AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les Bottins  Connexion  S'enregistrerS'enregistrer  



 

Le forum est présentement en HIATUS
Il vous reviendra très bientôt!!
Les inscriptions sont pour l'instant fermées

Partagez | 
 

 Une aide essentielle [Peter & Malia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


were-coyote
avatar

Messages : 186


MessageSujet: Une aide essentielle [Peter & Malia]   Mer 15 Fév - 16:49

PETER
&
MALIA
Une aide essentielle
Le Desert Wolf était à Beacon Hills. J'en avais ue confirmation grâce à cette détective croisée dans ce restaurant. J'avais peur. Peur pour ma vie, pour celle de mes proches et de mes amis. J'avais peur, et je n'aimais pas du tout ça. Il fallait que je trouve un moyen de les protégés avant tout. C'est pourquoi j'avais mis un peu de distance entre la meute et moi, même si je cherchais toujours à la ressouder. Ne restais plus qu'à me protéger moi-même. J'aurais bien demandé à Théo mais je ne voulais pas lui faire autant confiance d'un coup et préférais aller le voir qu'en dernier recourt. Mon choix se porta alors sur Peter. Il avait bien tenté de nouer des liens familiaux, mais je n'avais pas voulu le laissé faire. Je ne savais jamais sur quel pied danser avec lui, et je n'aimais pas avoir l'impression d'être une pièce de son échiquier ainsi que cette aura manipulatrice qu'il dégageait sans cesse. Mais j'avais besoin de lui, de ce qu'il savait mais surtout de son aide, puisque dans ce combat, c'était elle ou moi. Ce serait certes jouer à son jeu, le laisse faire de moi ce qu'il voulait en échange, mais au moins, je pouvais être sûre d'avoir une chance de rester en vie, et j'étais prête à tout pour sauver ma peau. Oui, même à m'allier à Peter Hale. Je ne sais plus exactement comment je m'y étais prise, mais j'avais réussi à obtenir le numéro de Peter. Je lui avait donc envoyé un message pour lui donner rendez-vous dans l'ancienne maison des Hale. C'était un endroit calme, loin de toutes personnes et j'étais sûre que nous pourrions y être seuls. Pour parler d'un cas aussi important et aussi secret, il nous fallait un minimum de discrétion. Je savais que le côté sentimentale de mon père biologique à l'égard de ce lieu allait le rendre plus doux et plus facilement abordable. C'était fourbe, mais il fallait se protéger de toute manipulation et être celui qui manipulait l'autre quand il s'agissait de Peter. Bien évidemment, j'étais arrivée en avance par rapport à l'heure que je lui avais donné, et j'espérais qu'il fasse de même. Je m'étais assise sur ce qui semblait être une marche de perron et attendais de voir quand est-ce que Peter allait arrivée. L'heure donnée approchait à grand pas et je m'impatientais de plus en plus. Je me mis à faire les cents pas quand tout à coup, je percutais le torse dur d'un homme. Je levai les yeux vers ce nouvel arrivant et découvrit Peter Hale en personne, me regardant apparemment fier de m'avoir ainsi surprise.

- J'ai failli attendre désiré ! Merci d'être venu, il faut qu'on parle du Desert Wolf. C'est triste à dire, mais tu es le seul à pouvoir m'aider. J'ai besoin de toi Peter.

Bien sûr, j'avais fait attention à ce qu'aucune oreille indiscrètes ne soient présentes aux alentours avant de demander de l'aide à ce loup. Je savais que présenter ainsi, il ne risquait pas d'accepter, aucun avantage visibles pour lui. Mais il fallait que je me débrouille pour obtenir son aide sinon, j'étais foutue.
CODAGE PAR AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


werewolf
avatar

Messages : 82


MessageSujet: Re: Une aide essentielle [Peter & Malia]   Mer 22 Mar - 17:14

Daddy's time
with Malia & Peter

Tous des pions… Oh oui, ils le sont tous. De simples pièces d’échiquier sur le jeu que tu t’es créé, et c’est comme si la ville elle-même est le plateau… Dans cette nuée de cases blanches et rouges, il n’y a pas les mêmes pièces que l’on peut retrouver sur un jeu ordinaire, mais le tien est beaucoup plus intéressant. Complots, alliances, loups et garous, créatures mythiques ou légendaires, sans oublier la plus dangereuse de toutes : l’humain. Un mélange explosif dans un bon bol de saladier qu’est la ville du Nemeton californien, bâti par les Woodbury, surmonté d’un plateau, d’une forêt, et surtout de l’emplacement le plus sacré à tes yeux de bêta : le manoir Hale, certes brûlé, mais intimidant et excessivement émotionnel… Sans aucun doute le lieu que tu détestes le plus, tout comme celui que tu préfères dans toute la ville…
Pourtant, tu n’as que peu d’occasions d’y aller… pourquoi ? Mais regarde autour de toi, Grand Méchant Loup… Tu es seul. Il y a des meutes, il y a des alliances, il y a une masse de créatures et ta réputation, et ces nouveaux venus, cette foutue Reine dans le noir, ce promoteur influent, ces grognements déchaînés, qui prouvent que l’Alpha n’est plus… mais l’Alpha se terre doucement, entre deux souffles, entre deux respirations, entre deux phases.
Sous ce dôme, tu n’as rien à craindre cependant, si ce n’est les humains, fourbes et impitoyables avec l’étrange…
Les Hale passés de l’autre côté ne reçoivent alors que peu ta visite, mais pour
Elle tu ferais tout. Ta fille, ta Malia, ton magnifique enfant… Oh, elle ne te voit pas comme son père, mais ce n’est que le début. Empoisonnée par les paroles de la meute de Scott, elle ne peut s’apercevoir que tu fais toujours tout pour elle… la preuve, tu l’as épiée, tu l’as observée, et tu as accosté son détective, pour être sûr qu’elle ne lui ferait rien. Et de ton côté, tu as cherché ce que tu pouvais sur la louve du désert, cette mère indigne s’en prenant à son propre sang…
Pour Malia, tu peux faire n’importe quoi…


Tu avais reçu ce message quelques heures auparavant. D’abord étonné, tu avais pourtant accouru, mais arrivant bien trop tôt, tu avais rebroussé chemin. Malia voulant te parler, c’était comme le souffle sur la flamme… Soit le souffle l’éteignait, comme la bougie se tenant à la place de la chandelle, soit elle attisait le feu destructeur… Oui… Tu étais nerveux. Nerveux que ta fille t’autorise une entrevue. Bien évidemment. Après tout, elle venait de passer un cap, elle t’avait appelé au secours, elle t’avait demandé de l’aide, et en tant que bon parent, parent dans le sang, parent dans l’âme, tu avais finalement fini par revenir, alors que l’heure du rendez vous approchait à grands pas. Et lorsque tu arrivas en vue du magnifique brûlé, tu la vis te foncer droit dessus, la tête dans ses pensées. Un sourire bienveillant, et elle te parla, lâchant la bombe finalement pas si horrible que cela…

Tu savais que Corinne était une menace, et depuis que tu avais appris son identité, que tu avais retrouvé la mémoire, et que tes souvenirs t’avaient guidé vers l’ancienne coyote crainte de tout le monde, tu l’avais épiée, cherché des informations, des faiblesses ou des localisations, afin de pouvoir au mieux protéger ta fille…

Oh mais de rien Malia…
La regarder te faisait toujours du bien. Parce que tu voyais ce que tu avais fait de mieux dans ta vie : elle. Elle n’était pas une simple expérience ratée, ou un bêta rebelle, ou encore un neveu rancunier… Non… malia était un trésor comme nul autre, et bien que le fait qu’elle se nomme Tate t’embêtait un peu, tu ne pouvais que fondre intérieurement devant son regard persistant.
Concernant Corinne - tu le savais qu’elle se nommait ainsi ? –, tu dois l’avoir appris, elle est en ville, apparemment. Et elle te cherche. Bien évidemment, il est hors de question que je la laisse te faire du mal, je ne voudrais pas perdre ma fille après tout.
Tu avais noté qu’elle ne t’avait pas appelé « papa » mais « Peter », et tes dents avaient grincées, mais tu avais laissé couler… Ce n’était sûrement pas le moment de chipoter.
Ne la sous-estime surtout pas. Elle a peut-être perdu de ses pouvoirs en te mettant au monde, mais son esprit et son expérience sont intactes, et elle a de nombreux moyens à sa disposition… Tu ne dois surtout pas la penser moins dangereuse… Au contraire, la perte d’une partie de sa puissance l’a rendue plus imprévisible encore.
Pourquoi l’aidais-tu alors que tu n’avais rien à y gagner ? C’était simple… La vie de ta fille avait trop d’importance pour être supprimée… Alors en un sourire, tu finis par maintenir ton regard, comme si tu voulais lui montrer que tu n’étais pas un monstre… Et qu’elle était – presque – immunisée contre ta pensée : elle était la seule personne existante que tu ne considérais pas réellement comme une simple pièce sur ton jeu imaginaire…
Elle était ta fille après tout.

electric bird.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


were-coyote
avatar

Messages : 186


MessageSujet: Re: Une aide essentielle [Peter & Malia]   Mar 4 Avr - 14:50

PETER
&
MALIA
Une aide essentielle
Il avait cet air malsain sur le visage. Il se sentait victorieux, je me sentais un peu perdante dans l'histoire. Malheureusement, que ce soit par rapport à Théo ou Peter, il fallait que je fasse des concessions pour avoir une infime chance de sauver ma peau.

- Concernant Corinne - tu le savais qu’elle se nommait ainsi ? –, tu dois l’avoir appris, elle est en ville, apparemment. Et elle te cherche. Bien évidemment, il est hors de question que je la laisse te faire du mal, je ne voudrais pas perdre ma fille après tout.

J'écoute sans rien dire ce que me dis Peter tout en essayant d'assimiler toutes les informations qu'il pouvait me donner et de rapidement oublier les détails futiles comme le fait qu'il ait dit que j'étais sa fille. Elle s'appelait donc Corinne. Je lui aurait pensé un prénom un peu plus exotique. Je savais déjà qu'elle était sur Beacon Hills, mais cette confirmation était la bienvenue.

- Ne la sous-estime surtout pas. Elle a peut-être perdu de ses pouvoirs en te mettant au monde, mais son esprit et son expérience sont intactes, et elle a de nombreux moyens à sa disposition… Tu ne dois surtout pas la penser moins dangereuse… Au contraire, la perte d’une partie de sa puissance l’a rendue plus imprévisible encore.

Elle avait perdu une partie de ces pouvoirs ? Ça pourrait expliquer pourquoi est-ce qu'elle en a après ma vie. Mais ne tirons pas de conclusions trop hâtives. Je savais bien que le Desert Wolf allait me donner du fils à retordre, mais je n'en avais qu'une idée floue. En même temps comment savoir la façon d’appréhender un ennemie que l'on ne connaissait que par le biais de faits divers ? J'avais la chance d'être une des seules personnes auxquelles Peter tenait encore. Alors, j'allais profiter du peu de souvenir que ce dernier avait de la tueuse pour pouvoir me protéger. Et comme il l'avait dit plus tôt, il n'allait pas la laisser m'avoir. J'avais donc un allié, même s'il pouvait me manipuler pour le compte de Corinne, j'étais prête à en courir le risque.

- Est-ce que tu sais comment on pourrait la piéger ou alors la vaincre ? Comme tu l'as si bien dit Peter, elle est à Beacon Hills donc il faudrait trouver une solution rapidement et tu es mon dernier espoir...

CODAGE PAR AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une aide essentielle [Peter & Malia]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une aide essentielle [Peter & Malia]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hey Pa...Peter! [PV Malia et Peter]
» Haiti: Liberté, "aide" et corruption
» ALBA: Aide en matiere energetique et sanitaire
» Plus de 85 % de l’aide étrangère à Haïti sont gérées par les ONG selon Jean Max
» Firefox aide à l'orthographe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERY MONSTER - TEEN WOLF ::  :: Sujets Terminés-
Sauter vers: