Kahlan Corvin → Prends garde aux deux facettes d'une même pièce



 

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Partagez | 
 

 Kahlan Corvin → Prends garde aux deux facettes d'une même pièce

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


avatar

Invité


MessageSujet: Kahlan Corvin → Prends garde aux deux facettes d'une même pièce   Lun 20 Fév - 16:07

Ma devise est « Qui ose gagne »,
Ma plus grande peur n'est autre que moi-même,
Ma meilleure amie s'appelle Glock.17,
Mon meilleur amour est ma moto,
Ma plus belle réussite est la chaire de ma chair,
Ma principale caractéristique est ma solitude,
Plus bornée que moi, cela n'existe pas.
Selon vous, qui suis-je ?

Je peux vous dire que je suis l'ombre et la lumière. Que je suis un paradoxe, parce que je suis elle et elle est moi. Je ne sais jamais qui est la plus influente. Est-ce réellement moi ou contrôle-t-elle mes pensées ? Mes envies ? Je ne me définirais comme foncièrement mauvaise mais quand elle est là... Le pire peut arriver. Soyez en sur.

Kahlan Corvin
  • Quel est ton sentiment au sujet de Beacon Hills ?
  • C'est une ville, juste une de plus, dans un monde bien trop grand. Une qui est envahi par différents monstres, différentes créatures, que nous avons à l'oeil. Est-ce qu'elle doit pour autant m'évoquer un quelconque sentiment ? Je ne pense pas. En tout cas, je n'en ressens pas. Mais je vous tiendrais au courant, si cela change.

  • En quoi te servais-tu de tes pouvoirs, dans la vie de tous les jours, avant l'apparition du dôme ?
  • Pouvoirs ? Quels pouvoirs ? Je n'en possède pas. Je sais que mes frères de combat me qualifie souvent de charismatique, mais je ne pense pas que cela soit un pouvoir. Ou alors, tous les hommes politiques ou avec un haut grade en possède.

  • Tu n'as plus ou presque plus de pouvoirs, comment te sent-tu face à cette situation ? Comment comptes-tu agir afin de rétablir la situation ?
  • Quels pouvoirs à la fin ? Faut arrêter avec cette question étrange...

  • Gabriel McCullough demande un Hellhound en échange de la liberté des habitants de Beacon Hills. Quelle est ton opinion à ce sujet ?
  • Gabriel... Ca ne me dit rien. Mais l'Hellhound... Oui, j'ai entendu ce mot. Ce nom. Mais jusqu'à maintenant, je pensais être la seule à l'avoir entendue. Enfin quoi qu'il se passe, personne ne livrera personne. S'il faut se battre, alors ça sera la guerre. Mais il est hors de question, de livrer une personne innocente à un potentiel monstre. Cela n'arrivera pas, jamais.

  • Âge
  • 38 ans

  • Lieu de naissance
  • Londres, Royaume-Uni

  • Nationalité
  • Double nationalité : anglaise et américaine

  • Travail/Études
  • Militaire / MARSOC

  • Qualités
  • Consciencieuse ¤ Travailleuse ¤ Souriante

  • Défauts
  • Directe ¤ Bornée ¤ Rancunière

  • Connais la vérité sur le surnaturel?
  • Oui (et non)

  • Groupe
  • Legends

  • Race
  • Nixerian

  • Niveau de pouvoir
  • Niveau 1

  • Célébrité
  • Kate Beckinsale

  • Autre
  • Bipolaire mais sous traitement ¤ D'autres surprises en réserve également

  • Code de validation
  • Validé par Nix'

We are all puppeteers.

   
Ton pseudo/Prénom: Kahlan Ton âge: 20...
   Comment as-tu connu le forum?: Dites merci (ou étranglez xD) ma petite Malia !
   As-tu déjà été sur le forum? Si oui, qui étais-tu?: Nope !
   Qu'est-ce qui t'as convaincu de t'inscrire sur Every monster?: Malia ! Elle m'a filé le lien et hop, c'était parti !
   Le mot de la fin ? : Tremblez, parce que les fous, j'en suis la spécialiste !
   
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Invité


MessageSujet: Re: Kahlan Corvin → Prends garde aux deux facettes d'une même pièce   Lun 20 Fév - 16:07

On commence toujours une histoire par son début, mais généralement, nous zappons la naissance. Pourquoi ? Parce que nous n’avons pas de souvenirs, surement. Je n’en ai pas non plus, mais je sais ce qui s’est dit. J’ai su, dès toute petite, par mes parents, que je n’étais pas leur véritable enfant. J’ai su qu’ils m’avaient trouvés, abandonnée dans la forêt. Cela aurait été assez simple, de convaincre la juridiction de leur accorder ma garde. Tant mieux, je suppose. Car mon enfance a été assez choyée, comparé à d’autres enfants. Je n’étais pas une enfant gâtée, mais une fille de militaire. Mon père n’était pas toujours présent, mais il était aimant, bien que strict. Quoi que sur ce point, ma mère était pire. Elle me menait à la baguette, jusqu’à l’âge de mes 13 ans. C’est elle qui m’a appris la patience, la retenue, la persévérance également. Jusqu’à ce que je crise, que j’éclate. Que j’ai ce besoin de liberté, que je puisse perdre ce sentiment d’oppression. Alors j’ai fais la première des conneries, mais surement pas les dernières.

J’ai disparu, je me suis envolée. J’ai attrapé un sac, de la nourriture, une tenue de rechange et je suis partie. Je pensais tout connaître, tout pouvoir faire. J’ai été plutôt bien désillusionnée. Qu’est-ce qu’une gosse de 13 ans, dans un univers aussi grand ? Rien, à peine une fourmi. Les seuls personnes qui pouvaient s’intéresser à elle, c’étaient les mères bien trop généreuses ou alors les personnalités les plus perverses. J’ai été approchés par ces derniers, parfois trop souvent, parfois trop loin. J’ai remercié, dans la tête, pour la première fois mon père depuis des mois. Je l’ai remercié de m’avoir appris à me défendre. C’est surement ce qui m’a évité le pire. Puis un jour, j’ai attiré l’attention d’un homme. Je ne sais pas ce qui l’a intéressé en moi, je me souviens qu’il m’a dévisagé de haut en bas, avant de me faire signe de le suivre. Je ne sais pas pourquoi je l’ai suivi mais… Je lui faisais déjà confiance. Il s’appelait Ash. Et c’était un petit génie qui a décidé de m’enseigner un peu de sa vie. Grâce à lui, j’ai su me débrouiller sur un ordinateur. Mais je crois que c’est aussi à cause de moi, si on a été retrouvé. C’est mon père qui est apparu devant moi, exactement un an et trois jours après mon départ de la maison. J’ai vu ses nouvelles rides, sa bouche pincée, son corps tendue. La lueur dans ses yeux, un peu brisé. Je me souviens avoir regardé Ash, avoir vu son sourire avant qu’il ne fasse demi-tour. Et je me suis retrouvée à avoir le choix. J’ai accepté la main tendue de mon père. Je le savais, je n’étais ni assez grande, ni assez mure, pour assumer dès maintenant mes choix. J’avais grandi, élevée par la loi de la rue, et j’en étais ressorti assez grandie pour assumer mes erreurs. Voilà comment, à 14 ans et demi, j’ai retrouvé ma famille même si cela n’a pas duré.

Ce passage de ma vie m’a changé. Certes, je m’étais assagie, mais je m’étais aussi durcie. Je restais intraitable maintenant, bornée et sûre de moi. Je ne me laissais plus faire, pas quand je savais que j’avais raison. J’ai repris les cours, que j’ai arrêté tout aussi vide, avant de passer un marché avec mon père. Je passais A-Levels, ils me laissaient ma liberté. C’est ce qui était prévu et ce qui a été fait. Je venais juste de terminer mes derniers examens quand ma vie a de nouveau changé. Au début, ce n’était qu’une voix, insidieuse, au fond de mon crâne. Une voix qui me poussait à assumer des envies que je ne pensais pas avoir. Une voix sourde, séductrice, mais semblable à la mienne également. Et je me retrouvais avec des pensées, des pulsions, dans mon corps, dans mon âme, mais que je ne désirais pas réellement. Cela me faisait peur, mais je gardais le tout pour moi. Cela devait arriver à tout le monde. Chacun à des pulsions différentes. C’était peut-être même dû à mon premier petit ami ? Qui sait. Mais cela devait être normal…

Plus le temps passait, plus cette voix devenait forte et influente. Je commençais à l’identifier. Cette autre était avide de sensation forte. Elle voulait le sang, elle voulait la douleur, elle voulait l’extase. Elle voulait le tout et son contraire. Le sang, le sexe, la peur, la douleur, la violence, la jouissance. Elle m’influençait, elle prenait de l’espace. Elle était elle, puis elle était moi. Elle devenait moi. Elle me contrôlait. D’abord, pas très longtemps. L’espace de quelques secondes. Parfois. Elle allait et venait, de plus en plus présente. Jusqu’à m’éjecter. Jusqu’à ce que je me retrouve, avec des blancs, pouvant aller jusqu’à plusieurs heures. Jusqu’à ce jour. Ce jour où je me suis réveillée, les mains en sang, entouré des cadavres de ceux qui m’avaient élevés, leurs gorges tranchées. Ce que je n’avais pas compris, c’est qu’ils avaient l’air de s’être tous les deux entretués. Alors pourquoi ? Pourquoi n’avais-je pas pu les arrêter ? Pourquoi étais-je recouverte de sang ? Pourquoi auraient-ils tentés de s’entretuer ?

La fuite a recommencé. J’avais 21 ans, j’étais accusée de meurtre, très certainement. J’avais tué les deux êtres que j’aimais le plus au monde. Je ne pouvais pas retrouver Ash, qui sait ce que je lui ferais. Il fallait que je parte, que je m’enfuisse. Loin, très loin. Alors, j’ai pris tout l’argent que j’ai trouvé, j’ai pris l’avion, je suis parti aux Etats-Unis et j’ai recommencé ma vie de vagabonde. Sauf que cette fois, j’avais une compagne de route. Cette autre moi. Cette femme, libérée, déchaînée, qui provoquait ma peur autant que ma fascination. Elle était là, plus de la moitié du temps, au fond de ma tête. Parfois, elle prenait le contrôle, je pouvais m’en souvenir certaines fois, mais pas tout le temps. Et une fois, après quelques années passées à faire des emplois dans des restaurants au bord de la route, à tenter de survivre en la contentant… Elle a pris le contrôle pendant une semaine complète, c’est ce qui m’a sorti de cet état de fascination morbide. Je me suis trouvé un motel, où je n’ai pas bougé pendant une semaine, une semaine où je me suis sentie malade. Je me suis glissée dans une pharmacie et j’ai fais la chose la plus conne, celle à laquelle on pense directement : le test de grossesse. Et résultat, c’était positif. Et c’était forcément le fait de mon autre moi, parce que je ne me rappelais pas avoir eu de relations sexuelles ces dernières semaines. Je me suis retrouvé dans un tel état de stupeur que je me suis retrouvée au second plan. Sans que je ne m’en rende compte, c’est l’autre qui a pris le contrôle, qui a vécu deux mois à ma place. C’était la première fois qu’elle était en contrôle aussi longtemps. Et forcément, ça c’est mal terminé…

Elle ne voulait pas se contenter d’une vie paisible. Je l’ai déjà dit, ce qu’elle aime, c’est le danger, le frisson de l’interdit, l’excitation du danger. Elle a accumulé les conneries, jusqu’à nous entraîner dans une méga embrouille. Et cette fois, on en est pas ressorti sans perte. Je me suis faite attraper, à 25 ans, je me retrouvais derrière les barreaux, accusée de vol, de possession de drogues mais aussi de coups et blessures volontaires. Les peines sont lourdes, aux Etats-Unis, plus encore, quand, comme moi, on arrive à s’échapper. Je ne voulais pas que ma fille, car oui, j’ai su que j’attendais une petite fille, naisse en prison. Et après l’entraînement donné par mon père et les conseils d’Ash, ça a été facile de m’échapper. Sauf que continuer à leur échapper, alors que j’étais enceinte, c’était plus compliqué. Et c’est devenu impossible quand l’autre moi a pris le contrôle et a voulu les affronter. Ce n’est surement pas étonnant, mais on a perdu. Ce qui m’a surprise, c’est qu’ils avaient envoyé à mes trousses un militaire. Ce n’est pas affaire courante, généralement ce n’est que la police… Enfin, cela a précipité la suite de mon histoire.

Je me suis retrouvée en prison, une nouvelle fois, à un mois du terme. Et j’ai reçu une visite d’un Lieutenant-Générale des marines. Ce qui m’a mise sur mes gardes, mais qui m’a aussi permis de LA faire taire. J’ai pu l’écouter. Ecouter sa proposition. Et après réflexion, j’ai accepté. Alors, j’ai accouché en prison, j’ai nommé ma superbe fille Amaëlle et j’ai passé les premiers mois avec elle. De mes 26 à mes 28 ans, j’ai été avec elle, je me suis découverte mère, même si c’était en prison. Mais ensuite, il a fallu honoré le marché. J’ai laissé repartir ma fille, non sans promettre de la revoir bientôt et j’ai intégré le programme des marines. J’ai suivi les traces de mon père. Je me suis spécialisée dans les missions au combat. J’ai appris, j’ai grandi. J’étais une fille dans la masse, mais je voyais toujours mes supérieurs me fixer. Ils savaient le cas particulier que je pouvais être. Et ils ne risquaient pas de l’oublier. J’ai effectué quelques missions, jusqu’à la dernière. Et pendant ces moments là, j’ai pu voir ma fille, quelques fois, pendant toutes mes permissions. Elle était ma bouée. Et elle avait l’air heureuse, paisible, dans cette famille qui partageait sa garde avec moi. Je vivais pour elle. J’ai accepté les visites médicales, ce diagnostic de bipolarité, ces médicaments, lourds, handicapants, pour elle. Et j’en ai vu les bénéfices. Petit à petit, j’ai retrouvé le contrôle. Elle a de moins en moins pris le contrôle de mon corps. Mais sa voix était toujours présente. Et elle ne partira jamais, je le sais aujourd’hui…

Ma dernière mission en tant qu’officier de la marine. Elle était sensé être simple, mais ça ne l’a pas été, au contraire même… J’ai perdu tous mes compagnons et j’ai du passé trois jours, seule, en territoire hostile. J’ai découvert des ressources que je ne croyais pas posséder, des ressources que je n’avais même pas exploitées pendant mon passage dans la rue. J’ai été retrouvé par mes alliés, plutôt que mes ennemis et heureusement. Et après un passage à l’infirmerie, j’ai revu le Lieutenant-Général. Mon procès allait avoir lieu, mais surtout… Il avait une offre à me faire. Il voulait que je tente de devenir une soldate du MARSOC, c’est un programme réservé à l’élite des militaires. De ceux, capables de survivre à n’importe quel environnement. De ceux qui savent se défendre et se battre. De ceux qui ne laissent pas leur peur les contrôler… J’ai accepté, je n’ai même pas réfléchi. Si j’étais trop mauvaise, de toute façon, je ne serais pas accepté. Par contre, si je réussissais, je pourrais de nouveau me dépasser mais surtout… Ma peine serait réduite. A l’âge de 40 ans, je pourrais être libre, malgré les accusations de meurtres qui pesaient sur moi entre toutes les autres. Et je pourrais récupérer ma petite fille… Le jour du procès est arrivé, la sentence est tombé, celle de la prison à vie. Puis l’arrangement a été signé. Et j’ai commencé ma formation.

J’avais l’impression de connaître toutes mes ressources, toutes mes limites. De savoir ce que je pouvais et ce que je ne pouvais pas faire. Ce n’était pas vrai. J’étais loin, très loin de la vérité. Cette formation m’a mise à genoux, littéralement. Elle m’a brisé les os, brisé l’âme, reconstruit également. On m’a détruit pour me reconstruire. Et j’ai réussi à me dompter, d’une toute autre manière. Je suis devenue plus forte. Malheureusement, ELLE m’a suivi sur ce chemin. Mais ce n’est pas grave, car grâce aux médicaments, je savais la maîtriser… Tout du moins, la plupart du temps.

A l’âge de 33 ans, je me suis retrouvée dans cette unité, où j’ai trouvé des compagnons sur qui compter. Mais surtout, je me suis ouverte à un nouveau chemin. Quand j’ai été accepté, et une fois que j’ai signé le contrat, j’ai découvert un nouveau monde, celui du surnaturel. A cause d’une personne, de mon unité. Plus précisément, de celui qui avait fait cette formation avec moi. Il était un lycan. Et je me suis retrouvée coincée avec lui une nuit de pleine lune. Heureusement, il ne s’est rien passé mais après cela, j’ai fini par obtenir sa confession, par comprendre. Par ouvrir les yeux. Et j’ai pu observer le monde autrement. Je lui ai fais confiance, comme à tous les autres. Et je ne l’ai pas encore regretté. Mais il y a eu un effet néfaste à tout cela. Je me suis retrouvée plusieurs jours sans mon traitement et ELLE a repris des forces. Elle était de nouveau présente, bien trop présente. Et pour la première fois depuis des mois, j’ai commencé à perdre le contrôle de mon corps. Mais je l’ai caché, de mon mieux…

Ce Lieutenant-Général, qui s’est immiscé dans ma vie pour la bouleverser totalement, je l’ai revu, plus de fois que je ne l’aurais pensé. Parfois, j’étais en plein entraînement, je me retournais et il était là. D’autres fois, je revenais de mission et il se trouvait avec mon supérieur pour écouter mon compte-rendu. Il m’a rendu curieuse, un long moment, mais je me suis toujours tue. Et finalement, un jour, il m’a pris à part pour m’avouer son secret, notre secret. Il m’a raconté comment son frère, Micheal, s’était rebellé et avait quitté la maison de leurs parents trop stricts. Il m’a également expliqué qu’il l’avait cherché, retrouvé, mais qu’il n’avait pas trouvé le courage de l’aborder. Je l’ai interrompu, je ne comprenais pas l’intérêt de cette histoire. Il m’a regardé avec une espèce de tristesse derrière sa carapace de dureté, avant de me dire que son Micheal avait un jour épousé sa belle Kathryn, qui était malheureusement infertile. Et qu’ils avaient ensemble adopté une enfant. Une enfant qui portait mon nom, qui était moi. J’étais sa nièce, adoptive certes, mais je l’étais. Une part de sa famille. Et apprendre cela, ça a provoqué ma surprise, ma peur également. Je ne pouvais pas compter sur un autre, pour un autre. Le poids de mon affection pour ma fille était déjà trop important, j’avais peur de m’attacher, de me laisser engloutir par un autre type d’affection, je ne pouvais pas. Alors, je lui ai demandé de l’espace, ce qu’il a respecté. Je le vois encore, de loin en loin, parfois, mais jusqu’à maintenant, il a toujours évité de m’approcher de nouveau et je l’en remercie.

Aujourd’hui, je suis âgée de 38 ans, cela fait 5 ans que j’effectue des missions diverses dans le monde, parfois seule, parfois accompagnée. Et en même temps, je vis ma vie de mère, bien que difficilement. Dernièrement, Amaëlle est en vacances avec sa classe alors je ne la vois pas. Mais ce qui m’inquiète le plus, c’est cette autre moi qui prend de plus en plus de contrôle. Mon supérieur a fini par le remarquer. Il m’a laissé le choix, une mise à pied ou alors, j’allais prendre des vacances. Il avait même prévu la location ce salaud. Alors à choisir, j’ai préféré m’éloigner. Et au moins, si je perds de nouveau le contrôle, ma fille ne sera pas en danger… Parce que je le sais, cet autre moi, ne tient à personne. Elle n’a pas hésité à se mettre en danger quand j’étais enceinte, qui sait ce qu’elle pourrait faire d’autres… Alors, je me suis retrouvée à Beacon Hills, à prendre des vacances dans un appartement apparemment alloué par l’Etat. Et j’ai eu la surprise, une nuit, de me réveiller en sursaut, une voix dans la tête me réclamant de livrer un Hell-machin-chose. Depuis que j’ai appris, pour mon frère d’arme, j’ai commencé à faire des recherches, sur le monde surnaturel. Sauf que je ne sais pas ce qui existe et n’existe pas. Et le nom que j’ai entendu ne me disait rien. Malgré tout, je ne prévoyais pas de rester plus longtemps pour le découvrir. J’ai remballé mes affaires et prévu de repartir chez moi, y passer le reste de ma permission. Sauf que je me suis retrouvée comme bloquée, piégée à l’intérieur de la ville. J’étais incapable d’en franchir la limite, sans en comprendre la raison. Alors résultat des courses, je suis maintenant coincée dans une ville que je n’ai pas pris la peine d’apprendre à connaître, n’y voyant qu’une expédition de vacances. Mieux encore, l’autre moi prend de plus en plus de place dans ma vie et je suis bientôt en manque de médicaments pour la contrôler. Alors, qui dit mieux ? J’attends la surenchère, je ne doute pas qu’elle arrivera bientôt… Mais en attendant, je compte bien comprendre ce qui se passe dans cette ville, et ce, rapidement !

 
Revenir en haut Aller en bas


Ivians
avatar

Messages : 126


MessageSujet: Re: Kahlan Corvin → Prends garde aux deux facettes d'une même pièce   Lun 20 Fév - 16:12

Bienvenue officiellement, cette fois :)

Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


PNJ
avatar

Messages : 498


MessageSujet: Re: Kahlan Corvin → Prends garde aux deux facettes d'une même pièce   Lun 20 Fév - 16:18

Bienvenue sur le forum! Kate

Tu as 7 jours pour faire ta fiche, si tu as des questions n'hésite pas à contacter le staff.
Si tu as besoin d'un délai après les 7 jours de base, n'hésite pas à en demander un.

Pour éviter un peu de confusion (parce que oui, ça arrive). Les races suivantes dans le groupe des Légendes sont fermées au personnages inventés : Les phoenix et les Chimères.

Voilà! Bonne chance pour la suite


Badwolf est le compte PNJ du forum.
Tous les membres du staff y ont accès.
Répondre à Badwolf s'il vous envoi des mp et non à l'Administrateur que vous croyez qui vous à écrit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


werefox
avatar

Messages : 111


MessageSujet: Re: Kahlan Corvin → Prends garde aux deux facettes d'une même pièce   Lun 20 Fév - 16:21

Bienvenuuuuuuuue (officiellement) ! :coeur: Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Invité


MessageSujet: Re: Kahlan Corvin → Prends garde aux deux facettes d'une même pièce   Lun 20 Fév - 16:25

Merci, tous les deux, ou trois, je ne sais pas trop xD

Et pas d'inquiétude pour les 7 jours, ça va vite être fait :ange: En tout cas, je veux connaître l'identité de la personne qui a l'air aussi fan que moi de Kate ^^
Revenir en haut Aller en bas


PNJ
avatar

Messages : 498


MessageSujet: Re: Kahlan Corvin → Prends garde aux deux facettes d'une même pièce   Lun 20 Fév - 16:36

:superman: C'est un secret

Je ne dévoile jamais mon identité, c'est pas ce qu'un super-héros ferait!

Super choix pour la Nixerian :pompom:

C'est Stiles


Badwolf est le compte PNJ du forum.
Tous les membres du staff y ont accès.
Répondre à Badwolf s'il vous envoi des mp et non à l'Administrateur que vous croyez qui vous à écrit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


tim
avatar

Messages : 165


MessageSujet: Re: Kahlan Corvin → Prends garde aux deux facettes d'une même pièce   Lun 20 Fév - 16:37

Bienvenue :)

Amuse toi bien sur le forum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Invité


MessageSujet: Re: Kahlan Corvin → Prends garde aux deux facettes d'une même pièce   Lun 20 Fév - 16:40

Bad Wolf : Ah je comprends, le secret, indispensable :p Mais dans ce cas, Stiles/l'inconnu, saches que tu es devenue, en quelques mots, ma personne préférée dans ce forum xD Et ravie que le choix plaise ! :)

Timotheus : merci beaucoup ! :)
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Invité


MessageSujet: Re: Kahlan Corvin → Prends garde aux deux facettes d'une même pièce   Lun 20 Fév - 16:42

Anw le vava j'adore :bave: Je connaissais pas du tout mais elle est :hehe: En plus une Nix quoi :happy:
Bienvenue officiellement du coup, hâte de voir ce que tu vas faire avec miss K - ouais c'est ton surnom, tu l'as cherché :mdr: - et puis courage pour ta fiche
Plein d'love :coeur:
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Invité


MessageSujet: Re: Kahlan Corvin → Prends garde aux deux facettes d'une même pièce   Lun 20 Fév - 16:52

Sans blague ? C'est possible de ne pas connaître Kate ? Kaylann, ça va pas du tout ! Vas me mater toute la série des "Underworld" tout de suite, t'es en train de rater ta vie ! Ou Motel ! Ou Van Helsing ! Ou Whiteout ! Peu importe, t'as l'embarras du choix xD
Malgré tout, je suis contente qu'elle te plaise :p

Et ouais merci ! Et mon surnom ne me dérange pas du tout, Kat ! En tout cas merci, j'espère que vous allez tous apprécier la fiche (ouais pas forcément le perso, je veux aussi des liens nég moi ! *sors*)
Revenir en haut Aller en bas


were-coyote
avatar

Messages : 190


MessageSujet: Re: Kahlan Corvin → Prends garde aux deux facettes d'une même pièce   Lun 20 Fév - 17:01

*tape Kaylay*

Mamie Kahlan (ça faisait longtemps hein! Avoue que ça t'a manqué :hihi:) je suis un peu en retard là... mais je te souhaite la bienvenue ici et remercie le petit oiseau qui t'a fait venir :hihi: mais aussi, un bon courage pour ta fiche avec cette actrice si splendide (je n'ai même de mots assez fort pour la décrire mais tu connais mon amour pour elle :**:) il me tarde de voir quel psychopathe tu vas nous sortir là et le lien qu'on aura (car on doit en avoir un :hihi:)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Invité


MessageSujet: Re: Kahlan Corvin → Prends garde aux deux facettes d'une même pièce   Lun 20 Fév - 17:05

Ha ha xD Mamie m'avait tellement manqué effectivement ! Même si là, techniquement, je peux plus être ta mamie ! Juste ta maman ^^

Mais t'inquiète pas pour le retard, tu es venue et tu m'as entraîné là dedans, ça pardonne tout (ou ça alourdi la charge, je sais pas encore x))

Et oui, je sais que t'adores Kate ! Pour ça que tu resteras toujours ma Lya d'amour ;) En tout cas, ouais nous faudra plein de liens ! Parce que je te réserve forcément le premier, on y réfléchira ensemble :)
Revenir en haut Aller en bas


Kanima
avatar

Messages : 218


MessageSujet: Re: Kahlan Corvin → Prends garde aux deux facettes d'une même pièce   Lun 20 Fév - 17:08

Bienvenue parmi nous officiellement, et je valide cette actrice direct, elle est trop cool Kate
Hâte de voir ce que tu vas en faire du coup :hihi:
Bref, bon courage pour ta fifiche :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


were-coyote
avatar

Messages : 190


MessageSujet: Re: Kahlan Corvin → Prends garde aux deux facettes d'une même pièce   Lun 20 Fév - 17:11

Je te dirais Maman avec Nila alors ! (parce que c'est trop bizarre avec Malia xD)

J'avais besoin d'une folle comme toi ici alors on dira que ca allège :ange:

Tu sais ou me trouver pour un lien :**:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Invité


MessageSujet: Re: Kahlan Corvin → Prends garde aux deux facettes d'une même pièce   Lun 20 Fév - 17:17

Wolf : Ah j'aime les gens qui aiment Kate xD Et fais gaffe à pas valider trop vite, qui sait, je pourrais faire une bio avec elle qui te ferait hurler d'horreur et où tu me renierais direct xD
En tout cas merci ! Et promis, tu n'auras pas trop longtemps à attendre pour savoir ;)

Malia : Ha ha xD Ca marche, j'attends de voir ça !
Ha ha ! Promis, je serais pas encore au summum de ma folie avec Kahlan ! Elle sera gentille, elle... Mais si tu arrives à me refaire céder, comme je te connais, ça durera pas :p
Ouiiii !
Revenir en haut Aller en bas


hellhound
avatar

Messages : 151


MessageSujet: Re: Kahlan Corvin → Prends garde aux deux facettes d'une même pièce   Lun 20 Fév - 17:18

BIENVENUE (officiellement)

Comme tu l'as dit en cb, je suis parfaite /out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


chasseur
avatar

Messages : 203


MessageSujet: Re: Kahlan Corvin → Prends garde aux deux facettes d'une même pièce   Lun 20 Fév - 17:30

Je ne sais pas pourquoi... Mais je trouve ton avatar très poétique
Voilà, je peux partir, et je te dis pas bienvenue parce que je l'ai déjà fait, nah !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Invité


MessageSujet: Re: Kahlan Corvin → Prends garde aux deux facettes d'une même pièce   Lun 20 Fév - 17:48

Ale : J'attends le Rp pour dire que tu es parfaite :p Mais merci !

Louis : Ha ha xD je sais pas non plus mais merci pour elle ^^
Et ouais, je suppose que ça se tient comme raisonnement :p
Revenir en haut Aller en bas


Ivians
avatar

Messages : 150


MessageSujet: Re: Kahlan Corvin → Prends garde aux deux facettes d'une même pièce   Lun 20 Fév - 18:27

Bienvenue à toi !


Invité
lets play hide and seek.
Story | Links

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Invité


MessageSujet: Re: Kahlan Corvin → Prends garde aux deux facettes d'une même pièce   Mar 21 Fév - 13:27

Le grand retour de la vieille ! :pompom:
Malia, tu as eu la meilleure idée du siècle de l'attirer ici :hihi:
Bon courage pour ta fiche et je viendrai t'embêter pour un lien qui déchire tout parce que t'es obligée et que je te donne pas le choix ! Tu vas tâter de mes méchants... et ils vont se faire ratatiner mais c'était obligé non haha ?
Bienvenue choupie :cute:
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Invité


MessageSujet: Re: Kahlan Corvin → Prends garde aux deux facettes d'une même pièce   Mar 21 Fév - 14:32

Phoenix : Merci ! :)

Eli' : Ha ha xD Je suis sûre qu'elle t'avait manqué, la vieille :p
Et nan, t'as possible de me rétamer, si tu le joues bien ! Moi je veux rencontrer tous tes gentils, tous tes méchants aussi, je veux tout le monde ! :**:
Merci en tout cas, je suis bien contente de t'avoir retrouvée :D
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Invité


MessageSujet: Re: Kahlan Corvin → Prends garde aux deux facettes d'une même pièce   Mar 21 Fév - 16:51

Bienvenue parmi nous :happy: très bon choix de vava et race courage pour ta fichette :pompom:
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Invité


MessageSujet: Re: Kahlan Corvin → Prends garde aux deux facettes d'une même pièce   Mar 21 Fév - 16:54

Merci ! Heureuse qu'elle plaise cette Kate ;) Et je viens juste de finir cette fiche pile au moment où tu m'en parles ;)
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Invité


MessageSujet: Re: Kahlan Corvin → Prends garde aux deux facettes d'une même pièce   Mer 22 Fév - 4:48

Bienvenue parmi nous ♥
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Kahlan Corvin → Prends garde aux deux facettes d'une même pièce   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kahlan Corvin → Prends garde aux deux facettes d'une même pièce
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 03. Prends garde ! Spider Cochon est là.
» Prends garde que la Forêt ne te dévore
» (f) ANASTASIA TSILIMPIOU - Petite sœur "L'amour et la haine sont les deux facettes d'une même pièce" - FREE
» Rose Avery • Prends garde à toi. (Terminé)
» Eris d'Orival - La beauté a parfois deux facettes (Terminée)

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
EVERY MONSTER - TEEN WOLF ::  :: Let the Right One In :: Join the pack-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: