AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les Bottins  Connexion  S'enregistrerS'enregistrer  



 
Personnages féminins inventés : Inscriptions FERMÉES. Veuillez prioriser les PV et scénarios.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Neha + how tragic is this game?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


alpha
avatar

Messages : 88


MessageSujet: Neha + how tragic is this game?   Mar 28 Mar - 13:00

Neha a grandit en parlant l’espagnol, langue de son Mexique natal, le marathi et l’hindi, langues maternelles de sa mère. Elle parle également l’anglais, mais son fort accent est difficile à louper. + Comme il est d’usage au Mexique de porter les noms de famille de ses deux parents, son nom complet est Neha Sofia Alvarez-Melwani, mélange de ses origines mexicaines et indiennes. C’est donc le nom officiel qui figure sur ses papiers d’identité, mais elle se contente généralement du nom de famille Alvarez dans la vie de tous les jours aux Etats Unis. +  En grandissant, elle était souvent vue comme une étrangère dans son propre pays. Elle tient en effet physiquement beaucoup plus de sa mère indienne que de son père mexicain. + Elle a fait partie du cartel de Sinaloa, l’un des plus grands cartels mexicains. Si elle participait au trafic de drogues, elle n’en a jamais consommé personnellement. Entre ça ou vendre son corps, le choix était vite fait. Le chef du groupe auquel elle appartenait a d’ailleurs essayé à plusieurs reprises de la mettre dans son lit, sans succès. + C’est une grande gourmande et elle adore cuisiner. Attention, elle adore les épices ! Vous serez prévenus. + Elle aime beaucoup la danse et pratique autant les danses latines que la danse type Bollywood, ou plus traditionnelle. + Elle a appris à se battre dans les rues de Culiacan et n’a commencé à véritablement apprendre les sports de combat qu’une fois installée aux Etats Unis. Outre le fait d’apprendre à se défendre un peu plus efficacement, c’était un bon moyen de décompresser. + Elle n’en possède pas mais sait se servir de diverses armes à feu, souvenirs de son temps dans le cartel de Sinaloa. + Bien décidée à en apprendre davantage sur ce monde surnaturel beaucoup plus vaste qu’elle ne le pensait, elle suit des cours de mythologie à l’université.  Si toutes les légendes sont vraies, elle a encore beaucoup de choses à apprendre. + Elle possède un tatouage sur son poignet droit, « Daddy’s lil girl… » écrit de la main de son père. A son autre poignet, elle porte un bracelet en cuir ayant appartenu à sa mère, sur lequel est fixé un symbole hindouiste en argent. + Neha peut être féminine comme un véritable garçon manqué. Tout dépend des circonstances et de son humeur. D’ailleurs, elle est aussi à l’aise sur des escarpins vertigineux que dans une paire de baskets. + Lorsqu’elle a quitté le cartel de Sinaloa, elle en a profité pour récupéré pas mal d’argent. Elle en a donné une partie à une association, et a placé le reste. Elle ne s’en vante pas, mais elle a donc pas mal d’argent de côté. + Elle adore la mer. Elle peut passer des heures assise sur une plage à regarder l'océan. Ca l'apaise mieux que n'importe quoi d'autre. + Pendant ses années en Inde, elle s'est découvert une passion pour la photographie. Elle pouvait partir des journées entières en randonnée, un appareil photo à la main.

Neha Raquel Álvarez Melwani
  • Pourquoi avoir choisi Beacon Hills ? Es-tu ici pour agrandir ta meute ou pour une toute autre raison ?
  • C’est le hasard qui m’a menée à Beacon Hills. Mon contrat à San Francisco se terminait et j’ai tout simplement été mutée à Beacon Hills il y a quelques mois. Mon arrivée n’avait donc rien à voir avec quoi que ce soit de surnaturel. Vu tout ce qu’il se passe dans cette ville, je me demande si le karma n’a pas décidé de me faire payer mes erreurs passées en m’embarquant dans l’enfer des créatures dans mon genre. Mais je fais avec, il en faut un peu plus que cela pour me perturber.  

  • Parles-nous de ta meute.
  • Je n’en ai pas vraiment.  Je faisais partie d’une meute durant mes études à Anchorage, Alaska, mais l’ai quittée peu après avoir obtenu mon statut d’Alpha, ayant trouvé un job à San Francisco. Je n’ai jamais mordu personne et ne me sentais pas prête à devenir l’Alpha de qui que ce soit, si bien que je suis longtemps restée une Alpha solitaire. La seule personne qui pourrait s’apparenter à un Béta pour moi n’est autre que l’enfant de ma première Alpha, sur qui je veille depuis la mort de sa mère aux mains de celui que j’ai tué.

  • Tu as perdu tes pouvoirs depuis l'arrivée du dôme. Que penses-tu de la situation actuelle ? Vas-tu agir malgré tout ?
  • La perte de mes pouvoirs ne m’a pas dérangée plus que cela. C’était étrange, au début, mais pas si désagréable. Cela m’a permis de retrouver un semblant de normalité, chose que je n’avais pas connue depuis le jour où j’ai été mordue. Je n’avais plus à me soucier de modérer mes humeurs et émotions pour éviter de perdre le contrôle ou de me faire repérer par des chasseurs. Ce changement fut donc agréable, même s’il arrive que mes capacités de coyote-garou me manquent un peu, je l’admets. La situation actuelle n'est pas très confortable pour quelque créature que ce soit, et si je suis plutôt demeurée spectatrice jusque là, je ne compte pas être la victime de qui que ce soit. Cela n'a jamais été mon genre, que je sois humaine ou non.

  • Gabriel McCullough demande un Hellhound en échange de la liberté des habitants de Beacon Hills. Quelle est ton opinion à ce sujet ?
  • Mon opinion c’est que dans la vie, on fini toujours par avoir ce qu’on mérite et ce Gabriel, qui qu’il puisse être, n’échappera pas à cette règle. On a tous nos points faibles, lui aussi, il faudra simplement être patient, quelqu’un finira bien par trouver une faille dans son plan machiavélique. Ma vie n'a pas plus de valeur que celle de qui que ce soit d'autre et je ne vois pas en quoi il serait juste de sacrifier la vie de quelqu’un pour m’offrir la liberté. Et puis, je ne connais pas de Hellhound, comme ça c’est tout de suite réglé !

  • Âge
  • 32 ans

  • Lieu de naissance
  • Culiacan, Mexico

  • Nationalité
  • Indo-mexicaine

  • Travail/Études
  • Professeur d'espagnol

  • Qualités
  • forte + réfléchie + intelligente + observatrice + aimable

  • Défauts
  • impulsive + calculatrice + mystérieuse + sarcastique + rancunière

  • Connais la vérité sur le surnaturel?
  • Oui

  • Groupe
  • Alphas

  • Race
  • Werecoyote

  • Type
  • Alpha  

  • Célébrité
  • Priyanka CHopra

  • Autre
  • Écrire autres détails

  • Code de validation
  • Validée par Saleem.  I love you

We are all puppeteers.

Ton pseudo/Prénom: Meg'/Poupi Ton âge: 25 ans
Comment as-tu connu le forum?: facebook
As-tu déjà été sur le forum? Si oui, qui étais-tu?: Je suis déjà Violet et Forest
Quest-ce qui t'as convaincu de t'inscrire sur Every monster?: l'univers, le design, les PV/scenarios que j'ai pris... Pis comme vous êtes cools, je me multiplie !
Le mot de la fin ? : :string:


Mumbai, 2002

Neha ? fit la voix de sa grand-mère depuis la porte. La jeune femme sursauta. Malgré ses sens à présent surdéveloppés, elle ne l’avait pas entendue approcher, trop perdue dans ses pensées pour prêter attention à quoi que ce soit. Elle avait beaucoup de mal à retrouver un semblant de sérénité depuis cette nuit où tout avait basculé. Sa vie n’était certes plus très simple depuis longtemps – depuis la mort de son père, à vrai dire – mais l’attaque de ce coyote dans les rues de Culiacan avait tout changé.

Désolée. Je ne t’ai pas entendue arriver, s’excusa-t-elle, quittant du regard le calme du jardin pour le porter sur sa grand-mère maternelle. Elle était presque une inconnue pour elle et pourtant, elle l’avait accueillie à bras ouverts lorsque, suite à la mort de sa mère, Neha l’avait contactée en lui demandant si elle pouvait l’héberger. C’est ainsi qu’elle avait traversé le monde, disant au revoir à son Mexique natal pour atterrir à Mumbai, à des dizaines de milliers de kilomètres de ce qu’elle avait toujours connu. Après ce qui s’était passé, c’est exactement ce dont elle avait besoin. Fuir le passé, le cartel qui voudrait certainement sa peau, fuir ses erreurs et la peine de la mort de sa mère, encore toute fraîche.

Son enfance avait été si simple, pourtant… Une mère indienne, infirmière dans l’humanitaire, qui avait tout lâché pour l’élever. Un père d’origine mexicaine, professeur de mathématique, qui avait toujours tout fait pour que sa famille, à défaut de rouler sur l’or, ne manque jamais de rien. Tout avait commencé à se compliquer lorsque son père était tombé malade. Cancer. Il avait lutté longtemps, mais la maladie l’avait finalement emporté alors que Neha avait onze ans. Sa mère avait alors dû recommencer à travailler, cumulant un emploi de femme de ménage et quelques gardes dans un dispensaire. Malgré ces deux emplois, elle avait du mal à joindre les deux bouts. Malgré son jeune âge, Neha refusait de laisser sa mère se tuer au travail, et il était hors de question qu’elle aille vendre son corps pour quelques pesos – d’autant qu’elle était encore un peu jeune pour cela. Alors la jeune fille avait commencé à vendre de la drogue, s’impliquant toujours un peu plus au sein de l’un des cartels les plus puissants du continent Nord Américain : le cartel de Sinaloa. Sa mère ne l’avait jamais su. Elle aurait été horrifiée de découvrir les histoires dans lesquelles trempait sa fille, et Neha se refusait à imaginer ce que son père en aurait pensé.

C’est donc ainsi qu’elle avait aidé sa famille à survivre cinq années durant. Elle avait dix-huit ans lorsque le coyote l’avait attaqué. Elle avait d’abord été terrifiée. Puis elle avait été étonnée, et intriguée de découvrir que la plaie qui marquait sa jambe avait disparu si vite. Elle n’avait compris ce qu’il lui arrivait qu’à la pleine lune suivante, lorsqu’elle avait totalement perdu le contrôle et manqué de tuer un parfait inconnu. Elle n’avait laissé à sa mère qu’une simple note avant de disparaître, se réfugiant dans le désert où, des semaines durant, elle tenta de prendre le dessus sur ces nouvelles capacités, d’apprendre à se contrôler. A son retour, elle avait découvert le corps de sa mère, gisant dans une mare de sang. La rage avait pris le dessus sur tout le reste : elle savait qui étaient les responsables, et ils allaient payer. Elle avait quitté la maison de sa mère, foncé jusqu’au QG du groupe auquel elle appartenait et avait fait un carnage, massacrant sans la moindre pitié tous ceux qui se mettaient en travers de son chemin, pour en finir par le jefe de tout ce petit monde.

Ce n’est que maintenant, à des milliers de kilomètres de Culiacan, qu’elle se laissait aller à ressentir quoi que ce soit d’autre que de la colère. Aussi discrètement que possible, elle essuya les larmes qui baignaient ses joues, adressant un sourire aussi sincère que possible à sa grand-mère. Je suis désolée d’avoir débarqué comme ça. Je ne pouvais pas rester là-bas… Je ne t’embêterai pas longtemps, c’est promis… Décidément, elle avait l’impression de passer son temps à s’excuser ces jours-ci.  

Ne dis pas de sottises. Tu peux rester aussi longtemps que tu le souhaites, Sa grand-mère glissa une mèche de ses cheveux derrière son oreille, et face à son sourire bienveillant, si semblable à celui de la mère de Neha, elle ne pu retenir ses larmes. Et pour la première fois depuis qu’elle avait découvert le corps de sa mère, la jeune femme ne chercha pas à retenir ses larmes.

***

L’Inde…  Ce pays qui avait vu naître sa mère fut son nouveau chez elle, deux années durant. Neha y trouva une nouvelle vie, bien loin de ce qu’elle avait laissé derrière elle au Mexique. Elle y trouva un emploi et tenta de racheter ses erreurs en suivant les traces de sa mère, s’engageant dans diverses missions de bénévolat. Elle y apprit à connaître une famille qu’elle n’avait que rarement vue durant son enfance, un pays qui l’avait toujours intriguée car il faisait partie d’elle, mais qu’elle n’avait jamais eu l’occasion de véritablement visiter. Elle eu l’occasion de se plonger dans une culture qui, en partie, était la sienne.

Mais surtout, elle y retrouva une sérénité qu’elle avait perdue depuis trop longtemps à Culiacan. A Mumbai, personne ne la connaissait, et elle pouvait être qui elle voulait. Pas une coyote, pas une dealeuse de drogue, pas une meurtrière… Durant ces deux années, elle fut seulement Neha Melwani, membre d’une famille respectable vivant en banlieue de Mumbai, jeune femme aimable, souriante et travailleuse, malgré un côté un peu solitaire. Ces deux années loin du continent américain lui permirent de se retrouver, et de décider ce qu’elle voulait faire du reste de sa vie.

Deux ans environ après son arrivée, elle laissa l’Inde derrière elle pour se rendre aux Etats Unis. Elle avait été acceptée à l’Université de la Nouvelle Orléans et devait y entamer des études de culture hispanique afin de suivre la même voie que son père : celle de l’enseignement.  


***

La Nouvelle Orléans, 2010

Neha descendit de sa voiture, le visage fermé. C’était la fin d’une longue journée de cours. Sa dernière année touchait à sa fin, les examens approchaient mais ce n’était pas là la raison de son inquiétude. Elle avait toujours été sérieuse dans ses études, et puis ce n’était pas comme si la culture hispanique était quelque chose qui lui était étranger. Non, ses craintes étaient toutes autres. La meute qu’elle avait intégrée peu après son arrivée en Louisiane avait récemment subi un changement drastique qui la poussait à se tenir sur ses gardes dès qu’elle devait se mêler des affaires de la meute.

Jusque là, cette meute avait été plutôt pacifique, et c’était certainement pour cette raison que Neha y était restée si longtemps. Ils étaient soudés, présents les uns pour les autres, ma is chacun était libre de faire sa vie. Mais leur Alpha avait été détrônée par un béta qui avait récemment rejoint la meute et depuis, tout avait changé. Elle avait quelque part l’impression d’être de retour chez les Sinaloa, à devoir sans cesse regarder par-dessus son épaule à la recherche d’une nouvelle menace. Il avait déjà tué plusieurs bétas, qui s’étaient opposés un peu trop fermement à lui, et elle n’avait qu’une hâte : obtenir son diplôme pour mettre les voiles avec son petit protégé, fils de son ancienne Alpha qu’elle avait pris sous son aile, parfaitement consciente de l’épée de Damoclès qui pesait au dessus de sa tête. Elle n’aimait guère la manière dont leur nouveau leader l’observait et ne doutait pas une seconde qu’un jour, il tenterait de se débarrasser de ce rival potentiel, qui mourrait d’envie de venger la mort de sa mère. Si Neha n’avait pas été là pour l’en dissuader, il aurait déjà tenté sa chance elle en était certaine.

Elle avait reçu l’après-midi même un message de Vincent, leur alpha, réclamant leur présence en fin de journée. Neha ne s’était pas gênée pour lui faire remarquer qu’elle n’était pas à sa disposition et qu’elle viendrait quand elle serait libre de le faire, pas quand monsieur l’avait décidé. Indépendante et ne manquant pas de caractère, elle n’avait jusque là jamais eu affaire à un alpha qui cherchait à la soumettre de force, et elle avait beaucoup de mal à se plier à ce système de hiérarchie. Et puis avec le passé qu’elle traînait derrière elle – mais donc Vincent ignorait tout – elle n’était pas du genre à se laisser aisément impressionner.

Elle n’était pas encore  entrée qu’elle sentit que quelque chose clochait. Des grognements lui parvinrent de l’intérieur et elle pressa le pas, le précipitant à l’intérieur du bar qui appartenait à son nouvel Alpha et leur faisait office de QG. Poussant la porte sans ménagement, elle découvrit un Vincent de dos, tenant par la gorge le gamin que Neha s’efforçait de protéger. La tension dans le bar était palpable. Les autres ne bougeaient pas, ayant fini par craindre leur tyran d’alpha et ne souhaitant pas être le prochain sur la liste de ses victimes.

De là où elle était, elle pouvait sentir l’odeur de l’hémoglobine, et son sang ne fit qu’un tour. En un clin d’œil, elle se retrouva aux côté des deux loups. Elle attrapa le bras de Vincent, le forçant à lâcher le jeune loup, avant de l’envoyer voler d’un coup de pied dans le mur opposé. Déjale tranquilo ! s’exclama-t-elle, s’exprimant instinctivement en espagnol. Ses crocs et ses griffes avaient fait leur apparition et ses yeux brillaient à présent d’une lueur jaune, bien différente de leur brun foncé habituel. Elle avait déjà pris la vie mais ses victimes étaient loin d’être des innocentes et si elle traînait dans ses valises bon nombre de regrets, ils n’avaient rien à voir avec les vies qu’elle avait prises. Ce n’est qu’un gamin !

Il m’a attaqué. Je n’ai fait que me défendre, répondit Vincent d’une voix innocente et bien trop mielleuse au goût de Neha. Distraitement, il balaya la poussière de son pantalon, baissant le regard l’espace d’un instant. T’as tué sa mère, tu t’attendais à quoi, uh ? grogna-t-elle. Aies au moins l’honneur de t’en prendre à quelqu’un de ta taille, si t’as décidé de buter quelqu’un aujourd’hui.

Elle en avait assez. Le voir s’en prendre aussi directement à ce pauvre gamin l’avait mise hors d’elle et il était hors de question qu’elle le laisse continuer à décimer leur meute.  Les autres étaient peut être trop effrayés pour s’interposer mais ce n’était pas son cas. A ce moment là, elle ne pensait pas du tout aux conséquences du combat dans lequel elle s’apprêtait à s’engager. Sa seule perspectives était la mort : la sienne, ou celle de Vincent. Elle ne pensa pas une seule seconde que si elle sortait victorieuse de cet affrontement, ses yeux vireraient du jeune au rouge, signe qu’elle quitterait le rang de béta pour celui d’alpha. Elle n’avait jamais envié la position d’alpha et les responsabilités qu’elle impliquait. Son seul et unique objectif, c’était de stopper ce fou.

Lorsque Vincent releva le regard vers elle, son regard brillait de la lueur rouge caractéristique des chefs de meutes et son sourire n’avait plus rien de la feinte innocence qu’il avait affichée quelques secondes plus tôt.

Le combat ne tarda pas à s’engager sous le regard tantôt anxieux, tantôt apeuré des membres de la meute. Il fut rude, violent, sanglant... Les deux opposants étaient aussi déterminés l’un que l’autre à en finir avec son adversaire et tous les coups étaient permis. La colère et la fougue imprévisible de la jeune coyote finirent par l’emporter sur la brutalité du loup. Vincent avait semblé surpris lorsqu’elle avait commencé à prendre le dessus. Si elle lui avait toujours tenu tête, rien jusque là n’aurait pu lui faire penser  qu’elle serait une combattante bien plus aguerrie que les autres bétas qu’il avait vaincus. Qu’elle n’aurait pas peur de lui, ne reculerait pas face à lui. Rien. Et pourtant, ce fut Neha qui, finalement, porta le coup fatal. Enfonçant profondément ses griffes dans la cage thoracique du loup jusqu’à voir la lueur rouge de ses yeux s’éteindre, la vie le quitter lentement.

Quand elle délaissa le corps sans vie de Vincent et se redressa, le souffle court, ce fut sous les regards ébahis de membres de sa meute. Elle était couverte de sang, blessée… Et ses yeux jusque là jaune dorés étaient devenus rouges. Il lui fallu quelques secondes pour le réaliser. L’adrénaline du combat retombant, elle en subi finalement le contrecoup et la douleur se manifesta soudainement. Le sang s’écoulait généreusement de ses plaies, qui n’avaient pas encore commencé à se refermer, et elle se laissa tomber à genoux sur le parquet du bar, soudainement épuisée…

***

Neha, nouvellement devenue Alpha, obtint finalement son diplôme. Elle quitta la Nouvelle Orléans pour San Francisco, où elle avait trouvé un job dans une école privée pour gosses de riches. Ce n’était pas vraiment le genre d’établissement dans lequel elle rêvait de travailler mais c’était un premier emploi et dans un secteur qui l’intéressait qui plus est, et elle aurait été bien sotte de le refuser. C’est accompagnée de son petit protégé qu’elle quitta la Louisiane pour la Californie. Malgré son statut d’alpha, elle ne se sentait pas prête à assumer la responsabilité d’une meute, et elle se contenta donc de mener sa petite vie entre ses cours, ses voyages aussi réguliers que possible en Inde, le tout en évitant d’attirer trop l’attention sur elle, ne voulant pas s’attirer les faveurs des chasseurs.

C’est bien des années plus tard, alors que son contrat se terminait, qu’elle quitta Sn Francisco pour une petite ville dont elle n’avait que peu entendu parler : Beacon Hills. Elle y avait été mutée et n’avait donc pas vraiment eu le choix, mais ça ne la dérangeait pas. Elle était habituée au changement, elle avait appris depuis longtemps à s’adapter et à se faire son nid partout où elle allait. Et puis, cela lui permettrait peut être de rencontrer l’Alpha dont son ancienne cheffe de meute lui avait parlé et dont la famille vivait justement à Beacon Hills… Qui sait, peut être saurait-elle l’aider à trouver sa place dans ce rôle d’alpha qu’elle ne s’était jamais sentie prête à assumer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Adelaide
avatar

Messages : 28


MessageSujet: Re: Neha + how tragic is this game?   Mar 28 Mar - 13:15



Blablabla 7 jours.
Blabla



   ☆☆☆ Maybe, juste maybe will you make me believe in love once more.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


chasseur
avatar

Messages : 246


MessageSujet: Re: Neha + how tragic is this game?   Mar 28 Mar - 13:20

Plus dangereuse que jamais ! :grrr:
Nous voilà avec une nouvelle alpha sur le dos ! Tu vas nous embêter :hihi:
Bonne chance pour ta fiche (fais nous en baver, nous autre chasseur)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Kanima
avatar

Messages : 214


MessageSujet: Re: Neha + how tragic is this game?   Mar 28 Mar - 13:53

Perfect ce choix de PV, c'est moi qui te le dis :**:
Rebienvenue parmi nous et bon courage pour ta fifiche :calin:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


druidesse
avatar

Messages : 13


MessageSujet: Re: Neha + how tragic is this game?   Mar 28 Mar - 13:56

Re bienvenue à toi
très très bon choiiiiix ♥
bon courage pour ta fiche :p


and now we are alive
je t'ai cherchéepartout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seule, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


were-coyote
avatar

Messages : 190


MessageSujet: Re: Neha + how tragic is this game?   Mar 28 Mar - 14:30

Bienvenu et bon courage pour ta fiche ! Il me tarde de jouer notre lien :**:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


alpha
avatar

Messages : 88


MessageSujet: Re: Neha + how tragic is this game?   Mar 28 Mar - 15:10

Merci beaucoup tout le monde :calin:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


kahina
avatar

Messages : 241


MessageSujet: Re: Neha + how tragic is this game?   Mar 28 Mar - 15:15

Re-bienvenue avec ce joli TC, bon courage pour cette nouvelle fiche :happy:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


chasseuse
avatar

Messages : 61


MessageSujet: Re: Neha + how tragic is this game?   Mar 28 Mar - 15:24

Re bienvenue parmi nous :hihi:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


alpha
avatar

Messages : 88


MessageSujet: Re: Neha + how tragic is this game?   Mer 29 Mar - 19:57

Gracias señoritas ! :reverence:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


chasseur
avatar

Messages : 244


MessageSujet: Re: Neha + how tragic is this game?   Jeu 30 Mar - 14:34

Yes ! Rebienvenue avec ce joli personnage !
Bon choix de scénar !
Bon courage pour ta fichette !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


alpha
avatar

Messages : 88


MessageSujet: Re: Neha + how tragic is this game?   Jeu 30 Mar - 20:18

Merci bien vilain chasseur :) ma panne d'internet aura au moins eu le mérite de me faire avancer sur la fiche :superman:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


werefox
avatar

Messages : 111


MessageSujet: Re: Neha + how tragic is this game?   Ven 31 Mar - 5:15

Re-bienvenue ! :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


alpha
avatar

Messages : 88


MessageSujet: Re: Neha + how tragic is this game?   Ven 31 Mar - 18:39

Re-merci :fou:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


saleem
avatar

Messages : 1723


MessageSujet: Re: Neha + how tragic is this game?   Lun 3 Avr - 8:29


Tu es officiellement Validé(e)

Bienvenue officiellement pour la troisième fois sur ELM :coeur:
Excellent choix de scénarios, d'avatar je suis totalement fan ! :**:

Et oui, l’étape cruciale de la présentation est terminée pour toi mon petit loup ! Tu as respecté les différentes demandes et nous trouvons que ton histoire est franchement géniale ! Évidemment, nous ne pouvons pas te  laisser aller sans quelques recommandations. Il est important pour toi de recenser ton avatar puisque sinon, n’importe qui pourrait le croire libre. Ensuite, les demandes diverses sont obligatoires – du genre demande de logement et de communications. La création de ta fiche de Rp et de lien est également nécessaire pour le bon fonctionnement du rp. Il serait préférable que tu crées ta fiche avant d’aller demander des liens aux autres. Il est fortement recommandé de participer au concours du membres du mois. Des liens sont mis à ta disposition pour faciliter ton intégration. Tu as une semaine pour faire ton premier sujet ! Sur ce, bon jeu !



I Got You ☽ Je ferais de la prison pour toi, dirais un mensonge pour toi. Ouais bébé, voilà ce que je ferais, je dépasserais les limites pour toi. © astra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


alpha
avatar

Messages : 88


MessageSujet: Re: Neha + how tragic is this game?   Lun 3 Avr - 8:52

Merci beaucoup ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Neha + how tragic is this game?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Neha + how tragic is this game?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01. Spy Game in McKinley High [CLOS]
» Eyeshield 21 saison 2 Sur Game One en mai
» Game of Thrones
» Segment Triple H , Undertaker , Dead Game !
» All Star Game Lineup

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
EVERY MONSTER - TEEN WOLF ::  :: Let the Right One In :: Join the pack-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: