AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les Bottins  Connexion  S'enregistrerS'enregistrer  



 

Partagez | 
 

 Une protection inattendue [ Alejandra & Skyla]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


new
avatar

Messages : 40


MessageSujet: Une protection inattendue [ Alejandra & Skyla]   Lun 30 Jan - 5:11

Une protection inattendue.

feat. Alejandra & Skyla.

Le cours était presque terminé, j'avais hâte de rentrer, hâte de voir Derek. Je regarde l'horloge à plusieurs reprises, j'avais la nette impression qu'une entité se fichait de moi en ralentissant le temps. Je passe ma main dans ma chevelure en tentant de me concentrer sur mon cours. Je n'en avais pas envie, mais je ne pouvais pas délaisser mes études, j'avais besoin de continuer et d'aller de l'avant. J'avais beaucoup de mal à me dire que tout allait s'arranger, que tout irait pour le mieux, qu'on parviendrait à retirer ce dôme et à se débarrasser de cette menace qui nous guette. La sonnerie retentit enfin, je lève la tête au ciel en soupirant de soulagement. Je ramasse mes affaires et m'apprête à sortir du cours quand mon prof m'interpelle. " Mlle Grey?" Je me stoppe devant son bureau attendant que la salle se vide. Il se tourne vers moi en soupirant. " Tu avais l'air soucieuse? Tu vas bien?" Je lui adresse un sourire, un peu faux, mais seul ceux qui me connaissent bien connaissent se sourire forcer. " Un peu fatiguée, c'est tout, je ferais attention la prochaine fois." Il m'adresse un sourire poli et me laisse quitter la salle d'un signe de la main. Je m’éclipse aussi vite que possible et je me dirige vers mon casier pour débarrasser mon sac des affaires qui ne me servent pas. Les couloirs étaient déjà déserts, en général les élèves ne tardent jamais à décamper à la fin de la journée. Une voix à peine audible attire mon attention, je referme mon casier sans quitter la porte vers laquelle la voix semblait parvenir, la porte de sortie. J'avance doucement restant fixer sur le même objectif, découvrir qui est cette voix. J'ouvre la porte et rapidement je me retrouvais en pleine forêt, celle de la ville. Je regarde autour de moi surprise d'être arrivée aussi rapidement en cet endroit. Je fronce les sourcils, cherchant à creuser ma mémoire pour savoir comment j'étais venue jusqu'ici, mais c'était le trou noir, le néant. Je scrute autour de moi, cherchant la raison pour laquelle j'étais dans ses lieux. En tant que Banshee, j'avais l'habitude de ce genre de situation, c'était la suite qui posait problème. Je sentais au fond de moi que je n'étais pas là pour rien et je connaissais mon rôle, trouver des morts. J'appréhende, mais j'avance tout de même, presque comme automatisme. Il est là, un corps inanimé, couvert de sang, déchiqueter et méconnaissable. Je le sentais arriver, ce cri strident qui nous distingue nous les Banshee, je ne pouvais pas le stopper. Je hurle comme à chaque fois que je trouve un corps ou que je sens que la mort est proche. Mon cri est long et strident. J'ignore si j'ai été entendu ou non, mais ce corps est clairement la victime d'un être surnaturel, avec des crocs et des griffes visiblement. Je m'approche doucement pour observer sans vraiment être trop prés. Je me recule de nouveau en passant ma main dans ma chevelure brune. J'attrape mon téléphone pour prévenir l'un des membres de la meute, n'importe qui Lydia, Stilles, Scott ou même Derek, mais un événement étrange se produit sous mes yeux. Une silhouette attire mon attention, elle n'était pas quelconque, elle était entourée de flammes, en fait elle était totalement en feu. Je me recule laissant la créature faire ce qu'elle avait à faire. J'ignore si elle était là pour moi ou pour le corps, mais je ne bougeais pas d'un pouce.

made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


hellhound
avatar

Messages : 140


MessageSujet: Re: Une protection inattendue [ Alejandra & Skyla]   Jeu 2 Fév - 23:26

FIREWORKS
with Skyla & AlejandrAlycia

Beacon Hills… Ce n’était pas la première ville surnaturelle dans laquelle tu habitais. Non… Tu avais déjà été dans un tel lieu auparavant… Un lieu situé dans ton pays. Un lieu au Brésil. Il s’agissait, comme pour le dernier Nemeton – bon, tu ne savais pas ce qu’était un Nemeton – d’un lieu dans lequel le surnaturel faisait rage. Mais étrangement, c’était la seule chose quo te faisait penser que tu n’étais peut être pas qu’humaine. Oui… Tu pensais attirer à toi les problèmes… SI seulement tu savais.

Aujourd’hui, comme chaque jour, tu allais chercher ta fille à l’école. Une fois arrivée devant le bâtiment, tu l’attendis avec un grand sourire. Et lorsqqu’elle arriva pour te raconter sa journée, tu sentis ton cœur battre à la folie. Ta fille, c’était ton trésor. Ta jolie petite Alycia, blonde comme son voleur de père, mais belle comme… Belle, tout simplement.
Sa petite main dans la tienne, tu l’emmenais à la voiture, garée plus loin, alors qu’elle te racontait comment elle avait botté les fesses de trois méchants garçons qui embêtaient son amie. Au fur et à mesure que tu l’écoutais, tu comprenais que ton bout de chou n’était effectivement pas qu’une simple enfant. Elle avait donné un coup de pied dans les fesses du premier garçon, puis leur avait promis de peut être leur faire un bisou si à la place d’embêter la fille, ils l’aidaient pour le reste de la scolarité, la protégeant des autres. Bien évidemment, ils avaient accepté, mais Alycia te regarda en souriant et te dit Ils sont  idiots maman. Jamais je ne leur ferais un bisou. Et tu explosas de rire. Ta fille, comme toujours, avait cet esprit manipulateur et acéré… Elle devait tenir son insolence de la toi, quoique son père aussi était téméraire.

Néanmoins, alors que tu finissais par la complimenter, elle te demanda, comme à chaque fois, comment était ta journée. Car Alycia était non seulement l’enfant à la langue la plus tranchante qui soit, mais aussi au cœur le plus bon du monde. Et il était tout naturel de te demander, tout comme tu lui demandais à chaque fois, comment s’était passé ton travail. Alors tu lui racontas que tout était très bien allé.

La conversation mère fille aussi invraisemblable qu’amusante se poursuivit dans la voiture, puis au goûter. Ensuite, tu annonças que, comme prévu, tu allais devoir travaille tard, et donc tu appelas Emmy pour qu’elle vienne s’occuper de ton enfant. La nourrice, pas épargnée par ta gosse, était toujours ravie de t’aider, tandis qu’Alycia était souvent très contente d’avoir une compagne de jeu aussi amusante que la grande blonde, sachant que la petite blondinette avait souvent le projet de la faire tourner en bourrique.
Alycia. Tu  es gentille avec Emmy, d’accord ?
Elle te sourit, te disant Ben oui maman. Tu me connais. Et tu soupiras, avant de grommeler Justement…

Puis, au moment où la demoiselle arriva, tu fis un gros bisou à ton enfant, donnas tes directives à l’étudiante, avant de partir.

Quelque part, à chaque fois que tu partais sans ton enfant, tu te sentais vide. Alycia était … un peu comme ta drogue. C’était sans doute l’instinct maternel, mais tu avais constamment besoin d’être avec elle. Tu avais besoin d’être sa mère.
Alors dans la voiture, en un sens, tu te sentais mal…
Mais une fois arrivée au poste, cette impression disparut. En effet, Parrish, de bonne humeur, réussit à te faire sentir mieux. Après tout, tu ne le savais pas, mais il était un Hellhound. Encore pire, tu ne savais pas que tu étais toi-même un Hellhound. Et deux Hellhounds semblaient s’entendre comme des frères à chaque fois.

Ainsi, durant quelques minutes, tu commenças à reprendre des dossiers, quand d’un coup Parrish dut partir suite à un appel d’un citoyen. Ne sachant pas ce qu’il se passait, tu te levas, avant de, tout à coup, te mettre à bouger contre ta volonté… pire, ton esprit se bloqua, et ton corps se dirigea vers la forêt. Mais en chemin, des flammes sortirent de ton corps, l’embrasant, tandis que tes yeux changeaient de couleur, que des griffes et des crocs t’apparaissaient. N’ayant pas le caleçon ignifugé de Parrish – voila pour la petite vanne –, ton corps se retrouva évidemment nu, dans ces flammes, tandis que tu arrivais bientôt près du cadavre qui avait besoin de brûler. Aussi, une fois arrivée, ton corps s’arrêta.
C’était inhabituel. Normalement, même si quelqu’un se trouvait sur place, il continuait sa besogne. Mais là, la Banshee l’en empêcha. En réalité, la Hellhound que tu étais – appelons ta forme de Hellhound « Hellejandra » – regarda intensément la Banshee…
Lorsque soudain, un bruit se fit entendre. Un bruit de voiture. La femme hurlante devait avoir poussé un cri… D’ailleurs, c’était sans doute ce cri qui avait attiré la Hellejandra que tu étais désormais.
Ainsi, ton corps tendit une main vers le corps à consumer. Normalement, ces choses là se faisaient près de Nemeton Californien, mais il n’y avait plus de temps. Et un petit torrent de flammes se propulsa vers le mort, le brûlant et effaçant toutes traces possibles, avant que les flammes autour de toi ne s’éteignent. Mais tu ne repris pas tes esprits… Ta conscience toujours endormie, ton corps nu attrapa la Banshee, comme s’il se sentait le besoin de la protéger, et s’enfuit ensuite avec, s’enfonçant dans la forêt, afin d’empêcher quiconque de surprendre la pauvre femme mythique sur ce lieu de mort…

Ainsi, ton corps transporta Skyla, avant de finalement la déposer cent mètres plus loin…
Il sembla ensuite attendre. Comme s’il voulait savoir de quoi avait besoin la jeune Banshee… mais la réalité en fut tout autre : tes esprits revenant, ton corps finit par s’évanouir, devant la femme hurlante.

electric bird.




PS : pour la suite, je te laisse prendre en charge (ou non, mais sinon tu seras une méchante banshee ewe) le corps d'Alejandra ^^. Tu peux très bien dire que tu as appelé pour de l'aide, mais elle est pas lourde hein ^^.

Ah, et... étant donné que c'est Jared qui doit révéler à Alejandra ce qu'elle est, ne lui balance pas tout xD

Enfin, s'il faut que je modifie, pas de pb, MP moi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


new
avatar

Messages : 40


MessageSujet: Re: Une protection inattendue [ Alejandra & Skyla]   Lun 13 Mar - 14:10

Une protection inattendue.

feat. Alejandra & Skyla.

Il faut dire que depuis que je suis devenue une banshee j'en avais vu de belles, mais là, le coup de la femme en flamme c'était une première. J'ignorais à quoi m'attendre, je la regardais mi-fasciné, mi-apeuré, elle semblait puissante et pour une petite créature dans mon genre s'était impressionnante. L'inconnue s'approche du cadavre et pose sa main dessus, le mort prend immédiatement feu et disparaît en quelques secondes pour laisser place à de la cendre. J'écarquille les yeux impressionner par la rapidité de la combustion. Les seules créatures capables de faire ça, c'était un Hellound, Lydia m'avait parler de Jordan et de sa nature. Il était probable qu'il n'est pas le seul en ville, on était à Beacons Hill après tout. J'eus un mouvement de recul quand la femme enflammée s'approche de moi. Elle m'attrape dans ses bras et je ferme les yeux m'attendant à sentir les flammes me brûler la peau et consumer ma chair, mais rien de tout cela ne se produit, je sentais seulement une chaleur agréable et réconfortante a mon grand étonnement. La créature se mit à courir, comme si cette dernière cherchait à me faire quitter ce lieu sordide. Je me sentais en sécurité sans pour autant savoir à quoi m'attendre de sa part. La jeune femme parcourait une distance assez conséquente en un rien de temps. Il n'y avait pas un signe de fatigue a priori, comme si cette course n'avait eu aucun impact sur elle. La femme en feu s'estompe, les flammes s'éteignent une à une comme un feu qui étouffait par manque d’oxygène, ses crocs disparaissent pour laisser place une denture tout à fait normale et ses yeux jaunes laissèrent place à un regard bleuté magnifique. Le corps de la femme s'écroule au sol, les yeux clos, la respiration lente et paisible. Me voilà bien servi, comment j'allais faire pour la réanimer? Je m'approche d'un pas mal assuré en la scrutant les yeux inquiets. " Madame vous allez bien?" Aucune réaction, je la pousse légèrement du pied pour éviter une attaque, on ne sait jamais, mais son corps reste inanimé. Je soupire en passant ma main dans mes cheveux. Je regarde aux alentours, il n'y avait personne et ce n'était plus mal, puisque cette femme était nue comme un ver. Je retire ma veste et la pose sur elle en tentant de couvrir au maximum les parties intimes de son corps. Je m'accroupis à son chevet et je tente de la réveiller. " Madame?" Visiblement, elle était bel et bien dans les pommes. Je ne pouvais réellement pas la laisser ici a la merci de n'importe qui. Je regarde en direction de l'endroit où j'avais laissé ma voiture, du moins il me semblait que c'était par là. Il y avait quelques bons mètres à faire, mais je pouvais apercevoir l'avant d'un véhicule qui ressemblait fortement au mien. J'attache mes cheveux rapidement pour ne pas être gêné par ces derniers. Je n'étais pas une fille costaude, mais je pensais pouvoir gérer de déplacer cette femme jusqu'à ma voiture. J'attrape la belle brune comme je peux pour la hisser sur mon épaule droite, étant droitière c'était dans ce bras que j'avais le plus de force. C'était à cet instant précis que j'aurais aimé eu la carrure de mon petit ami ou bien même de Scott. J'avais songé à les appeler, mais je voulais pouvoir leur prouver que j'étais capable de me débrouiller seule. Derek ne cessait de s'inquiéter pour moi, c'était vrai que j'étais encore fragile et une proie facile, mais je savais en regardant l'évolution de Lydia que cela ne durerait pas. J'ai dû m'arrêter au moins quatre ou cinq fois avant d'atteindre mon véhicule. Il m'a fallu dix bonnes minutes pour glisser ma protectrice de la journée sur mon siège arrière. J'étais essoufflé, j'aurais aimé eu la même résistance que cette femme avait fait preuve avant de tourner de l’œil. Je vérifie que personne ne m'avait vue, je n'avais rien à me reprocher, mais rapidement on pourrait croire que j'étais en train de kidnapper cette femme après l'avoir agressé. Les apparences trompeuses avaient le don de nous mettre souvent dans de sales draps. Je m'installe à mon siège et tourne la clé pour faire ronronner le moteur. Je jette un oeil à ma passagère toujours aussi paisible. Je recule le véhicule pour m'engager sur la route. Le trajet fut rapide, je gare ma voiture dans mon garage afin de ne pas être surprise par les voisins en pleine journée à sortir une femme nue et inconsciente de mon véhicule. J'ouvre toutes les portes qui me mène à mon salon afin de ne pas rencontrer d'obstacles. Je retourne dans mon garage et j'attrape la jeune femme, je parviens à la glisser sur mon dos pour la suite la diriger vers mon sofa. Je devais avouer que je n'étais pas parvenue à la déposer délicatement sur les coussins moelleux de mon canapé, elle a glissé plus vite que prévu et c'était mon une avant qu'elle ne se retrouve le nez contre le tapis. Je l'installe le mieux possible et la couvre d'un plaid, question de pudeur et également parce qu'elle risquait d'avoir froid. Je me dirige vers ma cuisine afin de préparer une boisson chaude et de sortir quelques gâteaux. Un quart d'heure plus tard j'étais assise à son chevet un chocolat chaud à la main attendant qu'elle reprenne ses esprits tout en savourant ma boisson chaude.

made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une protection inattendue [ Alejandra & Skyla]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une protection inattendue [ Alejandra & Skyla]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» protection d'hivernage essais
» Plaidoyer pour la protection de l'environnement.
» Symposium sur le Plan National de Protection de l'Enfant
» Retrouvaille inattendue [pv Zarathos]
» [ Protection Rapprochée ] PV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERY MONSTER - TEEN WOLF ::  :: Black Hill Forest-
Sauter vers: