, j'ouvre la conversation.

« Pour découvrir ton élément... Tu as fait quelque chose de particulier ? Et pareil pour ta première queue, ma sœur m'en a parlé, tu as bien dû faire une action particulière ? Ou c'est arrivé comme une révélation ? »

Il est vrai que je suis assez directe, mais entre la concentration de l’entraînement, et la peur latente que me procure cette puissance incontrôlée, je n'ai pas le temps pour ça.
Codage de Skaemp
Revenir en haut Aller en bas
kitsune
avatar
Messages : 141
Mar 14 Nov - 3:46
J’avais accepté de l’aider, parce que, je me disais que lui venir en aide, me permettrait de penser à autre chose qu’à mes problèmes et que, cela éviterait de réveiller le renard. C’était peut-être une erreur de ma part, car même si nous faisions semblant de nous affronter, nous ne retenions pas nos coups pour autant. Kaylann ignorait quel type de kitsune elle était, et l’élément qu’elle pouvait contrôler. Et ça pouvait se manifester n’importe quand, comme pour moi. Encore qu’elle eût de la chance, elle savait ce qu’elle était, moi, on me l’avait caché et c’est en arrivant à Beacon Hills que je m’étais rendue compte que j’étais différente et pas humaine. Mais, le fait qu’elle ne sache pas encore quel élément elle maitrisait ne l’empêchait pas d’avoir acquis certaines capacités, le maniement des armes et le corps-à-corps, et le tout, sans avoir ut besoin d’apprendre, c’était inné. Les autres pouvoirs du kitsune étaient liés à l’élément auquel on était lié. Pour ma part, c’était la foudre, ce qui me permettait entre autres chose, de contrôler l’électricité. Dont que je ne maitrisais pas encore très bien, il faut bien le reconnaitre. Mais, pour l’heure, nos armes étaient en bois, donc moins dangereuses, même si elles pouvaient faire mal. J’essayais tout de même de retenir ma force, afin de laisser dormir le renard qui sommeillait en moi et qui n’attendait que ça pour se manifester. J’étais encore inexpérimentée, mais j’avais plus de pouvoir que Kaylann, alors qui sait ce que je pourrais lui faire si je perdais le contrôle ? « Prête ! » répondis-je, en me mettant en position de combat. Dans les bois, seuls le bruit de nos armes qui se choquent, vient perturber la quiétude des lieux. Quiétude. Ce mot me fait sourire, car les bois de Beacon Hills sont loin d’être calmes. Elle me demande soudain ce que j’ai fait pour découvrir mon élément. « J’ai été kidnappé par un fou qui devait se faire opérer, un type qui avait poser une bombe dans un bus scolaire. Il savait que je n’étais pas normale ; alors que moi-même je ne savais pas encore ce que j’étais. Il m’a retenu dans une centrale électrique dans le but de m’électrocuter, mais j’ai absorbé l’électricité et à ça provoqué une coupure de courant dans toute la vielle. » j’explique alors, plongée dans mes souvenirs. J’avais découvert en me prenant en photo avec mon téléphone, que j’avais une aura autour de moi, mais que j’ignorais ce que c’était. « Pour ce qui est de ma queue, je n’ai rien fait de particulier. », dis-je. D’ailleurs, je ne me rappelais pas comment s’était arriver, le trou noir. Je savais que j’avais été attaqué par un autre kitsune qui voulait me tuer pour obtenir mes pouvoirs, et puis, rien d’autre. Après, j’avais ma première queue. Je ne saurais donc pas dire comment je l’avais gagné, mais je me demandais si je pouvais la perdre, à cause de mes pouvoirs incontrôlables.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Deux mascottes pour le prix d'une !
» [FB] Deux tueurs pour une victime. Mais qui remplira sa mission?
» Une question pour le prix de deux ! ( Je blague)!
» Deux pour le Prix d'Un...
» Deux charmeurs pour une jument. [Privée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERY MONSTER - TEEN WOLF ::  :: Black Hill Forest-
Sauter vers: