AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les Bottins  Connexion  S'enregistrerS'enregistrer  



 
Personnages féminins inventés : Inscriptions FERMÉES. Veuillez prioriser les PV et scénarios.

Partagez | 
 

 {HOT - 18 ans} I'm so happy to see you & you ?[Cade]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Invité


MessageSujet: {HOT - 18 ans} I'm so happy to see you & you ?[Cade]    Ven 17 Fév - 7:40



"I'm so happy to see you & you ?"



Cela faisait déjà une semaine que j'étais arrivée sur place, cependant je n'avais point trouver la force d'aller voir celui pour qui j'étais revenue. Cade le loup qui avait été le seul à me protéger contre la meute mais que j'ai abandonné par peur de mourir dans une guerre inutile. Mais me revoilà à Beacon Hills en recherche de celui-ci pour lui demander de me prendre comme bêta dans sa meute, je savais pertinemment que je ne serai pas maltraité dans la sienne. Puis peut-être que je pourrai reprendre le statut de "sexfriend". Cette pensée étira un sourire heureux sur mes lèvres mais je me souvins alors de ce que j'avais vu... Cade avec une femme, une femme qu'il regardait comme je l'avais toujours voulu. Je doute qu'il était sentit ma présence, j'avais fais attention de me trouver dans le sens du vent. Cette vision d'horreur m'avais glacé le sang, c'est comme si une pierre de plusieurs tonnes s'abattait sur mon coeur. M'avait-il remplacé ? Vu le chemin du caractère qu'il avait emprunté cela ne m'aurai guère étonné. Je dois avouer que sur le coup, je n'avais qu'une envie meurtrière en tête. Tuer, dépecer, démembrer ma potentielle ennemie. Un grognement sourd avait retentit dans ma poitrine, j'avais alors préféré fuir que d'affronter cette vision cauchemardesque. Malgré ce qu'il voulait paraître, je suis certaine au fond de moi qu'il est toujours celui dont je suis tombée amoureuse il y a plusieurs années de cela.

Me voilà de bon matin en pleine forêt entrain de courir, j'avais besoin de me dépenser. Je venais de m'arrêter afin de récupérer une respiration descente tout en humant les différentes fragrances de la nature. La nature avait un effet anesthésiant sur moi, fermant les yeux je respirais profondément calmant les rythmes saccadés de mon cœur. Quand je n'allais pas bien c'est en pleine nature que j'aimais me réfugier, faire communion avec elle, me ressourcer loin de tout ce que j'avais l'habitude de vivre ou alors j'allais tout simplement squatter la maison de mon beau loup. Seulement cette époque était bien loin derrière moi, j'avais fuis le seul homme qui me montrait de l'affection tout simplement parce que le chemin qu'il empruntait m'effrayait. Alors vous allez me dire mais que fiches-tu ici ? Ben tout simplement la vie loin de lui me manquait, puis... La maltraitance dans ma meute ... Enfin ... Je secouais énergiquement la tête ne désirant pas y penser. Un coup de vent puissant ébouriffa mes cheveux, c'est alors qu'une fragrance que je ne pourrai jamais oublier me parvins aux narines. J'ouvris les yeux, scrutant les environs à la recherche de cette personne si chère à mon coeur. Mes prunelles claires n'arrivaient pas à détecter le moindre mouvement dans les feuillages, je m'étais peut-être trompée désirant trop ardemment le voir. « Tu devins complètement folle ma pauvre » me murmurais-je à moi-même.

Je me relevais alors époussetant mes vêtements qui avaient capté toutes les feuilles sur le sol. Je décidais d'attacher mes cheveux en une queue de cheval haute afin de me remettre à courir sans être gênée par cette masse de cheveux. J'étais vraiment inépuisable quand il s'agissait de course, beaucoup de mon ancienne meute me disait que j'étais endurante... D'ailleurs Cade me faisait la même réflexion quand nous partagions des moments intimes.


Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas


cade
avatar

Messages : 120


MessageSujet: Re: {HOT - 18 ans} I'm so happy to see you & you ?[Cade]    Ven 17 Fév - 16:37



   
I'm so happy to see you & you ?
   
ft. Cade Lewis / Léa Matthews

   




  Il n’y avait pas pire sentiment qu’une déception amoureuse. Tu pouvais bien perdre tes proches, perdre tes amis, rien n’est plus brisant sur la durée que quand on te brise le cœur. Ma vraie nature, je ne l’avais jamais caché à aucune de mes conquêtes, sauf Nila. Je ne pouvais pas m’en empêcher, ça ne me ressemblait pas, j’avais l’impression de me sentir simplement humain avec ce dôme, et j’avais l’impression que ça jouait aussi sur mes ressentis et mes sentiments. Plus le temps passait, plus il me semblait long loin de Nila. Cette fille m’avait retourné la tête l’autre nuit, et pourtant ce n’était pas la seule fille que je côtoyais régulièrement. J’étais plutôt coureur de jupons à vrai dire, mais elle, elle me changeait ma vie au sens propre du terme. Ces quelques moments avec elle, j’avais quasiment perdu ma raison, j’étais prêt à lui sauter dessus et à lui arracher ses vêtements.

Mais il y avait autre chose en plus de tout ça, Léa était de retour en ville. « La femme de ma vie », présente quasiment depuis ma naissance et pratiquement toute sa vie amoureuse de moi. Je n’ai jamais pu contrôler ses sentiments, au début j’étais comme les autres, je l’évitais, elle était étrange, différente des autres de la meute, mais c’est cette différence qui m’attirait également vers elle, je voulais l’exclusivité de son corps, alors que je ne le méritais pas vraiment, je ne lui ai jamais donné ce qu’elle désirait le plus au monde, mon simple amour. C’était une fille, non seulement belle, mais aussi très attirante physiquement, c’était comme si je ne pouvais pas lutter, pourtant je savais très bien que je lui gâchais la vie. Mais c’était peut-être la seule fille en qui je pouvais être égoïste sans m’en vouloir. Étais-ce le résultat de tant d’années à la protéger ? Pensais-je qu’elle me devait cet amour fou et absolu ? Je n’en savais rien, mais quelque chose est certain, je n’aurais jamais accepté qu’un autre homme la possède comme je la possède, quitte à tuer pour ça.

Le plus amusant, c’est qu’elle pensait être passée inaperçu, que je n’avais pas sentis sa présence, mais malgré le dôme, je n’en restais pas moins un loup, et j’avais des contacts en ville, je l’avais très clairement reconnu de loin, mais j’étais incapable d’aller la voir pour le moment, elle m’avait lâché et ça me faisait mal, très mal. Je ne pensais qu’à elle pendant mon retour à Beacon Hills et même pendant plusieurs mois, je ne pouvais pas m’en empêcher après tout. Qui pourrait me blâmer ? Elle s’était arrangée pour que je l’aime, sans que je sache vraiment pourquoi. Au fond, c’est elle qui me contrôlait, pas l’inverse, je pouvais que trop difficilement lui refuser quelque chose.

J’étais sortis en forêt, avec l’espoir de la revoir, j’avais pris mon courage en main, je ne portais qu’un simple t-shirt blanc et un jean clair, je n’avais pas forcément cherché à me couvrir ou à soigner ma beauté, je connaissais Léa et elle me trouvait sexy dans toutes les situations, mais elle n’a jamais plus aimé que quand j’étais nu sur elle. En marchant un peu, je n’eus pas trop mal à la trouver, assise au sol, mélancolique probablement, tel que je la connaissais, elle pensait probablement à moi. C’était une situation triste mais aussi particulièrement excitante.

Sans trop réfléchir, j’approchai discrètement derrière elle, alors qu’elle se leva pour commencer à faire un jogging visiblement, je lui pris d’un coup sec le bras, la ramenant contre moi, la plaquant sur un arbre et l’embrassant à pleine bouche. Je profitais de la surprise pour poser délicatement mes mains sur ses cuisses, je ne savais pas vraiment ce que je cherchais à faire dans un lieu public, mais je ne pouvais pas me retenir, l’attente était trop longue, et surtout insoutenable pour moi, elle était mienne et je comptais bien lui faire ce petit plaisir, elle a toujours aimée mes surprises.


   

made by lizzou – icons & gif by tumblr


People change, i change
« My powers are back, it's time to fight, it's time to kill, it's time to reign, my pack and me, we are gonna kill them all, kill the fuckings hunters » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Invité


MessageSujet: Re: {HOT - 18 ans} I'm so happy to see you & you ?[Cade]    Sam 18 Fév - 6:10



"I'm so happy to see you & you ?"



L'air vivifiant de la forêt me faisait le plus grand bien. Cela me permettait de ne penser à rien. C'était un lieu sécurisant, ce qui en soit est assez particulier après tout ne disait-on pas que ce promener en pleine nuit dans les bois était dangereux. Pour moi c'était un lieu ou mon loup intérieur pouvait extérioriser, j'aimais beaucoup courir ou lire en ces lieux reposant, calme ou le bruit du vent, le chant des oiseaux étaient ressourçant. Cela faisait déjà quelques jours que j'étais revenue à Beacon Hills, même presque une semaine en fait. J'avais croisé Cade deux fois il me semble. Une de ses fameuses fois je l'ai vu en compagnie d'une jeune femme qui semblait frêle, sympathique, souriante... Mais en même temps j'eu une envie folle de la dépecer sur place. Mon loup la regardait d'une façon dont il ne m'avais jamais observé... J'ai cru y détecter de l'amour... Je sentis un poids énorme tomber sur mon coeur déjà brisé... Je ne pus en supporter d'avantage, je pris alors la décision de quitter des yeux cette atrocité. Mes griffes plantées dans mes paumes me permirent de retrouver mon "humanité" et de ne pas aller égorger cette femme.

Me voilà assise sur le sol, les yeux fermé j'écoutais les sons variés de la forêt, j'humais la fragrance des pins qui bougeaient au rythme du vent. Tout en moi était calme, mais un coup de vent soudain emmena avec lui une odeur que je ne pouvais oublier. Celle de mon ancien ami et amant, j'ouvris rapidement les yeux tentant de remarquer un mouvement dans les bosquets alentour. Mais rien ! Je finis par me dire que je devenais folle, puis je me levais tout en époussetant mes vêtements. Après tout pourquoi viendrait-il à moi ? Il avait cette charmante jeune femme pour le combler à ma place. Rien que de l'imaginer au lit avec une autre me donnait la nausée, des larmes venaient au coin de mes yeux. Bien sûr je savais bien qu'il ne resterait pas chaste au moment de mon départ. Pourquoi m'attendrait-il alors que je l'ai abandonné. J'attachais mes cheveux afin d'entreprendre une nouvelle course, je devais absolument me sortir Cade de l'esprit.

Ce qui fut compliqué pour les minutes à venir, en effet quelqu'un m'agrippais rapidement le bras me retournant avec violence face à lui. Je finis violemment contre un arbre avec des lèvres collées violemment aux miennes. Mes yeux étaient grands ouverts plus par surprise qu'autre chose. Il était là en train de m'embrasser comme jamais, je sentant le manque émaner de tout son corps. Ma langue vaquait à ses petites occupations, reprenant peu à peu ses marques, son territoire. Mes yeux finirent par se fermer, je profitais de ce moment qui me semblait lointain dans mes souvenirs. Ses mains se posèrent tout en douceur sur mes cuisses, douceur qui m'avait tellement manqué. Je grognais légèrement tout en mordant sa lèvre inférieure me reculant doucement mes prunelles plongées dans les siennes. « Salut » dis-je d'une voix suave remplit de chaleur. Ma main allait se balader sous son tee-shirt, profitant de ce corps d'Apollon, il avait toujours autant d'abdominaux. Ce qu'il pouvait être sexy la colère n'avait en rien entaché à sa beauté. Je me mordis la lèvre baissant les yeux, rouge « Tu... Tu m'as manqué... » J'ignorais s'il était en colère de ma fuite ou non. Ce qui venait de se passer me ferai dire que non mais... Je ne le connaissais que trop bien. Je savais que je paierai à un moment où à un autre. Actuellement c'est ces envies sexuelles impulsives de loup qui fonctionnaient plus que sa tête. Je dois avouer que je n'allais pas me plaindre, j'avais bien besoin d'un peu de tendresse bestiale avec ce que j'avais vécu dernièrement.


Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas


cade
avatar

Messages : 120


MessageSujet: Re: {HOT - 18 ans} I'm so happy to see you & you ?[Cade]    Sam 18 Fév - 15:22



   
I'm so happy to see you & you ?
   
ft. Cade Lewis / Léa Matthews

   




 
Il n’y avait rien de plus puissant que mes pulsions envers cette femme. J’avais beau chercher dans mes souvenirs, rien n’était plus attirant que ses formes. J’avais beau avoir rencontré plusieurs femmes dans ma vie, en avoir aimé une grande partie de tout mon cœur, rien ne changeait mon attirance pour Léa, et ça, depuis notre plus jeune âge. Je ne savais pas si une magie était opérante, ou si c’était simplement le fait que nous étions dans une meute ensemble. Mais elle était divinement attirante, et le jour où elle a pris la décision de partir, de me laisser seul, vivre ma vie d’alpha, j’étais triste, mais aussi un peu soulagée, c’est sûrement très méchant de penser ça, mais j’étais certains qu’elle serait malheureuse sans moi, je n’ai même pas tenté de la retenir, j’étais déjà persuadé du résultat de cette séparation. Mais ce qui était absolument certains, c’est qu’elle pouvait changer toute la donne me concernant, moi et mes plans, c’était la seule que j’écoutais réellement dans ma vie, pour qui j’avais une oreille à l’écoute et surtout très attentive, bien que ma fierté me poussait souvent à faire mine de rien, à ne pas lui répondre, ou même parfois, à feindre l’ignorance, mais les faits étaient là, je sentais au plus profond de moi l’appel de son corps à des kilomètres et ce soir encore, je ne pouvais pas me permettre de passer outre.

Ce lien était d’ailleurs une partie des raisons qui m’ont poussé à m’éloigner de temps à temps d’elle, de la faire passer au second plan, quand j’étais qu’un bêta, je passais mon temps à prendre soin d’elle, si bien que parfois elle était garce, possessive, et ne me laissait pas vivre. Pendant très longtemps, je n’ai jamais pu profiter d’autres choses que sa chair, son corps et son caractère, je n’avais pas d’expérience avec les autres filles, car à la moindre approche j’étais envahis de commentaires jugeurs et négatifs. Néanmoins, elle n’en restait pas moins adorable.

Je n’avais donc pas pu m’empêcher de lui caresser ses formes, de lui mordre le cou, de la plaquer contre cet arbre tel un animal en manque de sexe, elle était trop parfaite à mon goût, et j’avais surtout un besoin de la punir, en soit, mon corps était satisfait, je prenais bien soin de moi, très bien même, je couchais avec de nombreuses filles, plusieurs fois par semaine, certains diraient même qu’elles sont beaucoup plus attirante que Léa, mais pas moi. Ma louve est beaucoup trop sexuellement attirante, je ne pouvais pas résister à cet appel de chaleur, et pourtant, mes capacités de loup-garou était bridé par le dôme. J’étais réellement en colère contre elle, contre sa fuite, contre son abandon, mais la voir ici était preuve suffisante, même après ces dernières années, de sa fidélité, je sentais également tout la lâcheté des anciens membres de ma meute en elle, je ne pouvais l’expliquer, mais je savais qu’elle avait servis de salope. « Je peux sentir leur odeur sur toi, même sans mes pouvoirs ». C’est ce que je lui aurais dit si mes mots voulaient bien sortir de ma bouche.  Et ça me mettait dans une rage encore plus puissante, qui pouvait se ressentir par des grognements entre mes baisés. D’une volonté certaine de leur arracher la tête, ce qui me donner encore plus envie de faire du sexe avec Léa, là, maintenant.

« Salut » Avait-elle dit sur une voix suave et suintant l’envie de sexe, elle me touchait, son touché était doux, puissant, elle m’emplissait de frissons de part et d’autre de mon corps, elle avait envie de moi, peut-être plus que moi-même en réalité. « Tu... Tu m'as manqué... » Elle était aussi gênée, je pouvais sentir son excitation dans l’entièreté de son corps, que ce soit au niveau de son bassin qu’au niveau de sa poitrine, toutes ses zones érogènes étaient sur le qui-vive. Elle avait besoin de moi, dès maintenant et au plus vite, ce qui accéléra d’autant plus mes baisés. J’aurais voulu répondre quelque chose, lui dire « Moi aussi », mais j’en étais incapable, j’avais besoin de la satisfaire, les mots ne sortaient pas de ma bouche, partagé entre la colère et l’excitation, mon corps n’obéissait qu’à sa propre volonté et non plus à mes demandes. Mes mains baladeuses frottaient doucement ses cuisses, l’emplissant probablement de quelques frissons. Ces mêmes mains portèrent délicatement les cuisses de Léa, la forçant à s’agripper à moi, les jambes entrelacées entre mes hanches. Je levais dans le même temps son haut, dévoilant son premier sous-vêtement, le dévorant ses yeux puis plongeant littéralement dedans, on aurait pu qualifier mon comportement de « bestial », surtout sans avoir dit le moindre mot, mais on pouvait noter également une certaine douceur, une sensualité, une fluidité dans mes mouvements, comme si nos deux esprits fonctionnaient ensemble. Pour en finir avec la surprise, je descendis légèrement son jogging, ne regardant même pas en dessous, je savais déjà ce qui m’attendait. Ce qui ne m’empêchais pas de frotter mes doigts contre le tissu de son deuxième sous-vêtement, maintenant légèrement dévoilé.



   

made by lizzou – icons & gif by tumblr


People change, i change
« My powers are back, it's time to fight, it's time to kill, it's time to reign, my pack and me, we are gonna kill them all, kill the fuckings hunters » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Invité


MessageSujet: Re: {HOT - 18 ans} I'm so happy to see you & you ?[Cade]    Sam 18 Fév - 15:50



"I'm so happy to see you & you ?"



Qui aurait pensé que je serai effectivement tomber sur le jeune homme en pleine forêt alors que je faisais un jogging. Tout mon corps hurlait de bonheur de le retrouver, cette dévotion pour lui déborda soudainement. J'avais retrouvé enfin l'homme que j'aimais mais aussi celui pour qui j'avais un plus grand respect. Tout en moi brûlait de le servir dans tous les sens du terme. Notre relation a toujours été spéciale, le loup avait prit soin de moi. Sûrement trop puisque mon caractère ne s'améliora pas vis à vis de la jalousie ou encore de la possessivité. J'avais conscience de ne pas être la meilleure, dès qu'il approchait des femmes j'avais mal à en mourir et une grande envie de le séquestrer pour que personne ne l'approche. Il était à moi, l'exclusivité faisait partit intégrante de notre relation. Alors autant vous dire que sentir l'odeur des autres pouffiasses sur lui ne me plaisais pas le moins du monde, je ne pus m'empêcher de réprimer un grognement sourd. Pourquoi se laissait-il toucher par d'autres femmes... ? Mais mes idées furent bientôt plus très clair, sa bouche sur la mienne me déconcentrais sans parler de nos langues qui s'entremêlaient. Bientôt se furent ses mains qui se posèrent sur mes cuisses, je frissonnais de tout mon corps. Je lui avais parlé mais lui ne m'avait pas répondu, je ne le prenais pas mal. Ces pulsions animales prenaient le dessus, ce qui en soit ne me dérangeais pas le moins du monde. Cette bestialité m'avait manqué, il savait mélanger bestialité, sensualité et douceur pas comme ceux qui me violaient régulièrement dans la meute.

Ma voix était remplit d'amour pour lui, de désir, car disons ce qui est comme refuser les avances d'un mec aussi sexy puis... Cade et moi c'était différent, j'étais certaine qu'au fond il n'y avait pas que du cul entre nous. Nous nous comprenions mieux que quiconque, j'arrivais à le faire être ce qu'il était et non un mec avec un masque. Maintenant, j'ignore si cela pouvait toujours être le cas, je suis partis bien longtemps. Mon grand commençait sérieusement à chauffer, une chaleur agréable prenait possession de mon bas ventre qui appelait Cade à me posséder. Heureusement que nous étions en pleine forêt, il serait difficile de tomber sur des gens, imaginez un peu le malaise sinon. Ses baisers se firent plus oppressant, plus passionné aussi. Je mordillais sa lèvre inférieure dès que j'en avais la possibilité tirant un peu sur celle-ci avec un grognement de défi. Ca avait toujours été ainsi entre nous, nous nous défions constamment pour savoir lequel craquerait en premier. Ses mains frôlèrent mes cuisses régulièrement ne faisant qu'accentuer le désir qui montait pour lui, rapidement il les monta autour de sa taille. Je ne me fis pas prier pour entourer sa taille de celles-ci. Je collais un peu plus mon dos à l'arbre afin d'être un peu plus agréablement installé. Je rompit une fois de plus les baisers pour aller mordre la peau de son cou un peu plus violemment que je ne l'aurait voulu « Tu es à moi. Si une autre te touches... » je grognais alors puis plongeais mes yeux bleus acier de loup dans les siens, pour lui démontrer qu'effectivement je ne plaisantais pas. J'étais revenu pour lui, pour être sa bêta mais pas que !

Il souleva mon haut, je l'observais tout en scrutant le désir que l'on pouvait lire dans ces prunelles claires. Ma plastique n'avait pas changé, j'avais probablement un peu maigris avec le traitement que j'avais subis mais rien de plus. Je fus moins tendre quand à son haut que je lui ôtais pour à mon tour regarder son torse bien défini, puis je me penchais allant mordiller son épaule et humer son odeur. Nous avons perdu quelque peu nos facultés de loup mais certains sens restaient encore un peu décuplés. Se fut autour de mon jogging de glisser sur mes jambes, sa main aventureuse allant caresser mon intimité au dessus du sous vêtement. Je grognais sauvagement n'aimant pas particulièrement qu'on me fasse languir, j'attrapais gentiment ses cheveux tirant sa tête en arrière me donnant accès à son cou. Tout cela pendant que ma main se glissait dans son pantalon...


Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas


cade
avatar

Messages : 120


MessageSujet: Re: {HOT - 18 ans} I'm so happy to see you & you ?[Cade]    Dim 19 Fév - 8:42



   
I'm so happy to see you & you ?
   
ft. Cade Lewis / Léa Matthews

   




 
Je n’avais pas grand-chose à ajouter de plus quant à la passion que je pouvais ressentir pour Léa, cette femme était magnifique, surtout dans ses petites mimiques, je ne pouvais penser à rien d’autre qu’à elle généralement dans ces moments-là. Sauf qu’aujourd’hui, je n’étais plus vraiment seul, je pensais également à Nila, cette jeune femme que j’ai rencontrée plus tôt, alors que j’étais en balade en forêt, poursuivis par des chasseurs. Elle m’avait embrassé, un simple baisé, rien de vraiment affolant, mais ça avait suffi pour me faire perdre mes moyens et ma retenue. Étais-je vraiment tombé amoureux de cette fille sans défense, un peu effacée, si fragile que je pouvais la briser entre les doigts par ma simple volonté. Elle était belle, mais d’une façon différente que Léa, et elle était tout aussi attirante, mais pas pour les mêmes raisons. Léa, c’était du sexe, de la baise, de l’attirance pure, simple, efficace. Avec Nila, j’étais comme subjugué par son sourire, je n’avais pas envie de la baiser, j’avais envie de lui faire l’amour jusqu’à plus soif. J’avais envie de lui montrer tous les aspects de la chose, de lui faire découvrir le monde, de la traîner hors d’ici. Mais avec Léa, je n’avais qu’une envie profonde de ne jamais la quitter, de la prendre dans mes bras et de ne vivre plus qu’avec elle, me séparant du monde. Deux sentiments opposés. Je ne savais pas vraiment quel serait le bon choix si choix il y avait à faire, mais je savais au plus profond de moi que je ne pouvais pas résister, à aucune d’entre elles. Je ne pouvais que difficilement répondre non, m’énerver assez pour les lâcher toute les deux, j’avais décidé qu’elles seraient mienne, pour le reste de ma vie.

« Tu es à moi. Si une autre te touche... »
Sa remarque me faisait sourire, alors qu’une de mes mains continuait de caresser tendrement et plus activement son intimité, par-dessus son bas, l’autre lui enleva entièrement son jogging, le balançant plus loin. Au fond j’avais un souhait, me faire voir avec elle, j’aurais aimé que toute la ville nous voit, nous envie dans nos ébats, se rendent compte de la passion et de la beauté de nos corps, je voulais faire des jaloux, si bien que je ne cherchais pas à être silencieux ou caché, j’étais très clairement visiblement entre les arbres. Si un promeneur passait, il allait probablement pouvoir se rincer l’œil. Je pris enfin la parole, un regard emplis de passion. « Personne ne d’autre me touchera, je suis à toi et tu m’appartiens. » Ce n’était pas réellement vrai, je savais qu’au fond je mentais, mais j’étais incapable de lui dire non, ou même de chercher des excuses, je ne voyais que son corps, je ne voulais qu’elle. Alors qu’avec ma main libre, après lui avoir retiré son jogging, je lui retirais son soutiens gorge, je ne pouvais m’empêcher de l’admirer un court instant, plongeant à nouveau, langue la première sur sa poitrine, me délectant de son excitation.

Mes caresses cessèrent un instant au niveau de son bas ventre, je sentis sa main sur mon membre, je me mordis la lèvre, j’avais tellement envie d’elle, s’en était presque gênant. Je profitais de ce moment pour lui déchirer sa culotte, un sourire amusé au coin de ma bouche, balançant les restes au même endroit que son jogging.



   

made by lizzou – icons & gif by tumblr


People change, i change
« My powers are back, it's time to fight, it's time to kill, it's time to reign, my pack and me, we are gonna kill them all, kill the fuckings hunters » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Invité


MessageSujet: Re: {HOT - 18 ans} I'm so happy to see you & you ?[Cade]    Dim 19 Fév - 9:59



"I'm so happy to see you & you ?"



Il me rendait folle chose que le loup savait, il en jouait d'ailleurs beaucoup que se soit aujourd'hui où à l'époque. Cade savait parfaitement ce qu'il fallait faire pour faire ressortir la femme désireuse de lui. Je le connaissait mieux que quiconque mieux que ses pimbêches desquelles il s'entourait. La jalousie était à son comble comment des nanas comme ça pouvaient prétendre être mieux que moi pour combler le loup intimement ou non. Nous étions en pleine forêt mais cela ne ré-freinait pas du tout les envies du loup ni les miennes qui répondaient à l'unisson de son corps collé au mien. J'étais dos contre un arbre, les jambes entourant la taille de mon compère. Si un passant s'engouffrait un peu plus profondément dans les bois, il pourrait aisément se rincer l'oeil. D'autant plus que pendant mes ébats avec Cade j'étais rarement le genre de nana qui ne disait rien. Quand le plaisir était présent je le partageais sans honte. Je suis sûr que la meute a du souvent nous entendre et avoir honte de nous. Ce qui est sûr c'est que je ne hurlais pas de plaisir avec les loups qui me passaient dessus autre que Cade.

Je finis alors par sortir ce qui me tarabustais depuis que j'avais sentis l'odeur de cette nana sur lui. Il était à moi et personne d'autre, cela se solda même par un regard plutôt glacial, il savait très bien que je pouvais faire fuir ses prétendante en devenant la pire des prédatrices. Sa main avait continué sa petite aventure, baissant mon jogging pour aller caresser mon sous-vêtement, je sentais le désir monter à chaque caresse. « Personne ne d’autre me touchera, je suis à toi et tu m’appartiens. » Bien évidemment je savais qu'il me mentait sinon pourquoi diable y aurait-il la fragrance d'une autre femme sur lui. « hum... » me contentais-je alors de dire hargneuse de savoir qu'il pouvait décemment me mentir sans sembler en ressentir du remord. Bientôt le soit-disant jogging finit au sol tout comme mon soutient-gorge par la suite. Le jeune homme m'observa un petit moment avant de foncer sur ma poitrine langue la première, je me sentis défaillir en sentant celle-ci arpenter mes seins. Tête en arrière je profitais du moment présent, et merde ! Matthews arrête de te poser des questions et profites des retrouvailles, hurlait ma conscience autant en feu que mon corps.

Ses caresses cessèrent alors quand il se rendit compte que ma main était sur son membre encore au dessus de son boxer. Il déchira alors la dernière barrière qui l'empêchait de toucher ma peau pour balancer les lambeaux un peu plus loin. Je bougonnais alors « Super de un je vais devoir me racheter des sous-vêtements et de deux je suis la seule à poils ! » Je lançais un sourire pleins de défis faisant luire mes crocs. Pour accentuer la chose ma main commença des va et vient sur son membre durcit par le désir.


Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas


cade
avatar

Messages : 120


MessageSujet: Re: {HOT - 18 ans} I'm so happy to see you & you ?[Cade]    Mar 21 Fév - 15:18



People change, i change
« My powers are back, it's time to fight, it's time to kill, it's time to reign, my pack and me, we are gonna kill them all, kill the fuckings hunters » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Invité


MessageSujet: Re: {HOT - 18 ans} I'm so happy to see you & you ?[Cade]    Mar 21 Fév - 16:45

Revenir en haut Aller en bas


cade
avatar

Messages : 120


MessageSujet: Re: {HOT - 18 ans} I'm so happy to see you & you ?[Cade]    Mer 22 Fév - 17:49



People change, i change
« My powers are back, it's time to fight, it's time to kill, it's time to reign, my pack and me, we are gonna kill them all, kill the fuckings hunters » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Invité


MessageSujet: Re: {HOT - 18 ans} I'm so happy to see you & you ?[Cade]    Jeu 23 Fév - 12:17

Revenir en haut Aller en bas


cade
avatar

Messages : 120


MessageSujet: Re: {HOT - 18 ans} I'm so happy to see you & you ?[Cade]    Sam 11 Mar - 7:17



People change, i change
« My powers are back, it's time to fight, it's time to kill, it's time to reign, my pack and me, we are gonna kill them all, kill the fuckings hunters » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Invité


MessageSujet: Re: {HOT - 18 ans} I'm so happy to see you & you ?[Cade]    Sam 11 Mar - 11:55

Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: {HOT - 18 ans} I'm so happy to see you & you ?[Cade]    

Revenir en haut Aller en bas
 
{HOT - 18 ans} I'm so happy to see you & you ?[Cade]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 04. Happy Birthday, Cat.
» 06. Sunday, Monday, Happy Days. || with Chris Lorentz
» Happy B-day tooooooo youuuuuuuuuuuu! ^^
» POURQUI ET POURQUOI DES DRAGES AUX COCHONS???HAPPY FATHER S DAY !
» Happy Gilmore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERY MONSTER - TEEN WOLF ::  :: Sujets Terminés-
Sauter vers: