AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les Bottins  Connexion  S'enregistrerS'enregistrer  



 

Partagez | 
 

 Unexpected | ft. Sibel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Ivians

Messages : 32


MessageSujet: Unexpected | ft. Sibel   Mer 15 Fév - 21:21


Unexpected

Forest J. Walder & Sibel Montgomery

F Forest profitait de peu de moments de complicité avec sa sœur Aspen. Le poids de ses responsabilités, de ce que l’avenir lui réservait, l’avait rendue froide et distante avec le reste du monde. Il ne comprenait et n’avait jamais cherché à la forcer à s’ouvrir, ayant parfaitement conscience qu’elle se trouvait dans une position délicate. Son comportement l’agaçait parfois mais avec le temps, il avait appris à faire avec. Après tout, il n’avait jamais eu à porter comme ses sœurs la possibilité de devoir un jour prendre la tête des Ivians. Il était un homme et ne pouvait prétendre posséder un jour la relique. Il était plus aisé d’être proche de Rowan que d’Aspen, mais il ne refusait jamais un petit entraînement avec la plus âgée de la fratrie Walder. C’était l’un des rares moments où ils se retrouvaient tous les deux et où Aspen laissait un tant soit peu tomber sa garde, devenant plus une sœur que la femme qui portait sur ses jeunes épaules l’avenir de toute une race.

Forest ignorait combien de temps il avait passé au sous-sol avec sa sœur. Les obligations communes telles que les études, le travail, ne faisaient pas partie des préoccupations des Walders. Leurs incessants déménagements ne le leur permettaient pas et ils n’avaient de toute façon pas besoin d’argent, de ce côté-là ils avaient ce qu’il fallait pour vivre confortablement et si Forest s’adonnait à l’ébénisterie, c’était plus pour tuer le temps que pour arrondir ses fins de mois. Cependant, ils avaient d’autres impératifs et c’est Sloan, le druide qui les accompagnait et avait une fâcheuse tendance à jouer les trouble-fête au plus mauvais moment, qui se chargea de venir le rappeler à Aspen. Il mit ainsi fin à cet entrainement aussi sérieux que bon enfant, au grand regret de Forest qui ne portait déjà pas particulièrement le druide dans son cœur.  

Ne t’en fais pas petite sœur, tu auras ta revanche la prochaine fois. Un sourire taquin sur le visage, il envoya une bouteille d’eau à sa sœur sans même regarder où il la lançait, sachant pertinemment qu’elle la rattraperait. Aînée de la fratrie, elle n’en demeurait pas moins la plus petite des trois et Forest ne manquait pas une occasion de la taquiner sur le sujet. Il n’adressa pas un mot à Sloan, récupérant son t-shirt avant de quitter le sous-sol. Il n’avait même pas encore atteint le rez-de-chaussée que déjà, sa sœur et le druide avaient entamé une conversation des plus sérieuses et à laquelle Forest ne prêta pas la moindre attention.

Leur druide leur était utile, il ne pouvait le nier. Cependant, la manie qu’avait sa sœur de n’écouter que lui avait la fâcheuse tendance de l’agacer. Des trois Walders, il était le seul à réaliser que le druide n’était pas un membre de la famille. Il ne niait pas l’aide qu’il leur apportait, tuant leurs ennemis à leur place au terme d’une bataille, les rafistolant chaque fois qu’ils revenaient d’un combat blessés… Cependant, il ne pouvait faire disparaître cet agacement qui surgissait lorsqu’il voyait ses sœurs en compagnie de Sloan, Rowan se confiant à lui, Aspen l’écoutant avec attention alors qu’elle ne prenait jamais en compte l’opinion de son frère et de sa sœur. Jaloux ? Il l’était peut être un peu, c’est vrai. Mais comme toujours, il n’en disait rien, et ce jour-ci n’échappait pas à la règle.  

Gravissant les escaliers pour rejoindre le premier étage, il ne vit pas de trace de Rowan. Peut être était-elle dans la cour arrière, ou partie faire un tour… Il se rendit donc directement à la salle de bain, se débarrassant de la sueur accumulée durant son entraînement, laissant l’eau chaude délasser ses muscles encore tendus. Il avait pris quelques coups et un joli hématome était en train d’apparaître dans son dos, mais il s’en remettrait. Il en avait vu d’autre et lorsque l’on est empathe, on n’a pas vraiment d’autre choix que d’apprendre à supporter la douleur, qu’elle soit la sienne ou celle d’un autre. Il en était à enfiler des vêtements propres lorsqu’un mouvement attira son regard, par delà les limites de leur jardin. Une fois habillé, il décida qu’une petite balade en forêt s’imposait. Il avait toujours été bien incapable de s’en tenir éloigné très longtemps et s’il se contentait de suivre docilement sa sœur dès qu’elle décidait qu’il était temps de lever le camp, il n’avait toujours eu qu’une seule exigence : celle d’avoir une forêt à proximité. Une grande ville le rendrait dingue.

Il descendit donc tranquillement les marches et traversa la maison, puis le jardin, qu’il quitta pour s’engager dans la forêt qui s’étendait à perte de vue. La forêt était son domaine de prédilection et il n’avait aucun mal à s’y orienter et c’est assez rapidement qu’il trouva un arbre assez robuste où se poser et profiter d’un moment de solitude et de tranquillité, laissant à sa sœur et au druide le soin de faire en sorte d’assurer leur survie. Cela ne faisait pas très longtemps qu’il s’était installé, les yeux fermé, lorsqu’il ressenti un changement, il ouvrit les yeux, cherchant du regard qui pouvait bien venir troubler sa tranquilité. Si c’était de nouveau Sloan, l’accueil risquait de ne pas être aimable. Mais non, pas de druide. C’est une jeune femme qu’il repéra, passant non loin de son perchoir suivie d’un chien qui ne la lâchait pas d’une semelle. Forest fronça les sourcils, l’observant un instant, intrigué. Depuis qu’ils s’étaient installés ici, il n’avait vu que peu de personnes se balader dans cette partie des bois. Quelques joggeurs remontant le sentier au pas de course, rien de bien marquant. Cependant, même à distance, la jeune femme lui donnait une impression étrange. Elle semblait perdue et, paradoxalement, déterminée à arriver à destination, quelle qu’elle puisse être.

Laissant sa curiosité prendre le dessus, Forest descendit agilement de son arbre, atterrissant avec une légèreté qui contrastait avec son imposant gabarit, et emboita le pas de la jeune femme. Son chien semblait l’avoir remarqué, mais la demoiselle, elle, continuait d’avancer. Et soudain, elle se stoppa, au milieu de nulle part. Pourquoi ? C’était une bonne question.

Forest accéléra le pas pour se rapprocher. La découverte du dome qui les retenait prisonniers avait déjà classé d’office Beacon Hills comme une ville à problème. S’il l’avait su avant, ils auraient certainement passé leur chemin. Il semblait que cette journée ne ferait que confirmer cette première impression qu’il avait eu car il n’avait pas encore aperçu la masse immobile sur le sol qu’il ressentait déjà que quelque chose d’horrible s’était passé ici. Il ne fut donc pas véritablement surpris lorsque son regard se posa sur un corps sans vie, à quelques mètres de l’inconnue.

Hey, héla-t-il la jeune femme afin de s’annoncer et de ne pas la surprendre. Il n’avait pas fait d’effort pour se montrer plus discret qu’il ne l’était habituellement, mais elle ne semblait toujours pas l’avoir remarqué. Ses intentions n’étaient pas mauvaises mais se faire interpeller par un inconnu au milieu des bois ne rassurait généralement personne, si bien qu’il préférait annoncer sa présence.  

© POUPI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Unexpected | ft. Sibel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Unexpected rainy day – ft. Sarah (ended)
» The Hobbit - An unexpected journey
» Love strikes at the most unexpected moment. Like a bird shitting on your head.
» An unexpected meet [PV Moira L. Slyfield]
» That was unexpected ▬ Frej Styrbjörn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERY MONSTER - TEEN WOLF ::  :: Black Hill Forest-
Sauter vers: