Sometimes we meet people who help us more than we think ~~ Alejandra & Lydia



 
Every MonsterRECRUTE -- Vous avez jusqu'au 31 octobre pour participer ♥️

Sometimes we meet people who help us more than we think ~~ Alejandra & Lydia

 ::  :: Sujets Terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
banshee
avatar
Messages : 557
Jeu 26 Jan - 7:40

   

     

   

Loneliness is a feeling felt by so many people, that it would be selfish to feel it alone

— Alejandra & Lydia
Je regardais la pendule pour la 4eme fois aujourd'hui, j'étais si fatiguée par tous les évènements surnaturels du moment, ajouté à mes partiels que je ne savourais même plus les simples moments de la vie normale. Je soufflais silencieusement en me disant qu'il ne me restait plus qu'une heure avant de m'autoriser une pause détente sur la glace. Après cela la vie paranormale allait de nouveau envahir mon quotidien, et je me devais de trouver une solution avec la meute. Je remerciais un client venu passé la matinée à la patinoire accompagné de ses enfants à qui je souris en offrant une sucette aux fruits comme je le faisais avec tout les enfants, quand j'entendis une petite voix qui me fit lever la tête. Il s'agissait d'Alycia, une petite fille qui était venu pour la première fois il y a quelques semaines et qui traînait sa maman tout les mercredi à la patinoire depuis ce jour.
" Ah mais voilà, une de mes patineuse préférée, comment vas tu aujourd'hui? " lui demandais-je avec un beau sourire avant de lui faire passer une paire de patins blancs. " Bonjour Alejandra, vous allez bien? "

Oui c'était étrange que je l'appelle par son prénom, mais celle-ci avait insisté disant que Me Ferreira lui donnait l'impression d'être vieille ce qui n'était pas le cas. Cette jeune femme était particulière pas dans sa façon d'être ou quoique ce soit mais plus dans le sens du surnaturel, je sentais en elle une force vive, comme celle que j'avais ressenti face à Parrish. Et avec tout ce qui se tramait par rapport à ce psychopathe qui voulait qu'on lui livre un Hellhound, je ne voulais pas que cette femme qui avait l'air d'ignorer tout de sa condition ne se fasse enlevé, torturée ou pire encore. De plus je savais qu'un jour ou l'autre elle découvrirait ses capacités et inconsciemment je me pensais capable de l'aider quand le moment viendrait. J'espérais au fond de moi que cet instant se montrerait le plus tard possible mais la menace était telle que je me mis à douter que cela soit le cas. J'étais désolée pour elle à l'avance car apprendre une tel chose avait destabilisé Jordan quand cela était arrivé et je sais qu'encore aujourd'hui on cherchait à comprendre le comment du pourquoi.

Arrgh c'était la première fois depuis quelques temps que je maudissais ses pouvoirs de Banshee, j'aurais aimé ne pas comprendre ce qu'elle était, l'idée d'avoir une amie normal dans mon monde tout sauf normal me plaisait. Malheureusement la vie en avait décidé autrement.



    MAY


     


Désolée c'est pas extraordinaire mais je suis pas des plus douée pour commencer un sujet =S
Revenir en haut Aller en bas
hellhound
avatar
Messages : 163
Mer 1 Fév - 14:57
Gosh
with Lydia & AlejandrAlycia

Mercredi après midi... Le mercredi était un jour sacré pour Alycia. En effet, elle n’allait pas à l’école, et donc, quand tu n’étais pas prise par le boulot, tu restais avec elle… Quand il fallait, tu appelais Emmy, la nourrice. Après tout, ta fille l’adorait. C’était assez amusant de voir une petiote de six ans s’extasier devant n’importe qui, et directement se mettre à parler, à s’amuser avec elle… ALycia était comme cela. Une enfant apportant le bonheur – et les emmerdes – partout avec elle. Rayonnant comme un petit soleil miniature, le simple fait de la regarder te rappelait chaque jour que tu avais bien fait de la garder. Elle avait ensoleillé ta vie, et désormais, tu ne pouvais plus t’imaginer sans elle…

Aujourd’hui, jour sacré parmi les jours sacrés, tu avais pu te libérer, le shérif n’ayant pas énormément de boulot à te confier. Aussi, dans l’appartement depuis le début de la journée, tu participais aux jeux de ton enfant.
Bien évidemment, cela finissait toujours mal pour toi, mais ce n’était pas grave. Le sourire d’Alycia te réconfortait à chaque fois…

Alors que tu terminais de préparer son goûter, la chair de ta chair arriva en trombe. Maman, maman… On va être en retard ! Elle était déjà habillée. Manteau, chaussures, sac à dos sur le dos, elle tenait entre ses doigts tes bottes, et dans son autre main se trouvait ton manteau. Tu souris, et elle te rétorqua Ce n’est pas drôle ! Si on arrive trop tard, Lydia elle m’apprendra rien aujourd’hui. _ Bien bien, je ne rigole pas. Je peux quand même terminer ton goûter ? _ J’ai pas besoin de goûter… Dépêche toi… T’es vraiment lente, comment tu fais quand tu pourchasses les méchants ? Tu levas un sourcil, amusée, avant de l’attraper par la taille et de la soulever Je fais comme ça ! Et morte de rire, tu la posas sur le canapé avant de la chatouiller de partout, lui montrant qu’elle ne pouvait rien faire pour t’échapper. Et entre les Maman ! elle finit par éclater de rire elle aussi… Et finalement, une fois la partie de chatouilles terminée et le goûter mis dans le sac de l’enfant, vous partîtes.
Afin de respecter les « ordres » de ta demoiselle de fille, vous ne marchâtes pas, et prîtes la voiture. Ainsi, en quelques minutes vous arriviez au Woodbury Ice Skating Rink.

Donnant alors la main à ta fille, tu l’emmenas à l’intérieur… Habillées ainsi, Alycia avait un blouson noir avec un gros visage de « Hello Kitty ! » sur le dos, un pantalon blanc et sous son manteau se trouvait une petite polaire rose bonbon, avec marqué « I’m not a princess. I’m the Queen ! » sur la poitrine. Quant à toi, tu avais tes bottes marrons, ainsi qu’un jeans slim délavé et un manteau long et beige descendant jusque sous tes fesses. Tu avais aussi une polaire mais elle était rouge sombre. Ton sac à main était gros, tandis que le sac à dos d’Alycia était rouge vif, avec un loup dessiné dessus.
Lorsque vous arrivâtes, toutes les deux, Alycia montra Lydia du doigt en s’écriant LYDIAAAAAAAAAAA !, puis s’élança, quittant ta main pour se rapprocher à vitesse grand V de la jolie demoiselle…

Lydia Martin… C’était une fille charmante, jolie, assez sexy, et… en un mot : parfaite. Elle avait seulement dix ans de moins que toi, et pourtant, en plus de ses études elle travaillait à la patinoire de la ville. Elle semblait adorer les enfants, et les enfants l’adoraient aussi. Elle avait cette attitude chaleureuse, et en un sens, sans comprendre réellement pourquoi, tu te sentais attirée par elle… Tu ne savais en réalité pas que sa nature de banshee t’attirait en raison de ton côté surnaturel.
Ainsi, la première fois que tu l’avais vue, tu avais tout de suite rangé la jeune femme en « bonne personne ». De plus, l’employée du Woodbury Ice Skating Rink était aussi le genre de personne avec le cœur sur la main, aussi, la première fois que vous étiez venues avec Alycia, elle s’était montrée très gentille et avenante, lui donnant des conseils. Toi-même tu savais patiner, tu avais appris un jour et tu n’avais plus jamais oublié. Pourtant, tu n’avais pas énormément patiné dans ta vie. Mais étrangement, tu avais cet équilibre parfait. Tu ne pouvais pas faire de patinage artistique, bien entendu, ni aller assez vite et avoir un assez bon contrôle pour tenter le hockey – bon, en fait, tu avais la vitesse, mais lors de ton premier test, tu avais vite compris que ton corps léger était facilement éjectable par les adversaires. Clairement, le hockey n’était pas un sport pour toi. En revanche, avec ton sens de l’équilibre et ton instinct, tu arrivais à patiner, et avec tes jambes musclées, tu savais prendre de la vitesse… Tu ne savais juste pas vraiment freiner… Du coup, te voir accélérer sur la glace faisait toujours rire ta fille qui se moquait ensuite ouvertement de toi quand tu te prenais un mur ou quand tu devais attendre un mur pour te stopper sans forcément de le prendre.

Lydia, en revanche, semblait – et c’était aussi sans doute la raison pour laquelle elle avait pris un job ici – patiner avec énormément d’aisance, et surtout, savait comment apprendre à ta fille…
En effet, vu que chez toi le patinage relevait plus de l’instinct qu’autre chose, il t’était difficile d’enseigner…

Cela faisait désormais trois mercredis que vous passiez à la patinoire. A force de pratiquer régulièrement, tu espérais toi-même être capable d’apprendre.

Lydia… Je te l’ai déjà dit, tu peux me tutoyer… Sinon, je vais bien. On va bien. Et toi ? Pas trop durs les cours en ce moment ?
Alycia, patins en mains, regarda Lydia avant de sourire et de dire, innocemment Lydia ? Aujourd’hui tu as embrassé ton amoureux ?
Tu écarquillas les yeux. Non pas que tu étais surprise d’entendre le côté tranchant de la langue pendue de ta fille, mais tu ne pouvais t’en empêcher. Tu te pris alors la tête dans les mains, avant de sourire doucement. Elle était toujours fidèle à elle-même. Non seulement elle avait un instinct implacable, mais en plus elle était sans gêne ta fille… Tu tendis le billet pour payer Lydia, tout en mimant avec tes lèvres le mot « Désolée ». Mais Lydia connaissait bien Alycia désormais. Elle ne devait pas être si surprise que cela.
Ainsi, alors qu’Alycia attendait la réponse, tu attrapas les patins gris pour toi, avant de poser ta main sur l’épaule de ta fille…
Quel duo vous formiez !

electric bird.




Bon... je suis désolé, c'est pas fameux. C'est mon premier rp avec Hellejandra, du coup, je dois encore la prendre en main.
Bref, les prochaines réponses devraient être meilleures ^^
Revenir en haut Aller en bas
banshee
avatar
Messages : 557
Lun 6 Mar - 5:00

   

     

   

Loneliness is a feeling felt by so many people, that it would be selfish to feel it alone

— Alejandra & Lydia
La vie normale ne me souriant pas, je m'étais faite à l'idée que le surnaturel me poursuivrait. Cependant cette petite fille me faisait parfois tout oublié et j'adorais, même si je ne la connaissais peu, sa mère. Puis la vie à Beacon Hills pouvait être courte alors autant ne pas se prendre la tête. Je terminais à peine avec mes clients que j'entendis la voix de la petite Alycia, qui était difficile à louper puisqu'elle avait crié mon prénom contente de me voir. Je la saluais ainsi que sa maman.

Lydia… Je te l’ai déjà dit, tu peux me tutoyer… Sinon, je vais bien. On va bien. Et toi ? Pas trop durs les cours en ce moment ? me dit Alejandra.
Je lui souris tout en attrapant patins et mes affaires pour aller sur la glace.

" Désolée l'habitude, je ne m'y fait jamais de tutoyer les forces de l'ordre " lui répondis-je pour la taquiner, car après tout j'étais assez proche de Jordan que je tutoyais sans le moindre mal, ainsi que du Sheriff que je vouvoyais cependant, étant aussi le père de mon amoureux. " Sinon les cours bah je m'en sors plutôt bien, ce qui me permet de pouvoir profiter d'un peu de temps libre."
Horrible mensonge, certes je m'en sortait très bien en cours, mais je n'avais aucun temps libre, le psychopathe cherchant à attraper les hellhounds, puis les disparitions allant de bon train, cela n'était pas aisé de prendre du temps pour moi.  Malgré cela je me devais d'agir des plus normalement face aux autres, même si tout cela m'angoissait vraiment, car pour le moment je ne voyait pas la fin de tout ça. "Et dans les forces de l'ordre pas trop dur avec tout ce qui se passe? " demandais-je tout en connaissant dejà la réponse.

Lydia ? Aujourd’hui tu as embrassé ton amoureux ? me questionna ensuite la petite fille, ce qui me fit rire. Je vis cependant le visage d'Alejandra dépitée, pas dans le mauvais sens mais elle devait halluciner d'entendre sa fille par moment. J'avoue que cela pouvait être surprenant aux premiers abords mais je m'y était faite, cette petite était pure et elle donnait un peu de fraîcheur et de légereté dans cette vie. J'encaissais rapidement Alejandra et intima mon collègue que j'allais sur la glace comme je finissais mon service. Je m'accroupissais devant Alycia.
" Non, je suis triste je n'ai pas encore vu mon amoureux aujourd'hui, tu m'aiderai à ne plus être triste?" lui répondis-je avec un petit clin d'oeil. " Et si on montrait à ta maman ce que nous avons appris la dernière fois?" continuais-je en attrapant sa petite main dans la mienne.



    MAY


     
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Libre] First stop : time to meet people...Again
» The Haitian People Need a Lobbyist
» Rèl kay Makorèl: sanble nou gen boat people ki peri nan Boyton
» Boat-people: L'etat ne peut rester les bras croises
» Ahem.. Please to meet you ?.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERY MONSTER - TEEN WOLF ::  :: Sujets Terminés-
Sauter vers: