AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les Bottins  Connexion  S'enregistrerS'enregistrer  



 

Le forum est présentement en HIATUS
Il vous reviendra très bientôt!!
Les inscriptions sont pour l'instant fermées

Partagez | 
 

 Un chasseur sachant chasser sait chasser sans son chien [Ft. Morgan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


chasseur
avatar

Messages : 244


MessageSujet: Un chasseur sachant chasser sait chasser sans son chien [Ft. Morgan]   Dim 19 Mar - 9:22

ft.
Morgan
Un chasseur sachant chasser sait chasser sans son chien
Des traces de pas... Des traces de pattes plus exactement. La terre mouillée constituait un parfait moule afin de suivre les empreintes comme un professionnel ! Si Louis n'avait jamais été un grand expert de la traque, celle-ci serait particulièrement aisée. La créature semblait être un loup, de grande taille. Les indices laissaient supposer qu'il avait acquis la capacité de se métamorphoser complètement... Cette partie se retrouvait à être plus difficile qu'il n'y paraissait, les loups étaient bien plus féroces que les autres créatures, souvent même, d'une force supérieure. À l’extérieur du dôme, toutes créatures avaient une grande capacité à tuer. Louis n'était pas avantagé, ses sens étaient bien moins développés que ceux de ses ennemis. Tous les monstres avaient dès le départ, un coup d'avance. C'était là qu'un bon chasseur pouvait se reconnaître, il rattrapait rapidement ce retard ! Le jeune Steel commença immédiatement à poser ses pions sur l'échiquier... Si sa force physique ne lui permettait pas de rivaliser avec un loup-garou, la ruse serait bien plus efficace. Une entaille profonde dans le bras suffit à Louis pour préparer son plan... Le sang coulait à flots, tapissant l'herbe de rouge poisseux. Un piège parfait pour un monstre à l'odorat développé ! L'astuce était maintenant connue du jeune garçon : tirer parti de son apparence... Si Louis n'était qu'un frêle chasseur, il n'en était pas moins insidieux ! Les loups tombaient très souvent dans la toile d'un "pauvre enfant perdu dans les bois". Il suffisait de mimer la peur et la souffrance, ce que le jeune homme était parfaitement capable de faire ! Très bon acteur, Louis jouait beaucoup des doubles jeux afin de venir à bout de n'importe quelle situation. Âgé de dix-sept ans, il lui était néanmoins parfaitement aisé d'imiter un gosse d'à peine douze ans... Si le chasseur ne se vantait jamais de cette particularité, elle n'en était pas moins dévastatrice ! Un loup-garou était déjà une créature facilement reconnaissable, si celle-ci jouait les sentimentales, elle n'en devenait que plus faible et vulnérable... C'était en général le cas. De pauvres petits monstres tentant de se donner bonne conscience en venant en aide à l'orphelin. Louis les connaissait bien, et ils représentaient une parfaite source de renseignements ! Torturés comme il fallait, les informations affluaient fluidement de leur gueule pantelante. Le jeune chasseur prépara ainsi méticuleusement son terrain, il ne disposait plus de beaucoup de temps avant d'accueillir son invité ! Deux pièges à ours dissimuler sous les feuilles mortes, près de lui... Quatre mines à impulsions lumineuses, disséminées dans un périmètre de six mètres afin de l'empêcher de s'échapper. Un couteau dans la manche de sa veste afin de lancer le premier assaut : sa lame avait été imprégnée de venin de cobra... Pour finir, une arme à feu dans sa poche, histoire de finir le travail... La scène de crime était terminée, seule la victime manquait. Le temps ne fut bien évidemment que très court. Cinq minutes suffirent à apercevoir un homme sortir de derrière les arbres, il était évident que ce type était son loup ! Sa démarche si orgueilleuse au milieu des bois le trahissait. Louis put enfin commencer son cinéma ! « Aidez-moi monsieur, s'il vous plaît ! Je me suis fait mordre par un serpent... » lâcha-t-il d'un ton d'enfant effrayé. Il pressa sa blessure, expulsant toujours plus de sang de son bras... Le garçon était un très bon comédien, la peur se lisait très bien dans ses yeux, bien que le vice y régnait véritablement. L'homme ne bougea pourtant pas d'un poil, son expression était sévère. Aucune once de compassion de ne semblait s'échapper de son regard. « Je te connais, chasseur... Tes manigances ont suffi à tuer deux membres de ma meute. Je ne tomberai pas dans le panneau à mon tour... ». Louis leva la tête, plongeant ses yeux dans ceux de son adversaire. Son expression changea radicalement : il sourit. Un rictus malsain prit la place d'une bouche tordue de douleur... Le jeune Steel était très flatté, excité même ! Il venait de se vautrer complètement. Il n'avait cependant aucune crainte à se faire, tout le périmètre était truffé de pièges. Le loup ne ferait pas un pas sans y laisser la vie ! C'est quoi qu'il en soit, ce que pensa Louis... Son sourire s'évanouit bientôt lorsque l'homme retira un revolver de sa poche. « Mon garçon... J'ai deux mains et des pouces opposables. N'imagine pas que je ne sache utiliser cet engin... ». Le chasseur réagit immédiatement, il ne pouvait rester oisif par terre, à attendre sa mort. Il attrapa en un instant son arme, et tira sur l'une de ses mines ! L'impact enclencha une explosion lumineuse à brûler la rétine, obligeant le garçon à fermer ses yeux tout en roulant sur le côté. La vue de l'homme-loup fut touchée de plein fouet ! Il tira une rafale de balles dans le vide, touchant par chance le bras de son adversaire ! Louis se retira plus loin de la menace grandissante que constituait son interlocuteur. Un second coup de son arme fit exploser une mine de plus, lui laissant le temps d'attraper l'arc dans son sac... Une flèche... Qu'il enduisit de venin et glissa dans son arme. Il patienta quelques instants afin de retrouver un maximum de visibilité, bandant la corde le plus fort possible. Il était cependant trop tard : un loup enragé s'extirpa du brouillard lumineux et fondit sur le gamin... La flèche fendit l'air, manquant de peu la créature ! Louis se cabra, prenant le monstre de plein fouet dans les jambes. L'homme semblait encore aveuglé par les mines, ce qui laissait une légère avance au chasseur. Le jeune Steel s'échappa d'une roulade du corps-à-corps avec le loup. Se relevant rapidement, il empoigna son couteau d'une main, et son pistolet de l'autre. L'arc était désormais inutile, bien trop lent à préparer... Un coup de feu dans le dos de son adversaire, un second dans son épaule... La cible principale était bien évidemment sa tête, mais la bête était bien trop rapide ! Le monstre se retourna et lança une offensive furieuse vers Louis. Les deux ennemis étaient à terre, le gamin piégé sous l'étreinte du loup-garou... Ses griffes se plantaient déjà peu à peu dans sa chaire... Il n'avait aucune chance : il avait affaire à un alpha !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


chasseuse
avatar

Messages : 48


MessageSujet: Re: Un chasseur sachant chasser sait chasser sans son chien [Ft. Morgan]   Dim 19 Mar - 17:07

Louis & Morgan Un chasseur sachant chasser sait chasser sans son chien


Une voiture s’arrête sur le bas côté de la route, près d’un chemin menant à la forêt, suffisamment loin de l’entrée de Beacon Hills. Le moteur se coupe mais les phares restent allumés tandis que la radio chantonne des airs de Jazz et de swing. La nuit laisse voir quelques étoiles que Morgan regarde par le pare-brise de l’automobile avant de jeter un coup d’oeil au conducteur qui lui demande si elle est sûre de ne pas vouloir qu’il la dépose plus loin. Elle sourit poliment en lui répondant que ce n’est pas nécessaire et elle le stoppe gentiment quand il commence à insister et prétexter que c’est dangereux la nuit  de rentrer seule. Il ne semble pas comprendre son entêtement et elle se contente de lui rappeler que ça ne fait pas partie de l’engagement précédent. Tranquillement, elle prend l’enveloppe qu’il lui tend et descend du véhicule en respirant l’air frais de l’extérieur. Elle range tout ça dans son sac et attend tranquillement que l’homme s’en aille, pour détacher ses cheveux et allumer une clope. Maddison est chez une amie ce soir alors elle n’a aucune raison de se presser en direction de Beacon Hills, pour tout dire, elle n’a pas vraiment envie de rentrer chez elle immédiatement. Elle commence pourtant à marcher mais très lentement. Le bar doit être encore ouvert à cette heure alors elle ira sans doute y boire une bière, pour s’occuper. Elle n’en sait rien pour le moment, elle se contente de regarder les astres. Le début de soirée à été long. Elle pourrait se trouver un vrai métier comme tout le monde mais elle n’a aucune qualification et elle n’est pas certaine de vouloir dépendre d’un patron. Pour des petits boulots, ce n’est que temporaire alors elle le supporte relativement bien. Relativement. Il lui est arrivé d’avoir envie d’étriper un client ou de balancer une assiette dans la tête du chef. Quand elle y pense, ça l’a fait doucement rire.

Un rire qui s’éteint rapidement au son d’un coup de feu, suivi d’un bruit beaucoup plus puissant ressemblant à une explosion. Morgan plisse les yeux avec étonnement mais déjà elle a laissé tomber sa cigarette par terre qu’elle écrase de sa botte sur l’asphalte de la route. Elle pourrait continuer sa route en faisant semblant de n’avoir rien remarqué mais elle quitte déjà le goudron pour prendre la direction de la forêt quand elle entend les coups de feux suivants. La brève mais intense lumière d’une explosion la fait ralentir deux secondes avant de reprendre son chemin vers leur source. Elle n’est pas certaine de vouloir intervenir dans la chasse de quelqu’un d’autre. Parfois les chasseurs préfèrent se la jouer solitaires, comme aurait dit sa mère, ce qu’elle comprenait très bien. Elle n’est pas très adepte des parties de chasse en groupe où quelqu’un vous tire dans les pattes plus qu’il n’aide, pourtant elle s’approche jusqu’à voir des silhouettes encore trop indistinctes à cause des arbres. L’une est imposante et l’autre semble plus petite et en mauvaise posture. La créature a rapidement le dessus et quand Morgan arrive, elle est déjà penchée sur sa victime, prête à… lui arracher la tête sans doute, qui sait ? Visiblement, la bestiole a senti sa présence puisqu’elle croise le regard de la chasseuse qui vient de bloquer sa respiration pour lui tirer dessus mais il bouge rapidement le bougre et elle loupe son tir. Elle n’a jamais visé aussi mal, c’est une honte pour la Eriksen. Elle a pourtant l’habitude des cibles mouvantes, de la rapidité mais elle est surprise par celle de ce Managarm. Il l’est un peu plus qu’un autre. Elle n’a pas le temps de tirer une seconde fois que le loup est suffisamment proche pour la désarmer en un coup, laissant ses griffes tracer un sillon sur la main de la jeune femme. Elle se retrouve à son tour coincée, écrasée contre un arbre par la force de la créature. Le flingue est irrécupérable, hors de portée. La créature grogne et Morgan ne fera pas long feu si elle ne fait rien maintenant. Elle parvient à récupérer sa dague à sa ceinture et la lame vient s’enfoncer dans les yeux du loup qui recule en hurlant et lâche son étreinte. Elle en profite pour s’éloigner rapidement et récupérer son flingue au sol après avoir frénétiquement cherché là où elle se souvenait l’avoir vu tomber, évitant les mouvements brusques et désespérés du loup-garou. Elle se retourne juste assez vite pour viser cette fois le crâne et ne pas le louper alors qu’il se trouve juste à un pas d’elle. Pourtant, il parvient à la faire dévier au moment où elle tire de nouveau. Ses crocs manquent de justesse son bras. Elle recule et rejoins l'autre chasseur, en profitant pour voir qui il est. Elle a peu le temps de s'étonner mais ... C’est le taré qu’est venu frapper à sa porte la dernière fois non ? Comment il s’appelle déjà ce gosse …? Louis, non ? “Toi ?” Si elle avait su, elle se serait pas donné autant de mal. Elle se demande ce qu'il fait ici à chasser tout seule une créature qui visiblement était bien enragée. D'ailleurs, c'est une chance qu'elle ait pu se défendre, parce qu'il ne semblait pas être si simple à tuer. “Qu'est-ce tu lui as fait pour l'énerver autant ?” Elle a la main en sang et des difficultés à plier le doigt sur la gachette. Le loup se jette sur eux, Morgan préfère pousser Louis de côté.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


chasseur
avatar

Messages : 244


MessageSujet: Re: Un chasseur sachant chasser sait chasser sans son chien [Ft. Morgan]   Mer 22 Mar - 13:38

ft.
Morgan
Un chasseur sachant chasser sait chasser sans son chien
Les crocs du loup étaient dangereusement près de Louis. Sa bave épaisse coulait sur son visage, démontrant la furie qui brûlait en lui. Le chasseur se serait bien facilement fait défigurer si une passante mal avisée ne s'était pas pointé sur la scène... Le garçon fut dans un premier temps soulagé, il y aurait probablement un mort cette nuit, mais les chances pour que ce destin funeste tombe sur lui s'étaient grandement atténuées. Le loup sembla observer un autre endroit, dans la pénombre de la forêt. Il laissa le temps à Louis d'observer ses bras, couverts de griffures : le jeune Steel était légèrement rassuré, ses blessures n'étaient pas assez profondes pour en devenir dangereuses. Seulement la douleur était là, et une balle se logeait toujours dans son épaule... Il observa dans un premier temps la créature foncer sur l'inconnue, cachée entre les arbres. À vrai dire, il ne pouvait rien voir du combat, sa vision étant bien moins développée de nuit que celle du loup. Plusieurs coups de feu furent lancés, éclairant par quelques étincelles les recoins sombres des bois. C'était une femme ! Une femme armée et vraisemblablement prête à en découdre avec ce monstre ! L'espoir commença à fleurir dans l'esprit de Louis, peut-être pourrait-il même lui venir en aide avant de la laisser mourir. Il se releva, le plus rapidement possible malgré ses douleurs, tandis que les deux adversaires se battaient à coups de griffes, de couteaux et d'arme à feu ! La scène sembla tourner -sans grand étonnement- en la faveur du loup, mais la jeune fille s'extirpa avec une incroyablement agilité de l'étreinte de son adversaire. La créature émit un rugissement sourd, signalant une probable blessure d'envergure ! Une fois debout, Louis put avoir la chance de croiser le regard de cette brave inconnue : Morgan ! Morgan Eriksen, la chasseuse rencontrée il y avait de cela quelques jours ! Oubliant rapidement ses souffrances, laissant place à son adrénaline habituelle, le jeune Steel arbora un visage radieux, sourire à pleines dents et yeux emplis d'étoiles ! Morgan semblait étonnée... “Toi ?” Lâcha-t-elle dans l'action. « Moi ! » répondit hâtivement le gamin désormais surexcité. Un bref coup d'oeil en direction du monstre lui avertit de son état : il semblait toujours au sol, agonisant... Les deux camarades n'avaient que peu de temps avant que ses blessures ne se régénèrent, ils ne devaient en rien négliger la force d'un alpha en pleine santé. Louis y serait d'ailleurs passé si la venue surprise de Morgan ne l'avait pas tiré d'affaire ! La jeune fille, encore dans la précipitation, voulut connaitre la cause de cet acharnement monstrueux. « Qu'est-ce que tu croyais que je faisais ! J'suis pas venu ici pour une promenade de santé ! » lança Louis, attrapant rapidement ses armes à terre, et se préparant à un autre assaut du loup... Ses pressentiments se révélèrent très vite justes, car l'alpha avait eu le temps de disparaître, tandis que les deux chasseurs s'étaient reconnus. Louis sentit une excitation malsaine lui courir sous la chair. À vrai dire, si la peur prenait peu à peu place dans son esprit, il ne chassait désormais plus seul ! Le garçon n'avait que très rarement fait équipe dans ses chasses, sachant pourtant pertinemment que deux tueurs en valaient mieux qu'un, particulièrement afin de mettre à terre un alpha... Il observa les environs, restant le plus près possible de Morgan (il n'était pas question de se séparer !). Son regard se posa sur l'endroit précis où sa troisième mine avait été posé : il ne la lâcherait pas des yeux ! « Alors on fait sa petite nature à la porte de sa maison mais on donne du fil à retordre à un alpha . Je savais que t'étais pas une pédale ! ». Un chuchotement cynique afin de détendre l'atmosphère, avant d'apercevoir une ombre dans son champ de vision. Louis n'attendit pas un instant : un tir précis sur sa mine à impulsion enclencha une énième explosion lumineuse, permettant enfin d'identifier la créature ! Le chasseur tenta un second tir sur la bête, mais sa douleur fulgurante au bras empêcha une trajectoire correctement anticipée... Le loup était de plus bien trop rapide ! Il fallait l'attaquer de front, mais sa force dépassait largement celle des deux acolytes... Une brillante idée fleurit alors dans l'esprit tordu du gamin : il attrapa d'un geste brusque une petite fiole de son sac. Précautionneusement, Louis enduisit ses vêtements du liquide translucide que contenait le flacon, évitant tout contact avec sa peau, avant d'accourir au centre de la forêt, entre les arbres. Il s'était éloigné dangereusement de sa collègue, mais lui avait prié de rester caché... À voir si une femme responsable telle que Morgan laisserait un gamin tel que Louis se suicider face à un loup... Quoi qu'il en soit, son stratagème fonctionna à la perfection ! En quelques secondes, revoilà le chasseur plaqué au sol par le prédateur... Les griffes de ce dernier lui avaient cette fois-ci entaillé méchamment le ventre... L'alpha se prépara alors à lui arracher la carotide. Il tenta d'ouvrir la gueule mais celle-ci était bloquée... Optant alors pour un puissant coup de patte, la créature put rapidement remarquer qu'elle était paralysée. Louis sourit alors à son adversaire de toutes ses dents, face au regard furieux de la bête. Ses habits étaient imbibés de poison de Kanima... Les deux ennemis ne bougeaient pas d'un cil, leur regard froid plongé l'un dans l'autre témoignait de la haine de ses malades mentaux... « Morgan !!! Un coup de main ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


chasseuse
avatar

Messages : 48


MessageSujet: Re: Un chasseur sachant chasser sait chasser sans son chien [Ft. Morgan]   Jeu 23 Mar - 21:33

Louis & Morgan Un chasseur sachant chasser sait chasser sans son chien


Elle ne chasse pas souvent alors on pourrait penser qu'elle n'a pas tellement l'habitude de combattre les loups et toutes autres créatures que Beacon Hills peut attirer en son sein pourtant elle est loin d'être à la ramasse. C'est vrai qu'elle a toujours prétendu ne pas vouloir être ce que sa famille l'a formée à être mais elle a aussi été une gamine des rues, à grandir avec ses potes et bagarreuse sur les bords. Elle a appris à tenir une arme tout comme Damian, son pote a pu lui apprendre à se battre au corps à corps, mieux que son père n'aurait pu lui apprendre. Elle n'a jamais été une enfant très calme et au fond, elle savait qu'elle avait en elle une force et une colère qui ne demandait qu'à exploser. Une énergie qui a fait d'elle une adolescente pas toujours facile à gérer. Son père aurait voulu un garçon sans doute mais il n'avait pas eu le choix. Il avait déjà la chance d'avoir eu un enfant et si elle lui en avait beaucoup voulu pour un tas de trucs, aujourd'hui, elle se rend compte qu'il n'avait pas complètement tort. Elle n'est pas dans la meilleure tenue qui soit pour courir derrière un Managarm. Ce n'était pas prévu évidemment mais une chasseuse a toujours des armes sur soi, juste au cas où... Elle est bien contente de ne pas renier son rôle au point de jouer les inconscientes. Elle serait morte rapidement dans le cas contraire, et de nombreuses fois ! Beacon Hills et ses alentours ne sont pas les lieux les plus sécurisés pour vivre, elle l'a bien compris mais elle ne peut s'empêcher de rester. Elle a songé plusieurs fois à partir en emmenant Maddison mais Mad ne veut pas partir d'ici et au fond, est-ce qu'elle le veut également ? La ville, en dehors de toute son étrangeté, ressemblerait presque à un foyer.
La dague dans une main, le flingue dans l'autre, elle se protège de son mieux quand elle recule près de la proie de base du loup. Enfin... à bien y réfléchir la victime n'en est pas vraiment une, ou du moins, Morgan se demande lequel des deux à chercher la bagarre en premier. Elle est surprise de tomber sur lui en plein milieu de cette forêt alors qu'elle ne devrait pas : ce jeune homme est bien le plus fier des gamins qu'elle connaît qui se présente volontiers comme un chasseur et prend zéro pincettes pour vous parler. Il a l'air quand même un peu amoché et vu la rage de la créature en face, elle ne compte pas laisser le jeune Steel se battre seul même si l'envie la démange un peu, faut bien se l'avouer. Question stupide, réponse stupide. Evidemment qu'il s'agit de lui et pas d'une hallucination mais la question de Morgan est trop spontanée pour être réfléchie. Soudainement l'attitude du gamin lui paraît différente, il a presque l'air content dans une situation aussi merdique. La jeune femme grimaca en entendant les grognements emplis de douleur du lycanthrope. Elle l'a pas loupé, le rendant temporairement aveugle mais ses autres sens sont toujours parfaitement en plein fonctionnement et vu comment elle est recouverte de son sang où le bruit qu'ils font, il pourrait aisément les localiser sans ses pupilles. Pourtant ça n'empêche pas Morgan et Louis de taper la discussion brièvement. Elle lève les yeux au ciel en l'entendant répliquer. "Non mais tu chasses... tête baissée apparemment ! " Elle a presque failli dire 'comme un gosse' mais elle s'est retenue de justesse pendant qu'il récupère ses armes et que le loup profite des ombres pour tenter de prendre l'avantage. Si elle s'écarte un peu de Louis, n'aimant pas trop chasser en groupe, lui semble vouloir rester solidaire. Elle observe les alentours tandis qu'il lui parle. Elle se demande s'il fait la conversation pour se rassurer parce qu'il a la trouille ou bien parce qu'il trouve ça amusant de tomber sur elle en plein milieu de sa soirée chasse. Elle ricane un peu : comment ça une pédale ? Aucun respect cet ado. " T"as débarqué sans prévenir et j'vis pas seule, tu t'attendais à quoi, gamin ? Bien sûr que non, ce serait une honte pour une Eriksen." répond-t-elle sur le même ton que lui, juste avant qu'il ne tire sur une de ces mines. Encore une chance qu'elle n'ait pas marché sur une de ces merdes par erreur tout à l'heure. Il loupe son tir suivant et elle ne fait pas mieux que lui de ce côté. Ils ne l'atteindraient pas comme ça, ils n'avaient aucune chance s'ils pouvaient fuir si facilement toutes leurs balles et ils auraient descendus leurs chargeurs avant de l'avoir abbattu. Elle tente de couvrir Louis le temps qu'il fouille dans son sac, tandis qu'elle se sert du sien comme d'un bouclier pour ne pas subir une morsure, préférant le lui balancer dans la gueule béante. Ce qui lui fait gagner juste deux secondes de répit. Elle tire et touche le haut du corps du loup mais si cela le fait reculer, ce n'est pas assez mais c'est suffisant pour que Louis tente une opération suicide. Il lui demande de se cacher ? Dans une forêt ? Elle a presque envie de rire: jouons à cache-cache derrière les arbres alors ! Si elle laisse le jeune homme faire les choses à sa guise, c'est parce qu'elle a bien compris qu'il avait une idée derrière la tête et même si elle est protectrice, Louis est un enfant de chasseur et pas de n'importe quelle famille, même si Torben ne lui a pas vraiment parler directement d'eux. Elle n'est pas certaine qu'il n'ait jamais évoqué leur nom, elle a du n'écouter qu'à moitié et puis Torben avait ses secrets. Beaucoup de détails irrésolus. Elle entend un choc brutal : le loup a trouvé sa cible et Morgan se dégage des arbres pour voir la patte s'abattre sur la poitrine du gamin. Ce serait con qu'il crève... Puis tout se stoppe, ils ne font plus un geste. Plus du tout, Morgan s'avance vers eux. Du venin de Kanima... excellente idée Louis, songe-t-elle, constatant le potentiel de ce mini psychopathe. Elle est tout prêt quand il lui demande de l'aide et pendant un très bref instant, elle a envie de dire non. "C'est toi qu'à voulu lui faire un gros câlin alors assume !" mais elle a déjà son arme bien pointée sur le crâne de la créature. Elle ne sait pas combien de temps va durer cette paralysie sur une bestiole avec autant de haine et surtout un alpha. On ne joue pas avec la chance quand des vies sont en jeu. Elle pose le flingue à bout portant "J'vais pas te louper alors bonne nuit mon gros" et tire. Elle soupire et reste un instant le bras levé, puis relâche progressivement et constate que le poids mort vient de s'effondrer sur le jeune Steel. Elle sourit et observe la scène un bon moment, moqueuse, se demandant comme un être si maigre peut survivre à telle charge.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


chasseur
avatar

Messages : 244


MessageSujet: Re: Un chasseur sachant chasser sait chasser sans son chien [Ft. Morgan]   Ven 24 Mar - 16:57

ft.
Morgan
Un chasseur sachant chasser sait chasser sans son chien
La lourde bête lui était littéralement tombée dessus ! Un véritable loup, d'une bonne centaine de kilos, s'était affalé sur le ventre de ce pauvre Louis, s'amusant encore à dévisager son adversaire... La gueule du monstre était désormais contre la joue du chasseur ! Jamais le jeune Steel n'avait eu de contact aussi intime que celui-ci avec un loup (si l'on pouvait dire cela ainsi...). Morgan réagit assez vite à la demande d'aide de son collègue, bien que ses blagues sarcastiques en direction de Louis retardaient l'achèvement de l'alpha... « Oh oui... J'adore faire des câlins aux peluches ! J'préfère quand elles sont pas vivantes vois-tu ? » Une voix étouffée, il était difficile de respirer sous ce tas de chair et de poil ! Morgan prépara alors son arme, tandis que Louis lui ordonna de se dépêcher. D'un coup de feu bien placé, la jeune femme détruisit la cervelle de ce cher loup, éclatant le crâne du monstre contre le visage du gamin en dessous... « J'voulais sa tête !!!!!!! » S'écrit Louis, la face couverte de sang et de morceau de chair... « Tire... Dans... Le... Coeur ! Quand t'as une opportunité comme celle-là, tu détruis pas cette gueule de chien ! ». Une colère vaine sous le poids de l'animal... Le garçon ne semblait en effet pas en position de donner des ordres, s'apparentant à une pauvre bête coincée. L'étreinte du mort commença cependant à se faire moins oppressante lorsque celui-ci reprit forme humaine. Il ne fallait pas oublier que les loups-garous se cachaient sous ces apparences trompeuses, et mouraient tel quel... Louis se retrouva vite couvert d'un homme nu contre lui, ce qui ne manqua pas de lui faire lâcher un cri. Un coup de pied bien placé éjecta le cadavre de chair contre un arbre : il n'était pas question de prolonger ne serait-ce qu'une seconde de plus le contact avec ce parasite ! Le chasseur put ainsi lever son buste... Retenant assez bien la douleur, le garçon ressentait néanmoins de puissantes brûlures dans les bras, des déchirements dans le ventre et un coup de poignard constant dans l'épaule... Se lever complètement n'était pas encore dans ses projets, préférant de loin reprendre son souffle. Le chasseur cracha quelques morceaux de crâne ayant atterri dans sa bouche, avant de se rappeler du venin de Kanima encore présent dans ses vêtements. À vrai dire, ils en étaient de plus en plus imbibés, laissant la substance se rapprocher dangereusement de la peau du jeune Steel. Le garçon n'eut pas d'autres choix, il attrapa la manche de sa veste du bout des doigts afin de la retirer délicatement. Une fois le vêtement complètement mouillé jeté par terre, Louis s'attaqua rapidement à son T-shirt... Seuls quelques bouts avait été épargnée par le venin, laissant l'opportunité au garçon d'enlever le danger sans grandes difficultés ! Bien que de multiples gouttes avaient coulé sur son jean, le jeune Steel n'aurait heureusement pas à s'en débarrasser... Le tissu étant bien plus épais, le liquide ne transpercerait probablement pas le vêtement. Qu'il avait l'air malin et puissant, le fier chasseur Steel ! Couvert de cervelle gluante, à moitié nu en pleine forêt, de nuit... Une fois hors de toute forme de risques, Louis se retourna vers sa camarade. Il la fixa dans les yeux pendant plusieurs secondes avant de lui adresser un grand sourire, bras ouverts. En un instant, voilà ce gamin agrippé à la pauvre Morgan, après s'être élancé contre la chasseuse... « Tu m'as sauvé la vie... Viking ! » lança-t-il, serrant maladroitement la taille de son interlocutrice. « Je peux t'assurer que t'en seras récompensé ! J'te jure ! On m'a jamais sauvé la vie ! Et en plus.... On vient de faire la peau à un alpha ! ». Un sourire communicateur adressé à Morgan, accompagné d'yeux excités. « Tu veux quoi . De l'argent ? Une renommée ? Une protection pour ton entourage ? Tu peux tout demander ! » Louis toussa... « Et j'dis pas ça souvent... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


chasseuse
avatar

Messages : 48


MessageSujet: Re: Un chasseur sachant chasser sait chasser sans son chien [Ft. Morgan]   Ven 24 Mar - 21:33

@Morgan E. Eriksen a écrit:
Louis & Morgan Un chasseur sachant chasser sait chasser sans son chien


La jeune femme est un peu amusée par la situation. C'est vrai, elle trouve très cocasse de voir le jeune Louis complètement recouvert par la taille conséquente du loup et ils sont si proches l'un de l'autre qu'ils pourraient s'embrasser. Elle aurait volontiers pris une photographie de la scène si elle en avait eu le temps et que la situation avait été sans danger malheureusement, l'heure n'est pas à la rigolade. Elle rit doucement en entendant le jeune Steel répondre avec un brin de difficulté, sans doute à cause du poids de l'animal. Elle comprend son empressement de voir mourir cette grosse bestiole et elle hoche un peu la tête quand elle arme son pistolet. " J'ai bien compris" murmure-t-elle juste avant de se débarasser du Managarm. Alors non, elle n'a pas visé le coeur parce qu'il est un peu collé au jeune Steel et qu'elle a plus de chance de blessé le gamin qu'autre chose. La tête est plus facile à atteindre sans toucher Louis et contrairement au gamin, elle ne voit aucun intérêt à garder des trophées. Elle se contente simplement de détruire la créature, un point c'est tout. Elle hausse les épaules devant la soudaine colère passagère du chasseur tandis qu'elle semble royalement s'en balancer. Elle tient toujours son arme mais regarde ses mains complètement souillées de sang. Elle les essuie sur ses fringues déjà fichues et observe les blessures. Rien de trop grave mais elle se voit mal expliquer des griffures si espacées sur sa main et son bras. Elle soupire et jette de nouveau un coup d'oeil à Louis. "On a pas toujours ce qu'on veut ! L'opportunité a failli te bouffer alors ma priorité c'est pas de préserver sa tête mais la tienne !" Disons que ça n'a jamais fait partie des habitudes des Eriksen, ni du côté de son père, ni de celui de sa mère. Elle se souvient simplement que son père consignait tout dans son carnet de chasse mais elle n'a jamais pensé à y jeter un oeil. Il faut dire qu'elle ne s'est jamais passionnée pour ce qu'il faisait. Aujourd'hui encore, elle a totalement coupé les ponts, ne sais même pas ce qu'il fait désormais. La bestiole reprend forme humaine, ce qui est un soulagement pour pouvoir dégagé la pauvre victime qui se trouve encore dessous mais la réaction du gamin face à ce câlin avec un homme complètement dénudé la fait mourir de rire. Peut-être décompresse-t-elle aussi de cette chasse éprouvante. Après tout c'est d'un alpha qu'ils viennent de triompher, pas d'un caniche et elle est tombée dans cette chasse par hasard. Enfin parce qu'elle a bien voulu se rendre utile. Elle a perdu son paquet de clope en même temps que son sac à main, ce qui pour le coup, l'ennuie un peu...Une cigarette aurait été une bonne chose pour terminer cette chasse sur une bonne note parce qu'elle avait pas de foutu onguent sous la main non plus. Foutue soirée... Elle se tourne vers le chasseur tandis qu'il enlève sa veste avec précaution. Elle est étonnée qu'il ne soit pas encore paralysé par la substance mais elle réalise soudainement que ce crétin va devoir enlever son t-shirt aussi.  C'est la première fois qu'elle voit un chasseur devoir se déshabiller de moitié après une chasse... on aura vraiment tout vu. Elle considère pleinement qu'elle mérite une bonne boisson alcoolisée pour oublier cette fin de soirée merdique. Elle a qu'une envie, se barrer enfin de cette forêt, quitte à laisser le jeune Steel tout seul. Il n'y a plus de danger imminent qui le menace il a l'air d'avoir morfler et elle ne peut s'empêcher de fixer l'épaule du gosse. C'est pas une griffure, on dirait plutôt qu'une balle s'est enfoncé dans sa chair. Oui bon évidemment qu'elle est légèrement soucieuse de sa santé, ça reste un adolescent et elle a toujours cet instinct avec les jeunes. Contrairement à une empathie parfois plus absente pour les adultes. Elle fronce les sourcils, range son pistolet comme elle peut à sa taille, ainsi que la dague. Elle a à peine le temps de finir de remettre ses armes sur elle qu'elle sent qu'on l'enlace et qu'elle se raidit aussitôt par réflexe. Elle n'aime pas trop qu'on la prenne dans ses bras, même avec Maddison, elle a encore du mal parfois à lui témoigner ce genre d'affection. Ses parents ne lui ont jamais appris à être démonstrative mais elle l'était un peu étant adolescente avec ses amis et entre temps, c'est une partie d'elle qui a disparu. Elle reste les bras totalement balants devant cette démonstration qui pour elle, ne colle absolument pas à l'image qu'elle se fait d'un chasseur. C'est pas souvent qu'on la remercie et encore moins comme ça et sans t-shirt... heureusement que ce n'est qu'un adolescent. Et c'est quoi cette manie de la confondre avec une guerrière scandinave ? Oui, sa famille est d'origine Norvégienne mais c'est pas super flatteur ... et puis elle est française en réalité, elle. "T'emballes pas, c'était pas volontaire. Maintenant lâche-moi s'il te plaît." Il s'emballe, lui parle de récompenses tout en étant apparemment ravi d'avoir tuer un alpha. Honnêtement, elle a du mal à le suivre et ne partage pas son enthousiasme. Elle ne sait pas tellement comment réagir dans ce genre de cas. Elle l'écarte d'abord de lui, avec toute la délicatesse dont elle est capable. C'est à dire sans appuyer sur son épaule et le détache d'elle, avant de retirer sa veste et la lui balancer à la tronche. "Enfile ça avant de crever d'une maladie à la con sinon je me serais emmerdé pour rien ! Oui ben ça a failli être l'inverse. Il t'a pas loupé..." Elle le surveille un peu, histoire de voir si rien n'est trop grave puis regarde entre  les arbres. Elle ne sait absolument pas par où se trouve Beacon Hills. Elle a un peu foncé tête baissée dans la forêt sans prendre le temps de s'imaginer des repères et avec Louis qu'arrête pas de jacter d'argent, de protection et autres charabias, elle est encore plus perdue. Elle réagit seulement quand il tousse et lui enfile correctement cette veste quitte à la lui boutonner ! " Ouais ben pour le moment, j'voudrais surtout qu'on se tire de cette forêt et qu'on aille soigner un peu nos blessures, le reste on verra plus tard. Qu'est-ce t'en dis ?"
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


chasseur
avatar

Messages : 244


MessageSujet: Re: Un chasseur sachant chasser sait chasser sans son chien [Ft. Morgan]   Sam 25 Mar - 11:47

ft.
Morgan
Un chasseur sachant chasser sait chasser sans son chien
Si un des "rares" défauts de Louis était sa puérilité, il en montra toute l'étendue à sa collègue lorsqu'il s'élança sur elle. Le garçon était une vraie boule d'énergie, même une fois le danger de la chasse disparu, il ne pouvait s'empêcher de gesticuler comme un gamin. Après tout, il avait de quoi se sentir fier ! Si Morgan ne prêtait pas attention à la créature qu'elle venait de tuer, n'accomplissant que son devoir de chasseuse, Louis y voyait là une grande avancée dans sa carrière ! Il s'était trouvé particulièrement efficace en groupe, bien plus que de nombreuses anciennes traques en solitaire : ils avaient mis à terre un alpha ! La chose n'était pas anodine. Deux... Et seulement deux chasseurs étaient rarement suffisants pour venir à bout de ces loups extrêmement dangereux. C'était là sa plus belle trouvaille, son plus beau trophée ! Si le garçon avait été croyant, il aurait parfaitement pu mettre ça sur le dos du destin, d'une entité supérieure lui étant venue en aide. Cependant, en cette situation, Louis y voyait une parfaite coïncidence... Il devait sa vie à cette chasseuse, même si au fond, son ego en avait pris un coup. Ne faisant guère attention à ce genre de détail, le jeune Steel s'était ainsi retrouvé autour de la taille de sa camarade. Si son action avait pour but insidieux d'inspirer de la gêne Morgan, une réelle joie se lisait dans son accolade. La chasseuse s'était immédiatement redit, soulageant Louis sur le fonctionnement de sa manoeuvre ! Après plusieurs secondes dans cette position, Morgan se décida enfin à se retirer de l'emprise du jeune Steel. Malgré la dureté de ses propos, elle l'avait écarté délicatement... « Volontaire ou pas... Je m'en contre-fou ! » dit-il d'un sourire narquois, une fois le contact avec la Eriksen rompu. Louis tenta de placer une seconde phrase lorsque son interlocutrice lui jeta sa veste à la figure... Il l'avait rattrapé instinctivement de ses deux mains, dans un petit sursaut. Le garçon observa longuement le vêtement, d'un air interrogateur avant de se prendre une remontrance de Morgan lui ordonnant de le porter avant de crever... Louis dévisagea sa sauveuse d'un air blasé : « C'est pour fille... ». La chasseuse ne dénia écouter, constatant que le jeune homme n'avait pas enfilé la veste, elle le lui revêtit de force ! Dans un dernier souffle d'estime, le garçon se recula de quelques pas, évitant les mains trop protectrices de cette chasseuse. « Okay, Okay ! Merci maman... » fit-il en se boutonnant tout seul la veste... Une fois affublé de ses nouveaux habits, Louis soupira. Le loup-garou était adossé contre un arbre, arborant son apparence humaine... Aux yeux de la loi, il s'agissait là d'un meurtre, et en bon chasseur qui se respecte, il était essentiel d'effacer les traces. Morgan n'y avait vraisemblablement pas pensé, optant pour quitter au plus vite cette forêt de malheur et se faire soigner ! Bien que le jeune Steel soit tout à fait d'accord avec sa collègue, il vint se poster près du corps de son adversaire. Un mince sursaut de douleur fit tomber le garçon, alors déjà accroupi afin d'estimer leur oeuvre... « Et lui t'en fait quoi ? Tu comptes laisser le gars mort ici, avec qui plus-est, mes habits juste à côté !!? ». Louis venait de soulever un point perspicace... Cette scène de crime était un plateau d'argent pour la police ! Nul besoin de chercher bien loin afin de débusquer les, en l'occurrence le, fautif... Le garçon commença alors son travail : avant d'embarquer le corps afin de le brûler, il attrapa maladroitement son couteau à deux mains. D'un coup net et puissant, le jeune Steel vint trancher la gorge au cadavre, éjectant une énième giclée de sang sur son visage... Il attrapa le coup de l'homme, dévoilant son os, et tâcha de le briser proprement ! L'aide de ses bras et ses jambes furent nécessaires afin de déloger ce crâne du reste de son corps ! Louis l'extirpa en un craquement morbide. « Deux têtes sauvées valent mieux qu'une non ? » Fit-il en se retournant vers Morgan l'air de rien... Si la tête que le chasseur venait d'embarquer n'était pas lupine, elle avait au moins le mérite d'appartenir à un alpha ! Elle constituerait, au moins dans l’estime du gamin, un parfait trophée, une fois le crâne dépecé. Son bonheur trouvé, Louis s'empressa de retrouver le briquet dans son sac... Il était obligatoire de posséder ce genre d'objet afin de dissimuler toutes traces de la chasse ! Le venin de Kanima étant une substance parfaitement combustible, il n'y avait pas de quoi s'inquiéter pour la disparition complète des preuves ! En un instant, voilà un gigantesque feu humain, réduisant les habits en poussière et le corps en masse informe et noire... « Pour mes blessures, je désinfecterai ça à la maison... Et puis, je rendrai visite à mon charmant médecin garou pour qu'il s'occupe du reste » Ajouta-t-il en observant le flambeau... Louis faisait ici référence à Caleb Woodbury, son docteur très spécial qu'il avait rencontré il y avait de cela quelques semaines. C'était là une parfaite dépanneuse en cas de blessures trop étranges pour être vu par un citoyen lambda...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


chasseuse
avatar

Messages : 48


MessageSujet: Re: Un chasseur sachant chasser sait chasser sans son chien [Ft. Morgan]   Sam 25 Mar - 14:23

Louis & Morgan Un chasseur sachant chasser sait chasser sans son chien

Morgan est bien loin d'être aussi hyperactive que le jeune chasseur l'est. Elle n'est généralement pas de ceux qui dénote un enthousiasme particulier après avoir tuer un Managarm. Elle a beau être une jeune femme parfois colérique, elle peut à l'inverse être très calme le reste du temps. Elle ne comprend pas vraiment ce sentiment de fierté que ressentent certains chasseurs quand ils viennent d'abattre une proie. Elle ne se souvient pas s'être jamais sentie brave quand elle chassait en famille mais elle a déjà vu son père "fêter ça" avec des amis chasseurs et elle n'a jamais compris. Peut-être est-ce simplement parce qu'elle ne chasse pas fréquemment et qu'elle n'a pas toujours les mêmes valeurs que certains. Elle n'est pas aussi attachée qu'eux à cette chasse et ce qu'elle ressent quand c'est fini, c'est surtout un soulagement et l'envie de passer à autre chose.Oui ils ont éliminés une véritable menace pour eux deux et oui, dans un sens, c'est un beau boulot parce qu'ils n'étaient pas forcément prêt pour ce combat, ni face à un ennemi en faiblesse, plutôt l'inverse mais... elle ne va pas aller raconter ça à tous les chasseurs qu'elle connaît. Elle n'a pas non plus à en faire l'étalage devant une lignée familiale... De toute façon, sa mère était une chasseuse solitaire avant la rencontre avec son père. Morgan peut le comprendre, ça évite les conflits d'intérêts et puis surtout ça supprime les bisounourseries imprévues. L'idée lui traverse la tête qu'elle aurait du le laisser se démerder entre les griffes de ce loup  mais elle n'est pas aussi mauvaise et puis c'est trop tard de toute façon. Lui ne semble pas particulièrement vexé de savoir qu'elle n'a pas volontairement voulu l'aider, le fait est qu'il est toujours en vie. Elle souffle tandis qu'elle retrouve sa liberté. Son espace vital ! Louis attrappe la veste qu'elle lui a balancé sans ménagement mais ne semble pas très enclin à la mettre sur le dos, se demandant apparemment quoi en faire jusqu'à ce qu'elle lui dise de l'enfiler. Sa remarque perspicace agaça Morgan plus qu'autre chose "Bien sûr puisque je SUIS une fille donc j'ai rien de masculin à te donner. Estime toi heureux que ce ne soit pas rose bonbon" lui répond-t-elle en lui enfilant de force. Elle se moque que ça lui donne un air totalement riddicule et puis elle, elle a bien dû supporter un câlin, il peut bien faire un petit effort. Il semble un peu agacé mais fini par se plier à sa demande en l'appelant ironiquement Maman. Elle grimace. " Oh ça va..."

Elle fixe le corps du loup, enfin le cadavre humain, près de l'arbre et soupire. Elle plonge la mains dans sa poche mais se souvient que tout se trouvait principalement dans son sac. Excepté les clés et les armes. Elle est d'accord sur le fait qu'effectivement ils ne peuvent pas le laisser là, elle n'a jamais dit le contraire. Quant aux affaires de Louis, ça par contre ce n'est pas son problème s'il n'a pas trouvé  meilleur solution que se dévêtir. Elle penche la tête sur le côté quand elle le voit se pencher sur le corps, elle aurait juré le voir flancher un instant mais c'est sans doute une impression. " Comme tu le dis si bien ce sont tes habits... ! " Elle fait quelques pas et heurte quelque chose de mou, qu'elle finit par reconnaître et récupérer, en piteux état. Son sac : enfin surtout ces clopes, son briquet, heureusement, miraculeusement épargnés.   " mais j'ai pas dit qu'on devait laisser les lieux en l'état... tu m'as demandé ce que je voulais : me barrer. Le reste c'est un détail." Elle allume sa cigarette pendant qu'il charcute le pauvre corps de l'alpha et entend l'horrible craquement... Ce gamin est tout sauf normal ! Elle relève les yeux de la cigarette enfin allumée et reste pantoise devant la scène de l'adolescent aux prises avec le crâne encore rattaché au reste du corps. Elle cligne des yeux : ils font tous ça les autres chasseurs ? Ce n'est donc pas de temps en temps, il fait ça fréquemment lui et en plus, il se tourne vers elle comme si c'était parfaitement naturel.  " ... Tu te rends compte que c'est une preuve aussi ça ... tu peux pas te trimballer en ville avec une tête humaine sous le bras ! " Elle contemple le feu qui prend en songeant furieusement à y balancer la tête humaine. Bientôt les flammes dévoreront le cadavre. Là dessus, pas de doute à avoir mais sur la propagation du feu... ça c'est autre chose. Ils sont entourés d'arbres et la forêt pourrait rapidement devenir un brasier géant. Maintenant que les preuves disparaissent, ils doivent s'en aller. Elle attrape Louis par le bras et l'éloigne du feu pendant qu'il parle de ses blessures. Il semble entre de bonnes mains pour guérir, pas de raison de se faire du souci pour lui. " D'accord mais barrons -nous, faut retrouver la route. Dis-moi que t'es pas venu à pied... "

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


chasseur
avatar

Messages : 244


MessageSujet: Re: Un chasseur sachant chasser sait chasser sans son chien [Ft. Morgan]   Lun 27 Mar - 7:07

ft.
Morgan
Un chasseur sachant chasser sait chasser sans son chien
Rose bonbon... Quel psychopathe de chasseur pouvait bien porter du rose bonbon . Bien évidemment qu'une femme telle que Morgan ne se vêtirait pas ainsi ! Louis ronchonnait puérilement, bien que la taille de sa veste soit presque parfaite, la coupe de l'habit n'était pas digne d'un vaillant chasseur... Sa camarade avait pourtant raison... Le froid de la nuit, couplé à son actuelle faiblesse due à ses blessures étaient deux parfaits facteurs afin d'attraper une grosse maladie. Il fallait bien, de plus, que les chasseurs marchent quelque temps en ville avant de retrouver leurs maisons respectives. La mine qu'aurait donnée Louis aux habitants nocturnes aurait été terrible, parfaitement louche, et propice à se créer de nouveaux problèmes. Sa chasse hebdomadaire était terminée, un gros poisson dans le sac ! Le jeune Steel avait là lâché tous ses nerfs sur ce loup, nul besoin de combattre encore... Qu'il s'agisse d'autres créatures, ou encore de policiers mal avisés, Louis en avait fini pour une bonne semaine ! Malgré son hyperactivité, cet excès de peur, d'excitation et de joie l'avait complètement lessivé. Morgan proposa ainsi -non sans sa dureté naturelle- de rejoindre au plus vite les habitations de Beacon Hills. Non qu'un quelconque danger approchait, mais il était vrai que cette mer d'arbre sombre commençait à être oppressante. « J'suis pas si con que ça ! J'ai un sac, les trophées, ça se range facilement... » fit Louis, regardant fièrement le crâne de son ennemi. Il le tenait par les cheveux, perdu dans ses pensées dérangées et malsaines habituelles : quel serait le rendu de cette tête une fois dépecée . Après tout, cette "preuve", comme l'appelait Morgan, se retrouverait n'être qu'un simple crâne expérimental de biologie, une fois exposé dans sa maison ! Et puis... Il y a de cela longtemps que Louis ne s'était plus préoccupé des affaires de la police. Les forces de l'ordre n'avaient finalement qu'un très mince contrôle sur leur ville ! Celle-ci était véritablement dirigée par des organisations qui les dépassaient. Une fois le corps et les habits complètement désintégrés, le garçon s'assura d'éteindre les flammes à l'aide de la veste gentiment procurée par Morgan... Il se dévêtit une fois de plus, et étouffa le feu grâce au vêtement. Bien que la chose ne soit pas extrêmement respectueuse, il fallait bien arrêter le brasier, avant de se retrouver avec un feu de forêt sur les bras ! Louis enfila ainsi une fois de plus sa veste, évitant de justesse les brûlures... Prêt pour rentrer chez lui, il fut interrompu par sa camarade : la jeune femme ne semblait pas vraiment retourner à Beacon Hills à pied... « Tu me prends pour qui ? Je n'ai ni de Batmobile à disposition, ni de chauffeur attribué, alors oui, va bien falloir utiliser ses jambes ! ça devrait nous faire digérer le repas non ? » une fois cette pointe de cynisme lancée -bien courante chez le garçon- Louis se mit en route ! Bien que la nuit, couplé à la densité des bois obstruait grandement la vue, ses longues années dans l'école Steel lui avaient parfaitement appris à se repérer. Il fallait bien un certain sens de l'orientation en tant que chasseur ! Le garçon était déjà assez loin derrière en matière de force physique, si même son mental ne pouvait l'aider, il n'y avait plus rien à tirer de ce "tueur"... Ainsi montra-t-il le chemin à son "amie" chasseuse, qui elle, n'avait pas traversé tout le bois afin de débusquer une créature à abattre. Un simple chemin inverse, voilà ce qui ramena les deux compères vers un semblant de civilisation ! Les premières maisons à l'orée de la forêt montrèrent enfin leur nez après une dizaine de minutes de marche. Il fallait dire que Louis s'était enfoncé profondément à travers les arbres en quête de cible. Une fois dans la ville, le jeune homme se retourna vers Morgan, d'un air faussement propre sur lui (il avait minutieusement rangé son crâne dans son sac...) « Tu sais retrouver ta maison d'ici ? Il serait fort malpoli de ma part de ne pas raccompagner une dame chez elle après cette dure soirée... » le garçon avait pris un ton solennel, comme pour se donner bonne conscience... Après tout c'était la moindre des choses envers la femme qui l'avait secouru -bien que celle-ci préférerait probablement se débarrasser de son étrange acolyte-. « Peut-être préférerais-tu fêter notre condition d'encore vivant" dans un bar ? » Un regard provocateur... Louis n'avait nullement envie de traîner chez ces vieux croulants alcooliques, et certainement mauvais... Morgan devrait en faire de même ! C'était d'ailleurs un bien triste fait pour le jeune Steel. Les bars étaient de parfaits lieux afin de faire des rencontres ! Si la condition du garçon l'avait amené dans une ville moins étrange et propice à la paranoïa, il serait certain qu'à l'heure actuelle, Louis serait déjà là-bas, à boire au comptoir en compagnie d'une ribambelle de connaissances fleurit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un chasseur sachant chasser sait chasser sans son chien [Ft. Morgan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un chasseur sachant chasser sait chasser sans son chien [Ft. Morgan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un chasseur sachant chasser sans son chien ▬ Casey
» Un chasseur sachant chasser sans son chien (ou pas) - Gregory A. Britwood
» Un chasseur sachant chasser
» Un chasseur sachant chasser (2ème partie) (A P. DiVeneris)
» Un chasseur sachant chassé ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERY MONSTER - TEEN WOLF ::  :: Sujets Terminés-
Sauter vers: