Le renard en cage (Malia)



 
Recherche de liens ?
Tu as l'idée parfaite d'un lien en tête
mais à la flemme de créer un scénario?
Le sujet de recherche de lien est pour toi !!!
C'est dans ce sujet que tu trouveras ton bonheur!
Scénario coup de ♥️

Le renard en cage (Malia)

 ::  :: Home Sweet Home :: Crimson Avenue :: Les Yukimura Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
kitsune
avatar
Messages : 141
Sam 23 Sep - 3:50
Il est parti. Scott est parti, comme ça, sans prévenir. Dès le moment ou le dôme est tombé, il est parti. Notre groupe, notre meute s’est disloquée et dès le moment où il a de nouveau été libre de ses mouvements, il est parti. Sans prévenir, sans dire où il allait, sans donné de nouvelles. Rien. Avant que le dôme ne tombe sur Beacon Hills, j’admets avoir eu envie de partir, mon renard fou m’y obligeait, mais Malia m’en à empêcher. Puis, le dôme est tombé, m’empêchant de partir et dans le même temps, j’ai découvert, que mon renard se tenait tranquille, puisque je n’étais plus capable de me servir de mes pouvoirs. Lorsque le dôme à disparu, mes pouvoirs sont revenus et sans la présence de Scott, le seul à parvenir à m’aider à le contrôler, je me suis contrainte à vivre recluse. Je ne sors pratiquement plus de chez moi sauf pour aller en cours, tellement je crains de perdre à nouveau le contrôle. En fait, je me suis coupée de tout le monde, pour ne pas faire de mal. Et je me sens terriblement seule. Je sais que je dois m’y préparer puisque je serais sur cette terre pendant un sacré paquet d’années, mais je ne m’y fais pas. Mes amis me manquent. Scott me manque, mais je ne dois certainement pas lui manquer, puisque je suis sans nouvelles de lui. Souvent, j’ai eu envie de prendre mon téléphone pour appeler Malia ou même Stiles, mais au dernier moment, je change d’avis. Je me dis que c’est sans doute mieux comme ça, qu’ils sont mieux sans moi. A quoi bon, me jeter dans la bataille si je risque de tué quelqu’un dans la mêlée ? Je fais mieux de rester seule, c’est plus prudent. Même si la solitude me pèse et que je deviens folle. Aujourd’hui, nous sommes samedi, je n’ai donc pas cours, et je traine à la maison, vêtue d’un vieux pantalon de jogging, mes éternelles couettes sur la tête. Je bouquine, je mange un truc, bref, je tourne en rond et je m’ennuie. J’ai presque envie qu’on sonne à la porte et de trouver le facteur ou le livreur de journaux. Bref, n’importe quoi qui puisse me sortir de mon ennui. Une fois encore, j’attrape mon téléphone et navigue dans mon carnet d’adresse jusqu’à trouver le nom de Malia, mais au dernier moment, je me dégonfle et je raccorche.
Revenir en haut Aller en bas
were-coyote
avatar
Messages : 254
Sam 23 Sep - 5:28
Dans une meute, les membres sont tous dépendant les uns des autres. Il suffit qu'un seul maillon de cette solide chaîne soit défaillant pour que tout vole en éclat. Alors imaginez si cette défaillance provient du métal qui lie tout ces maillon. Oui, c'est ce qui nous est plus ou moins arrivé. Théo a été comme de la rouille pour notre meute et nous nous sommes tous plus ou moins séparé. Lydia et Stiles d'un côté, Liam, Kira, Scott et moi chacun du sien. Malheureusement, la force de chaque béta vient de la solidité de la meute. Je ne l'avais pas remarqué à cause du dôme, mais cette situation nous a tous affaibli. Quand je m'en suis rendue compte, c'était trop tard, Scott était déjà parti. Je ne comprends pas vraiment pourquoi il nous a laissé comme ça, mais il fallait que je m'occupe de ressouder tout le monde. Nous étions des amis avant d'être des membres d'une même meute. Je me suis rendue compte qu'avec toute cette histoire, j'avais laissé ma meilleure amie de côté, seule avec ce renard incontrôlable. Oui, c'était quelque chose que je trouve inadmissible et je m'en veux. Je suis justement sur la route pour aller la voir. Avec le départ de Scott elle dois se sentir tellement mal, il faut que je fasse quelque chose pour lui changer les idées... En moins de mot qu'il en faut pour le dire, je suis devant sa porte et j'y toque. Lorsqu'elle vient m'ouvrir, je remarquer sa surprise et qu'elle ne pensais pas du tout recevoir de la visite, mais tant pis je la regarde avec un doux sourire et lui sors.

- Salut, tu te prépares, on sort toutes les deux.



    I got helling felling about you.
    This is gonna hurt, but I blame myself first. Cuz I ignore the truth. Drunk off of that love It fucke my head up theres no forgetting you. I love you dangerously. + ms.palmer

Revenir en haut Aller en bas
kitsune
avatar
Messages : 141
Ven 29 Sep - 4:28
J’étais seule, mon père était sans doute au lycée, il y passait beaucoup de temps. Quant à ma mère, j’imagine qu’elle devait être auprès de sa grande amie, Paloma. D’ailleurs ça me faisait penser que je n’avais pas revue Kaylann depuis longtemps, mais il faut dire que je restais cloitré chez moi et que j’évitais tout le monde. Je m’ennuyais, j’avais l’impression d’être prisonnière, dans une cage. Un renard apprivoisé, quelle ironie. D’autant plus que mon problème était loin d’être réglé. Le dôme m’avait empêché de faire des conneries, mais maintenant qu’il n’était plus là, qu’allait-il se passer ? Ça me faisait peur. En fait, je repassais dans ma tête la conversation que j’avais eu avec ma protégée, comme quoi, elle ne devait pas avoir peur de ses pouvoirs, et je n’étais même pas fichue de faire la même chose. J’avais peur moi aussi, peur de blessé quelqu’un ou même pire que ça, de tuer quelqu’un. Je tournais en rond chez moi lorsque quelqu’un toqua contre la porte d’entrée. Surprise, j’ouvris la porte et je fus encore plus surprise lorsque je vis la silhouette de Malia, ma meilleure amie, se dessine sur le seuil. La surprise passé, ma première question fut de lui demander ce qu’elle faisait là, mais les mots restèrent bloquer dans ma gorge et je demeurais muette. Elle prie la parole pour me demander de ma préparer parce qu’on sortait. « Ha bon ? » fais-je, stupidement. Une légère moue de côté comme je le faisais toujours, mais je m’effaçais pour qu’elle puisse entrée. D’une certaine façon, elle tombait à pic, et j’avais besoin de la voir. Je me dis que si je n’avais plus Scott, au moins, elle, elle était toujours là. Je n’étais pas complètement seule. Ceci dit, je n’avais pas spécialement envie de me changer, alors j’enfilais une simple paire de baskets. « Tu veux aller où ? » je lui demandais alors.
Revenir en haut Aller en bas
were-coyote
avatar
Messages : 254
Mar 3 Oct - 3:39
- Tu veux aller où?

Elle semblait surprise. En même temps, je suis un peu arrivée sans prévenir et je la tire de son terrier. Je n'ai pas vraiment réfléchit avant d'aller voir ma meilleure amie, j'ai fait ca part instinct peut-être. Je lui sourir tandis que je lui réponds.

- Contentons nous de marcher, on verra bien.

Sur ce, nous avançons vers la forêt. Je ne sais pas ce que je suis sensée lui dire. L'avoir sorti de chez elle semble déjà etre un exploit. Je n'ai pas vraiment envie d'épiloguer mais lui présenter des excuses semble être une chose importante. Comme la plupart des autres membres de la meute, je me suis éloignée d'elle et je l'ai laissée seule dans son coin. Sauf que Kira est ma meilleure amie. Je n'avais pas le droit de lui faire ça.

- Kira, je suis desolée de ne pas avoir été là pour toi ces derniers temps... Le Desert Wolf en a après moi alors je devais la trouver avant elle. Ça ne me ressemble pas de dire les choses commence ça mais j'espère que tu comprends... Je suis là pour toi maintenant...



    I got helling felling about you.
    This is gonna hurt, but I blame myself first. Cuz I ignore the truth. Drunk off of that love It fucke my head up theres no forgetting you. I love you dangerously. + ms.palmer

Revenir en haut Aller en bas
kitsune
avatar
Messages : 141
Jeu 5 Oct - 4:59



Malia et Kira
Le renard en cage

I
l est vrai que je ne cachais pas ma surprise de la voir devant ma porte. J’étais contente de la voir, n’allez pas me faire dire le contraire, mais j’étais surprise. Si j’étais resté dans l’ombre depuis la chute du dôme ; quoique bien avant ça ; je n’étais pas la seule. Malia aussi s’était éloignée. Je ne lui en voulais pas, bien au contraire, on s’était tous dispersé. Nous n’aurions pas du cependant car nous avions besoin les uns des autres. Mais voilà, c’était bien plus facile à dire qu’à faire. J’avais choisi de vivre en recluse, contre l’avis de tout le monde, Scott lui, il avait choisi de partir. Malia avait fait ce qu’elle avait à faire, comme les autres. On ne pouvait plus se considérer comme souder et au final tout ce que j’avais dit à Kaylann un jour, était faut. La surprise passée, j’acceptais de sortir, je n’étais pas quelqu’un de contrariant dans le fond. Même s’il m’arrivait de faire preuve de caractère. Quoique, ce n’était pas vraiment moi mais plutôt ce que j’avais en moi. Elle m’indiqua qu’elle souhaitait simplement marcher et je ne fis pas d’histoire. Je ne savais pas vraiment ce qu’elle cherchait. Sans se concerter, nous marchons en direction de la forêt. C’est un peu comme si tout nous ramenait là-bas. C’est étrange. Je m’apprête à dire quelque chose, mais elle me devance. Elle s’excuse de ne pas avoir été là. « Je ne l’ai pas été non plus, tu sais ! » avouais-je presque aussitôt, sur ce point, moi aussi je lui dois des excuses, mais je ne lui aurais été d’aucune utilité. J’aurais sûrement sortie les griffes si je m’étais retrouver face à sa mère. Je me disais souvent que la mienne pouvait se montrer dure, mais au moins, elle n‘avait jamais essayer de me tuer. « Et tu l’as trouvé ? » finis-je par demandé. Elle me connaissait, je n’étais pas rancunière.
WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
were-coyote
avatar
Messages : 254
Sam 7 Oct - 11:42
Il faut que je réussisse à reformer notre petit groupe, il faut que notre complicité revienne. On été bien tous ensembles. J'ai l'impression de tourner en rond mentalement là, de toujours dire la même chose et d'en revenir au point de départ: le pourquoi du comment je suis là. Kira avoue qu'elle non plus n'a pas été très présentes, mais ce n'est pas réellement de sa faute, j'ai participé à ça. J'ai fait en sorte qu'elle s'éloigne de moi, tout comme les autres membres de la meute. Je ne voulais pas les mettre en danger alors ça m'a parut être la façon la plus simple de les éloigner de mes problèmes. A son visage, je remarque qu'elle a l'air de ne pas m'en vouloir. C'est comme si elle semblait aller mieux. Est-ce que c'est parce qu'elle est sorti de son trou ou alors parce que nous sommes ensembles?

-  Et tu l’as trouvé ?

J'agite la tête en regardant le vide. Malheureusement, elle est toujours en liberté et par conséquent, ma vie est toujours en danger. Je hausse les épaules et prends la paroles.

- Non, mais elle finira bien par montrer le bout de son nez et je serais prête à l'affronter, je ne vois pas meilleure solution.

Je fais une pause et regarde la forêt autour de moi. Toutes mes pensées sont soient tournées vers Théo et notre relation, soit comment reformer la meute, ou bien comment survivre à ma mère, j'ai parfois l'impression de tourner en rond sans réellement savoir où je vais. Je regarde Kira en lui souriant.

- Il faut que l'on arrive à redevenir comme avant. Tous. Pour que Scott nous retrouve unis à sont retour. Sans forcément parler de la meute et des pouvoirs qu'elle donne à Scott. Je pense sincèrement que nous avons besoin de nous retrouver en tant qu'amis...



    I got helling felling about you.
    This is gonna hurt, but I blame myself first. Cuz I ignore the truth. Drunk off of that love It fucke my head up theres no forgetting you. I love you dangerously. + ms.palmer

Revenir en haut Aller en bas
kitsune
avatar
Messages : 141
Dim 15 Oct - 2:58



      Malia et Kira
       Le renard en cage

   
I
Je sais pourquoi Malia s’est éloignée, pour les mêmes raisons que moi, je me suis éloignée. Dans le fond, on se ressembles beaucoup elle et moi. Nous pensons toutes les deux que prendre nos distances éloigne le danger, mais est-ce vraiment la solution ? Rien n’est sûr. Pour preuve, rien ne me dit que je péterais un câble en étant avec mes amis. L’une des premières fois ou s’était arrivé, je dormais. Je m’étais retrouvé dehors sans savoir comment j’étais arrivé là. Par conséquent, je pouvais très bien recommencer, mais ce n’était pas arrivé depuis la chute du dôme. Aussi, peut-être que m’isolée comme je le faisais depuis des semaines était ridicule. Mais d’un autre côté, je me montrais prudente, pouvait-on me le reprocher ? Malia m’expliqua qu’elle s’était isolée à cause de sa mère, ce que je savais. Tout comme elle savait pourquoi moi je m’étais imposé cette solitude. Je lui demandais alors si elle l’avait trouvé, mais elle me répondit que non, juste qu’elle reviendrait et qu’elle devrait se tenir prête. Je savais ce qu’elle comptait faire mais ce n’était pas à moi de l’en dissuader. Nous avons tous notre propre façon de faire face à ce qui nous préoccupe et cette femme était prête à tuer sa propre fille, alors je ne vois pas pourquoi ma meilleure amie se générait d’en faire autant. Malia savait ce qu’elle faisait, mais j’espérais qu’elle ne perdrait pas cette bataille. « Tu sais pourquoi elle est comme ça ? » la questionnais-je alors, curieuse de savoir ce qui motivait la louve du Désert. Malia reprit la parole pour me dire que nous devrions redevenir une meute, des amis unis, ce que nous étions avant tout ce cirque, elle ajouta que c’était pour que Scott nous retrouve unis lorsqu’il reviendrait. « Parce que tu penses qu’il va revenir ? » demandais-je alors. Moi, j’avais de gros doute. Contrairement à moi, il n’avait donner aucune explication avant son départ. Moi, je l’avais fait. Finalement, je n’étais pas partie, le dôme m’en avait empêché, mais je pense que même sans le dôme, j’aurais renoncé à mes projets. Scott lui, il était parti sans se retourner et ça me faisait mal. J’avais essayé de l’aider, d’être présente pour lui alors que j’avais mes propres problèmes à gérer, mais il avait choisi de fuir.
WILDBIRD
Revenir en haut Aller en bas
were-coyote
avatar
Messages : 254
Lun 6 Nov - 12:47
- Tu sais pourquoi elle est comme ça ?

Un soupir s’échappe de ma bouche. Je hosse les épaules. Comment le saurais-je ? Je ne connais pas cette femme qui veux me tuer. Enfin si, j’ai dû la voir même pas un mois sur 22 ans. On peut dire que cette psychopathe qui me sert de génitrice est une parfaite inconnue pour moi, je ne connais que ces crimes. C’est une des seules choses que l’on peut apprendre d’elle. Enfin, techniquement Peter pourrait m’aider mais sa soeur lui a volé sa mémoire et il ne se souvient pas de cette femme, jusqu’à présent il ne savait pas qu’il avait eu une fille avec elle non plus d’ailleurs.

- Avidité et désir de puissance. On dirait que la plupart des gens qui m’entourent ne pense qu’à ça, c’est lassant.

Je pense directement à Peter, à Théo et à la louve du désert. On dirait que j’attire ce genre de personne. Pourtant, ce ne sont pas du tout le genre de personne que j’aime avoir dans mon entourage. Cependant, on pourrait dire que je ne suis pas la mieux placée pour pouvoir me permettre de juger leur acte criminel, enfin moi c’était pas accident contrairement à eux.

- Parce que tu penses qu’il va revenir ?

Je lui offre un sourire gêné. Je ne peux pas lui mentir, mais je ne peux pas lui offrir de réponse en soit. Tout simplement parce que j’en ai vraiment aucune idée. J’hausse les épaules et lui réponds.

- Je n’en sais rien. Mais je pense qu’il le fera, il ne nous laisserait pas, surtout toi… Je regarde mes pieds en disant C’est peut-être un mauvais exemple, mais je comprends ce que tu ressens… J’ai plus ou moins eu le droit à un départ précipité comme celui-ci avec Théo… Mais je suis là pour toi Kira, tu n’as pas besoin de rester enfermée chez toi en attendant son retour.

Je n’ai pas précisé de qui je palrais, il me semble que c’est assez explicite. Connaissant Kira, elle serait capable de l’attendre pendant un bon moment tant qu’elle a une nuance d’espoir qu’il reviendra un jour.



    I got helling felling about you.
    This is gonna hurt, but I blame myself first. Cuz I ignore the truth. Drunk off of that love It fucke my head up theres no forgetting you. I love you dangerously. + ms.palmer

Revenir en haut Aller en bas
kitsune
avatar
Messages : 141
Mar 14 Nov - 3:42
Je n’aurais sans doute pas du poser cette question car il était évident qu’elle n’en savait rien. Elle ne la connaissait pas. Moi-même, j’ignorais de quoi elle avait l’air. Je savais la même chose que les autres membres de la meute, c’est-à-dire pas grand-chose, seulement qu’elle voulait tuée sa propre fille. Ses raisons m’échappaient, mais elles ne devaient pas être louables. Ma mère avait ses défauts, elle avait fait des erreurs dans sa jeunesse ; et pas des petites ; mais elle n’était pas une meurtrière. Ce qu’elle avait fait, elle l’avait fait pas amour, ça c’était juste retourner contre elle. Elle hausse les épaules et je me dis que j’aurais mieux fait de me taire, néanmoins, elle me répond. « Je … je ne crois pas que tu les attire, si c’est ce que tu penses ! » dis-je, malheureuse. Car après tout, moi aussi, j’avais l’impression d’attirer les problèmes, je me sentais responsable de la fuite de Scott, pour moi s’il était parti, c’était à cause de mon renard fou, rien d’autre. J’en viens finalement à lui demander si elle pense que Scott va revenir, parce que moi, je n’y crois plus vraiment. Ou peut-être que si, mais qu’une partie de moi s’oblige à penser le contraire pour ne pas être déçue si jamais il ne revenait jamais. Mon problème, c’est que je suis une grande naïve, le genre de personne à croire n’importe quoi surtout si c’est pour mon bien. « C’est pourtant à cause de moi qu’il est parti ! » je lâche alors, car elle m’indique qu’il ne me laisserait pas. Voilà, je l’ai dit. Ce qui me tourmente depuis le départ de Scott, je l’ai dit et je ne me sens pas mieux pour autant. C’est même tout le contraire. Elle évoque ensuite Theo et je retiens un grognement de dégout. Pour moi, c’est de sa faute, si je suis comme je suis, alors je ne le porte pas dans mon cœur et si jamais je lâche pour renard sur lui, il risque de le sentir passer. Je soupire, mais je ne dis rien, si je commence à parler de ce type, je vais m’énerver et dire des choses que je pourrais regretter ; encore faut-il que je m’en souvienne ; donc non, il valait mieux que je ne dise rien du tout. Il est vrai que rester chez moi, seule, n’était pas la solution, mais Scott était mon point d’ancrage, on ne pouvait pas me reprocher de craindre le pire s’il n’était pas là pour me calmer, en cas de crise, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Petite nouvelle du Renard
» BELGIQUE (La Louvière): cage 14 croisée (griffon) épagneul
» L'âme est le seul oiseau qui soutienne sa cage... ( PV Fraise des bois )
» renard voleur de.... boules de pétanques !!
» Sous l'oeil du renard la délégation revient

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERY MONSTER - TEEN WOLF ::  :: Home Sweet Home :: Crimson Avenue :: Les Yukimura-
Sauter vers: