[Evènement LIBRE] Une soirée festive, un bon festin.



 
Recherche de liens ?
Tu as l'idée parfaite d'un lien en tête
mais à la flemme de créer un scénario?
Le sujet de recherche de lien est pour toi !!!
C'est dans ce sujet que tu trouveras ton bonheur!
Scénario coup de ♥️

[Evènement LIBRE] Une soirée festive, un bon festin.

 ::  :: Home Sweet Home :: Mayfield Boulevard :: Investissement Immobilier Falcon Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
tim
avatar
Messages : 168
Jeu 5 Oct - 12:56
Evènement
&
Libre
Une soirée festive, de bon goût, avec de bon plats


Evènement libre et ouvert à tous, chaque personne qui y viendra devra se présenter dans une tenue classe et habillée, l’entrée pourra être refusée à quiconque se présente mal et pour finir, nous vous recommandons de venir accompagner

Un beau costume. C’était tout ce qui reflétait l’apparence d’un homme, son sérieux, sa prestance, sa classe et son importance. Tout passait par l’habit, un habit soigné, qui a fait ses preuves durant des années entières. Pourquoi dis-je tout ça ? Parce qu’aujourd’hui était un jour spécial. Ce n’était pas le genre de jour où j’allais me lever, partir jusqu’à mon laboratoire et faire des expériences incroyables qui rendront jaloux la plupart de mes homologues. Ces jours déjà si spéciaux étaient vraiment quelque chose, mais aujourd’hui l’était d’autant plus que j’avais enfin une responsabilité autre que le développement et la recherche, j’étais désormais le nouveau gérant de Investissement Immobilier Falcon, l’entreprise que préside Nix habituellement.

Vous en avez sans doute déjà entendu parler, il s’agit probablement du business qui marche le mieux en ville et dans toute la région. Tout construit sur une stratégie commerciale terriblement efficace que je garderais pour moi. En temps normaux, je seconde Nix dans toutes ces tâches, mais je suis plutôt gérant dans le côté recherche et négociation. Mais ce dernier est en voyage en Europe actuellement, l’entreprise agit sur plusieurs fronts, notamment en sachant que tout ceci n’est qu’une facette cachant de bien plus sombres dessins. En effet, une guerre se préparait dans l’ombre, et une guerre bien plus importante et influente que la petite qui se prépare en ville. Concernant ce sujet, ça n’atteint nullement la société, les gens sont bien trop effrayés en entendant nos noms, peu de gens sont au courant de notre vraie nature noire, mais la plupart n’ignore pas notre puissance destructrice. L’ancienne présence du dôme n’arrangeait rien en ville, et c’était la raison de ma volonté à le faire disparaître, peut-être y suis-je d’ailleurs pour quelque chose ? J’avais gardé ce mystère pour les curieux de la ville. En tout cas, les départs furent grand après la disparition du dôme, et il était temps de sortir de l’ombre, n’est-ce pas ?
 
Aujourd’hui, en plus d’être le nouveau gérant pour, probablement, un bon moment, j’avais prévu une petite soirée, le genre de soirée mondaine ou tout le monde est hautain et respectueux de l’endroit, ou l’on porte des costumes et l’on fait des courbettes devant les gens d’importance. Mais c’était une soirée plus que spéciale, car je n’y avais pas invité que des actionnaires, mais également toute personne de la ville souhaitant passer un moment chic et agréable, bien entendu, un tri spécial avait mis en place par moi-même, j’avais invité seulement toutes les créatures surnaturelles que je connaissais ou que mes contacts connaissaient. Le but était de rassembler un maximum de gens, de m’imposer comme nouveau gérant et ainsi, de prendre le pouvoir sur la ville, inconsciemment bien entendu, rien de mieux que de montrer sa puissance et sa richesse pour prendre le pouvoir d’une ville. Le pouvoir politique, c’est ce que je visais depuis bien longtemps ici, il le fallait pour la suite des évènements. Mais qui allait venir ? Qui allait profiter de ce moment pour me rencontrer ? Pour apprendre davantage sur la plus puissante et influente entreprise d’immobilier à des kilomètres à la ronde. Mais surtout… C’était probablement le meilleur moment au monde pour voir qui est influençable… Et qui seront mes prochains associés.

Il était enfin l’heure, l’heure ou la réception allait commencer. J’étais donc habillé très dignement, un costume probablement bien plus cher que le salaire annuel de la plupart des gens ordinaires. Je savais que mes hommes avaient ouvert les portes du deuxième et troisième étage des bureaux, devenue une salle de réception pour la soirée. Une réception magnifique, avec des grands chandeliers, des dorures et du mobilier moderne, des tables avec des plats somptueux et surtout des serveuses et serveurs passant avec des coupes de champagne et de vin à volonté. C’était comme ça que je voulais ma réception, et j’allais bientôt rejoindre la populace pour me présenter. Mais comme n’importe quel hôte, il fallait un peu d’attente pour faire une bonne entrée.
CODAGE PAR AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
chasseur
avatar
Messages : 262
Mar 10 Oct - 17:29
ft.
la populace
Une soirée festive, un bon festin
Évidemment que tu gardais toujours un costume et ce peu importait où tu résidais ! Un bon Steel comme toi ne pouvait se permettre d'en voir le manque lorsque son utilité se présentait. Et quelle surprise ! Tu allais vraisemblablement en avoir besoin. Une soirée mondaine dans la demeure d'un certain Konrad Reed. Un nom qui ne t'évoqua rien au premier abord, jusqu'à ce que tu fouilles parmi les fichiers de ta cousine Lyana... Beacon Hill avait été passé au peigne fin par la famille, aussi n'était-il pas très difficile d'apercevoir le personnage vraisemblablement si influent qu'était monsieur Reed. Patron d'une grande entreprise dans la région, à ce qu'il paraissait... L'homme souhaitait organiser son repas en compagnie de n'importe quel citoyen de la ville. Tout le monde était invité. La chose était simple, intéressante... Et dangereuse. Tu te devais de garder un oeil sur cette petite soirée ! Peut-être Lyana y prendrait-elle, elle aussi parti. Mais quoi qu'il en soit, c'était là une bonne façon de mieux appréhender le voisinage, aussi lointain était-il !

Condition supplémentaire, grandement conseillée pour cette soirée : l'image parfaite de l'honnête homme ! Le costume n'était que la moitié de ton allure noble. Que serait un honnête homme sans sa ravissante dame au bras ? Evidemment... Tu te devais de te présenter accompagner. Ta cousine ? Eww... Quelle honte ! L'idée même était ridicule, digne du plus gros looser que cette ville est connue ! Non, toi, ton atout, c'était ta sociabilité. Chez les Steels, chacun avait son rôle à jouer. Tu t'occupais indéniablement des relations. Une toile que tu avais tissée pour ta matriarche, entretenues par de multiples connaissances utiles. Tu allais aujourd'hui même démontrer que tes liens étaient ta force ! Dès le début d'après-midi, tu t'étais pointé devant l'université, décidé à retenir une charmante personne à tes côtés pour ce soir...

Ainsi fis-tu ton entré devant la demeure de Konrad Reed accompagné de la ravissante Emmy Woodbury. Bien plus âgé que toi ? Il ne s'agissait pas là d'un rendez-vous galant... Seule l'image de bonne compagnie était ici importante !
Revenir en haut Aller en bas
kitsune
avatar
Messages : 35
Mer 11 Oct - 11:26
Leçon de savoir-vivre
Une invitation ? Voilà quelque chose qui sortait de l'ordinaire. Surtout si l'on prête attention à l'hôte. Rien d'autre que Konrad Reed, l'actuel gérant d'Investissement Immobilier Falcon. Cela fait que peu de temps que je réside à Beacon Hills, mais son nom a malgré tout réussi à faire son chemin jusqu'à moi. La plus grande entreprise de la région, à ce qu'on dit. Et qui tremperait dans pas mal d'affaires surnaturelles, si on écoute les on-dit. Un homme entouré de mystère donc, et où tous s'accordent pour le désigner comme dangereux. Ce même homme qui invite de parfaits étrangers en plus de ses actionnaires. 

Une seule question se pose alors. Est ce qu'il sait ? Est ce qu'il sait ce que je suis ? Les rumeurs seraient donc vraies ? Où est ce une simple manière de démontrer son prestige et sa richesse ? Cela fait plusieurs questions, à vrai dire. Et qui tremperait dans pas mal d'affaires surnaturelles, si on écoute les on-dit. Si cet homme d'affaires compte réunir toutes les créatures surnaturelles de Beacon Hills, m'éclipser ne pourrait que me mettre sur sa ligne de mire. Et si je suis juste parano, alors je me dois profiter d'une fête de cette ampleur.

Sauf qu'il y a des règles à respecter : on n'entre pas dans une telle demeure en jean et en basket. Non, il faut montrer aux autres qu'on est parfaitement à sa place. Et cela s'accompagne par un souci vestimentaire évident, mais aussi une attitude à adopter scrupuleusement. C'est avec ces pensées en tête que je choisis avec beaucoup d'attention, la robe que je porterais. J'en avais quelques-unes dans mon armoire, que je ne portais que pour les grandes occasions. En les observant à travers l'armoire, mon regard s’arrête sur une plus que les autres. Une splendide robe blanche. Quelques bijoux, des petits talons et un peu de maquillage l'accompagnerait parfaitement. 

C'est donc avec la voiture de Maman que je pris soin de me rendre devant la demeure des Reed. Venir seule n'est pas la meilleure des choses, mais ainsi habillée, et avec ce léger sourire qui suffit à éclairer mon visage, je doute que l'on me refuse l'entrée.
Codage de Skaemp
Revenir en haut Aller en bas
banshee
avatar
Messages : 134
Mer 11 Oct - 15:45
Soirée festive et bon festin.

feat. tout le monde

La journée avait été longue. La pluie avait dominé pratiquement toute la semaine, forçant la banshee à rester avec son moral au ras des pâquerettes. Le soleil avait finalement décidé de refaire son apparition dans la soirée, ce qui fit légèrement sourire la demoiselle. Depuis sa dispute avec Derek, elle n'était pas vraiment dans son assiette. On dit toujours qu'un premier amour fait mal, elle n'aurait jamais pensé que cela pouvait être le cas surtout quand il n'a pas eu le temps d'être vécu. C'est une tasse de chocolat a la main qu'elle observe cette invitation poser sur la table basse de son salon. Une soirée organisée par Konrad Reed. Ce type était connu dans toute la ville, il était le gérant immobilier le plus affluent qu'il soit. Skyla songeait à rester chez elle, cependant, Lydia lui avait donné l'ordre, bien qu'amicale, de se changer les idées. La brune ignorait si son amie comptait s'y rendre, cependant, même seule la banshee se voyait bien sortir un peu. Elle était native de la ville, elle trouverait certainement des personnes avec qui discuter. Elle se lève et retire la pince qui tient son chignon pour se diriger vers la salle de bain afin de prendre une douche. L'eau chaude la détend doucement, puis, elle pose sa tête sur le carrelage froid de l’habitacle en soupirant. Elle songe que si elle n'avait pas fait l'idiote auprès de Derek ce serait probablement avec lui qu'elle se serait rendue à cette soirée. Elle termine de se laver en tentant de rester positive et de sortir la tête de l'eau. La jeune femme sèche sa chevelure qu'elle décide de coiffer assez élégamment, puis elle dépose une touche de maquillage sur son visage, léger mais voyant tout de même. Une robe noire et des escarpins pour agrémenter le tout et la voilà fin prête pour sortir. Son véhicule étant au garage elle opte pour un taxi comme moyen de transport. Le trajet ne dure pas très longtemps, les bureaux Falcon s'imposent déjà sous ses yeux alors qu'elle quitte le taxi après avoir payé sa course. Skyla sort son invitation de son sac et se rend vers l'entrée ou certaines personnes attendent déjà de pouvoir entrer.

made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
Derek
avatar
Messages : 111
Mer 11 Oct - 16:45
SOIRÉE FESTIVE ET BON FESTIN.Une invitation, cela faisait bien longtemps que je n’avais pas reçu ce genre de chose, et quand je lisais qui m’invitait et je n'étais pas surpris Konrad. En général, je ne sors pas de mon appartement. Mais là j’avais envie d’aller y jeter un petit coup d’oeil. Mais je grimaçais en voyant le dress code imposé. Une tenue chic, tout ce que je n’avais pas dans ma penderie. Bien sûr en arrivant en veste en cuir, j’allais me faire jeter, mais je voulais vraiment savoir pourquoi Konrad tenait à faire une telle soirée. Bon je m’étais mis à farfouiller ma penderie pour trouver un costume qui trainait, je ne me souvenais même pas que j’avais cela. Après tout cela pouvait me détendre un peu et j’allais croiser des gens que je connaissais peut-être. Allez Derek… Je pouvais être un peu sociable un fois sur l’année non? Bien sûr j’étais sarcastique mais bon. J’étais prêt ; je me regardais dans le miroir et j’avais clairement l’air d’un clown ou d’un pingouin mieux encore d’un clown-pingouin  mais bon. Je ne savais pas qui j’allais croiser, et puis si je trouvais que je ne prenais pas du bon temps, j’allais pouvoir rentrer, rien ne m’obligeait à rester chez Konrad. Je prévenais Raven et Elliot de l’endroit où je serais sachant qu’ils avaient sans doute reçu le message mais que Raven était au bar pour la soirée. Je pris ma Camaro, il fallait être classe jusqu’au bout. Arrivé assez rapidement, j’entrais dans cet endroit, ça puait le mélange de nature, à vrai dire je n’appréciais pas du tout ce mélange et surtout ne pas savoir où je mettais les pieds. Je faisais un tour d’horizon pour avoir le regard qui se posait sur Skyla. La jeune femme se trouvait devant moi, je ne savais pas comment réagir, mais c’était le destin qui la remettait sur mon chemin. Mais j’avais encore ces mots en tête. Pour l’instant je préférais rester dans mon coin, mais je n’avais pas l’intention de la lâcher du regard.

©️ 2981 12289 0


and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
kahina
avatar
Messages : 222
Mer 11 Oct - 17:44

Soirée festive et bon festin

T'saisissant d'une de tes plus hautes paires de talons aiguilles, tu souris en attendant qu'on sonne. Tu t'redresses, glisses rapidement tes pieds dans les chaussures qui t'font gagner quelques centimètres, puis t'diriges vers la porte en attrapant au passage un manteau. T'es pas sûre qu'il fasse vraiment froid, mais au cas où, c'est plus prudent d'en apporter un. Ton sac à main sur l'épaule, tu quittes ton appartement, laissant la porte claquer derrière toi sans pouvoir t'empêcher de penser à Wolfgang et à votre première rencontre. Sauf que ça t'agace, et tu accélères le pas pour rejoindre le rez-de-chaussée. Une fois à l'extérieur, tu cherches des yeux le jeune homme censé t'accompagner, songeant à ce qui vous attend.

Rien de trop charnel – pour une fois – mais plutôt une soirée aux allures très mondaines, même si tous les habitant de Beacon Hills sont invités à y participer. Te doutant qu'il allait falloir être élégamment vêtue pour cette occasion, tu avais choisi une robe noire près du corps sans trop l'être, relativement longue, et des escarpins de la même couleur. De quoi te donner des allures de grande dame qui devraient suffire pour que tu sois acceptée, sans comptée ton habituel maquillage que tu as embelli de quelques paillettes et d'un rouge à lèvres foncés. Tu te demandes qui viendra, et surtout ce qu'il va se passer. Le climat de la ville est tendu ces temps-ci, mais tu n'as pas trop d'espoir quant à une éventuelle amélioration grâce à ce genre de repas. A tes yeux, cela s'apparente surtout à un moyen rapide de grimper des échelons pour certains, parce qu'en participant à de telles mondanités, on se faisait forcément connaître. Pas que tu cracherais là-dessus si jamais l'occasion se présentait, néanmoins tu n'es pas venue ici pour cela aujourd'hui. Curiosité – celle de savoir ce qui se trame, qui sont les puissants, qui se joue de qui. Tu veux tout savoir, comme d'habitude, et rien de mieux que ce genre de festivité pour en apprendre plus sur tout un chacun. Plus qu'assouvir ton maladif besoin d'être supérieure aux autres de par ton savoir – et plein d'autres choses –, tu te dis que cela pourrait aussi servir pour ton travail, ce qui n'est pas un mal. Cela fait un moment que tu n'as plus eu d'enquête étrange, de celles liées au surnaturel de manière souvent morbide, d'ailleurs. Depuis la disparition de la barrière, en réalité. Depuis que cette cage que tu as maudit à en crever n'est plus, alors que toi tu es toujours là. Allez savoir pourquoi – des yeux bleus trop prenants, peut-être.

Il ne te faut que quelques secondes pour le voir, ton cavalier, lui qui t'attend juste à côté de l'immeuble dans cette tenue qui lui offre une indéniable élégance. Il est à croquer, tu ne vas pas le nier, et c'est avec un grand sourire que tu le salues, t'accrochant à son regard ténébreux pour oublier un autre qui t'agace tout en collant tes lèvres aux siennes en espérant ne penser à rien d'autre. Échec, et ça te frustre d'autant plus. Alors tu te tournes vers la personne qui l'accompagne, Thomas, si tu as bien compris. Son frère, druide devenu Darach, en tout cas c'est ce que tu as retenu de votre dernière discussion à ce sujet. « Enchantée, » qu'tu lances alors sans t'départir de ton sourire. « Kathleen, » qu'tu t'présentes ensuite, au cas où Aedan ne lui ait pas donné ton nom avant. Tu sais que c'est lui qui va vous amener à cette soirée d'une manière trop surnaturelle pour qu'ça puisse être comparé à la voiture que t'utilises habituellement, cela dit ça ne fait que te rappeler ta propre nature, et l'fait que personne ne soit au courant. Même pas l'ours-garou à tes côtés, car s'il sait pour tes connaissances de ce monde si particulier, il te pense simplement humaine. Il vaut mieux qu'il ne sache pas, cela dit. Mais pourquoi ? Tu décides de ne pas y réfléchir, te concentrant plutôt sur les deux jeunes hommes ici présents, tentant d'imaginer comment le voyage va se passer.

Fiche bye Ethna
Revenir en haut Aller en bas
banshee
avatar
Messages : 556
Jeu 12 Oct - 4:52



 


A festive evening and a good feast ... Who would not be tempted?

— Tous le monde & Lydia

Un festin et une soirée... Voila ce que je pouvais lire sur le carton d'invitation que j'avais reçu chez moi. Une invitation d'un certain Konrad T. Reed, homme que je ne connaissais ni d'Eve ni d'Adam. Bien qu'au départ je sois quelque peu réticente à cette idée, j'étais parvenu à me dire qu'au final ce n'était pas forcément une mauvaise chose, bien que cela soit un lieu parfait pour ceux qui nous chassait puisque beaucoup de créatures surnaturelles se retrouverait au même endroit. Je pris donc la motivation de me préparer, j'avais écrit à Stiles lui disant que je le rejoignait directement sur place. Il était mon cavalier, mais il connaissait aussi mon temps de préparation, pour avoir plusieurs fois halluciner de voir les minutes défilées sans que je ne sois prête, de plus me trouvant chez ma mère au lieu de chez lui cela serait plus pratique de se retrouvé sur place. Je pris une longue douche chaude, assez longue pour faire criser ma mère que j'entendais du rez de chaussée m'avertissant que j'allais finir par être rouge écrevisse une fois sortie. Quand enfin je me décidais à sortir, sans être rouge je séchais mes cheveux et entrepris de les coiffer, je ne faisais rien d'extraordinaire, je les ondulais un peu et mis une pince retenant quelques mèches en arrière libérant ainsi mon visage. La tenue fut plus compliqué, j'étalais plusieurs robes sur mon lit et après de multiples, car oui j'avais beaucoup de choix, essayages je finissais par choisir une robe noire assez jolie m'arrivant au milieu des cuisses, j'aimais beaucoup. Je regardais l'heure et vit que j'avais juste le temps d'un rapide maquillage et d'enfiler mes escarpins, ce que je fis en un temps records.
Après quelques minutes de trajets, j'entrais enfin sur le lieu de la fête, je jetais un rapide coups d'oeil afin de repérer les personnes de mon entourages. Comme je m'en doutais de nombreuses personnes étaient au rendez vous, et l'angoisse qu'un évènement survienne ce soir se fit plus grande encore. Je secouais doucement la tête pour m'oter ces idées noires de mes pensées et continuais ma recherche des yeux. Stiles n'étais pas arrivé, et je ne vis pas d'autres membres de la meute non plus, ni Alyson. Je tournais légèrement la tête et la je vis Skyla ce qui me fit sourire, et lorsque je tournais légèrement les yeux je vis Derek la fixant, alala ce deux là pensais-je. Je pris la direction du loup pour le taquiner un peu qui sait cela arrivera peut etre à le dérider un peu.
" Salut bad wolf" lui dis-je en faisant claquer une bises sur la joue. " Dis moi tu es tellement obsédé par ma meilleure amie que tu ne m'a pas sentie arrivé?" le taquinais-je sachant très bien qu'il m'avait senti arrivé près de lui.
MAY


 
Revenir en haut Aller en bas
banshee
avatar
Messages : 90
Jeu 12 Oct - 6:38
SOIRÉE FESTIVE ET BON FESTIN
The world & Nila
Take my hand, take a breath. Pull me close and take one step.Keep your eyes locked on mine and let the music be your guide

- On y va? S'il te plaît ! S'il te plaît! S'il te plaît!

J'avais du faire les yeux doux, et Cade avait finalement cedé. Cette soirée pourrait peut-être nous faire rencontrer des connaissances utiles pour la meute, mais pas que. J’avais besoin de sortir un ou, comme toujours et toute la ville serait presente alors pourquoi me serais-je privée d'une soirée de cette envergure ? J'étais curieuse, tant de personne différentes réunis dans un même lieu, tout cela pourrait dégénérer. Mais je n'avais pas peur, je ne voulais plus avoir peur et ce n'était pas en restant enfermée que j'y arriverais. Je l'avais compris il y a quelques mois déjà, mais javais à cet instant besoin de retrouver une part de moi qui c'était mise en pause pendant trop de temps. J’avais besoin de retrouver un peu de ma sociabilité. Je du avoue que j'étais un peu anxieuse. Me retrouver dans une foule où je pourrais revoir des visages indésirés ce n'était pas vraiment plaisant. Mais j'avais tellement envie d'y aller à la fois...

Nous avions convenu d'une heure à laquelle l’alpha viendrait me récupérer chez moi. J’avais donc pris tout le temps qu'il m'était possible pour me preparer. Prenant soin de boucler mes cheveux, de les attacher puis de me maquiller un peu avant de m’habiller. Ma robe était rose, (cette couleur était ma couleur avec le rouge) et m’arrivait un peu au dessus du genoux, javais l’impression de ressembler à une jolie tulipe. On pouvait dire que je portais des échasses. Mes talons étaient hauts, mais ça n'était pas un soucis pour moi. Après avoir vérifié que tout était parfait, je m'étais rendu compte que j'avais fini pile à l'heure. Ma moitié devait être la ou presque. Je me dirigeai rapidement vers la porte, attrapant un châle et mon sac au passage. Une fois arrivée devant la porte je l’ouvris et attendis que Cade arrive. Emmy m'envoya un message pour me signaler qu'elle aussi y serait. J'avais l'impression que la moitié de la ville serait là, si ce n'est pas tout le monde. Un sourire étire mes lèvres quand je vois Cade arriver dans mon allée.

Lorsque nous arrivons chez Reed, je voies une très jolie brune qui n'a pas l'air très à l’aise dans sa robe avec un air contrarié sur le visage. Je regarde ses boucles si naturelles tandis que je suis Cade à l’interieur. Cette fille était vraiment jolie malgré son manque de féminité. Je lui souris puis nous rentrammes à l'intérieur. C'était bruyant, vivant et je remarquais déjà que des petits groupes de personnes s’étaient formés. Je lançais un sourire à Cade.

-Merci d'avoir bien voulu qu’on vienne. J'espère que l’on va bien s’amuser!

Made by Neon Demon


Addicted to your love
Your all I ever wanted. You make me strong enought to be a new and a better girl.
Revenir en haut Aller en bas
chimera
avatar
Messages : 113
Jeu 12 Oct - 12:25


SOIRÉE FESTIVE ET BON FESTIN
Certains moments de notre vie ressemblent à une éclipse, où ni l'espoir, ni le désespoir n'ont de poids
⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆
Si toutes les filles du monde aiment faire du shopping, ce n'est malheureusement pas le cas de Malia Hale ou Tate, comme vous préférez. Mais Theo s'était fait l'avocat du diable, en inventant toutes sortes d'arguments pour qu'elle l'accompagne. L'invitation à manger ce qu'elle voulait, semblait avoir finie de convaincre la demoiselle, qui avait enfin accepté de le suivre. Tout son plan était parfait pour une fois. D'autant, qu'il ne voulait piéger personne aujourd'hui, juste passer une soirée avec Malia. Tant pis s'ils croisent du monde qui la connaît, ce ne serait que le petit plus pour lui.

« Dans cette robe, tu seras la plus belle. »

Il n'était pas avare en éloge, pour être certain que la jeune femme ne lui ferait pas faux-bond. Par la suite, il l'avait invité à manger, comme promis et il l'avait reconduit chez elle, l'informant qu'il passerait la chercher dans la soirée.

Comme convenu, quelques heures plus tard, Theo était venu la chercher. Il s'était également apprêté pour la soirée, portant une veste de costume, sur une chemise blanche le tout par-dessus un jean noir. Voilà longtemps qu'il a oublié l'idée de mettre une cravate ou encore, de porter un pantalon de smoking. Ceux-ci ont la fâcheuse habitude de piquer le derrière et je ne parle même pas de la couture qui se met n'importe où sauf à l'endroit prévu à cet effet. Ou bien c'est Theo qui est mal foutu de ce côté-là, ou bien tous les autres mecs du monde son maso. Il pencherait volontiers pour la seconde option. Enfin, ainsi habillé, il a plutôt la classe.

Il débarqua avec sa voiture devant la maison des Tate. Et n'étant pas du genre à klaxonner comme un gros fainéant qui prend sa copine pour une bonne, il prit soin de descendre pour au moins sonner à la porte. Là, Theo espérait que Malia n'ait pas oublié de prévenir son père adoptif. Ne pouvant s'en empêcher, son ouïe fine tenta de desseller les âmes présentes dans l'habitation. Deux battements de cœur se trouvaient non loin de la porte et des pas précipités arrivèrent enfin. Comme si de rien était et reconnaissant la démarche de la jeune coyote, il attendait patiemment qu'elle ouvre.

« T'es magnifique. »

Dit-il quand la jeune femme sortit enfin de la maison. Tel un gentlemen, qu'il est capable d'être, il l'emmena jusqu'à la voiture lui ouvrant même la porte. Bien content qu'elle l'accompagne, Theo lui cacha qu'il y aurait très probablement des amis à elle, présents ce soir. Ce serait la petite surprise du chef, comme on dit. Lui, en sera sûrement amusé, mais fera tout pour garder sa petite coyote rien qu'à lui.

« Dans ce genre de soirée, il y a toujours un tas de choses à manger. »

Finit-il d'ajouter alors que le véhicule roulait déjà dans la direction pour s'y rendre. Theo devait penser que sa copine adorait faire de nouvelles découvertes culinaires.

« En fait, c'est peut-être vraiment la chose la plus intéressante dans ce genre de soirée. Ça et le jacuzzi. Il y a toujours des jacuzzis, t'as déjà testé ? »

S'il meublait ainsi, c'était bien dans l'unique but de l'empêcher de poser la moindre question qui pourrait mettre à mal ses intentions. Mais heureusement, bien vite, se dressa devant eux, l'immeuble dans lequel la fête a lieu. Prenant toujours soin de sa cavalière, après avoir garé la voiture, il lui ouvrit la portière pour qu'elle descende.

« Merci d'avoir acceptée de m'accompagner. Je ne me voyais pas y venir seul. »

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
human
avatar
Messages : 230
Jeu 12 Oct - 16:07

They know what is what, but they don't know what is what. They just strut, what the fuck ? A tiger don't lose no sleep, don't need opinions from a shellfish or a sheep. Don't you come for me, no, not today. You're calculated, I got your number, 'cause you're a joker, and I'm a courtside killer queen. Emmy & everybody


Une soirée festive, un bon festin

Emmy n'allait guère mentir ; lorsque Louis lui proposa de l'accompagner à cette soirée mondaine organisée par elle-ne-sait-qui, elle avait d'abord cru à une bonne blague. Mais l'adolescent était des plus sérieux. Il lui fallait quelqu'un pour l'accompagner, une cavalière en quelque sorte, et il lui avait avoué qu'il n'avait pas eu de meilleure idée que de l'inviter elle. De ce fait, elle n'avait pas pu lui refuser. Elle appréciait énormément Louis, et elle ne voyait pas pourquoi elle n'accepterait pas de lui donner ce coup de main pour une poignée d'heures. Et puis leur différence d'âge n'était pas un problème, ce n'était guère un rendez-vous galant, Emmy le savait pertinemment. C'était juste pour qu'il puisse se présenter avec quelqu'un, comme il est convenu de faire à ce genre de soirées – enfin, c'est ce qu'elle pensait, après tout elle n'avait jamais participé à une soirée comme celle-ci… comme on dit, il y a une première fois à tout, et ça ne pouvait être qu'une bonne expérience à vivre au moins une fois dans sa vie.
Dès que l'heure fut convenue, Emmy rentra chez elle afin de se préparer. Bon, évidemment, elle allait devoir fouiller à droite et à gauche, histoire de trouver une robe convenable, des chaussures qui fassent l'affaire et des bijoux assortis, si possible. Même si elle avait vaguement entendu parler de cette soirée, Louis lui avait quand même fait un topo rapide ; il fallait une tenue soignée, sinon l'entrée leur serait refusée, et une bonne partie de la ville avait été invitée aussi. Ainsi, il était fort probable qu'Emmy retombe sur plusieurs connaissances, sachant qu'elle avait fait bon nombre de rencontres par ici. Au moins, elle ne serait pas trop dépaysée.

Fort heureusement, elle avait trouvé une robe parfaite pour l'occasion, simple et élégante, lui arrivant aux genoux, noire avec quelques détails blancs et qu'elle avait dû porter qu'une ou deux fois à peine. Pour agrémenter le tout, des escarpins noirs aux pieds, une coiffure soignée, un maquillage léger, et le tour était joué.
Satisfaite du résultat, Emmy attrapa ses affaires, le strict minimum pour que tout puisse rentrer dans la pochette qu'elle venait de dénicher, ainsi qu'une veste habillée – elle n'était pas spécialement frileuse mais elle devait bien avouer que les soirs devenaient de plus en plus frais à Beacon Hills.
Alors qu'elle sortait de chez elle, elle envoya un rapide SMS à Nila pour la prévenir qu'elle allait à cette fameuse soirée organisée chez Investissement Immobilier Falcon, histoire de lui demander si elle y serait aussi. Elle fut ravie de constater que sa meilleure amie serait présente, et c'est le sourire aux lèvres qu'elle se rendit jusqu'à l'immeuble commercial.
Une dizaine de minutes plus tard, elle se retrouvait donc au près de Louis, à l'intérieur même d'une salle aménagée pour l'occasion, au beau milieu de personnes qui… comment dire. N'appartenaient pas au même statut social qu'elle, disons.
Avec curiosité, elle jeta un regard circulaire autour d'elle, cherchant des yeux un visage familier ou juste quelque chose qui puisse attirer son attention. Comme elle ne trouva rien ni personne, elle se tourna vers Louis, un sourire malicieux aux lèvres.
Tu n'es toujours pas décidé à me dire ce qui a bien pu te motiver à venir à une soirée pareille ?
Elle pencha la tête, détaillant discrètement la robe d'une invitée au loin, avant de reporter son attention sur le jeune homme.
C'est pas dans des soirées étudiantes que tu devrais être, à ton âge ? s'enquit-elle ensuite, presque sarcastique, comme pour le taquiner.
Elle avait l'impression d'avoir 40 ans de plus à parler comme ça, alors qu'en réalité elle s'était elle-même rendue à une de ces soirées étudiantes il y a quelques temps… ironie quand tu nous tiens.

(c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
were-coyote
avatar
Messages : 254
Jeu 12 Oct - 19:02

❝Une soirée festive, un bon festin❞
Malia & the others

- Dans cette robe, tu seras la plus belle.

La plus belle pour quoi au juste ? Il a réussis par je ne sais quel miracle à me faire venir dans cette boutique. Ouais, moi dans un magasin vendant des vêtements féminins, encore plus délirant des robes. Ça doit être son visage d'ange. Ouais, je ne vois que ça qui pourrait expliquer pourquoi pourquoi je me retrouve à faire les boutiques avec la personne s'apparentant le plus à mon copain et à essayer tout un tas de robe sous prétexte que je serais jolie dedans. Je ne cherche pas à plaire à Théo, je ne voies même pas pourquoi je chercherais à le faire. Une d'entre elle attire plus mon attention et je finis par me la prendre. e connais assez bien Théo pour savoir qu'il ne m'a pas amener ici pour rien, il doit avoir quelque chose derrière la tête.

- Content? Et si on allait manger maintenant?

En apparence, on ressemble vraiment à un couple normal, ou à une garçonne qui fait les boutiques avec son meilleur ami gay pour savoir comment devenir féminine et sexy, au choix. Mais Théo n'est clairement pas gay. Je ne le sais que trop bien. Le repas se passe vite tout comme le reste de la journée. Une fois arrivés chez moi, il me lance un grand sourire et me demande d'être prête ce soir à une certaine heure. Alors c'est ça qu'il manigançait! Je soupire. Je dépose un rapide baiser sur ses lèvres comme par réflexe et rentre chez moi. J'entre, embrasse le front de Milo et va voir mon père pour lui expliquer la situation. Il ne semble pas gêné par le fait que je sorte, bien au contraire vu toutes les heures que je passe à réviser enfermée dans ma chambre. Au contraire, il commence même à me faire une sorte de mini-cours d'éducation sexuel et tout le tralala. Je lui souris gentiment et lui dit que ce n'est pas la peine avant de monter dans ma chambre. C'est gentil qu'il ait eu cet élan au moins. Je me laisse tomber sur mon lit. Je n'ai pas envie de porter de robe. Je n'aime pas ça !Mais peut-être que si Théo me demande de le faire c'est parce que c'est une occasion spéciale... Ca ne peut être que ça... Peut motiver à sortir habillée comme une fille de joie. Ca n'allait pas être le cas pour Théo ou bien les autres invités, mais pour moi si. Je passe à la douche et m'habille rapidement. Pas de maquillage, pas de coiffure extravagante ou autre, je préfère rester naturelle. J'entends quelqu'un toquer à la porte. Bon et bien on dirait qu'il est l'heure, pas le temps de rajouter autre chose que cette robe noir marquée à la taille par une ceinture violette. Tant pis. Je descends rapidement, dis au revoir à ma petite famille et ouvre la porte pour rejoindre Théo. "T'es magnifiques." Je le remercie, gênée tandis qu'il m'ouvre la portière. Ok, maintenant c'est sûr, il manigance quelque chose. Théo n'est pas mielleux pour le plaisir. Je sens que ça ne va pas me plaire. Tandis qu'il fait le tour pour passer au côté conducteur je regarde un peu comment il est habillé. Ce jean lui va monstrueusement bien, soyons honnête. Je ne dis rien pendant tout le trajet, appréhendant la suite.

- Dans ce genre de soirée, il y a toujours un tas de choses à manger. Théo sembla remarquer mon silence puisqu'il ajouta. En fait, c'est peut-être vraiment la chose la plus intéressante dans ce genre de soirée. Ça et le jacuzzi. Il y a toujours des jacuzzis, t'as déjà testé ?

Puis nous arrivons devant un grand bâtiment faisant très riche. Merde, je sais où on est. C'est une grande soirée où toute la ville quasiment est conviée. Dont mes amis. S'ils me voient je ne saurais quoi leur dire. Il me fait descendre comme il m'a fait monter dans la voiture. Cette galanterie ne pouvait cacher que ça.

- Merci d'avoir acceptée de m'accompagner. Je ne me voyais pas y venir seul.

Je soupire, peu à l'aise dans ma robe. Mais en voyant le joie que ma présence semble procurer à Théo je ne peux que sourire et lui dire.

- Tu m'as bien eu... Tu voulais vraiment que je vienne, hein? Maintenant qu'on est là, autant essayer de profiter... On essaie de ne pas se séparer de la soirée alors ?

Mine de rien, c'était un effort colossale pour moi. Proposer de rester à une soirée comme celle-ci sonnait très officiel pour notre couple (si je peux appeler ça comme ça)

- Entrons, on sera mieux dedans...

Nous commençons donc notre entrée dans cette salle pleine de monde, une jeune fille aux cheveux châtains me souris, alors je lui rends son sourire. Elle semble si à l'aise dans cette salle rempli de gens bien habillés ! Moi, je me sens comme un chien dans un jeu de quille, mais j'aime ça. J'attrape le bras de ma chimère et essaie donc de paraître le plus naturelle possible, espérant que tout se passe bien même si je vois déjà des visages familiers.

- Bon, on cherche à manger ou le jacuzzi dont tu m'as parlé ?
©️ Pando



    I got helling felling about you.
    This is gonna hurt, but I blame myself first. Cuz I ignore the truth. Drunk off of that love It fucke my head up theres no forgetting you. I love you dangerously. + ms.palmer

Revenir en haut Aller en bas
human
avatar
Messages : 188
Ven 13 Oct - 18:27

PARTY
  ♥♥♥


«  PETITE CITATION »
Les réceptions …. Dans un sens, j'adorais ça, voir les décorations… La musique, les robes, la nourriture, mais, j'aimais voir ça de mon canapé. C'était la première fois que, je devais assister à une vraie réception. J'avais reçu une invitation comme toutes les personnes de cette ville, mais un peu tardivement. Je devais sans doute être la seule personne qui n'avait vraiment pas le choix d'assister ou non à cette réception, je me demandais encore ce qu'il pourrait faire comme mal à l'un de mes proches si je n'y allais pas. J'avais trouvé la petite enveloppe en rentrant d'une nuit de travail, joliment plier et déposer avec soin sur l'un de mes oreillers. On pouvait y lire un petit message dessus « Come for a danse K. » C'est malgré moi qu'un petit sourire, c'était dessiné sur mon visage, moi qui pensais être évité… J'allais devoir me dépêcher pour trouver une tenue..

La course contre la montre avait commencé, il fallait une tenue correcte. Mais que signifie correct pour Konrad ? Une simple petite robe classe ou vraiment une robe de gala ? Mon cœur balançait entre les deux. Je ne m'étais laissé que deux heures de sommeil pour aller trouver une robe dans cette petite ville, mais j'avais ma petite marraine la bonne fée qui veillait sur moi. Il ne m'avait suffi que d'un magasin pour trouver la robe parfaite, osée, mais plutôt parfaite. Seulement le temps de prendre soin de moi, coiffure et maquillage avant d'enfiler cette robe. J'avais vraiment l'impression de ressembler à une sirène, mais, ce n'était pas le moment de douter de moi. La robe épousait à la perfection chaque courbe de mon corps et la dentelle en laissant en voir sans laisser tout découvrir.

Il était l'heure et même passer de beaucoup et contrairement a toutes les personnes présentes ici, je n'étais pas entrée par la porte principale. Mais , par le grand escalier, le stress montait doucement en moi. J'allais devoir affronter la raison pour laquelle, je détestais ses événements. LA FOULE !!! … J'étais entrée doucement dans la pièce principale en regardant autour de moi toute étonner « oh …. On ne reconnaîtrait même pas l'endroit » Je cherchais encore quelqu'un que je pourrais connaître, en essayant malheureusement de ne pas croiser Konrad… Il y avait trop de monde dans la salle pour m'afficher avec lui.

(c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
Harpie
avatar
Messages : 18
Dim 15 Oct - 13:14


Rencontres mondaines
Ft. Tout le monde

Je n’ai jamais trop apprécié ces rencontres mondaines. A l’origine, je viens d’une famille d’ouvrier. Oui, je sais, vous allez me dire que c’était il y a plus d’un siècle. Cependant, je n’ai jamais était trop à l’aise à ce genre de fêtes. Je n’ai rien de particulier à raconter et je suis pas le plus sociable. Ça c’est sûr. J’ai bien évidemment dit à Cade que je ne voulais pas y aller mais il a insisté.

Je sens l’humidité de la pluie se répandre devant moi. Une chance que je sois à l’abri. J’ai revêtu mon plus beau costume. Un noir, sobre mais efficace. Ce costume est passe-partout. Enterrement, mariage, fête, baptême, entretien. J’en avait qu’un seul et c’était bien assez. Le seul élément un peu particulier est une magnifique montre à gousset de mon époque. Un souvenir perdu de mon ancienne famille. De toute manière, lorsqu’on est un harpie. Il suffit juste d’un regard pour transpirer la beauté et à la grâce à l’état pur. Je n’étais pas arrivé parfaitement à l’heure, je ne voulais pas être le premier. Ça attire trop l’œil. Ni même trop en retard. En réalité, j’étais arrivé pile à l’heure mais j’en ai profité pour fumer une cigarette à l’extérieur avant de rentrer.

La foule…Cet amas de personnes pleines de haine envers les uns et les autres. En général, je préfère éviter ce genre de rassemblement à cause de ma nature. D’autant plus, que j’attire les regards étant donné ma beauté surnaturelle. D’autant plus que je ne savais pas ou me diriger mis à part vers le buffet. Une petite coupe de champagne me ferait peut-être passer la soirée un peu plus rapidement.En général, j'évite de boire, vous vous douter bien pourquoi ? L’alcool peut faire perdre les pédales, le mélange harpie et alcool ne fait en général pas bon ménage sauf qu'aujourd'hui est un jour de fête, une coupe ne peut pas me tuer.Ma démarche dégage une aura de grâce et d’assurance. J’attrape une coupe de champagne et observe tout ce beau monde. Une chose vient me frapper en plein visage, comme un rayon de soleil dans la nuit. Mon Obsession est la, Emma. C’était évident qu’elle serait la. J’ai cru comprendre que toute la ville ou presque est conviée.

Le rayonnement de vengeance de Emma est toujours aussi puissant. Je croise son regard au loin. J’incline la tête pour la saluer poliment. Ce n’est pas le moment de jouer avec ma nature en pleine foule. Surtout si la cible de ses vengeances est parmi nous. Ça pourrait être relativement dangereux pour nous. Je reste discret dorénavant.  Je n’ai pas eu « d’accidents » depuis que je suis arrivé à Beacon Hills. Je commence à croire que je contrôle mes pulsions dorénavant.

Comme pour échapper à une éventuelle discussion ennuyante et pour laisser cette Emma profiter de sa soirée sans qu’elle tombe sous mon charme enivrant. Je décide de me défouler sur le buffet. D’ailleurs, je n’ai pas encore vu Cade ? Après tout, nous sommes nombreux dans cette salle. Je finirais bien par le trouver. Je sors ma montre à gousset et regarde l'heure avant de me prendre quelques mets sur le buffet. C'était délicieux et onéreux sans nul doute. De toute manière, tout transpire l'argent ici. A croire qu'il ne sait pas quoi faire de tout cet argent. Je n'ai pas encore l'occasion d'apercevoir ce Konrad dont tout le monde parle. J'ai entendu ce nom prononcé par Emma. Je me demande ce qu'il a de si particulier. C'est la véritable raison de ma venu. Connaître ce qui semble être le plus grand notable de la ville. ça promet d'être intéressant. J'esquisse un léger sourire avant de tremper mes lèvres dans mon verre de champagne.



Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
alpha
avatar
Messages : 302
Lun 16 Oct - 6:14
Party
with people & Aedan

Habits d'un charme légendaire, costume ravissant les mirettes, tu avais quitté ton habituellement détente au profit de quelque chose se rapprochant de la classe la plus haute. Une tenue des plus parfaites pour une soiree des plus étranges. Tu n'avais pas vraiment eu envie d'y aller, mais cette demoiselle, la belle Kathleen, dans son soucis de jalousie, plutôt que de t'appeler pour une coucherie, voulait t'y emmener. Tu n'avais pas pu dire non. Apres tout, c'était la nature profonde de votre lien : rendre jaloux les personnes extérieures. Si son Wolfgang avait besoin de se rappeler combien cette femme comptait pour lui, alors tu lui ferais un plaisir de t'exhiber à ses côtés.

Aussi, tu avais promis à la dame de l'emmener d'une façon extraordinaire. Ce bal etait une bonne occasion d'arriver tels deux "VIP". Aussi, une fois habillé et prêt, tu avais demandé à Thomas de jouer au taxi... façon de parler. Il avait ri, avant de t'attraper et de disparaître dans les méandres d'un mystère pour réapparaître aussitôt devant l'immeuble de Kathleen. Il savait qui était cette jeune femme. Du moins, ce que tu lui en avais dit, toi même ne te doutant pas une seule seconde qu'elle cachait une nature surhumaine derrière son sourire charmeur. Quant à elle, elle connaissait ta nature et ton statut, tes yeux incarnats lui ayant été révélés au cours d'une de vos séances habituelles...

L'avertissant par texto que tu l'attendais dehors, tu la retrouvas rapidement élégamment vêtue, une fine robe qu'en temps normal tu aurais pu arracher pour lui procurer son bien être sexuel. Mais ici, la chair n'était pas le but, et bien que son regard te décortiquait et déshabillait, tu savais pertinemment que vous ne finiriez pas - pas tout de suite - serrés, l'un contre l'autre, peau contre peau.
Une fois arrivée devant toi, ses lèvres collant les tiennes avec un mince désir, tu ne pus que répondre au baiser avant de lui vanter les mérites de sa tenue, comme tout gentleman le ferait. D'autant qu'elle était réellement Sublime. Tu es magnifique Kath'.
Tu souris. Avant de lui tendre la main. Prête ? La main de Thomas se posa sur ton épaule, et d'un coup, le décor disparut. Pour réapparaître l'instant suivant, complètement différent. Vous étiez devant l'immeuble Falcon, et il fallait avouer que l'homme derriere cette petite sauterie avait su faire de sa soirée une fête digne des plus grands clubs. Thomas t'avertit qu'il viendrait vous chercher une fois que tu l'appellerais, n'ayant pas particulièrement envie, lui, de s'attarder parmi les invités, tandis que Kathleen's semblait quelque peu déboussolée. Tu remercias ton frère avant de te tourner vers ta cavalière. Ça va ? Le voyage s'est bien passé ? Ce n'était pas trop long ? Tu éclatais de rire. Les Darachs pourraient remplacer les compagnies aériennes, ferroviaires, maritimes... les transports en tout genre. Et monopoliser le marcher du déplacement, tellement leur méthode etait incroyable. La téléportation. Sans doute le pouvoir de Thomas que tu lui enviais le plus.

Finalement, tu désignas l'entrée. Allons les rendre jaloux, veux tu ? Et finalement vous passâtes les portes, tandis que chaque personne déjà présente était recherchée par ton regard. Tu voulais savoir qui était là. Tu pus apercevoir Derek, Emma, Nila, Kaylann, avant de voir Emmy. Mais pas de Wolfgang en vue. Bon... Kathleen n'allait peut être pas réussir à le rendre jaloux, s'il se cachait chez lui, mais tu pouvais tenter de rendre ton ex blonde jalouse en revanche. Aussi, d'un sourire carnassier, tu proposas à ta cavalière de t'amuser un peu, et une fois devant Emmy, tu la saluas d'un Tiens, Emmy. Comment vas tu ? Ton regard se porta alors sur son "jeune" cavalier que tu ne connaissais pas. Aussi lui tendis tu la main, souriant. Enchanté. Je suis Aedan. Aedan Montgomery. Tu ne le connaissais pas encore... Ainsi tu n'avais aucune idée que ton nom pouvait éveiller en lui un intérêt, ton jeune frère Oakley ayant fréquenté l'une des écoles de son nom à lui... Nom que tu ne connaissais pas encore... Nom qui résonnerait telle l'horreur s'il osait le prononcer en ces lieux.
Et je vous présente - si vous ne la connaissez pas déjà - Kathleen Jane.
Tes yeux cherchèrent alors un brin de jalousie dans ceux de la blonde, tu rêvais qu'Emmy la ressente. Tu gardais un sourire enjôleur.

La soirée allait être bien plus intéressante que tu ne l'aurais cru...

electric bird.



Revenir en haut Aller en bas
hellhound
avatar
Messages : 164
Lun 16 Oct - 18:59
Night
with Quinn & Alejandra (& others)

DOuce nuit, belle nuit, il y avait un parfum dans l'air, un parfum de bonheur, exhumé, et arrivé de ces deux belles demoiselles. Tu étais l'une d'elle. Deux robes d'un rouge pur, l'une décorée de petites surprises, d'adorables décorations, l'autre sans aucun artifice, mais découvrant totalement l'épaule droit, et cachant de justesse le sein correspondant, personne ne devait voir, tout le monde devait jalouser la déesse se tenant à tes côtés. Tendrement, sa main logée dans la tienne, il ne suffit pas longtemps pour que la femme de ta vie attrape ton bras avec le sien, et verrouille ton corps à cette charmante fiancée, celle qui partageait désormais plus que ta vie. Quinn te tenait fermement, comme si d'une brise tu pouvais disparaître, et bien que c'était inconcevable, tu la tenais de la même façon.
Quant aux coiffures... la tienne était lâchée, d'une manière qui te démontrait sauvage - surtout au lit -, et domptable uniquement par la blonde à tes côtés, dont les cheveux tirés en arrière et laissant une volute visible et attrayante dénonçait le lasso qu'elle tenait fermement lorsqu'à tes côtés, elle redécouvrait encore et encore combien son coeur battait la chamade, lorsque ton coeur répondait en choeur.
Dans vos apparats de muses venues tout droit d'un paysage idyllique, vos mains restaient proche, et cette envie tiraillante de lui prendre la sienne te faisait mordre ta lèvre carmin, tandis qu'à ton annulaire se trouvait la bague de fiançailles. Dans quelques mois, tu serais mariée à cette femme, et rien ne pouvait te faire plus plaisir que cela.
Prête ?
Au devant du pallier, au devant des portes, au devant de la scène d'une énorme fête, d'un grand bal, et d'un apport financier extrême, vous vous teniez, sans vraiment savoir quand l'angoisse vous prendrait, ou partirait. Pourquoi ? parce que toute la ville... ou la moitié... se trouvait derrière ces portes, à en croire le fortuné qui tenait l'immeuble, qui tenait la société, qui tenait entre ses mains la richesse d'organiser une aussi grande réception.
Aussi, lorsqu'enfin les portes s'ouvrirent par votre action, ce fut une ribambelle de costumes et de robes, de tenues et de bijoux, de couples et de danseurs, qui fut amenés à vos yeux, et d'un sourire galvanisant, tu voyais ceux que tu connaissais déjà, tu découvrais ceux qui t'étaient inconnus, et tu te serrais contre ta princesse, afin de toujours l'avoir près de toi, dans cet énorme hall.

Progressant ensemble, un moment fut venu où près des cocktails et rafraichissement, tu la lâchas pour l'embrasser délicatement sur ses belles lèvres vermillon grâce à votre préparation, avant de choisir deux coupes de champagnes sur la table, dont une que tu tendais à te promise.
J'ai du mal à croire qu'on ait mis tant de temps tu sais...
TU regardais Quinn avant d'agiter ton doigt. Je t'aime.
Un autre baiser. Puis une gorgée. Et ton regard dévisagea la salle. Il y avait une bonne ambiance. Plusieurs têtes faisaient leur apparition. Lydia, qui travaillait à la patinoire et adorait Alycia, Emmy et Malia, deux des baby sitter, Emma, ton amie que tu saluas avec un grand sourire, l'invitant d'un geste de la main à vous rejoindre, Quinn et toi. Reed, celui qui nous invite... Je crois bien que c'est le mec que j'ai dégoté pour Emma, sur Tinder. disais tu à Quinn en souriant.

Cela faisait longtemps, maintenant que tu partageais ta vie avec l'ourse (sans savoir sa nature). Dire que tout avait commencé des années auparavant, par la séduction d'une hetérosexuelle. Elle la regardant aujourd'hui, il était difficile de croire qu'avant toi, elle n'avait connu que des hommes. Et alors que les mois avançaient, elle t'avait fait sa demande, un soir, une petite fête à trois organisée pour Alycia; qui avait permis à cette dernière d'obtenir une vraie maman de plus. C'était amusant, et romantique, de voir comme les choses pouvaient bouger rapidement dans une vie... L'amour n'était pas au goût de tout le monde cela dit, mais cette preuve qu'il existait en chacun était source de bonheur, et alors que ta main venait chercher celle de ta belle, tes doigts s'entrelaçant avec les siens, tu te sentis invincible...

Ahlala... Dire que c'est toi qui m'a traînée ici...
Tu repensais à la réception de cette drôle d'invitation. Alors qu'elle venait d'arriver dans votre boîte aux lettres, tu l'avais naturellement laissé de côté, n'étant pas vraiment sûre de vouloir te faire inviter. Mais c'était sans compter Alycia, qui avait attrapé la lettre avant même que tu ne la voies, pour l'ouvrir et se mettre à exercer son apprentissage de la lecture. Et avant même d'avoir eu le temps de l'attraper, la voilà qui criait dans l'appartement qu'une fête avait lieu, et qu'elle voulait s'amuser. La calmer avait été difficile. Lui révéler qu'elle aurait une baby sitter l'avait déprimée... Si ce n'était pour ta belle future épouse, elle serait restée triste, mais Quinn avait toujours le mot qu'il fallait. C'était dans votre lit qu'elle t'avait demandé de venir avec elle.

Cela semblait, pour le moment, être une excellente idée...

electric bird.



Revenir en haut Aller en bas
Kanima
avatar
Messages : 244
Jeu 19 Oct - 15:30
Une soirée festive, un bon festin
Wolfgang & everybody
Grips on your waist front way, back way, you know that I don't play. Streets not safe, but I never run away, even when I'm away. Hottie, Hottie, there's never much love when we go OT, I pray to make it back in one piece, I pray I pray.

Les soirées mondaines, ça n'avait jamais été la tasse de thé de Wolfgang. Pourtant, ce n'est pas comme si il n'avait jamais été à l'une d'elles, loin de là même. À l'époque où il habitait chez son oncle, ce dernier en étant très friand – faut croire qu'étaler sa richesse et sa gloire sous les yeux de personnes aussi friqués que lui avait toujours été une de ses activités préférées –, et Wolfgang a été plus d'une fois forcé d'y participer pour faire bonne figure. Bien que «faire bonne figure» faisait rarement partie de son vocabulaire, mais soit.
Alors, lorsqu'il reçut l'étrange invitation de cette soirée chez un certain Konrad Reed, où pratiquement tous les habitants de Beacon Hills étaient invités, Wolfgang n'avait pas réfléchi une seule fois ; il n'irait pas, point barre. Déjà parce que, dès qu'il eut vent de cette petite fête, il s'en est méfié comme la peste ; et non, ce n'est pas parce qu'il était parano, disons qu'il était juste un peu trop sceptique sur les bords, c'est tout.
Mais il dut bien avouer une chose ; c'est que ça l'intriguait, en fait. Un peu trop même. Ça ne présageait rien de bon, et si tous les habitants d'une ville aussi flinguée que Beacon Hills étaient autorisés à venir, c'est que ça cachait forcément quelque chose. Pourtant Wolfgang restait curieux, et il avait envie de savoir ce qui allait s'y tramer, même si au début, il était encore quelque peu hésitant. Néanmoins, quand il apprit que Zara voulait s'y rendre aussi, visiblement tout autant intriguée que lui, Wolfgang finit par céder – peut-être parce qu'il avait une cavalière à ses côtés désormais, allez savoir. Même si ça tournait mal, il réussirait à s'en sortir, parce qu'il réussissait toujours à se sortir de ce genre de situations. Quoiqu'il ne savait pas trop ce qu'il entendait par «ce genre de situations», pour le coup.

Ainsi, après avoir réussi à se dégoter une tenue à peu près potable, c'est-à-dire une chemise blanche et un costard qui le taillait parfaitement, Wolfgang avait enfin de quoi aller à cette soirée soit-disant classe et chic.
Alors qu'il sortait de la salle de bains en attachant le dernier bouton de sa chemise, enfin prêt, il aperçut Zara dans le salon, qui était elle aussi en train de finir de se préparer, vêtue d'une robe noire qui lui allait à ravir. Il en haussa les sourcils, comme impressionné, puis il esquissa un léger sourire presque malicieux. Il savait à quel point elle préférait s'habiller plutôt simplement le reste du temps – au moins il faisait bien la paire ce soir –, et la voir ainsi lui faisait presque tout drôle. N'empêche qu'elle était à tomber, il devait bien l'avouer.
T'es superbe, déclara t-il, toujours avec le même sourire au coin des lèvres.
Il attrapa ensuite sa veste qu'il enfila, et dès qu'ils furent prêts, ils sortirent de l'immeuble et se rendirent jusqu'à la voiture de Wolfgang, direction l'immeuble d'Investissement Immobilier Falcon.
En arrivant sur place, la jolie Zara à son bras, Wolfgang put constater qu'il y avait déjà pas mal de monde présent. D'un rapide regard circulaire, et alors qu'il s'avançait en compagnie de la jeune femme, il remarqua quelques visages familiers dans la foule, mais préféra ne pas s'y attarder. Il était sûrement plus judicieux de faire profil bas ce soir… même si, malgré lui, il était comme un habitué de ce genre de soirées, et qu'il entrait dans ces lieux la tête haute, le regard aussi perçant qu'un rapace.
Bon, et bien… Il chopa deux coupes de champagne d'une serveuse qui passait près d'eux, puis il se tourna vers Zara pour lui tendre un des deux verres, l'air taquin. Voyons si cette soirée vaut vraiment le coup, hum ?

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
chasseur
avatar
Messages : 262
Ven 20 Oct - 5:59
ft.
la populace
Une soirée festive, un bon festin
Il était plutôt étrange de dire qu'un gamin tel que toi se montrait parfaitement heureux dans ce genre de fête ! Les soirées mondaines, c'était indéniablement le meilleur moyen de connaître son voisinage. Beacon Hills était une petite ville, une ou deux organisations comme celle-ci et tu aurais largement fait le tour de tous ses habitants ! Tu semblais déjà reconnaître quelques personnes de-ci delà. Nila y était ! Peut-être irais-tu prochainement à sa rencontre, il fallait dire que la jeune banshee n'avait pas donné de nouvelles depuis maintenant bien longtemps... La mère de cette petite fille, que tu avais sauvé il y a de cela quelques mois. Elle s'était vraisemblablement joint elle aussi à la fête, accompagnée de son ange ! Il n'y avait aucun doute quant à ta prochaine discussion avec cette charmante mère et sa fille. Tes yeux se posèrent méticuleusement sur chaque personne déjà présente dans l'assemblée. Tu ne semblais pas reconnaître d'autres visages, bien qu'ils fussent pour la plupart jeunes.

Un grand homme vint bientôt se présenter devant ta cavalière et toi. Vraisemblablement, il connaissait Emmy. Tu le regardais de toute ta hauteur, ce qui semblait vouloir dire un ridicule mètre soixante-cinq... Ce gars devait bien faire deux têtes de plus que toi, mais c'est avec un grand sourire que tu lui serras la main ! "Montgomery" ! Un nom qui sonnait à tes oreilles comme une jolie légende. Tu n'en connaissais pas tous les représentants, évidemment. Seul Oakley avait fait parler de lui chez les Steels. Seulement, l'unique appartenance de ce Aedan à la famille du petit génie de la chasse t'obligeait à te montrer courtois envers lui ! « Louis Steel ! Tout le plaisir est pour moi ! » lui lanças-tu les yeux emplis d'étoiles.

Tu te tournas alors vers ta cavalière. L'apparition de ce grand homme avait complètement occulté les questions d'Emmy... « Pour connaître le voisinage Emmy ! » tu commences, par un clin d'oeil « Connaître son entourage, c'est essentiel ! Surtout quand tu viens pas d'ici ! Et puis... Tu me prends pour qui ? Bien sûr, j'me pointe aussi aux soirées étudiantes ! Je fais toutes les soirées moi teh ! »
Revenir en haut Aller en bas
alpha
avatar
Messages : 111
Ven 20 Oct - 18:44
Une soirée festive, un bon festinEvent
Si Neha n’était pas friande de soirées mondaines, il y avait au moins une personne dans cette ville qui les appréciait encore moins qu’elle : Logan, son béta. Et pourtant, lorsqu’ils avaient découvert l’invitation dans la boite aux lettres et que Neha avait annoncé qu’elle s’y rendrait, il avait aussitôt répondu qu’il irait avec elle. Quand elle lui avait demandé pourquoi il tenait tant à y aller, tout ce qu’il avait répondu c’était La bouffe gratuite, ça se refuse pas, le tout accompagné d’un haussement d’épaules. Mais Neha connaissait suffisamment le jeune homme pour savoir qu’après avoir été mis sur la touche lors de la réunion avec les alphas de Beacon Hills, il refusait de la laisser aller seule à cette petite soirée. Car Neha n’y allait pas uniquement pour les petits fours. Si elle et Logan devaient s’attarder en ville, elle devait prendre connaissance des forces en présence. Elle s’était déjà fait quelques alliés, et s’était aussi attiré quelques ennemis au cours de sa vie, mais Beacon Hills regorgeait d’un nombre incalculable de créatures en tous genres et Neha était loin de connaître tout le monde.

C’est donc au bras de Logan que Neha fit son entrée dans les locaux de la société immobilière Falcon. L’une des plus grandes – si ce n’est la plus grande – entreprise de la ville. Une fois n’est pas coutume, elle avait laissé au placard sa paire de jeans et son perfecto de cuir et les avait troqués contre une robe bleue, sa taille marquée par une ceinture, et une paire d’escarpins qui compensait au moins un peu la différence de taille entre elle et son géant de béta. Ca va être d’un ennui... se lamenta Logan en scrutant la foule d’un air dépité. Peut être… Mais il y a de la bouffe gratuite, lui rappela-t-elle avec un sourire en coin, qu’elle lui rendit avant de s’engager un peu plus dans la pièce, scrutant les visages des convives. Certains lui étaient familiers, comme ceux d’Alejandra, d’Aedan, de Nila ou de Malia, ainsi que quelques uns de ses élèves, et d’autres ne lui disaient absolument rien. Des serveurs passaient parmi la foule, chargés de flutes de champagne et de verres de vin, et Neha en saisit deux au passage avant d’en tendre un à Logan, qui regarda le contenu du verre d’un air peu inspiré. Mais s’ils se contentaient de rester plantés là à dévisager tout le monde, ils auraient vite l’air suspect. Neha porta donc le verre à ses lèvres, avalant quelques gorgées de cet alcool qu’elle n’avait jamais su apprécier.  

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Derek
avatar
Messages : 111
Sam 21 Oct - 5:39
SOIRÉE FESTIVE ET BON FESTIN.Il était sûr que je ne pensais pas y voir Skyla seule. A moins que tout avait été préparé et qu’on se doutait que je viendrais? J’en avais du mal tiens de croire à ce genre de choses. Mais Skyla était devant moi, mais apparemment je réalisais qu’elle ne semblait être ravie d’être ici. Pourquoi être venue alors? De mon côté je préférais rester dans un coin et mieux l’observer. Bondir probablement au premier qui allait s’en approcher un peu trop. Pourtant je ne comprenais pas pourquoi j’avais ce besoin de fair ça. Skyla et moi ce n’était qu’une histoire ancienne non? Entre temps j’avais laissé mon regard continuer de se promener sur la populace qui entrait. Forcément Konrad n’avait pas fait dans les petites chaussures. Je croisais bien des personnes que je connaissais vraiment. Emma, Louis… Et bien d’autres encore. Que cherchaient-ils?? J’avais réellement envie de le savoir mais je ne sais pas si j’allais rester encore longtemps. Mais je venais de me faire surprendre par une voix que je connaissais plus que mieux : Lydia. Et boum pris la main dans le sac ou les pieds dans l’eau comme vous préférez. Je finis par me retourner vers la jolie Lydia “ Bonsoir jolie Banshee. Tu es très élégante ce soir” Je réalisais aussi que Lydia n’était vraiment pas dupe, elle avait remarqué que je fixais Skyla “ Tu viens de me prendre la main dans le sac, j’ai l’impression.  Je m’inquiète pour elle. Je réalise que je n’ai pas été agréable avec elle. Comme tu le soulignes : Big Bad Wolf . Il n’y a pas d’autres mots “ Je laissais un sourire en coin apparaitre sur mon visage “ Et toi, pourquoi tu n’es pas avec ta meilleure amie? “ Bien sûr que je m’intéressais à la vie de la petite Lydia, même si nous avions eu des débuts difficiles, c’est devenu une personne en qui je tiens énomément, même si je ne l’affiche pas vraiment “ Je peux savoir ce qui t’a donné envie de venir? Et surtout pourquoi laisse Skyla seule? “ Oui je reposais une seconde fois la question.


©️ 2981 12289 0


and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Ivians
avatar
Messages : 361
Sam 21 Oct - 6:26
Reed & the night
with people & SUPERNOVA

Dans cette ville pleine de mystères, dans cette antre aux créatures fabuleuses, dans cette tanière aux gladiateurs féroces, tu te tenais, enjouée, aussi contente qu'un couple allant au cinéma ensemble. C'était être aux premières loges pour un grand spectacle, mais derrière ce sourire hébété se tenait un idéal de vengeance, une goutte de malheur, et un soupçon de haine, disséminé dans une tête blonde aux allures princières, une robe noire mettant en valeur les cheveux de blés, les yeux d'un bleu aussi pur que celui de ton saphir, et la transparence adéquate de l'habit, laissant imaginer les formes sous la courbe de tes seins. TU étais belle, exquise, et surtout, habillée de ton mental d'acier, de ta froideur légendaire, et de ta frustration. Ta belle arme, ta poele à frire, était restée dans la voiture, incapable de se glisser sous une robe avec efficacité. TU n'avais que tes pierres, ce qui était amplement suffisant, mais bien moins amusant.

Cette soirée était lassante, néanmoins. La seule raison... Pardon. Les seules raisons t'y poussant était l'envie de sang, et la colère tapie sous cette douce peau de porcelaine que tu arborais avec délice et magnificence. Bien entendu, attaquer de front était aussi tordu et inefficace que de provoquer l'ennemi imbattable, et c'était ainsi que tu soupçonnais ton cousin d'avoir manigancé la chose. Celui ci était absent, tout du moins, non présent dans ton regard glacé. Reed non plus. L'homme darach étant le second de ton cousin préféré tu entretenais avec lui des relations correctes et le connaissais assez - présumais tu - pour savoir qu'il allait apparaître d'ici quelques temps. En toute logique. Si cet homme suivait la logique, néanmoins, ce qui n'était jamais sûr et ne pouvait que te faire frissonner d'un doux plaisir. Le frisson de l'aventure, du suspense. Pour toi, c'était un film. Un véritable show. Et si tu souhaitais néanmoins retirer quelques éléments du spectacle, tu restais néanmoins fascinée par les épreuves imaginées par chacun des protagonistes, des antagonistes, de ces guerriers dont le sang colorerait bientôt les tréfonds de ton âme.

Mais bientôt, tout changea. L'entrée de la plus belle femme qui t'ait été donnée de voir, et connaître, cette même personne qui avait partagé ton lit, et la partie de ton coeur encore capable d'aimer. Cette même demoiselle que tu avais laissée, abandonnée lorsque ton paternel avait eu besoin de toi. Neha. Douce Neha. Belle Neha. Torride Neha. Dans sa robe bleue elle resplendissait, et ton teint clair dévoilait facilement le rose aux joues lorsque tu l'observais. Avant qu'elle ne puisse te voir, espérais tu, tu te retournais et avanças d'un pas lourd, la main serrée. Tu n'étais pas emphatique, certes, mais tu étais capable d'aimer. Et étrangement tu ne savais pas comment t'y prendre, l'appel désespéré que tu lui avais adressée après la fin du Collectionneur en étant la preuve.
Oubliant que son odorat et ses sens étaient affinés et capable de te repérer même dans une foule, cette coyote ayant passé de nombreuses nuits à humer ton corps, à sentir chaque courbes de ton être, tu tentas de te cacher au sein des invités, percutant une jeune femme sans faire exprès. Cache moi.
Tu ne t'excusas pas. Pas encore. Déjà ton corps se plaçait devant la brune que tu venais de percuter pour masquer au maximum ta clarté de ta faiblesse, puis, une fois dans les yeux de cette nouvelle interlocutrice, tu murmuras un Excuse moi. Je devais me cacher. Je m'appelle Nova, et toi ?
En réalité tu la connaissais. Skyla Grey. Enfin... tu savais qui elle était, elle ne savait pas qui tu étais. Pas réellement. Elle était l'obsession de Derek Hale, l'un des hommes que tu devais tuer, pour s'être occupé de ton pere. Ce dernier non plus ne t'avais jamais réellement vue, mais tu partais du principe que Thomas, ou un autre lui ait parlé de la fille du Collectionneur. Il ne devait pas se douter que c'était toi, n'était il pas ?
Un regard et tu le voyais, en train de stalker son obsession, aussi, afin de facilement te lier à cette demoiselle, clé d'une vengeance réussie, tu soufflas discrètement Tu as une ombre. Viens, on va le semer. Tu lui tendis la main et la trainais rapidement (si elle acceptait de te suivre) plus loin. Si elle ne voulait pas, ce n'était pas un problème, tu resterais près d'elle. C'était important que ta cible t'apprécie.

Et tu tournas la tete vers Derek, avant de lui tirer la langue en lui attribuant une jolie grimace et un petit majeur bien discret. T'apparaissais ainsi telle une copine, sauf s'il se doutait de quelque chose, ou telle une connasse. Ou les deux.
Ouais... les deux.

electric bird.




Ouais Derek, j'te la pique /out/



• Back or die ~ I'm not harmless •

I speak in darkblue
Revenir en haut Aller en bas
kitsune
avatar
Messages : 35
Sam 21 Oct - 22:40
Seule parmi la foule
Le champagne accompagne parfaitement les quelques mets que j'ai pu goûter. Et il apporte avec lui une agréable fraîcheur, qui contraste avec la douce chaleur qui commence à m'envahir. Ou bien est ce lui qui me livre cette sensation ? Peu importe.

Comme prévue, entrer seule n'a posé aucun problème. C'est uniquement à l'intérieur que j'ai compris la recommandation de venir accompagner. Beacon Hills étant une petite ville, tout le monde s'y connaît. Dès les premières minutes, des petits groupes se sont formés, marchant toujours par pairs. Je n'ai pas remarqué cela au début : j'ai été surprise, grandement surprise, par le luxe et la superbe des lieux. Que ce soit la richesse étalée, la finesse de l'ouvrage ou le placement parfaitement millimétrée des meubles, tout était conçu pour resplendir, pour que l'hôte domine ses invités par sa prestance. Mes premières émotions se dissipant, la foule était déjà devenue un bloc quasi-compact, composé de couples aux visages inconnus. Je me suis alors dirigée vers le buffet, espérant que la situation se débloque.

Depuis, je suis toujours au buffet. Je pensais que l'arrivée de nouveaux invités suffirait à « déstructurer » cette foule, mais au contraire, chacun d'entre eux semble connaître un couple. Je ne peux m’empêcher de pousser un soupire. Inutile d'aller voir un groupe, je me vois mal arriver en mode « Salut salut, moi c'est Kaylann, je suis super sympa ».

Bien que tous les mets soit délicieux, je détourne le regard, pour observer plus méticuleusement ce qui sort du lot. A mes yeux, deux personnes se révèlent, toutes deux sortant de la masse. Le premier est un bel homme, qui a su capter l'attention ( et la jalousie ) de bons nombres d'invités. Fait important : il est seul, et c'est probablement, non il est sans aucun doute, le plus bel homme sur lequel j'ai pu poser mes yeux. Il dégage une telle grâce et une telle assurance.. Brr.. J'en ai des frissons.

J’admets avoir dû me forcer pour ne pas le dévorer du regard. C'est justement en portant mon attention ailleurs, sur le grand escalier central pour être précis, que j'ai remarquéla jeune femme qui le descendait. Bien que magnifique, avec sa robe osée, elle semble crispée, et ce même de loin. Et elle aussi semble seule. Plaçant ma coupe dans ma main gauche, je me mets à me mordiller le pouce droit, réfléchissant vers qui j'aillais me diriger. Arf … Maudite bonne conscience … Adieu beau garçon

C'est à ce moment-là que je sentis un goût métallique dans ma bouche : l'alcool aidant, j'ai mordu un peu plus fort que ce que j'escomptais. Et forcément, j'ai laissé ma trousse de soin à la maison … . Portant mon doigt meurtri à la bouche, je suçote rapidement, espérant que la salive empêche le saignement. Cela a le don de m'attirer quelques regards intrigués pendant que je parcours la foule pour atteindre le pied de l'escalier. Enfin vous daignez me remarquer . Dans tous les cas, j'arrive à la hauteur de cette femme, que je salue d'un sourire.

« Bonjour t-vous n'allez pas l'air très bien, sans vouloir vous vexer. Vous êtes agoraphobe ? » commençais-je donc la discussion, en maudissant mon lapsus. Et dire que je me suis fait un sermon juste avant de renter !

J’enchaîne en me présentant sobrement « Je m'appelle Kaylann. Kaylann Morino. Ma mère et moi sommes nouvelles dans la ville, nous sommes d'Atlanta . Et vous êtes ? »
Codage de Skaemp
Revenir en haut Aller en bas
banshee
avatar
Messages : 134
Dim 22 Oct - 5:58
Soirée festive et bon festin.

feat. tout le monde

Skyla attendait calmement son tour, même si cela n'y paraissait pas, son cerveau tournait à plein régime, elle s'inquiétait toujours du sort de la ville vis-à-vis de Cade, même si ce dernier risquait de se faire pas mal d'ennemis. Scott n'allait pas laisser faire sa loi ici, sans compter Cora et Derek. En pensant à ce dernier le coeur de la jeune femme se pince, elle était encore secouée par leur dispute. Elle ne s'attendait pas à ce qu'il lui saute dans les bras, mais de là à se crier dessus ainsi, elle n'avait pas envisagé ce scénario. Elle lâche un soupir en observant son invitation comme si ce morceau de papier allait lui redonner de l'espoir. Elle fouine sans son sac a la recherche de son cellulaire. Elle tape rapidement un texto à son amie Lydia, qu'elle n'avait pas vue dans la foule d'ailleurs. " Je suis devant l'immeuble, j'espère te voir à la soirée." Elle ajoute un petit smiley et envoie le message. Elle lâche négligemment son téléphone dans son sac quand une femme à la chevelure blonde débarque de nulle part, lâchant un hoquet de sursaut a la banshee. Elle arque un sourcil quand cette dernière lui demande de la cacher. " Heu d'accord, mais de qui?" Skyla voulait bien l'aider, mais sans savoir de qui elle devait dissimuler cette femme, cela ne serait pas évident. Une fois la menace de cette inconnue visiblement envolée, elle finit par s'excuser de son arrivée improvisé et se présente. " Ce n'est rien, je suis Skyla." La brune lui adresse un sourire, sans se douter le moins du monde qu'elle était la cible de Nova. C'est à ce moment précis que la jeune femme reconnaît la silhouette d'un homme qu'elle connaissait trop bien. Derek était là. Elle fut sur le coup étonnée de le voir ici, et surtout très perturbée de constater qu'il ne cessait de la fixer. Skyla en déduit qu'il était encore très en colère après elle. La demoiselle baisse le regard assez embarrassé quand Nova lui souffle qu'une ombre la suit, elle précise d'ailleurs que c'est un homme. Nova devait certainement sentir la gene de la banshee. " Je te suis." Elle lui attrape la main, espérant échapper au regard perçant de Derek, qui avait toujours cet effet sur elle, la perturbait au plus haut point. D'un côté elle serait bien restée là à tenter une approche, mais leur conversation précédente ne le lui permettait pas. Skyla avait été tellement hypnotiser par le regard du loup qu'elle aperçoit au dernier moment le visage angélique et radieux de sa meilleure amie. La brune lui adresse un signe de la main et suit la blonde sans voir l'expression de cette dernière envers Derek. C'est comme ça que Skyla se retrouve à l'écart de la foule. Une fois en sécurité, du moins ce que croit la brunette, elle soupire et sourit de nouveau à Nova. " On fait quoi maintenant?" La demoiselle était à mille lieux de se douter qu'elle venait de sauter dans la gueule du loup.

made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
human
avatar
Messages : 230
Dim 22 Oct - 9:41

They know what is what, but they don't know what is what. They just strut, what the fuck ? A tiger don't lose no sleep, don't need opinions from a shellfish or a sheep. Don't you come for me, no, not today. You're calculated, I got your number, 'cause you're a joker, and I'm a courtside killer queen. Emmy & everybody


Une soirée festive, un bon festin

Au fur et à mesure que les minutes s'écoulaient, la salle se remplissait peu à peu d'invités, bien souvent inconnus aux yeux d'Emmy. Néanmoins, il était évident de constater que certains ici présents étaient dans leur milieu, quand d'autres étaient, au contraire, pas spécialement à leur place. Emmy faisait très certainement partie de cette dernière catégorie.
Néanmoins, elle essayait de rester la plus naturelle et la plus à l'aise possible, ainsi elle tenta de papoter avec Louis et de rester un maximum souriante, sûrement pour ne pas paraître stupide à côté des autres personnes se trouvant ici. Ceci dit, ce n'est pas comme si elle n'était pas ravie d'être là elle aussi, loin de là. Pour le moment, cette soirée se passait à merveille, elle ne voyait pas pourquoi tout irait soudainement mal.
Peut-être qu'elle n'aurait pas dû parler si vite.
Elle détailla de nouveau la foule du regard, intriguée et souvent émerveillée par les robes que certaines femmes portaient et qui leur allaient, pour la plupart, superbement bien. C'est d'ailleurs à ce moment-là qu'elle aperçut une jeune femme qu'elle connaissait vaguement, Emma, descendant les escaliers au centre, vêtue d'une robe certes osée mais qui lui allait comme à merveille. Un léger sourire aux lèvres, Emmy la contempla quelques secondes, avant de reporter son attention sur Louis.
Alors que ce dernier s'apprêtait à lui répondre, elle vit du coin de l'œil deux personnes approcher, se dirigeant droit vers eux et quand elle tourna la tête, elle ne réussit malheureusement pas à cacher l'étonnement désormais évident sur son visage.

Effectivement, elle n'avait pas pensé à ce détail. Et effectivement, elle avait parlé un peu trop vite ; peut-être que cette soirée n'allait pas se passer aussi bien qu'elle le pensait.
Tiens, Emmy. Comment vas-tu ?
Elle cligna des yeux, dubitative, continuant de fixer le jeune homme se tenant face à elle. Aedan.
Les mécanismes de son cerveau se remirent en marche à une vitesse hallucinante, si bien que son moment d'égarement ne dura qu'une micro seconde à peine, mais sans nul doute l'avait-il remarqué.
Elle releva légèrement les commissures de ses lèvres, une lueur farouche brillant soudainement dans son regard, puis lui répondit tout naturellement :
Aedan, quel plaisir. Je vais parfaitement bien, merci.
Elle connaissait, ce sourire, cet air, ces allures. Elle les connaissait que trop bien, et pourtant elle n'arrivait pas à comprendre où il voulait en venir, avec toute cette comédie. Et de ce fait, elle ne savait pas trop comment se comporter. De manière générale, elle était simplement perdue, sceptique et perplexe, et dut se faire violence pour ne pas montrer son malaise face à Aedan et sa cavalière.
Il se présenta à Louis, qui répondit avec enthousiasme, alors qu'à ses côtés, Emmy sentit chacun de ses membres se raidirent, bien qu'elle ne laissa rien paraître. Louis se chargea d'ailleurs de lui répondre, mais la blonde n'écoutait plus que d'une oreille distraite et se contenta de lui sourire d'un air quelque peu amusé.
Puis Aedan se chargea de présenter la demoiselle qui l'accompagnait, et sûrement pour la première fois depuis qu'ils étaient arrivés, Emmy posa son regard sur la fameuse Kathleen qu'elle ne connaissait guère. Elle la dévisagea, tout en gardant un sourire calme et amical aux lèvres, puis hocha la tête.
Enchantée, moi c'est Emmy Woodbury, déclara t-elle, sans trop savoir que la jeune femme savait déjà son nom.
Puis elle reporta son attention sur Aedan, et effectua un léger froncement de sourcils, à peine perceptible. Bon sang, à quoi jouait-il ?

(c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
chimera
avatar
Messages : 113
Dim 22 Oct - 11:27


SOIRÉE FESTIVE ET BON FESTIN
Certains moments de notre vie ressemblent à une éclipse, où ni l'espoir, ni le désespoir n'ont de poids
⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆
Malia avait vu clair dans son jeu. Bien entendu qu'il voulait vraiment qu'elle vienne et il n'était pas déçu de leur journée shopping, ainsi que le repas sur le pouce, qu'ils avaient partagé. Finalement, que Peter le pousse davantage vers la jeune coyote, n'était pas si mal que ça. En tout cas, ce n'était pas pour déplaire à la chimère, dont les intérêts n'étaient plus si clairs qu'au départ. C'est vrai qu'au début, tout ce qu'il voulait, c'était uniquement se servir de Malia pour détruire la meute de Scott. Mais de l'eau a coulé sous les ponts, sans vouloir faire référence à la perte de sa sœur, mais plus au temps qui passe. A présent, l'utile est liée à l'agréable, puisque ses sentiments se trouvent étrangement chamboulés, dés que la jeune femme se trouve dans le coin.

« Je suis ravi que tu veuilles rester en ma compagnie et non me fuir à toutes jambes. »

Il la regardait avec un petit sourire en coin, c'était de l'humour, bien que dans un premier temps, il aurait pensé qu'elle chercherait à ne surtout pas être vue en sa compagnie. Mais ce n'est évidemment pas le cas, pour son plus grand plaisir.

Une fois le jeune couple entré à l'intérieur, que c'était une toute autre atmosphère. Il y avait ce truc pesant qui vous fait sentir mal à l'aise ou comme un cheveu tombé sur la soupe. Même s'ils sont bien habillés, tous deux, il y a cette oppression. Il faut dire que si Malia n'est pas habituée à tout ça, Theo n'y passe pas non plus toutes ses soirées. Il fait simplement genre, dira-t-on.

Si la foule était dense dans cette pièce, tout le monde semblait porter une certaine attention à chaque entrée d'invités. Celle de Malia au bras de Theo n'allait pas passer inaperçue, mais ce n'est pas la chimère qui en sera inquiétée. Bien au contraire, c'est un bon moyen de lever le voile sur leur couple, en s'affichant ainsi ensemble. En fin observateur qu'il peut être, le jeune homme avait de suite remarqué des proches de Scott, comme Lydia, Skyla ou encore Derek. Si ce dernier est aussi peu bavard qu'une porte de prison, Lydia, quant à elle, finira sûrement par lâcher à Stiles, ce qu'elle a vu. Bien que très intelligente, Theo la connaît parfois maladroite. Dommage que le restant de la bande ne soit pas présent en ces lieux et en cette soirée.

Ce qui est certain, c'est qu'il n'était pas peu fier de son coup. Mais, ce n'est pas pour autant que ça ne lui faisait pas réellement plaisir d'être venu accompagné par la jolie coyote. Au contraire même, en sa compagnie, il n'avait pas besoin de se cacher. Et d'ailleurs, il remarquait qu'elle ne semblait pas chercher à le fuir, malgré la présence de nombreux visages qui leur sont plus ou moins connus. Finalement, sa belle cavalière semblait parfaitement assumer son choix de petit-ami, si bien qu'elle était déjà prête à s'éclipser avec lui, pour trouver le jacuzzi ou même la nourriture. Un petit sourire en coin se dessina sur les lèvres de Theo. Mais pourquoi diable se contenter de l'un ou de l'autre, alors qu'ils peuvent avoir bien plus ?

« Pourquoi pas les deux ? A ça, on peut ajouter le champagne. » Dit-il en montrant, d'un geste du menton, les bouteilles dans le fond de la salle. « Voir des cocktails. » Rajouta-t-il quand son regard se posa, cette fois-ci, sur les verres décorés par des petits parasols et des pailles de couleur.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
alpha
avatar
Messages : 82
Lun 23 Oct - 1:26

Une soirée festive, un bon festin.

Feat everyone
Classe et chic. Il n'était même pas sûr d'avoir encore ça dans sa garde-robe. Il finit tout de même par trouver un costard relativement élégant, cela ferait l'affaire. Il ne savait pas trop qui viendrait à cette soirée, mais il avait besoin de se changer les idées, il réfléchissait trop. Puis il y aurait beaucoup de gens importants et il avait l'espoir de rencontrer les gens qu'il fallait pour établir un contact avec la partie de Beacon Hills qu'il ne connaissait pas. Cependant Scott n'était plus aussi naïf qu'avant et il se méfiait beaucoup des apparences maintenant. On se demande bien à cause de qui. En parlant de la chimère, il était presque sûr de le voir là-bas. Une telle soirée était l'endroit idéal pour rencontrer des gens malfaisants comme lui. Raison de plus pour y aller. Il voulait avoir un oeil sur ce qui se passait, pour pouvoir réagir en cas de problème. Après tout, il était l'Alpha le plus influent de la ville d'après l'opinion publique, il avait de quoi réagir si ça dégénerait.

Il n'avait forcé personne à venir avec lui. Il ne savait pas si les membres de sa meute s'y rendraient. Kira n'aimait pas être au milieu de la foule en ce moment, il ne lui avait pas proposé de venir avec lui. Elle serait venue pour lui faire plaisir et il ne voulait pas qu'elle se force. De même pour Stiles, il était très occupé en ce moment. Bien que Scott soit persuadé qu'une petite sortie ne lui ferait pas de mal, s'il voulait venir il viendrait de lui-même. Il était un peu inquiet pour lui, il trouvait que quelque chose n'allait pas. Bien que son meilleur ami lui affirme le contraire, Scott le trouvait différent.
Enfin ce n'était pas sa priorité tout de suite. Stiles était assez grand pour venir parler si il en avait besoin. Évidemment dans les jours qui allaient venir Scott le forcerait à cracher le morceau mais pour l'instant il se contentait de penser à la soirée à laquelle il était en train de se rendre. Eh oui mesdames et messieurs, pendant que vous lisiez bêtement des informations qui vous sont inutiles, notre cher Scott avait fini de se préparer et était parti de chez lui pour prendre la direction de la salle où se déroulait la fête, organisée par un homme influent dont il ignorait à peu près tout.

Quand il passa la porte, il sentit beaucoup de regards sur lui. N'importe qui aurait rougi, mais il n'était pas n'importe qui. Il avait l'habitude d'être devisagé par les gens, il n'y faisait plus attention. En revanche il se mit à observer la salle en avançant. Même sans ses yeux rouges, ses réflexes était aiguisés et bien plus efficaces que ceux d'un simple humain.
Il reconnut notamment Lydia, accompagnée de Derek. Skyla ne devait pas être très loin. Il vit également Malia, au bras de Theo. Il déglutit mais se contenta de tourner le regard pour chercher d'autres membres de sa meute, pour ne pas réagir bêtement, sans réfléchir. Il ne vit personne d'autre. En revanche il vit tout de suite d'autres Alphas tels que Neha ou Aedan. Il n'était donc pas le seul. Où était Cade? Il aurait mis sa main à brûler qu'il était là, quelque part parmis la foule.
Il y avait aussi plein de gens dont Scott n'avait jamais vu le visage, ou bien dont il ne se souvenait pas. Il ne gardait en mémoire que les rencontres marquantes. Il ne voulait pas déranger ses amis alors il se contenta de se diriger vers la table des boissons, histoire d'avoir un point de vue stratégique pour observer ce qu'il se passait et les personnes présentes. Peut-être qu'on viendrait lui parler, en attendant, il observait la scène de son regard d'Alpha.

©️ FRIMELDA

0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» Une soirée à l'auberge (libre)
» Soirée costumé, et sans doute mouvementée~ [LIBRE]
» Une soirée de plus à New York ( Rp libre d'intervention ) [Terminé]
» Soirée de bienvenue [LIBRE POUR TOUS]
» Soirée barbecue || libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERY MONSTER - TEEN WOLF ::  :: Home Sweet Home :: Mayfield Boulevard :: Investissement Immobilier Falcon-
Sauter vers: