Midnight Encounter [Ft. Sierra]



 
Recherche de liens ?
Tu as l'idée parfaite d'un lien en tête
mais à la flemme de créer un scénario?
Le sujet de recherche de lien est pour toi !!!
C'est dans ce sujet que tu trouveras ton bonheur!
Scénario coup de ♥️

Rejoins-nous sur Discord
Ouverture de groupe !!!
En avril c'est fête !! Le groupe des phoenix tout comme le groupe des banshee est ouvert !! À qui la chance ??

Midnight Encounter [Ft. Sierra]

 ::  :: Sujets Terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
chasseur
avatar
Messages : 491
Mer 27 Sep - 17:15
ft.
Sierra
Midnight encounter
Tu courrais à travers les bois, évitant les hautes racines et les ronces... Ton souffle était court, tu avais indéniablement été surpris. Il était assez rare de te faire coincer par ce genre d'individu, mais celui-ci était coriace ! La créature t'avait mis à terre avant même que tu puisses l'apercevoir d'entre les arbres... Ses griffes s'étaient plantées dans ton cou, obligeant tes mains libres à serrer la blessure tout en courant. Celui-ci, tu ne l'aurais pas eu, il fallait se rendre à l'évidence ! Ton atout à toi, ce n'était pas la force brute. La ruse, la sournoiserie, les coups fourrés, mais tu ne tenais que très peu au corps-à-corps face à un loup. Tu lui avais planté instinctivement ta lame de secoure dans la joue, te laissant quelques instants afin de t'enfuir ! Ton arme n'avait pas été enduite de poison au préalable... Qu'est-ce que tu avais été bête ! Cette créature devait probablement te chercher en ce moment même, tandis que le silence de la nuit trahissait tes pas sur les feuilles mortes. « Merde ! » tu avais juré en français, continuant ta course vers la maison des Steels. L'heure n'était pas vraiment aux réjouissances, et si ton caractère pouvait trouver en chaque situation un brin comique, tu ne l'avais cette fois pas laissé faire... Les loups-garous avaient subitement grimpé en agressivité et en nombre ! Si les chasseurs de Beacon Hills n'étaient alors déjà que peu nombreux, c'était devenu là un véritable danger de mort que de rester plus longtemps... La nouvelle t'avait d'autant plus atteinte lorsque cette créature prononça un nom inquiétant. "Cade Lewis"... Voilà longtemps que tu n'avais plus jeté d'oeil de ce côté des archives Steels ! L'alpha était vraisemblablement de sortie, accompagné qui plus est ! Tu te devais de l'annoncer à ta cousine Lyanna, avant que ce sbire ne te retombe dessus. Tu évitas une énième branche, courant de toute ta vitesse lorsqu'un obstacle bien plus conséquent te fit barrage. Étonné, tu reculas de quelques pas afin de contempler plus en détail le trouble-fête, prêt à t'enfuir dans une autre direction comme un chevreuil ! « Toi ?! » lâchas-tu, encore ahuri par les événements... Cette fille que tu venais de percuter, tu l'avais déjà croisé en ville auparavant. Nouvelle à Beacon Hills, tu lui avais alors plus ou moins fait découvrir cet endroit que tu détestais tant... Elle-même ne semblait pas emballée par le lieu ! Raison de plus pour te montrer étonné de sa présence en forêt à une telle heure. « On t'a pas dit que la nuit était dangereuse par ici ?! » @Sierra Diaz


Monsters are real
Ghosts are real too. They live inside us and sometimes, they win. We're the one who kill these winners...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Jeu 28 Sep - 15:36
Midnight encounter —
Louis

Who’s the prey now ?

Sierra

— Louis & Sierra
Cela fait quelques jours que je suis là maintenant. Que nous sommes là. Je ne suis plus seule à présent. Et même si je n’apprécie pas forcément l’ensemble de ma meute, je suis profondément liée à Eden et Mira. Elles sont ma famille, et je ne me vois plus vivre sans elles. C’est plutôt étrange, je ne m’attendais pas à cela. Je ne m’attendais pas à rejoindre une meute. Mais il est parfois étrange de voir comme le destin peut nous faire prendre des chemins qui changent notre vie du tout au tout. Et si certains pensent que nous sommes maîtres de nos vies, je pense pour ma part qu’il y a une part de choses que nous ne contrôlons pas. Alors je suis là, dans cette ville que je n’apprécie pas encore pour le moment. Peut-être ai-je tort d’être aussi revêche envers elle. Peut-être cette ville a-t-elle quelque chose à nous offrir. Je n’en sais rien encore. Mais ce soir, je n’arrivais pas à dormir, alors je suis sortie pour aller faire un tour, mais pas au bar, non plutôt dans la nature. La ville m’oppresse parfois et le désert du Mexique me manque.

J’ai beaucoup marché, beaucoup couru, et finalement, j’ai observé la lune, longuement. Ce grand astre blond, empli de mystère. Cet astre qui régit toute ma vie depuis que je suis née. Parce que je suis née différente. Certains disent que je suis plus grande, plus incroyable que les hommes. D’autres que je ne suis qu’un vulgaire monstre. Et peut-être ont-ils raison. Je ne sais pas ce que je suis. Certains membres de ma race ont fait des carnages. D’autres essaient d’aider les gens. D’autres encore vivent en reclus. Moi, j’aimerais juste vivre ma vie, paisiblement. Mais bien sûr, les différences entraînent des modes de vie différents, n’est-ce pas ? La forêt est agréable. Le vent agite les feuilles tranquillement, provoquant une douce mélodie. C’est l’odeur qui m’attire. La peur. La sueur. Et l’odeur du prédateur. Alors, je me mets en marche, mais plutôt que de m’éloigner, je me rapproche. Jusqu’à tomber nez à nez avec un gamin. Ce gamin, c’est Louis, il m’a fait découvrir un peu la ville. Lui-même ne semblant pas très emballé d’être ici. Je le regarde et je lui souris un peu amusée en disant : « Moi ! ». Puis je regarde autour de nous, mais pour le moment rien ne bouge. Finalement, je lui dis : « Tu es le plus jeune de nous deux, peut-être que c’est plutôt à toi qu’il faudrait le dire non ? ». Je repose mon regard sur lui, je n’ai pas peur de ce que je peux croiser dans les bois la nuit. Je suis une garou, alors pourquoi aurais-je peur ? Bon, les chasseurs m’inquiètent un peu, mais ce soir, j’avais juste envie de me sentir un peu libre. Un peu comme avant. Je dis : « Tu n’as pas cours demain ? Tu ne devrais pas être couché ? ». J’ai l’impression d’avoir au moins cinquante ans à lui demander ça.
code by lizzou — gifs by TUMBLR (JORNSNOW) — 000 MOTS.


Invité
Revenir en haut Aller en bas
chasseur
avatar
Messages : 491
Dim 5 Nov - 17:28
ft.
Sierra
Midnight encounter
Le loup ne devait pas être loin. Tu étais blessé et ton sang devait sentir à des kilomètres à la ronde ! Il n'y avait pas de temps pour discuter... Dans ton regard pouvait être facilement lu l'urgence dans laquelle tu étais, pourtant Sierra te sourit de façon amusée... Tu t'étais pris la jeune femme de plein fouet, et tu lui faisais désormais face. Dans ton excitation, tu lui avais presque fait la morale, affirmant que les nuits de Beacon Hills étaient dangereuses, sans avoir pris conscience de ta situation... Toi, lycéen de dix-sept ans, n'avait encore moins de raisons de te trouver dans ces bois à une heure si tardive. Sans attendre, Sierra te le fit remarquer. C'était toi ! Le plus jeune ici, et elle n'avait pas tort. Cependant, tu étais ici probablement le seul à être de même armé.

Si vous restiez trop longtemps planté là, vos chances pour vous faire attaquer allaient se décupler. Tu n'avais pas tellement envie de mettre Sierra dans le même pétrin que toi... À peine arrivé dans la ville, il serait fâcheux pour la pauvre jeune fille de découvrir si vite le véritable visage de Beacon Hills. Peut-être au fond devait-elle comprendre afin de partir de cet enfer au plus vite, mais tu n'avais pas l'intention de lui faire une démonstration de ce qui pourrait lui arriver si elle traînait dans les bois... Non, tu t'en voudrais probablement trop ! Si ton empathie envers les loups-garous était totalement nulle (tu étais capable d'égorger un enfant sans en éprouver le moindre remords...) les humains étaient bien trop précieux pour toi ! « Oui t'as tout à fait raison ! J'ai fait un peu le con avec des potes, mais là faut vraiment partir... Dans l'autre sens ! »

Tu avais toujours ce don pour mentir afin de te couvrir. Tu y arrivais en un claquement de doigt ! Désormais, il fallait assurer ton interlocutrice qu'il fallait quitter les lieux au plus vite... C'est avec ta main plaquée contre ton cou sanguinolent que tu continuas : « un chien ! Un gros gros chien bien enragé qui s'est mis à nous courser dans la forêt. Il a dû manquer beaucoup de nourriture celui-là... ». En plus d'expliquer les raisons de tes blessures à Sierra, tu te foutais de la gueule de ce loup. Ton mensonge était parfait ! Désormais, tu devais la faire se détourner de sa route... « de l'autre côté ! On va éviter de le recroiser hein . ». Tu commençais déjà à prendre le bras de ton interlocutrice afin de lui montrer le chemin lorsqu'un hurlement de loup fendit le silence de la nuit... Tu crissas des dents en levant les yeux au ciel...

@Sierra Diaz


Monsters are real
Ghosts are real too. They live inside us and sometimes, they win. We're the one who kill these winners...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Sam 25 Nov - 16:51
Midnight encounter —
Louis

Who’s the prey now ?

Sierra

— Louis & Sierra
Le fait est qu'il empeste et qu'il doit attirer tous les gens pourvus de sens surdéveloppés traînant dans les bois. On va s'attirer des ennuis si on reste là. Je ne m'explique pas pourquoi un gamin traîne dans les bois à cette heure et pourquoi il est blessé. Enfin, ça, si, je peux partiellement l'expliquer. Je peux imaginer que face à une were-créature énervée ou affamée, il n'a surement pas eu de chance. Il commence à m'expliquer qu'il a fait un peu le con avec ses potes mais qu'il vaut mieux partir. Et il m'indique le sens dans lequel il allait avant de me heurter, ce qui me ferait revenir sur mes pas. Mais j'imagine que c'est trop tard maintenant pour aller dans le sens dans lequel j'allais, même si je serais curieuse de rencontrer la créature l'ayant blessé. Je grimace un peu.

Il a sa main plaquée sur son cou, appuyée sur sa plaie. Je plonge mes mains dans les poches de ma veste et je sors un paquet de mouchoir en papier de ma poche gauche et j'en sors un pour le lui tendre pendant qu'il me parle d'un chien qui s'est mis à les courser. Il enchaîne encore en proposant d'éviter de le recroiser. Mais si le chien a vraiment si faim que ça, alors il continuera à suivre la trace du sang. Mais bon, j'imagine que ce n'est pas un chien. D'ailleurs, pendant qu'il m'attrape le bras pour m'entraîner dans la direction opposée à celle où se trouverait le chien, un hurlement de loup retentit. Un frisson parcourt mon échine et je lui tends le mouchoir : « Il va falloir soigner ça. Tiens, en attendant de mieux, ça va protéger un peu ». Occupé à se justifier de sa présence dans les bois, il semble plutôt oublier la mienne. Tant mieux.

Il va aussi falloir que je m'explique. Même si concrètement, je suis sortie pour me dépenser, pour courir, pour réfléchir et que la nuit porte conseil lorsqu'on sait l'écouter, pas vrai ? Je ne sais pas s'il sera capable de comprendre. Mais mieux vaut rester simple. J'avais juste besoin d'air et je n'arrivais pas à dormir. Parfait. Je reprends la parole pour demander : « Est-ce... tu es sur que c'était un chien ? Je ne savais pas que les chiens hurlaient de la sorte... ». Je marque une pause avant de demander un peu plus inquiète : « Il y a vraiment des loups dans la région ? ». L'inquiétude n'est pas difficile à similer. Je lui jette un coup d'oeil inquiet, avant de regarder autour de nous pour voir si je vois quelque chose. Mais je ne sens rien. Puis je reprends : « Mais... Et tes amis ? Est-ce qu'ils n'ont pas besoin d'aide ? ». Je m'arrête et je regarde en arrière.
code by lizzou — gifs by TUMBLR (JORNSNOW) — 000 MOTS.


Invité
Revenir en haut Aller en bas
chasseur
avatar
Messages : 491
Dim 26 Nov - 15:31
ft.
Sierra
Midnight encounter
Sierra en était venue à te faire oublier la raison de sa présence si tard dans la forêt. Après tout, tu n'avais jamais été quelqu'un de paranoïaque. Malgré le danger constant que tu vivais, pouvant croiser un être surnaturel à chaque coin de rue, en grand optimiste que tu étais, tu partais toujours du principe que ton interlocuteur était humain... Cela ne pouvait te causer de tort, car dès lors que tu savais la réelle nature d'une personne, même si cette dernière était une amie, tu n'avais jamais de remords à l'éliminer... Les créatures dangereuses occupaient une place bien basse dans ton estime.

Sierra, elle, était une gentille fille ! Elle n'aimait pas particulièrement Beacon Hills, exactement comme toi. La jeune femme avait immédiatement proposé de te soigner avec les moyens du bord. Il est vrai que cette blessure était en ce moment le cadet de tes soucis, mais le geste te toucha. Tu attrapas le mouchoir qu'elle te tendait et le plaqua grossièrement sur ton coup... Le papier s'imbiba en quelques secondes.

Dès lors que cette sous-race de loup avait "grogné" dans la nuit, tu sus que cette fin de soirée allait se retrouver plus compliquée que prévu... Bien évidemment, Sierra ne reconnut pas en ce hurlement l'aboiement caractéristique d'un gentil chien, et ses mots se tournèrent immédiatement vers les loups. « Un loup ! C'était probablement un loup oui ! Faut se tirer de là vite » lanças-tu alarmé face à ton interlocutrice. « M...... Mes amis ont probablement réussi à fuir, c'était après moi que ce loup en avait, aux dernières nouvelles. ». Pourquoi Sierra devait elle être si altruiste ? Se préoccuper de tes amis... Imaginaires qui plus est ! Car toi et le mensonge était de grands potes en ce qui concernait la dissimulation du surnaturel.

Tu tentas de montrer le chemin de la sortie de cette forêt à Sierra lorsque le trouble-fête s'approcha... Ce ne fut tout d'abord que quelques bruissements dans les buissons. Des pas de plus en plus rapides en votre direction. C'était trop tard. La créature t'avait retrouvé ! Ces quelques minutes de répit avaient été suffisantes pour ce monstre afin de te rattraper. Tu te retournas lentement, sachant pertinemment que ton ennemi était derrière vous... En effet, l'homme, à moitié transformé, vous faisait face entre deux arbres, de toute sa hauteur. Tu soufflas de désespoir « Tu devrais partir » tu chuchotas naïvement à Sierra...

@Sierra Diaz


Monsters are real
Ghosts are real too. They live inside us and sometimes, they win. We're the one who kill these winners...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Midnight FairyTales; demande de parto
» La série des "The Midnight Library"
» CHARLIE ♣ Non mais allo ! T'es une meuf et t'as jamais couché avec moi ? [ft Sierra Kusterbeck • en cours]
» MIDNIGHT EXPRESS
» [BD Gratuite] Dragons : Burning Midnight (2016)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERY MONSTER - TEEN WOLF ::  :: Sujets Terminés-
Sauter vers: