THERE IS ONLY ONE CHOICE | ALPHAS



 
Recherche de liens ?
Tu as l'idée parfaite d'un lien en tête
mais à la flemme de créer un scénario?
Le sujet de recherche de lien est pour toi !!!
C'est dans ce sujet que tu trouveras ton bonheur!
Scénario coup de ♥️

THERE IS ONLY ONE CHOICE | ALPHAS

 ::  :: The House of the Living Dead Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
cade
avatar
Messages : 153
Sam 23 Sep - 6:08

THE
ALPHAS
THERE IS ONLY ONE CHOICE, MINE.
Salut à tous, avant de commencer ce petit rp réservé aux alphas de meutes, je tiens à rappeler des éléments importants, tout d’abord, je demanderais une réponse rapide la part de tous les invités à ce rp, ainsi que de ne pas faire des rps de 1500 mots ça n’aurait aucun intérêt. Bien sûr, si vous êtes capable de faire des rps de cette taille en 1 h, je ne vais pas vous blâmer, mais dîtes vous bien que je veux une intrigue dynamique, qualitatif plus que quantitatif. Les invités de ce rp sont donc : Aedan G. Montgomery, Derek Hale, Neha R. Álvarez, Cora Hale et bien sûr pour finir, Scott McCall qui sera jouer en PNJ jusqu’à qu’un joueur se montre. (Vous posterez selon l’ordre que je viens de donner, donc en premier Aedan et en dernier Scott.)  Vous avez le droit d’avoir UN invité avec vous en tant qu’alpha, (votre second ou même votre émissaire selon votre volonté) Mais il n’aura pas le droit de poster à part, si il veut intervenir, ça sera dans votre RP à vous. Cela nécessite une forte activité et une bonne communication entre vous. Si vous n’avez pas encore de second, vous pouvez le jouer en tant que PNJ vous-même.

--------------------------------------------------------------------------------------------

Je n’étais pas apeuré, j’aimais bien l’idée de faire un pari risqué, mais je voyais ça comme une obligation. J’étais prêt à les rencontrer enfin, tous les alphas résident à Beacon Hills. C’était une grande première, personne n’avait fait ça avant. Et pour le coup, ce n’était pas si anodin, peu d’alpha peuvent cohabiter entre eux, à moins d’avoir les mêmes objectifs.

Pourquoi rassemblais-je tous ces leadeurs de meutes ? J’avais besoin de soutient, premièrement, mais aussi pour éviter que des fausses rumeurs ne se propagent pas entre nous. J’avais besoin qu’ils comprennent parfaitement mes objectifs. Les rumeurs de mon auto nomination en tant qu’alpha des alphas, roi de la ville sont totalement erronés. Et il était temps qu’ils l’apprennent. Bien évidemment, je n’étais pas complètement stupide, je savais que tout pouvait déborder, mais j’avais bien étudié chaque alpha qui allait se montrer.

Peu d’entre eux veulent une guerre, et je doute qu’ils soient parfaitement enclins à trahir une réunion pacifique. L’un d’entre eux, Scott, est probablement l’homme qui a le plus d’influence dans Beacon Hills en ce moment, et c’est également un grand fervent défenseur de l’honneur et de la justice. Voilà pourquoi je n’étais pas spécialement apeuré à l’idée de faire cette réunion, juste un tout petit peu sous pression.

J’avais ordonné à Nila, ma petite copine et également ma seconde, d’organiser cette réunion, elle se tiendrait évidement  à mes côtés tous le long. Je lui avais bien précisé que seule une personne pouvait accompagner les alphas et que tout ceci n’avait pour but que d’être une discussion, un débat mais surtout une proposition. J’espérais leur mettre l’eau à la bouche et l’envie de venir. J’avais déjà bien en tête toutes les informations importantes, cela faisait déjà plusieurs semaines que cette histoire de règne avait commencé. Et il était vraiment venu le temps de tout déballer, alors oui, ce soir, j’étais fin prêt.

La réunion devait se tenir dans le cimetière, la nuit, c’était sûrement le lieu le plus calme selon moi. Mais aussi celui ou un combat avait le moins de chance de se déclencher. Une embuscade de chasseur était également prévisible, mais pas dans ce lieu, ils sont bien trop respectueux de leurs morts. Alors oui, c’était en ce lieu que se déroulerait la première grande réunion des alphas. En espérant qu’une majorité rejoindra mon parti. Comme à mon habitude, j’étais en avance, avec à mes côtés Nila qui restait douce malgré tout avec moi. Elle me jetait un regard attendrissant, j’étirais un sourire sur mes lèvres.

-Ne me regarde pas comme ça… Je risque de perdre en crédibilité.

Elle souriait à ma remarque, manquant de rire, ne répondant rien pour le moment, elle cessait juste de me regarder. Je pense qu’elle avait compris que ce n’était pas le moment pour des moments doux, bien que ceux-ci se fassent de plus en plus rares depuis mon changement. Car en effet, j’étais devenu un alpha encore plus puissant. Après avoir anéantis la presque totalité de mon ancienne meute et avoir assassiné mon alpha, j’avais tué mon âme sœur, ce qui m’avait totalement changé en quelque chose de bien plus puissant,nous appelons cela communément un Alpha Démon Tyran. C’est à ce moment que j’avais pris la décision d’amener la paix et la prospérité des créatures dans cette ville. Mais ce n’était pas l’heure de penser, mais plutôt de parler, car j’apercevais déjà le premier arrivant de cette réunion, déjà par son odeur familière, mais également par ses pas, peu discrets.
CODAGE PAR AMIANTE


People change, i change
« My powers are back, it's time to fight, it's time to kill, it's time to reign, my pack and me, we are gonna kill them all, kill the fuckings hunters » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
alpha
avatar
Messages : 302
Sam 23 Sep - 15:40
Alphas
with Alphas & guests

_____ AEDAN _____

Le temps lourd d'une nuit. Un lieu sacré dans la pénombre. Une odeur de mort relevée à chaque pas. Un endroit visible illuminé par la lune. La tension était dure, et elle n'était pas encore au summum de sa puissance. Le climat, l'ambiance... Un mauvais film d'horreur, sans canapé ni apéritif. Héros du film pour une fois, ne pas mourir était évident, gagner était cadeau de plus. Tes pas te menaient vers ce lieu d'un glauque à faire sortir les gothiques, tes sens aux aguets te prévenaient de la présence de deux personnes, deux cœurs battants proches l'un de l'autre. Proches...

Habits d'un blanc extraordinairement visible, la lune et la nuit ne pouvant le cacher, tu annonçais ainsi ta venue pour ne point surprendre, pas tout de suite, pas encore. Tu devais le voir, tu devais la voir. Tu devais montrer que tu ne venais pas en ennemi. Point encore. Tant que rien n'avait été dit. Les faire fuir était mauvais mais impossible. Les faire attaquer était idiot et déterminerait toutes les positions avant d'avoir pu parler... Un tyran, on disait. Tu ne voulais pas savoir pourquoi.

Jeans et t-shirt, mains visibles, calme nerveux, iris illuminés d'un rouge écarlate, preuve de ton appartenance au rang des puissants et conséquence de la mort du meurtrier de ton père, tu apparus soudainement à la lueur de leurs regards. Nila. Cade. Tu connaissais la première depuis trop longtemps pour ne pas la reconnaître d'un simple coup d'œil, tu voyais le second de temps en temps. Non... Tu avais vu ce qu'il était auparavant, mais cet homme en face de toi avait l'air plus sombre... C'est ici la fête ?
Détendu ? Amusé ? Pas vraiment. Tu étais naturellement ainsi, même sous la pression de réunir tous les Alphas. Tu en connaissais plusieurs, en Beacon Hills. Seraient-ils tous là ? Neha ? Derek ?
Fitz ? Euh... les autres ? (ouais bon tu ne les connaissais pas tous) Elliot peut être ? Il n'était plus alpha, mais l'avait été...
Ton regard sanglant se porta sur le rouge brillant du chemisier de Nila, la Banshee pour qui tu avais un jour éprouvé des sentiments amoureux, la Banshee qui depuis toujours était une grande amie, la Banshee qui depuis quelques temps savait pour ton statut. Sourire aux lèvres, tu passais de son visage à celui de Cade, plus fermé. L'effet fut immédiat, le tien se durcit, l'heure de la plaisanterie était terminée.
Noir. Il était habillé aux couleurs de la nuit, contrastant parfaitement avec ta couleur de pelage. Il était tel ton yang, c'était frustrant. Ses yeux rouges dans les tiens, tu maintenais son regard. Les pupilles dilatées, le regard impétueux, ce n'était qu'une façon de jauger l'autre. Il était réellement puissant. Tu coupas court. Bon... Combien seront là ?
Une présentation ? Pourquoi donc ? Nila te connaissait, et ton regard était synonyme de salutations. Cade devait aussi te reconnaître, ou deviner qui tu étais. Décliner ton identité était inutile.

_____ THOMAS _____

Je détestais l’idée. Aussitôt qu'il m’avait parlé de cette histoire, j'avais su que c’était inutile de convaincre le jeune alpha de ne pas s’y rendre. Il y aurait été de toute façon. Comme entendu entre nous, je le suivais discrètement et lorsqu’au loin j’aperçus ceux qu’il devait rejoindre, je me retins pour ne pas tout simplement utiliser mes pouvoirs afin de me téléporter derrière l’alpha tyran et tout simplement lui trancher la gorge. Ça réglerait le problème. Et puis une mort de plus sur ma conscience ne serait pas un si grand fardeau, pas en sachant que c’était pour protéger ma famille et Allison. J’attendis quelques minutes, et puis me téléportai tout près du groupe, apparaissant dans un petit nuage de fumée lorsqu'Aedan lança Au fait, je vous présente mon frère..., histoire de rendre le tout plus dramatique. Une fois apparu, j'entendis l'ours compléter sa phrase, ... un darach., et je m’appuyai contre un arbre. Il n’était pas question que je laisse les choses dégénérer, je sortirais mon frère de ce merdier. Par principe, je fis un signe de tête au deux autres et puis pointai mon frère. Thomas. Je suis avec lui _ J'avais bien le droit de ramener mon émissaire, non ?


electric bird.



Revenir en haut Aller en bas
Derek
avatar
Messages : 111
Mer 27 Sep - 12:25
alphasUne invitation. Sérieusement. Il était bien loin le temps où j’avais envie de me plier aux envies de gens. Même en étant alpha, et toujours à Beacon Hills, j’avais juste envie d’être tranquille et de ne plus mêler des histoires mais apparemment c’était différent. Cade… J’en avais entendu sur lui, et j’avais bien évidemment cru très peu ce que je pouvais en entendre. Cette jeune Nila avait pris le temps de venir au bar pour me faire part de cette invitation. Apparemment Cade désirait voir tous les alphas, cela pouvait me paraitre très étrange, genre il a envie de prendre un café sérieusement?  Non mais cela pouvait être étrange, mais bon j’étais assez curieux. Et de plus il semblait que Cade tenait vraiment à ce que je sois là, comme s’il n’avait pas assez avec les autres alphas pour faire son charabia. J’avais convié Raven et Elliot mes deux meilleurs amis , confidents mais aussi seconds, ils avaient tous les deux ce rang, et jamais personne n’allait me persuader d’en choisir un seul. Simplement pour leur expliquer la situation. Bien évidemment, ils avaient eu tous les deux la même réaction , que je ne devais pas y aller. Mais forcément en y réfléchissant j’allais passer pour un faible. Donc j’avais pris la grande décision de prendre Elliot avec moi, ce qui avait fait râler Raven, mais tous les deux nous voulions la protéger et surtout il fallait quelqu’un pour tenir le bar.

Chose faite, j’étais suivi d’Elliot qui marmonnait entre ses dents, j’avouais que l’endroit ne m’inspirait guère confiance. On pouvait y ressentir l’angoisse et la peur. Quoiqu’il en soit je ne craignait pas cette réunion bien au contraire.J’allais juste écouter dans un coin ce qui allait se dire ou se faire. Je fis briller mes yeux rouges, c’était plus simple pour approcher les autres alphas qui sans doute devaient être déjà arrivés. Après tout j’appréciais vraiment me faire attendre. Mais qui allait venir, qui allait vraiment prendre le temps de venir rencontrer ce cher Cade. Je m’approchais pour réaliser que je n’étais pas le dernier ou…. les autres n’allaient peut-être pas venir. Enfin cela me semblait bizarre que ma soeur ne prenne pas le temps de venir, ainsi que Scott. J’avais reconnu la voix d’Aedan, toujours à faire l’humour celui là. Je détournais un tronc d’arbre pour les apercevoir : Cade et Nila, Aedan et Thomas. “ Il y a déjà moi tu vois, tu peux ajouter ma présence à ton compte ainsi que Elliot, tu sais compter j’espère? “ Je tentais de faire un peu d’humour mais ce n’était pour détendre l’atmosphère mais bon c’était sans doute très mal placé. Je saluais en même temps Cade et Nila par un signe de tête“ Par contre je n’ai pas que cela à faire “ Forcément, je devais retourner au Triskellion. Je croisais les bras, m’appuyant contre un arbre et comme les autres j’attendais.
©️ 2981 12289 0


and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
alpha
avatar
Messages : 111
Mer 27 Sep - 19:14
There is only one choiceAlphas

Tu devrais pas y aller seule Neha. Laisse-moi venir, insista une fois de plus Logan alors que Neha passait sa veste en cuir. Ils étaient comme un disque rouillé ces jours-ci. Depuis que cette jeune femme était venue trouver Neha au nom de cet alpha, Cade, pour la convier à une réunion au sommet, Logan n’avait de cesse de ramener le sujet sur le tapis dans l’espoir qu’elle ne change d’avis. Peu importe combien il insistait, Neha restait catégorique : Logan ne l’accompagnerait pas. Il était son béta, mais il était aussi plus que cela. Il était comme un petit frère, un fils adoptif, presque. Il était sa famille, la seule qu’il lui restait – tout au moins dans ce pays – alors il était hors de question qu’elle prenne ce risque. Je peux me débrouiller, Logan. Ne t’en fais pas pour moi. Elle n’en était pas à sa première prise de risque, après tout. Et s’il s’agissait d’une réunion d’alpha, elle ne serait pas totalement seule. Tous les alphas de la ville ne pouvaient décemment pas être à la botte de ce Cade. Elle en connaissait d’ailleurs quelques uns, de nom ou de réputation. Si dans deux heures tu es sans nouvelles, tu pourras commencer à t’inquiéter, ok ? lança-t-elle, se dirigeant vers la porte en ignorant l’air renfrogné de son béta.

Dire que Neha était entièrement rassurée à la perspective de cette rencontre serait mentir, mais elle n’était pas non plus rongée par l’angoisse. Certes, elle était nouvelle en ville, et n’avait pour ainsi dire pas de véritable meute. Mais elle en avait vu d’autres. Pour accéder à ce statut d’alpha qui faisait briller ses yeux d’un rouge vif, elle avait dû en tuer un autre. Loup, alpha tyran, il était physiquement plus fort que la coyote béta qu’elle était et pourtant, elle avait triomphé. Et puis, ce Cade voulait simplement parler. C’est en tout cas ce que sa messagère avait assuré. Restait à voir s’il tiendrait sa parole. Ce serait déjà un bon moyen d’avoir quelques indications sur son caractère. Etait-il un homme de parole ?

C’est discrètement que Neha s’approcha du cimetière, prenant soin de reconnaître les lieux et de repérer les forces en présence avant de s’avancer ouvertement vers le petit groupe qui avait commencé à se constituer. La jeune femme qui l’avait abordée pour la convier à cette réunion se tenait près de Cade. Derek, qui affichait clairement son envie d’être partout ailleurs, sauf ici,  était accompagné d’Elliott, un homme que Neha connaissait un peu car ils partageaient une passion pour la photographie. Et puis il y avait Aedan, qui arborait un air plus détendu, en compagnie d’un jeune homme que Neha ne connaissait pas. Apparemment, elle avait été la seule à prendre le risque de venir seule, mais cela ne l’inquiétait pas vraiment.

Trois paires d’yeux rouges brillaient dans l’obscurité. Avançant d’un pas détendu, les mains plongées dans les poches de son perfecto, Neha ne pris pas cette peine. C’était quoi, l’équivalent de leur carte de visite ? Une preuve de bonne foi ? Ce Cade avait bien su envoyer la jeune Nila à sa recherche, il savait très bien qu’elle était une alpha, elle n’avait rien à prouver. Elle était déjà bien aimable d’avoir accepté de venir. Rien ne l’y obligeait, si ce n’est sa curiosité personnelle. En guise de salut, elle se contenta d’un signe de la tête. Bon ? se contenta-t-elle de demander en portant un regard interrogateur vers l’instigateur de cette réunion. Neha était patiente… Mais ni elle, ni les autres n’étaient à sa disposition. Il était un alpha, mais il n’était pas le leur. Elle était venue par curiosité, par courtoisie, mais s’ils comptaient passer la nuit à se regarder dans le blanc – ou le rouge – des yeux, ça serait dans elle. Comme l’a dit Derek, on n’a pas que ça à faire, alors j’aimerais bien savoir pourquoi on est là, exactement.  

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
alpha
avatar
Messages : 31
Jeu 28 Sep - 18:24

The Alphas


Une légère brise se déployait dans l'air, faisant se mouvoir les feuilles des arbres dans un bruissement léger qui comblait le silence ambiant. Ce vent offrait une douceur agréable à la soirée, mais l'ambiance qui régnait n'en demeurait pas moins spéciale. J'avais été conviée à une rencontre, une réunion entre tous les alphas de Beacon Hills et parmi tous les autres, c'était ce lieu qui avait été choisi. Je n’étais de retour que depuis peu, mais j’avais accepté cette invitation car il était temps que je m’implique dans la vie surnaturelle de la ville, il était temps que je ne sois l’alpha que j’aurai dû être depuis longtemps. Quelques années de errance, à apprendre à contrôler cette puissance, m’avait permis d’apprendre à l’apprécier et à l’accepter, quand bien même ce statut ne m’était pas destiné au départ, j’avais dû l’appréhender, je n’avais pu faire autrement. Ces yeux rouges, désormais, faisaient partie intégrante de moi. Quelqu’un était venu me trouver, porteur de l’invitation à cette rencontre entre alphas. J’avais accepté, car cela pouvait permettre de clarifier la situation. Et je connaissais déjà certains des alphas de la ville, que j’avais rencontré. Dans le lot, il y avait mon frère, qui avait fini par le redevenir. Je me questionnais sur comment cela allait bien pouvoir se dérouler, qu’est-ce qui allait se dire. Je n’étais pas prête à plier face à quelqu’un, jamais, mais pourtant, j’étais faible. Plus que la plupart des alphas, car je n’avais pas de meute, j’étais encore seule ; mais par rapport à cela, je n’étais pas la seule sans meute. C’était avec les cheveux tirés vers l’arrière, coiffée en une natte de sorte à dégager mon visage et dans une tenue des plus sportives, de sorte à faciliter les mouvements, que je m’étais mise en route au travers des rues de la ville. Mon chemin, je le connaissais et j’étais seule en cette soirée. Je n’avais besoin de personne pour m’y rendre, ni pour m’accompagner.

M’approchant du cimetière d’un pas décidé et sûr, j’avançais avec cette allure digne et féroce qui me caractérisait. Le dos parfaitement droit, le regard se portant vers l’horizon, une légère mèche ayant quitté l’élastique pour venir tomber sur mon visage. L'éclat de la lune se confrontait à l'obscurité de la nuit, venant illuminer le cimetière d'une pâle lueur offrant un spectacle macabre. Je me déplaçais aux seins des allées graveleuses, avant d’enfin apercevoir les silhouettes de plusieurs personnes au loin, ainsi que ces yeux rouges caractéristiques des alphas. Arrivant à proximité d’eux, je jetais un regard à chacun d’entre-eux, mon visage semblant fermé, presque dur et froid. Aucun sourire, comme j’en avais tant l’habitude. Je n’étais pas la personne la plus souriante de base, souvent ayant des paroles franches. Peu agréable, si on ne me connaissait pas. Mais ici, je connaissais certains d’entre-eux comme mon frère évidemment, mais aussi Aedan et Neha. Je m’étais placée non loin d’eux, les bras croisés et les pieds, légèrement écartés, bien encrés dans le sol. Une posture sauvage. Effectivement, il serait temps de débuter. Seules ces paroles franchirent mes lèvres, car il n’y avait rien d’autre à dire. Mais il manquait quelqu’un, si l’on voulait que tous les alphas soient présents. Le vrai alpha. La dernière réunion d’une telle envergure devait dater de l’époque de ma mère, Talia, quand elle était encore en vie et tant respectée par les nôtres, par toutes les meutes alentours. Mais cette fois-ci, les circonstances étaient bien différentes. Avec tant de caractères différents, il était possible que la réunion ne finisse mal et que les discussions cessent presque aussi vite qu’elles auraient commencé.
Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
alpha
avatar
Messages : 82
Dim 1 Oct - 8:49
THERE’S ONLY ONE CHOICE

 ALPHAS


”T’es sûr de vouloir aller là où personne d’autre que toi n’à envie d’aller?”

Une réunion d’alpha? C'est ce que la jeune femme lui avait vendu à la sortie du lycée. Pourquoi ce Cade voulait rencontrer les alphas de la ville? C'était étrange, il avait du mal à retrouver ses repères. Depuis son retour, il n'arrivait plus à réfléchir correctement au vu de tout ce qui s'était produit et tout ce qui arrivait actuellement. La raison qui l'avait convaincu de venir, c'était que cette rencontre l’aiderait sûrement à mettre les choses au clair.

Le retour de Scott n'était pas passé incognito en ville. Plusieurs personnes étaient déjà venues à sa rencontre. Il avait surtout revu sa meute. Ça lui faisait plaisir de voir que cette dernière était réunie. Il se sentait soutenu.

Il était seul. D’habitude, Stiles était toujours avec avec lui, mais il estimait la situation trop délicate pour qu’il vienne cette fois, même planqué derrière un arbre qui bordait le lieu de recueil. Ce n’était pas n’importe qui, c’était des Alphas. Ils sentiraient Stiles avant même qu’il ait passé l’entrée du cimetière. Si la situation tournait mal, Scott aurait déjà bien du mal à se défendre, alors il préférait éviter de risquer la vie de son meilleur ami.
Le cimetière, quel drôle d’endroit pour une réunion. S’il avait dû choisir, il aurait sans doute choisi la forêt. Il se demandait s’il était le seul à se dire que c’était une mauvaise idée de réunir tout les alphas de la ville aussi près du centre-ville. Il se demandait également qui serait présent. Il ne savait pas si tout les alphas qu’il connaissait déjà seraient présents et il n’était pas certain de connaître tout les autres. Il avait raté pas mal de choses d’après Stiles.
Cade Lewis. Il ne savait pas quoi penser de lui. Il avait entendu pas mal de choses à son sujet, il ne savait pas quoi croire. Il allait le rencontrer, dans peu de temps, et se forger son propre avis.

Il n’était pas à l’heure, mais il n’était pas non plus en retard. Il pressait le pas, non pas qu’il soit réellement heureux d’y aller mais il savait qu’un retard ne serait pas vraiment apprécié. Il marchait en direction du lieu de rendez-vous. Il n’avait pas besoin de regarder où il allait, il connaissait la ville comme sa poche. Il était perdu dans ses pensées. Etait-il attendu ? Est-ce que les autres s’attendaient à le voir ? Avaient-ils entendu parler de son retour ? Si oui, son retard serait sûrement encore moins apprécié. Il accéléra encore le pas à cette idée.
Il passa la barrière du lieu des morts et vit les autres, réunis pas très loin. Il avança, silencieux. Faire de l’humour n’était pas ce qui lui venait à l’esprit, là tout de suite. Il avait en revanche entendu la voix de Cora, qui invitait les autres à commencer. Il ne se sentait pas vraiment impressionné par les autres, en fait il se sentait comme leur égal, ce qui était finalement assez véridique quand on y regardait bien.

-Bon, pourquoi on est là ?

C’est tout ce qu’il avait trouvé à dire, il n’avait pas vraiment pris le temps de réfléchir à une phrase accrocheuse, en vérité ça ne lui était même pas venu à l’esprit. Il prit le temps de jeter un coup d’œil aux alphas présent. Il croisa en premier le regard de Derek. Après le temps, ils n’avaient plus vraiment besoin de communiquer pour se comprendre. Il reconnu également la jeune femme qui était venu le voir pour lui parler de cette réunion. Cora, évidemment, était présente, un homme qui semblait être Cade et puis deux autres dont il avait déjà entendu parler, Neha et Aedan, sans doute.Il vit que tout le monde avait décidé de sortir le jeu du "je montre mes yeux rouges", alors il fit pareil, histoire de montrer à ceux qui pourraient en douter qu'il n'était pas là pour rien, qu'il était un alpha, un vrai alpha.


code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.

Revenir en haut Aller en bas
cade
avatar
Messages : 153
Mar 3 Oct - 12:36

THE
ALPHAS
THERE IS ONLY ONE CHOICE, MINE.
Les attendre était une chose, mais une question me taraudait l’esprit au fur et à mesure que les secondes passaient. Comment devais-je leur expliquer la chose ? Quelle approche allais-je prendre pour leur expliquer mon but et mes objectifs ? J’allais parler aux alphas de toutes les meutes, plus ou moins pleines, plus ou moins influentes, mais tout de même, cela restait des alphas. La ville n’était pas partagée en territoire, comme cela peut l’être sur plusieurs continents entre les différentes factions. Mais cela n’excluait pas que chaque alpha avait son propre but et n’aimait pas spécialement que quelqu’un viennent tout chambouler. Je me récapitulais dans ma tête tous les gens qui devaient venir. Je me demandais qui allait les accompagner également, allaient-ils venir seul ou bien en duo, voir même en groupe pour affirmer leur position. J’avais envoyé Nila pour les prévenir, car je savais qu’une femme aussi douce et gentille qu’elle pouvait les convaincre que c’était pour le bien de tous.

Je n’avais pas attendu très longtemps, juste assez pour parler rapidement à Nila, celle-ci savait qu’elle n’allait pas devoir me répondre pendant cette petite réunion, ce sommet dirais-je même. J’allais prendre la parole, j’allais être sec, direct et pointu dans mes propos. Je faisais un gros pari, mais même si je ne comptais pas repartir d’ici sur un piédestal, loin de là, je comptais juste clarifier certaines choses et proposer une entraide mutuelle. Rien de bien plus probants. C’était Aedan, le premier à être apparu sous nos yeux, toujours avec son petit sourire niais, débordant d’humour et de gêne, je n’aimais pas particulièrement cet homme, mais je n’avais rien contre lui non plus, c’était même le contraire, Nila m’avait persuadé de bien le traiter et de le considérer comme un vrai alpha, même si c’était le plus récent d’entre nous. Je savais également qu’au fond de lui, il connaissait ma puissance et ma détermination, effectivement, j’étais peut être le seul alpha prêt à risquer sa vie pour sa vengeance et pour une nouvelle ère. Je prenais la parole aussitôt pour lui répondre.

« Assez nombreux pour déclencher des hostilités, mais nous ne sommes pas là pour ça, n’est-ce pas Aedan ? »
Je jetais un coup d’œil dans la direction de Nila, Aedan était donc avec un Darach comme compagnon, voilà un beau mélange, d’autant plus qu’ils sont de la même famille, voilà donc sans doute le fameux Thomas qui ne m’assurait pas le soutient d’Aedan contrairement à Nila. J’hochais la tête à Thomas, tout comme Nila, avec du respect et de la dignité, « Bienvenue Thomas. » Dis-je avec un ton plutôt sincère. Je ne comptais pas m’en faire un ennemis, et autant partir sur de bonnes bases, après tout, un Darach n’est pas forcément contre les forces « du mal » n’est-ce pas ?

C’était Derek et son ours compagnon qui suivait peu de temps après, je ne savais quasiment rien sur celui-ci, excepté qu’un Darach lui avait retiré son statut d’alpha. Mais cela amené à deux réflexions, tout d’abord il avait sûrement une grande expérience en tant qu’ours garou, mais d’autant plus qu’il fut un alpha et sera donc de bon conseil à Derek, même si je ne comptais pas sur lui depuis sa rédemption grâce à ce Scott McCall, je restais néanmoins sur mes gardes. « Nous sommes tous occupés, mais c’est fort sympathique à vous deux de vous être déplacé, de ce que j’entends, ils ne vont plus trop tarder… » Effectivement, depuis tout à l’heure, j’avais mes yeux rouges régulièrement et mes sens aux aguets, je guettais la moindre embuscade de chasseur ou le moindre retournement de situation. Et encore une fois, c’était sans surprise que la suivante arriva, Neha, effectivement, je savais encore moins de choses sur elle, gentille, méchante, neutre ? Aucune idée, c’était l’une des personnes que je devais convaincre ce soir. Je lui rendis son hochement de tête, toujours avec un certains respect, je n’accueillais pas des bêtas ou des omégas, mais bel et bien des alphas, je ressentais tout de même un élan de fierté d’avoir réussis à en réunir autant, même si il en manquait toujours deux à l’appel. Je restais surpris du choix de cette Neha de venir seule, ce qui me forçait à la respecter que davantage.

Quelques secondes allaient suffire à nouveau pour que ce soit Cora Hale qui se présente, la sœur de Derek, je ne savais pas trop quel était sa position, mais elle était apparemment connu pour ne pas être la plus réfléchie de la famille. Après tout, j’avais un point commun avec Derek et Cora, j’avais moi aussi grandis sous les quelques enseignements de Peter. Peut-être d’une tout autre mesure qu’eux, mais tout de même. Je regardais Cora, lui donnant le même hochement de tête que les autres, mais rajoutant avec un petit rictus en coin, « Patience, il nous en manque un. » Je regardais Nila à ce moment-là, elle m’avait pourtant assuré que Scott viendrait, son statut de Vrai Alpha aurait-il était trop pour lui ? Je n’eus même pas le doute, ce genre de titre rarissime se mérite, il allait venir.

Effectivement, il était bien là, tout beau, tout fier, et surtout je ne sentais pas du tout la moindre inquiétude en lui concernant cette réunion, c’était plutôt bon signe pour la suite, ou très mauvais selon le point de vu. Je m’avançais légérement, allant au centre de l’attention, alors que machinalement, les alphas et leurs compagnons c’étaient positionné en cercle, plus ou moins droit, avec plus ou moins d’écart, par affinité probablement, Derek, Cora et Scott d’un côté, le reste de l’autre, je pris quelques petites secondes pour réfléchir, ressentant l’aura de chacun d’entre eux. Ouvrant ensuite mes yeux rouges, faisant rapidement le tour dans une symbolique parfaite, après tout, qui ne savourerait pas ce moment ? Parce que même si ça se finissait, je pourrais dire que j’ai réunis les alphas de Beacon Hills pour autre chose que des disputes. Je prenais enfin la parole, d’une voix clair, mais sans prétention.

« Je vous ai demandé de venir pour une chose bien précise, et je serais clair et franc vu que vous êtes tous pressés d’en finir. » J’eus un léger geste évasif  « Au diable les rumeurs que vous avez entendu sur moi et mes projets, je suis le seul qui pouvait réellement vous en parler. » J’essayais de garder leur attention sur moi, si j’en saoulais un, c’était la fin des haricots pour notre discussion. « Mon projet est de faire de Beacon Hills notre foyer, notre maison sûre, sans plus de guerre ou tensions. » Je marquais une pause, mettant les mains dans mes poches. « Je ne suis pas le plus puissant, je ne suis pas le plus influent. » Je regardais Scott et Derek à ce même moment. « Je ne suis peut-être même pas le plus ancien de cette ville à vivre ici. » Je réfléchissais « Mais j’ai vécu, comme la plupart d’entre vous, des choses horribles, la cruauté des chasseurs, la cruauté des humains parfois… » J’haussais les épaules, attardant mon regard sur Scott. « Je sais aussi qu’il existe du bon parmi les chasseurs, ceux qui protègent, qui n’asservirent pas, mais toi-même tu es bien placé pour savoir que certains sont tyranniques et ne nous jugent que sur notre race. » Je restais droit, regardant chaque œil qui me fixait, je me demandais s’ils étaient déjà ailleurs ou pas. « Mon projet est simple, je veux que cette ville soit débarrassé de ce genre de chasseurs, plusieurs familles sont sur le pied de guerre, à tort ou à raison, je l’ignore, mais sachez que vous êtes tous, chacun d’entre vous, convié à vivre dans ma paix, dans mon monde. » Je pointais du doigt la direction de la ville. « La nuit, nous sommes des prédateurs, nous avons tous tué, ou blessé. Que ce soit nos proches ou nos ennemis. Nous sommes responsables de nos actes tout autant que les chasseurs. » Je marquais une nouvelle pause, respirant légérement. « J’ai pris ma décision, je veux vivre dans cette ville comme créature libre, sans devoir le cacher ou bien vivre dans l’incertitude que ma meute, ma famille puisse se développer. Alors désormais, la nuit appartiendra aux créatures, la ville sera nôtre, et quiconque s’y opposera déclenchera des hostilités et provoquera la guerre que nous cherchons tous à éviter. » Je regardais tour à tour Aedan et Thomas, puis Derek et Elliot, même Cora, en passant par Neha et Scott. « Forgez-vous votre propre opinion sur mes objectifs, mais j’aimerais que l’on soit clair, je ne cherche pas à être le roi de quoi que ce soit, ou je ne sais quel tripe égocentrique dont l'on m'affuble, mais que vous m’appréciez ou non… Je n’arrêterais pas ma quête de paix avant qu’on ne m’arrête. » Je reculais légèrement, démarquant ma position des autres. « Je suis ouvert à vos questions, à vos remarques, à vos menaces ou même à vos conseils, mais j’ai dit ce que je voulais vous dire, vous n’êtes pas tenu de rester à présent. » J’attendais donc, je m’attendais à voir chaque alpha partir en s’en foutant royalement ou bien en me tenant tête, mais c’était là le pari osé dont je vous parlais.

CODAGE PAR AMIANTE


People change, i change
« My powers are back, it's time to fight, it's time to kill, it's time to reign, my pack and me, we are gonna kill them all, kill the fuckings hunters » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
alpha
avatar
Messages : 302
Ven 6 Oct - 14:18
Alphas
with Alphas & guests

Sainte puissance, sang chaud et terre de mort. Il était puissant, Cade était tyran, mais ce n'était pas en cela que tu le redoutais et t'en méfiais. Il avait surtout la détermination ancrée dans son regard, cet homme, quelqu'il soit, humain, garou, mythique ou chasseur, tu ne pourrais jamais le sous-estimer. Un simple regard et l'ours grondait en toi, non par envie, mais par besoin, comme s'il attendait patiemment que le loup enragé lui saute dessus pour se défendre. La présence de Thomas à tes côtés était un réel support, le darach pouvant aisément annuler l'assaut d'un prédateur.
Pupilles écarlates noyées dans un regard incarnat, tu souris doucement. Qu'est-ce que j'en sais ? Ce serait idiot de nous aliéner, mais tu nous as bien réuni pour quelque chose, et si ce lieu finit par accueillir tous les alphas des environs, il accueillera aussi toutes les opinions.
C'était vrai. Même avec les meilleures intentions du monde, un endroit envahi par les iris incandescents devenait un vrai champ de mines dès lors qu'une parole amenant le doute et les reproches était prononcée. Et si dans la mythique meute composée d'alphas, les décisions et dires du grand s'imposaient aux autres, ici chaque maître avait sa meute, et aucun ordre ne pourrait s'emparer de leurs volontés.

Par la suite, Derek et ses douces répliques arrivèrent, accompagnés d'un de tes mentors et amis, de ta race et ancien du statut alpha, Elliot. Suivit la belle Neha, coyote de ta connaissance, amie fidèle, et enfin Cora Hale, nouvellement revenue en ville, que tu avais déjà eu le plaisir de rencontrer. Mais il "en manquait un"... Le vrai alpha, celui qui parmi vous possédait la plus grande influence, celui qui parmi vous n'était pas tueur et avait gagné son vermillon par la seule force de son âme. Il était celui dont tous avaient entendu parler. Scott McCall.

Glorieuse nuit, dont les mémoires présentes ici se rappelleront. Historique, moment qui n'existait pas aussi facilement, la plupart des chefs de meute étaient présents, en cercle autour de l'homme qui avait osé les convier, celui qui vous avait intrigués, l'orateur de la nuit.
Et son plan était... bien trop complexe pour que l'on puisse le catégoriser aussi facilement.

Faire de Beacon Hills une zone de paix est assurément une bonne chose... Ton regard se posait sur Thomas, qui écoutait, à l'écart. Il était évident que comme toi, il approuverait au moins une partie de ce discours. Et il est vrai que comme toutes les races, les humains abritent des monstres.Là, tes yeux revinrent sur Thomas. Le pauvre... Lui qui se sentait tel un monstre humain, tu venais de lui créer cette expression de malaise que tu lui connaissais, mais bien que tu te sentais mal pour les sentiments de ton frère, il te fallait toucher le public. Et, en un sens, même si tu ne voyais pas ton aîné ainsi, tu avais raison.
Jusqu'ici, tout était bon. Une vie plus sûre, débarrassée des nuisibles armés jusqu'aux dents capables d'éventrer un enfant parce qu'il était autre chose, de kidnapper une fillette car ses parents étaient inhumains. Néanmoins ce genre de propositions avait de lourds inconvénients, racistes, puisque si certains des "normaux" de ce monde haïssaient au point de supprimer les créatures aux pouvoirs surhumains, certains dans ces races étaient aussi mauvais envers le genre humain en général. Mais des criminels existent dans chacun de nos deux mondes, celui de la nuit comme celui du jour. Et tes paroles sonnent telles une déclaration de guerre, non pas envers nous, mais le genre humain. Car mis à part les connaissances, comment déterminer si la personne en face de toi, de nous, est tyrannique ou bonne, mauvaise ou protectrice ? Les Steels étaient forcément son premier choix, n'était-il pas ? Mais après ? D'autant que tu parles des humains et chasseurs de ce calibre là, mais tu admets que nous sommes nous aussi des prédateurs. Comment crois tu que les humains nous voient, quelqu'ils soient, lorsque l'un d'entre nous les attaque, par nuit de folie, par crise ou colère ? Oui, nous avons tué... Enfin, peut être pas tous... Ton regard bifurqua sur Scott. On disait que les vrais alphas ne pouvaient le devenir qu'en ne tuant point. Etait-ce vrai ? et je suppose qu'à chaque fois ce meurtre était justifié. Je ne vais pas mentir... Tuer l'alpha qui s'en est pris à ma famille fut pour moi un acte justifié. Et l'est encore... Mais voila... Il ne fut pas mon premier meurtre. L'ours en moi en a tué une autre. Une fille. Quinze ans. Innocente. Je ne la connaissais pas, je ne me contrôlais pas, et personne n'a su me dire son nom. La seule trace de son passage sur cette terre réside en sa famille, ses amis, ses relations... et ce tatouage... Tu levas ton bras gauche, laissant apercevoir le "XV" gravé dans ta peau, dans tes muscles, te marquant à jamais. Afin de toujours te rappeler de cette dette que jamais tu ne rembourseras.
Lentement, tes pensées s'évadèrent, et tes yeux regardèrent ton frère qui te faisait certains signes. Toi, comme lui, aviez été formés pour comprendre votre soeur, sourde, et ainsi vous étiez capable de discuter dans le silence le plus parfait, dans la discrétion la plus grande. Ainsi, tandis que tu lisais les différents gestes qu'il faisait, tu te reconcentrais. Ton souffle s'apaisa. Doucement. Et tu repris, ne voulant pas laisser cet auditoire dans le flou. Bien que certains, connaissaient cette histoire, bien que certains devaient avoir compris. Pour ceux qui la connaissaient, je suis un monstre, au même titre que l'alpha que j'ai tué l'était pour moi. Alors même si certains sont tyranniques au point d'être la cause de cette réunion, d'autres seront plus complexe qu'une simple croyance, qu'une simple peur, qu'un simple nom...
Jamais la paix ne serait si simple. Car la paix la plus facile résidait dans la paix forcée, celle prise par les armes, le sang et le conflit. Quelle ironie...

Finalement tu plaças rapidement ta main droite vers ton front, usant de ce geste simple pour dire à ton frère "compris", afin qu'il sache que ses paroles muettes n'avaient pas été vaines, avant de finalement terminer ta tirade, tandis qu'ils devaient se demander ce que vous, Montgomery, aviez pu vous dire durant cet échange gestuel...

Ainsi, tu parles de paix, tu parles d'écarter les problèmes... mais tu déclares une guerre. Tu le dis toi même... Tu parles de "ton" monde, de "ta" paix. Tu parles de prendre d'assaut une ville, de la déclarer tienne et d'attaquer tout ceux qui ne seront pas d'accord... Mais, dis moi... quand, dans l'Histoire de notre cher Terre, la conquête fut accueillie à bras ouverts par les conquis ?

Il y avait du bon. Il y avait des bonnes intentions dans ce qu'il déclamait ce soir... Mais il ne devait pas se voiler la face... Et les autres non plus...
electric bird.




Ce que dit Thomas à Aed en langage des signes vous sera révélé en temps et en heure :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Derek
avatar
Messages : 111
Mer 11 Oct - 18:04
alphasEt bien finalement nous étions une bonne équipe non? Voir ma soeur arriver me faisait chaud au coeur. J’avais toujours ce besoin de la protéger et pourtant Cora n’avait plus trop envie d’être couverte par son grand frère.  Neha faisait aussi plaisir à voir, on n’avait plus trop l’occasion de se croiser mais c’était bien de voir qu’elle se portait bien et qu’elle n’était pas toute seule. Ainsi que de voir Scott. Il était revenu il n’y a pas longtemps, et j’avais eu la chance de le voir à son retour. Maintenant que nous étions enfin tous là, il était temps que ce cher Cade se mette à parler. “ Bon je pense que nous sommes tous là… Donc on peut commencer?”  Et c’était chose faite , je l’écoutais attentivement, et sincèrement  j’avais un peu de mal avec ce qu’il disait. Au départ j’ai cru à une belle blague. Mais non il était juste totalement sérieux “ Effectivement tu ne connais pas vraiment tout ce qu’il s’est passé dans cette ville. Pour ensuite venir sortir, ta ville, ton monde??” “ Forcément Beacon Hills c’était chez moi, chez nous si je pensais à Cora. Il était hors de questions qu’il se passe quelque chose de mauvais par ici. “ Tu lances une future guerre Cade, et ce n’était pas ce dont ma famille a toujours voulu. Notre mère n’est peut-être plus parmi nous “ Je jetais un petit coup d’oeil à ma soeur “ Et jamais elle n’aurait voulu qu’on s’oppose aux humains, qu’on s’impose plutôt aux humains  “Je croisais les bras “ Je suis bien placé pour savoir que partout dans le monde nous pouvons être considéré comme des monstres. Mais non, nous ne sommes pas des monstres nous sommes des Garous, que ça soit Ours, Loups, Jaguar ou autres. Nous pouvons largement cohabiter mais nous ne sommes pas en mesure de faire changer les idées, ni les pensées des humains ou des chasseurs “ Je regardais Cade dans les yeux “ Je ne veux aucune guerre dans cette ville, dans MA ville “ Je savais que Scott c’était aussi chez lui, mais j’étais certain qu’il serait d’accord dans ce que je disais, même si nous avions eu souvent des désaccords, nous avions réussi à vivre ensemble et à nous aider. J’écoutais aussi Aedan qui parlait et j’étais d’accord avec ses mots “ Moi aussi j’ai fais des erreurs, j’ai tué, mais c’était peut-être pour me sauver les fesses non?  Mais aussi que j’ai du tuer pour aussi préserver la race humaine qui n’a pas les mêmes moyens de se protéger que nous? “ Je pensais au Collectionneur, je pensais à Allison… Non mais Cade ne pensait sincèrement qu’à son petit bien être. Et cela ne me convenait pas, et je ne voulais pas me plier à ses désirs “ Je vis très bien comme je suis, et je remarque que je ne vis pas avec une arme posée sur ma tempe à longueur de journée “ Je me retournais vers Elliot, je me doutais qu’en tant qu’ancien Alpha et mon meilleur ami, il avait aussi le droit à la parole “ C’est moi ou je dois comprendre que ce cher Cade désire se constituer une armée de petits toutous ?”



ELLIOT

Elliot écoutait en silence, mais il n'écoutait pas la conversation mais plutôt les battements de coeurs et les différents mouvements de tous ceux présents. Il n'était peut-être plus un Alpha mais son ancien statut faisait de lui un ours-garou qui avait la même force que n'importe quel alpha loup-garou. Ce simple fait le rassurait un peu, il savait que si quelque chose arrivait, il pourrait se défendre. Il écoutait attentivement les paroles d'Aedan et réalisa bien vite que son ancien protégé avait deux conversation à la fois. Puis Derek pris la parole et il se retourrna vers lui. "Je comprend que ce qu'il veux c'est que les créatures fassent leur loi au dépourvu des humains..." Chose qu'Elliot n'appréciait pas vraiment considérant que sa filleule venait tout juste de débarquer en ville.

©️ 2981 12289 0


and now we are alive
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
alpha
avatar
Messages : 111
Jeu 12 Oct - 19:46
There is only one choiceAlphas
Combien d’alpha avaient été conviés à ce petit rassemblement ? Combien prendraient la peine de se présenter à cette réunion au sommet ? Et surtout, combien de temps devraient-ils poireauter ainsi dans un cercle incertain, jusqu’à ce que tout le monde soit présent ? Silencieuse, Neha patienta. Quelques minutes après elle arriva Cora Hale, dont elle avait déjà croisé la route en Amérique du Sud, et il ne fallu guère attendre longtemps pour voir la silhouette d’un jeune homme se profiler dans l’obscurité. Ils devaient être au complet car c’est ce moment que choisi Cade pour s’avancer au centre du cercle. Neha se redressa et croisa les bras sur sa poitrine. Elle était certes peu convaincue par les intentions premières de l’alpha, cela ne voulait pas dire qu’elle ne comptait pas l’écouter avec attention.

Et c’est donc ainsi qu’il se lança dans un long monologue, expliquant ses ambitions, ses projets pour la ville, les créatures, les humains. Plus il avançait dans ses explications et plus Neha était sceptique, plus elle voyait des failles évidentes dans ce qu’il devait considérer comme une belle utopie. Mais c’était le principe même de l’utopie que de ne pas être réalisable. Ce n‘était qu’un doux rêve, parfait sur le papier mais qui ne pourrait fonctionner dans la réalité. Et s’il s’imaginait que, même en obtenant le soutien de tous les alphas présents autour de lui, une ville entière se plierait à son caprice, il se mettait le doigt dans l’œil. Clairement, les belles illusions de ce Cade ne faisaient que confirmer ce dont elle s’était doutée jusque là, en se contentant des on-dit qui circulaient en ville ces dernières semaines. Et ça ne lui disait rien qui vaille.

Aedan fut le premier à prendre la parole et à donner son avis. Dans l’ensemble, leurs points de vue concordaient. Une belle utopie qui finirait par mal tourner et provoquerait plus de mal que de bien. Il échangea également quelques mots silencieux avec son frère et Neha, loin d’être familière avec la langue des signes, n’en compris pas un traître mot. Elle ne fut cependant pas le moins du monde étonnée par sa révélation sur son tatouage, dont ils avaient déjà parlé tous les deux. Il avait raison. Tous autant qu’ils étaient, ils avaient certainement tous tué, à l’exception du True Alpha, si les rumeurs disaient vrai.  Combien de personnes étaient mortes de leurs mains, tous autant qu’ils étaient ? Neha était déjà bien incapable de savoir combien de corps elle avait laissé derrière elle… Les humains avaient des raisons de les craindre et le nombre de morts affichés à son compteur personnel ne faisait que le confirmer, même si aucune des personnes qu’elle avait pu tuer ne pouvait être considérée comme innocente. Derek fut le suivant à prendre la parole, et de ce qu’il répondit, Neha en retira le même scepticisme, la même méfiance qu’elle pouvait elle-même ressentir. Rien de bon ne pouvait ressortir des bonnes résolution de Cade. Ce fut Elliot qui conclu finalement la pensée de Derek. Peu de mot qui suffisaient à résumé l’ensemble de ce qu’elle pensait, et Neha approuva ses paroles d’un signe de la tête. Elle était ravie de voir qu’elle n’était pas la seule, d’ailleurs, et se félicitait intérieurement du choix des quelques alliés qu’elle s’était trouvé depuis son arrivée en ville.

Tu sais à quoi tu me fais penser, avec tes belles paroles et tes grands discours ? Un dictateur. Un grand mot, peut être. Une accusation, sans le moindre doute. Tu arrives avec tes grandes idées, ce beau monde utopique qui n’existe que dans ta tête et tu t’imagines que ta manière de voir les choses est la bonne. Tu comptes écraser combien de personnes, dans ta quête d’un monde parfait ? D’une ville qui t’appartienne et dans laquelle toi et tes petits copains aurez le champ libre ? En parlant de ses petits copains, Neha s’excluait sans réserve de ses grands projets. Tu trouveras certainement des partisans, je n’en doute pas une seule seconde. Mais cette ville n’est pas et ne sera jamais la tienne. Cette ville appartient à tous ceux qui y vivent, tous ceux qui y travaillent, tous ceux qui ont l’idée saugrenue de venir y passer des vacances. Tu comptes faire quoi, des pauvres humains qui ne seront pas d’accord avec tes nouvelles règles, ta vision des choses ? Ceux qui auront le malheur de s’aventurer dehors, la nuit ? Les menacer ? Les enfermer ? Les tuer ? Neha marqua une pause, rivant son regard dans celui de Cade. Rien dans son attitude n’était menaçant, mais il était évident qu’elle ne comptait pas devenir l’un de ses fidèles petits toutous. Elle était une alpha, au même titre que lui, et elle n’avait pas à se soumettre à ses désirs ou à ses ordres. Ce n’est pas la paix, que tu prônes. La paix ne réside pas dans l’oppression d’une population par une autre, l’histoire l’a prouvé à maintes reprises. Comme l’ont dit Aedan et Derek, tu te prépares à lancer une guerre. Et toi et toutes les autres créatures, quelles qu’elles soient, qui pensez que quelque chose nous est dû simplement parce qu’on est plus forts que les autres, vous êtes la raison pour laquelle les humains ont peur de nous. Et je les comprends. Elle les comprenait, mais elle n’avait pas peur et il suffisait de la regarder pour s’en rendre compte. Neha avait toujours eu ce côté sauvage, indomptable. Elle n'en avait toujours fait qu'à sa tête et à son âge, il était bien trop tard pour la changer.  

©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
alpha
avatar
Messages : 82
Sam 28 Oct - 15:37


► cimetière | "this is the start of a war"
There is only one choice
ALPHAS
Cade n'eut besoin de prononcer que quelques mots pour que Scott sache qu'il n'aimait pas son plan. Il parlait d'une guerre, il comptait prendre le pouvoir. Il essayait de les duper en disant qu'il ne voulait pas le contrôle, mais Scott savait comment ce genre d'hommes tournaient. Au début il s'en prendrait à ceux qui font du mal à leur espèce, puis après il s'en prendrait aux opposants de son régime violent, et quand son ego aurait fini de grandir, il exploserait et Cade tuerait tout le monde, innocents ou pas. Il n'était pas question de laisser passer ça. Certes certains chasseurs voulaient leur peaux, mais n'avait-on pas toujours réussi à s'en sortir sans déclarer une guerre contre la ville toute entière?

-Tu comptes faire quoi? Eliminer les ceux qui veulent notre mort, puis après? Quand les gens verront des humains, qui pour eux sont innocents, tomber ils chercheront le coupable, toi. Tu vas te montrer, puisque tu veux vivre à découvert. Mais les gens ont peur de nous, parce que nous avons des capacités qu'ils n'ont pas. Les gens normaux ne peuvent pas se défendre contre nous. Alors il tenteront de s'en prendre à toi et à ta meute, donc tu tueras de pauvres innocents qui voudront seulement se défendre, défendre leurs droits et leur liberté.

Il regarda autour de lui, cherchant le regard des autres membres présents, pour voir s'ils étaient d'accord avec lui. D'après ce que tous avaient dit, il savait qu'il parlait un peu pour tout le monde, à peu près. Il reporta son attention sur Cade. Cet homme aux idées complètement insensées. Cet homme qui avait pour intention de déclarer une guerre dont on connaissait déjà la fin: l'extinction pure et simple des humains. Scott ne supportait pas cette idée. Les gens qui voulaient s'en prendre à des innocents le mettaient dans une colère noire.

-En déclarant la guerre aux humains tu ne vaux pas mieux que tout ceux qui ont tenté de détruire Beacon Hills. On a toujours réussi à s'en sortir et tu n'es pas une exception. Si tu mets tes plans à exécution, je m'opposerais à toi. Je ne te laisserais pas faire. Il y a d'autres moyens de se débarrasser de ceux qui nous poursuivent et qui veulent notre mort, d'autres moyens que le meurtre.

On reconnaissait bien Scott. C'était tout lui. Il n'était pas naïf, non. On pourrait le croire, mais il était simplement beaucoup moins axé sur la violence. Lui qui avait été placé à son rang par un pur hasard, il ne comptait pas changer sa philosophie de vie parce qu'il possédait des pouvoir surnaturels. Il avait toujours mis ses dons au service des innocents et il continuerait toujours, quitte à y laisser sa vie. Cade ne l'effrayait pas, ils avaient vu bien pire qu'un Alpha qui voulait déclarer une guerre. Bien-sûr il ne sous-estimait pas l'homme qu'il avait en face de lui. Comme pour Theo ou Peter, il savait qu'il avait sans doute de quoi se défendre dans sa manche. Mais Scott savait qu'il n'était peut-être pas trop tard pour qu'il change d'avis, et qui sait, devenir un allié intéressant?
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne


PS: oups j'ai changé de code, mais admettez que celui-là est beaucoup mieux :hihi:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le combat des Alphas [Privé] [Lexy vs Blackmist]
» Don't you know I had no choice ? [Livre 1 - Terminé]
» Article N°3: Les Nouveaux Alphas
» Maybe a pop star is not such a bad choice.
» Mouchoir Choix / Choice Scarf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERY MONSTER - TEEN WOLF ::  :: The House of the Living Dead-
Sauter vers: