Retardataires à mi-temps [ft Helena B. Crezski]



 
Recherche de liens ?
Tu as l'idée parfaite d'un lien en tête
mais à la flemme de créer un scénario?
Le sujet de recherche de lien est pour toi !!!
C'est dans ce sujet que tu trouveras ton bonheur!
Scénario coup de ♥️

Rejoins-nous sur Discord

Retardataires à mi-temps [ft Helena B. Crezski]

 ::  :: Sujets Terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Lun 2 Oct - 17:57
Une belle journée
Est-ce que vous connaissez le délice de se réveiller soi même, sans réveil ? Cette lente émergence du sommeil, pour embrasser la réalité ? C'est une sensation extrêmement satisfaisante. Le week-end. Sauf qu'on est Lundi, que j'ai mon premier cours et que je me réveille une heure trop tard. Et fusant à moi une vérité simple, évocatrice des Lumières elle-même. Merde.

Je ne pensais pas que je pourrais être prête en si peu de temps. Comme quoi, tous ces Shōnen qui parle de dépassement de soi, ce n'est pas si fictif. Après, faut revoir à la baisse ce que veut dire « être prête ». Un petit-déjeuner loupé, des vêtements pris au pif et pas de maquillage. Ouais, ça le fait.

Ni une ni deux, je sors de chez moi, verrouillant bien la porte derrière moi ( j'oublie une fois sur deux ) et je commence à avancer d'un pas vif vers l'université. Je n'habite pas très loin, du coup, pas besoin de bus ou de voitures, marcher suffit amplement. Et puis j'aime marcher, ça me détends, je peux observer les gens, passer par les parcs, regarder la pluie tomber … Wait.

Putain ! Putain ! Putain de pluie ! C'est à peu près tout ce que j'ai pu penser durant ma course effrénée dans les rues de Beacon Hills, avec pour seule musique le tambour de la pluie sur la chaussée. Voyons ça du bon côté, c'est toujours du sport et je n'ai pas de maquillage. Par contre... Je dois faire peine à voir : avec mon départ express, je n'ai pas regardé la météo, et du coup, je n'ai rien pris pour me protéger de la pluie. Belle définition d'une journée de merde.

Inutile de m'attarder là-dessus, je dois aller de l'avant. Alors, voyons voir, où est ce que j'ai cours ? Étant arrivé au milieu de l'année étudiante, j'ai quelques problèmes administratifs, et j'ai donc du aller prendre en photo mon emploi du temps pour connaître mes cours, mes profs, mes horaires etc… Et là, la loi de Murphy s'applique totalement : troisième surprise de cette matinée, c'est qu'il y a un reflet sur la photo pile poil sur le numéro de salle de mon cours.

J'avoue que là, j'ai hésité à juste rentrer chez moi et retourner me coucher. Mais j'arrive déjà en milieu d'année, pas question que je rate le premier cours. En retard, à la limite, je tolère. En plus, il faudrait que je me retape toute cette pluie et avec ce maudit vent qui vient de se lever, elle est encore plus violente. RAH !!!!

Je me mets donc à la recherche d'autres étudiants, mais avec ce temps de merde et pendant les heures de cours, ils sont plus bien nombreux dans les couloirs. Troisième couloir vide, deuxième soupir quand j'entends dans mon dos une porte claquée. Me retournant, j'aperçois une fille, elle aussi surprise par la violence du vent. Elle a visiblement eu autant de temps que moi pour se préparer. Ou alors c'est la pluie qui l'a surprise. Dans tous les cas, elle était ma meilleure chance d'arriver dans la bonne salle. Qui sait ? Je pourrais même noter une partie du cours.

« Hé, sale temps hein ? Je suis désolée de te déranger, tu dois avoir cours et tout ça, mais tu ne saurais pas où se trouve Mr Woodbury? J'ai cours avec lui, et je ne sais pas où il est, ni même où est l’accueil dans ce foutu campus. Je m’appelle Kaylann, au passage » commençais je donc, en m'embrouillant un chouïa dans mes idées.

Normalement, je ne suis pas comme ça, je ne bafouille pas autant lorsque je m'adresse aux autres mais … Je ne saurais pas dire pourquoi, mais je ne pouvais pas m’empêcher de regarder en coin la porte qui avait été claquée par ce vent... Les nerfs probablement ...
Codage de Skaemp
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Sam 4 Nov - 8:32
Beep beep – beep beep – beep beep – beep beep !

“La ferme !” Au bout de dix minutes, je parviens enfin à éteindre ce foutu réveil avec un grognement. Mon corps se lève lentement de mon lit alors que mon cerveau est encore en demi-sommeil. Je faisais un rêve chouette – une histoire de gaufres géantes attaquant la terre ou un truc dans le genre – et maintenant, je dois me faire mon petit-déjeuner. Je marche une fois debout vers la cuisine pour trouver dans un des placards de quoi grignoter avant d’aller en cours. Je me gratte le dos en me versant un peu de lait dans un bol avec des céréales. Le lundi est vraiment une des pires journées crée seulement pour faire souffrir l’humanité – avec le samedi bizarrement. Tout en lisant tranquillement un livre sur la migration des oiseaux, je me goinfre rapidement de mon repas avant de jeter un coup d’œil sur mon portable. Okay… la douche va passer à la trappe pour la matinée, je suis en retard.

Je rentre vite fait dans ma chambre pour me changer. Mêmes si aller en pyjama en cours peut être tentant, je n’ai pas forcément envie de me ridiculiser dès le début de l’année, surtout que… J’aimerais pour une fois pouvoir être la fille basique qui passe inaperçu. Je sors de mon appartement avec mon sac pendouillant sur mon épaule avant de descendre avec un pas digne d’un hippocampe en furie les escaliers. C’est au moment où j’ouvre la porte que je remarque les erreurs de la matinée. La première, c’est que j’ai complètement zappé de me peigner les cheveux et j’ai encore une crinière de lion aujourd’hui, ensuite… Je suis en short et il pleut à mort. J’ai envie d’en pleurer maintenant.

Okay, on ne va pas se prendre la tête et se contenter de marcher la tête de haute. Mon casque sur mes oreilles, je me mets à parcourir les rues de la ville sous l’air ironique de I’m singing in the rain. En vérité, je ne suis pas contre une petite balade sous la pluie aujourd’hui, ça me permet de me réveiller réellement. Je continue de marcher entre les différentes personnes qui parcourent les rues avec leurs parapluies à la main. Sans me presser, je parviens à arriver aux portes de l’université en peu de temps. Je sors avec attention la petite carte qu’on m’a fournie la semaine dernière lors de la finalisation de mon transfert. Okay, il faut juste maintenant me repérer sur cette carte… ce qui n’est pas difficile quand on comprend dans quel sens elle se lit. Je suppose ?

Tout en avançant dans le campus, je tourne et retourne la carte en essayant de me repérer. Bon, j’ai un cours de psychopathologie dans l’amphi B201, ça ne devrait pas être compliqué de trouver par où se diriger.   Je rentre dans un bâtiment au hasard – le C je crois – et techniquement, le plan suggère qu’on peut aller du C au B en prenant les bons couloirs. Je continue de marcher sous le son de Toto dans les couloirs vide de l’école en essayent de chercher un plan du bâtiment. Ce sera nettement plus détaillés et utiles pour m’y retrouver après tout. Je sursaute soudainement quand j’entends une voix s’élever dans le couloir et me retourne pour voir une fille dans un état lamentable. On dirait un petit chien mouillé, c’est chou.

Je la dévisage quand elle me demande si je sais où se trouve Mr Woodbury et… je ne sais pas du tout qui sait. Un prof ? Un mec de l’administration ? Je m’apprête à répondre, mais tel un moulin, elle continue en expliquant qu’elle aussi est complètement perdue avant de se présenter. J’ai presque envie de sourire de joie en apprenant que je ne suis pas la seule nouvelle dans ce campus. « Dieu merci, je ne suis pas la seule idiote qui se perd. » est la première chose que je lui dis avant de reprendre le contrôle de ma bouche. « Pardon, je voulais dire, je… Euh, attends je recommence. » J’essaie de dégager un peu les cheveux de mon visage avant de lui sourire. « Okay, Enchanté Kaylann. C’est Helena dans mon cas et comme toi, je suis aussi perdu dans ces immenses couloirs. Je suis une tranfert et c’est mon premier jour de cours ici. » Je souris un peu gêné avant d’ajouter. « Je ne connais pas de monsieur Woodbury non plus, c’est un prof de quoi ? »
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Lun 27 Nov - 3:15
Une rencontre fortuite
Je laisse échapper un petit soupir de déception au fur à mesure que je parle, quand je vois dans les yeux d'Helena ( c'est son nom ) qu'elle ne voit pas du tout de qui je parle. Au début, seule la surprise se lisait dans ses prunelles, mais elle a été rapidement remplacé par une certaine incompréhension, mêlée par une touche de gène. Si on prends en compte le fait que la spontanéité de sa première phrase m'a fait sourire, on peut dire qu'elle m'est sympathique, c'est déjà ça.

En plus de cela, elle aussi est un transfert, je n'avais pas imaginé qu'une autre personne pourrait arriver à peu près en même temps que moi à l'université de Beacon Hills. Ce n'est qu'une petite ville, après tout. Pas grand chose à faire, ainsi les déménagements se font généralement en début d'année scolaire, pour justement profiter des services que l'université propose. Sauf pour les créatures, et vous et moi savons exactement pourquoi. Est ce qu'il est possible que cette Helena soit elle aussi une créature ? En tout cas, ce n'est certainement pas une autre Kitsune. De toute manière, il serait bien trop imprudent ( et même impoli ) de lui demander cela dès notre première rencontre. J''attendrai, je suis patiente, je satisferai ma curiosité plus tard. Une fois que les présentations ont été faites, je réponds à sa question :

« Mr. Woodbury, c'est un professeur de mythologie. J'ai pas eu le temps de me renseigner plus, aucune idée s'il traite d'une mythologie en particulière ou de l'aspect général. Faut dire, si je savais exactement ce qu'il faisait, sans pour autant être capable de trouver sa salle, ça aurait été encore plus ridicule. Mais bon, j'ai l'impression que je ne serais pas là à son cours. Enfin, moi aussi je suis un transfert : c'est probablement pour cela qu'on se retrouve toutes les deux seules et perdues dans ces immenses couloirs. »

Je finis ma phrase sur un sourire, avant de prendre le temps de passer une main dans mes cheveux, pour qu'ils retrouvent un semblant d'ordre : cela donne un semblant d'ordre à la catastrophe naturelle que m'a accordée cette douche surprise. Je préfère ne pas m'attarder plus longtemps sur ma tenue, la pluie m'a vraiment surprise. Je reporte mon attention sur Helena

« Du coup, vu que j'ai rien à faire et que j'ai un peu.. enfin, pas mal de temps avant mon prochain cours, je peux t'aider à te repérer ? Tu as quoi comme cours ? »

Sitôt ces mots sortis de ma bouche, je me mets à coté d'elle, regardant en détail le plan qu'elle tient dans les mains. Oui, j'aurais peut-être dû attendre sa réponse, mais je suis comme ça et je suis certaine qu'elle allait accepter !
Codage de Skaemp
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Mar 5 Déc - 19:36
Mythologie… J'ai quelques cours de mythologie, mais je dois dire que je ne sais absolument pas le nom du professeur qui donne ce cours. Peut-être que c'est ce fameux Mr. Woodbury. Qui sait ? Je ne pense pas, de toute façon, retenir aucun nom de ceux qui enseignent ici, vu qu'il y a une grande chance de voir ces personnes changer lors du prochain semestre. Et de même, je ne compte pas non plus leur poser des questions en fin de cours, donc pourquoi encombrer ma mémoire avec des détails comme leurs noms. Bref, je m'égare un peu et me focalise à nouveau sur ce qu'elle me dit lorsqu'elle mentionne le même statut de transfert que moi. Oh my… Suis-je chanceuse aujourd'hui ? Héhé, j'ai envie de dire que oui, je le suis. Bon, okay, je devrais plutôt me presser d'aller en cours, vu que je connais le numéro de la salle dans mon cas et peux donc tomber au bout d'un moment dans ces labyrinthes de couloirs la bonne salle. Mais… Mon instinct – et Dieu seul sait à quel point je déteste le suivre depuis que je suis une bestiole à poil les soirs de pleine lune – me dit c'est le destin qui nous a réunis dans ce couloir.

Je lui souris quand elle me propose de m'aider à trouver ma salle – elle semble avoir abandonné l'idée d'aller à son cours comme mon aide est littéralement inutile. Je suis presque à deux doigts lui proposer d'aller boire un café, plutôt que d'essayer de trouver mon chemin vers mon cours de psychopathologie qui peut m'être dispensable aujourd'hui. Oui, je suis faible et l'idée de boire un chocolat chaud est trop forte. « Hum… J'ai cours de psychopathologie dans l'amphithéâtre B201 qui selon ce plan complètement schématique et très simpliste devrait pouvoir être trouvé en prenant d'innombrables et non indiqués couloirs pour aller de ce bâtiment C où nous sommes joyeusement perdu au fameux bâtiment B. » Je lui tends mon plan qu'elle a déjà commencé à fixer avant de prendre une partie de ma tignasse mouillée et de l'arranger au mieux comme Kaylann l'a fait deux minutes avant. Je crois que mes petits gestes non-furtifs de mains ne font qu'empirer le statut de mes cheveux et je décide d'abandonner purement et simplement de sauver les meubles.

Je sors mon portable pour regarder rapidement l'heure. « Bon, je te propose qu'on parte à la recherche de ce fameux amphi – comme tu le proposes si gentiment de m'aider – mais si on ne le trouve pas d'ici dix minutes, on partira sur un meilleur plan B. » Je lui souris avant de lui expliquer ce fameux dit plan B. « En somme, on ira trouver un petit café chouette où se poser et boire un bon chocolat chaud. J'ai que ce cours ce matin, donc si on ne trouve pas la salle, j'aurais définitivement tout mon temps pour un délicieux chocolat. On le mérite tellement en plus, après avoir été accueilli par cette ville sous la pluie pour notre premier jour de cours, tu ne trouves pas ? » En plus, on pourra faire connaissance, ce serait bien qu'au prochain coup de fils de mon petit-frère, je puisse lui dire que sa merveilleuse grande sœur survit socialement sans lui, Granny et Ritchie.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps
» Arrêter le temps...
» Lit sa si t'a du temps a perdre mon chou =D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERY MONSTER - TEEN WOLF ::  :: Sujets Terminés-
Sauter vers: