Il est temps de reprendre du service (Raven)



 
Recherche de liens ?
Tu as l'idée parfaite d'un lien en tête
mais à la flemme de créer un scénario?
Le sujet de recherche de lien est pour toi !!!
C'est dans ce sujet que tu trouveras ton bonheur!
Scénario coup de ♥️

Il est temps de reprendre du service (Raven)

 ::  :: Sujets Terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
chasseuse
avatar
Messages : 737
Jeu 12 Jan - 3:53
Je n’ai pas peur. Je suis une Argent, je n’ai pas peur. C’est ce que je m’oblige à penser tandis que je fais le pied de grue devant l’hôpital. Il fait nuit noire, mais ce n’est pas la Pleine Lune. Le silence règne en maître, mais je n’ai pas peur. Si je suis là ce soir, c’est pour prouver à Thomas, mais aussi à mon père et à tous les autres, qu’ils ont tort, que je ne suis pas une pauvre petite chose sans défense, que je sais me battre et me défendre. J’essaye d’oublié qu’il m’a rappelé que le fait de savoir me défendre n’avait pas empêché l’inévitable à Oak creek. Je n’ai pas peur. Je suis-là aussi pour montrer à mes amis que leur Allison est toujours là, qu’elle n’a pas changer. Alors oui, après ce qui m’est arrivé, faire cavalier seule, ce n’est pas la meilleure chose à faire, mais je ne risque rien, du moins, j’essaye de m’en convaincre. Il y a deux jours, j’ai surpris une conversation que mon père avait. Bon, d’accord, je l’avoue, je l‘ai un peu espionné, mais cette conversation m’a surprise et pas qu’un peut. Il était question de cadavre volés à la morgue. J’ai aussitôt songé à Theo et à ses chimères, sauf que Theo a disparu ; mon entre temps, il est revenu et puis il y a ce dôme dont je ne comprends pas grand-chose mais peu importe. Je n’ai pas participé à ses évènements, j’étais trop occupé à me battre avec mes souvenirs, avec mes démons intérieurs. Mais je suis à peu près au courant de ce qui ce qu’il se passe. Alors, j’ai mené mon enquête et j’ai vite compris que les corps avaient été retrouvés, les viscères en moins. Je sais, c’est dégueulasse. Après quelques recherches, j’ai commencé à soupçonner un ou plusieurs wendigos. Je sais bien qu’ils préfèrent la chair fraîche, mais pourquoi pas ? Je ne connais pas d’autres créatures mangeuse de chair humaine. Après, tout est possible dans cette ville, même l’impossible. Les créatures y sont attirées comme des humains à cause du Nemeton. Enfin voilà, pourquoi je fais le pied de grue devant l’hôpital, tapis dans l’ombre. J’espère trouver une preuve de ce que j’avance et arranger les choses. Toujours ce besoin de prouver que je suis moi, Allison Argent, une puissante chasseuse et que j’ai hérité les qualités de mes aïeux. Je n’ai pas peur, j’essaye de m’en convaincre, mais je suis bien forcé de constater que je suis terrifiée.
Revenir en haut Aller en bas
raven
avatar
Messages : 192
Dim 29 Jan - 17:37


❝Il est temps de reprendre du service ❞
Allison & Raven

J’avais besoin d’un petit médicament, bien sûr avec ce dôme, je pouvais être malade. Fatiguée et oui avec la grossesse j’étais un peu fatiguée. J’avais eu la grande idée d’aller à l’hôpital peut-être qu’on aurait pu m’aider. Mais finalement, je ne savais pas si c’était une bonne idée ou pas. J’étais dans la salle d’attente, mais je me décidais à faire demi-tour. Je ne savais pas si ce qu’on allait me donner allait être bon , pour le bébé et pour moi aussi. Le dôme il me faisait parfois perdre la tête. Je sortis rapidement, prenant de l’air frais. et je pensais contacter Saleem , je savais qu’elle allait trouver une solution à mon problème de fatigue. Certes j’étais tendue avec tout ça. L’air frais faisait vraiment du bien au visage. Et si je faisais une petite balade nocturne, cela pouvait aussi me faire du bien. je me mis en route, passant devant une silhouette qui se trouvait un peu dans la pénombre. Dans un premier temps je ne faisais pas vraiment attention à la personne qui se trouvait dans l’ombre. Je n’avais qu’une envie c’était de rentrer chez moi.

Je devais avoir fait plus ou moins cent mètres avant de me stopper pour réaliser que je connaissais cette silhouette. Je fis finalement demi -tour. Un peu inquiète de savoir que la jeune femme qui se cachait était Allison. Cela faisait un petit moment que je n’avais pas vu la jeune femme. Mais dans cet endroit c’était encore plus surprenant qu’était un hôpital. La brune n’était pas un être surnaturel, donc forcément ce n’était pas vraiment un endroit pour elle. Sans oublier que ce dôme n’était pas non plus la meilleure des chose. Je le maudissais clairement. J’arrivais derrière elle, en espérant que je ne l’allait pas lui faire peur. Je tapotais doucement son épaule “ Hey Allison. Qu’est ce que tu fais ici? “ Bien sûr que je m’inquiétais un peu. On ne se connaissait pas vraiment beaucoup, mais je savais que la jeune femme cherchait à retrouver ses souvenirs, et qu’ici elle devait chercher sûrement quelque chose. “ Je peux t’aider?”




© Pando


après tout, certains disent que les plus belles histoires d'amour sont celles qu'on n'a pas eu le temps de vivre. peut-être que les baisers qu'on ne reçoit pas sont aussi les plus intenses.
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
chasseuse
avatar
Messages : 737
Jeu 2 Fév - 1:59
L’avertissement de Thomas résonnait encore en ma mémoire, c’est pourquoi j’étais pétrifiée et je n’aimais pas ça. Je n’avais pas peur habituellement, alors pourquoi avais-je ce sentiment ? Je n’allais pas me battre, je voulais simplement vérifier si mes suppositions étaient justes. Ensuite, j’aviserais. J’en parlerais sans doute à mon père, il saurait quoi faire. Pourtant, à mesure que les minutes passaient, telles des heures, mon sentiment de panique grandissait. Il atteignit son apogée lorsqu’une voit me demanda ce que je faisais ici. Je sursautais violement, lorsqu’elle me tapota sur l’épaule. Comme je m’étais cachée, en principe, personne n’aurait dû me voir. Il faut croire que j’avais perdue l’habitude des planques. Je n’aurais sans doute jamais dû venir jusqu’ici, c’était inutile. Mais rester sans faire, je ne le supportais plus et personne ne voulait se donner la peine de me parler, de me dire enfin ce qui se passait. Alors il fallait bien que j’agisse, que je fasse quelque chose. Ou tout au moins, que j’essaye de faire quelque chose. Pour autant, je n’ai absolument rien à craindre. Ce n’est pas la bête que je traque qui vient de me parler, mais quelqu’un de connue, quelqu’un que j’espère pouvoir compter parmi mes amis. « Raven ? » dis-je, sans masquer ma surprise. Se pourrait-il qu’elle cherche la même chose que moi ? Ça m’étonnerait, mais après tout, rien n’est impossible. Elle me demanda bien vite si elle pouvait m’aider. J’avais des fourmis dans les pieds à force de rester immobile. Je remuais les orteils pour camer les fourmillements, tout en desserrant la prise sur mon arme. « Peut-être. Je ne sais pas. En fait, je suis là à cause des enlèvements ! » Etait t’elle au courant ? Je partais du principe que oui, mais je n’en savais rien. Mais si mon père en avait entendu parlé, alors je supposais qu’il n’était pas le seul.
Revenir en haut Aller en bas
raven
avatar
Messages : 192
Dim 12 Fév - 17:52


❝Il est temps de reprendre du service ❞
Allison & Raven


Je ne m’attendais vraiment pas à trouver Allison dans ce genre d’endroit. Pourquoi venir à l’hôpital, bon soyons d’accord si nous sommes malades ou blessés c’est l’endroit idéal. Mais comme ça, dans un recoin dans le noir, non ce n’était pas normal. De plus la jeune femme , la dernière fois que je l’ai vue, n’était pas en grande forme. Chercher son passé, ce n’est pas ce qu’il y a de plus simple non plus. J’avais espéré que j’avais pu l’aider et Derek aussi. Je n’avais pas voulu vraiment la surprendre, mais j’avais oublié qu’elle n’était pas un être surnaturel et donc que son ouïe était moins développée, en même temps avec le dôme j’étais aussi humaine qu’elle. Et sincèrement c’était super frustrant. “ Oui c’est moi” Je lui souriais un peu crispée, j’aurais vraiment préféré la rencontrer dans un endroit plus agréable. En plus, le temps n’était pas fantastique. Je continuais de la regarder, curieuse vraiment, mais je ne comprenais pas vraiment ce qu’elle tentait de me raconter. "Des kidnappings??? “ Mais de quoi elle me parlait. J’avais entendu vaguement parler d’un problème à Beacons Hills, mais j’étais plutôt inquiète par le dôme et ce qui m’arrivait en ce moment. Je fronçais les sourcils vraiment inquiète pour elle “ Tu es certaine de vouloir rester ici? Même si je ne suis pas vraiment très performante avec le dôme, je ne pense pas que tu vas trouver quelque chose ici avec les personnes qui entrent ou qui sortent. Mais si tu pouvais me dire ce que tu attends? Ou qui tu attends??” Je me disais que peut-être je pourrais l’aider du mieux que je pourrais, si je pouvais me sentir utile. J’avouais que même si la jeune femme était une chasseuse, je l’appréciais. Son père était un homme admirable, j’avais déjà eu quelques échos de la part de Derek. Et j’avais vraiment envie de soutenir et d’aider Allison du mieux que je le pouvais. Je continuais de la fixer avec un petit sourire, même si je n’aimais pas réellement qu’elle puisse se sentir coupable comme ça.





© Pando


après tout, certains disent que les plus belles histoires d'amour sont celles qu'on n'a pas eu le temps de vivre. peut-être que les baisers qu'on ne reçoit pas sont aussi les plus intenses.
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
chasseuse
avatar
Messages : 737
Lun 27 Fév - 4:01
Restée aussi immobile pendant des heures, je n’en avais plus l’habitude. Vraiment plus. Je ne sais pas ce que je m’imaginais, que ça serait facile ? Sans doute pas, néanmoins, je me sentais toute courbaturée, comme après une longue séance de sport. Et ça, c’est pareil, je n’en avais plus l’habitude. Mais j’en avais assez de rester dans l’ombre. Attendre que mes souvenirs reviennent, ne les ferait pas revenir plus vite. J’avais essayé et ça ne marchait. Alors, autant agir, agir comme l‘aurait fait l’ancienne Allison. Et cette fille, elle était bien plus forte que moi. Moi, j’avais constamment peur, mais si je ne voulais pas l’admettre. Je ne voulais pas donner raison à mes amis et à mon père. J’étais une Argent, pas n’importe qui. Ma famille avait une certaine réputation et je ne lui faisais pas honneur en me terrant dans ma chambre. Voilà pourquoi j’étais ici ce soir, mais le courage que j’avais lorsque ce j’ai quitté la maison, avait fondu comme neige au soleil, dès le moment où je m’étais mis en planque devant l’hôpital. Sursautant au moindre bruit, au moindre signe de vie, comme une petite fille prise en faute. Je voulais prouver que j’étais encore une chasseuse, mais d’un autre côté, j’avais peur de ne plus être à la hauteur, et puis, Thomas me manquait. Voilà. J’aurais voulu faire ça avec lui, mais il n’aurait sans doute pas approuvé. Malheureusement. Quand Raven se manifesta, je ne m’y attendais pas et je ne pus retenir un sursaut. Elle me demanda ce que je fabriquais ici et prenant le cas où elle saurait ce qu’il en était, je parlais des kidnapings. Sauf qu’elle ignorait de quoi je parlais, ça se voyait. Mince. J’aurais pensé qu’elle était au courant. Plus que moi, en tout cas. « J’ai surpris une conversation téléphonique de mon père. Apparemment des corps auraient disparus de la morgue. C’est pour ça que je suis là ! » dis-je. Je voulais reprendre du service, ni plus, ni moins. Même s’il y avait toujours une voix dans ma tête, pour me crier de rebrousser chemin. Elle poursuivit, me demandant si j’étais certaine de vouloir rester ici. A cause du dôme. Encore ce truc ? Je ne savais même pas de quoi il retournait ! On ne m’en avait rien dit. Papa éludait la question, à chaque fois. Et je n’avais jamais pensé à le demander à Thomas ou à un de mes amis, persuadée qu’eux aussi, ne me diraient rien. Pour me protégée. « Pour être franche, je ne sais rien de cette histoire de dôme. Je veux seulement surveiller qui entre et qui sort et surtout avec quoi ! » Quoi, comme des corps humains morts. Berk, c’était dégoutant quand on y pense, mais je voulais savoir. Serait-ce lier à ce fameux dôme ? Je le saurais, si on voulait bien m’en parlé !
Revenir en haut Aller en bas
raven
avatar
Messages : 192
Mar 28 Fév - 20:19


❝Il est temps de reprendre du service ❞
Allison & Raven


J’avais bien remarqué que la jeune femme avait la tête dure, comment réussir à lui faire changer d’avis j’étais certaine que ça allait être compliqué. En même temps on ne se connaissait pas encore énormément, comment pouvait-on se faire confiance mutuellement. Je savais que son père était une personne bien et très sérieuse, que les débuts avec Derek et lui avaient été compliqué, ce qui était vraiment normal. Mais ce n’était plus vraiment la même relation. On pouvait vivre avec des chasseurs dans notre entourage sans avoir la crainte de se faire tirer du plomb dans le derrière. Mais là j’étais vraiment inquiète, malgré le dôme je pouvais sentir son angoisse. Allison ne se sentait donc pas à l’aise dans cet endroit. Et surtout pourquoi était-elle ici toute seule. Bien sûr que j’avais entendu parler vaguement de cette histoire de disparition, mais pas comme il se devait, sans doute qu’on tentait de me protéger vu ma situation, mais ça n’allait pas me plaire. Vraiment pas. Je n’étais pas malade, et je n’avais donc pas envie d’être mise dans de l’ouate “ Bien sûr que j’en ai entendu parlé, mais je n’en sais pas grand chose tu sais “ Je réfléchissais un peu “ tu devrais peut-être en parler à ton père, car tu es venue seule ici, non pas que tu n’es pas capable de te défendre, mais je ne suis pas certaine qu’il serait content de te savoir dehors seule “ Je ne voulais pas dire qu’elle était vraiment en danger, mais je connaissais un peu Chris et sa fille c’était tout simplement sa perle. J’étais aussi assez surprise de voir qu’elle ne savait rien du dôme, franchement il fallait qu’elle soit au courant, ce qui était normal non? “ Et bien si tu veux, je veux bien t’en parler. Je pense qu’il s’agit d’une chose assez importante et que tu dois être au courant de la situation “ Bah c’était vrai non? Savoir que les êtres surnaturels étaient vraiment affectés par cette chose et de plus que nous ne savons pas réellement combien de temps notre situation allait continuer. Ce qui me surpris par la suite c’est son attente. Attendre et surveiller qui entre et qui sort, mais surtout avec quoi. Il était vraiment sûr que si quelqu’un entrait pour y enlever un cadavre, il était fort probable qu’il ne sortirait pas par la porte principal là où tout le monde pouvait le voir. “ Allison, je ne veux pas te contredire, mais tu sais, si j’étais la personne ou le quelque chose qui emmène les corps, il est vraiment fort probable que je ne sortirais pas par la porte principale. Juste pour éviter de me faire prendre, tu ne crois pas? “ Je ne voulais pas la brusquer et j’étais prête à l’aider s’il le fallait “ Je veux bien t’aider vraiment, mais d’un côté comme de l’autre nous devons en savoir un peu plus. Mais je ne sais pas si attendre comme ça est une bonne idée? Nous ne savons pas ce dont à quoi nous devons nous attendre. Allez viens, on va aller se poser quelque part pour discuter du dôme” Je lui pris doucement par le bras, en douceur pour l’attirer un peu plus loin et aller nous mettre en sécurité.



© Pando


après tout, certains disent que les plus belles histoires d'amour sont celles qu'on n'a pas eu le temps de vivre. peut-être que les baisers qu'on ne reçoit pas sont aussi les plus intenses.
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
chasseuse
avatar
Messages : 737
Mar 7 Mar - 4:45
Raven était une gentille fille, elle m’avait beaucoup aidé, beaucoup rassurée, avant que je ne puisse parler à Derek, et j’avais obtenu du loup-garou, les informations que je recherchais à propos de ma tante, de ce qu’elle avait fait. Il faut dire qu’en dehors de lui, personne n’avait tenu à m’en parler. Lydia avait eu l’air complètement terrorisée lorsque j’avais fait mention de ce collier et tout ce que j’avais obtenu d’elle fut que c’était ma psychopathe de tante qui me l’avais donné. L’une des premières choses que j’avais fait lorsque Thomas m’avait abandonné devant chez père, c’était de retourner toute la chambre ou je dormais, dans le but de le trouver mais il n’était pas là. Alors, Derek avait été mon dernier espoir et il n’avait pris de gants pour me parler, il ne m’avait caché des choses, comme le fait mon père, comme le fond mes amis. Ça ne sert à rien de me cacher quoique ce soit, tôt ou tard, les souvenirs referont surface, alors il valait mieux me dire une bonne fois toute ce que l’on me cachait, plutôt que je ne découvre tout, par mes propres moyens. Ils voulaient me protéger, je pouvais le comprendre, mais ma nature de chasseuse reprenait doucement le dessus. Je n’avais pas envie de me battre, j’en avais besoin. Mes amis et ma famille pouvait le comprendre, non ? « Si j’en avais parlé mon père, je ne serais, je ne serais pas ici. Il serait capable de me parquer dans les sous-sols et de prendre la clé pour ne pas que je m’échappe. Je sais qu’il veut seulement me protéger, mais je n’ai pas besoin qu’on me protège ! » dis-je, sûr de moi. Je redevenais la fille que j’étais avant, celle qui ne faisait pas ce qu’on lui disait de faire, celle qui partait à l’aventure toute seule alors qu’elle ne devait pas s’en mêler, mais si je me souviens bien, mon père aussi, il faisait ses coups en douce. Je n’étais pas sa fille pour rien, tiens ! « Tu es bien la seule à vouloir m’en parler ! » lui dis-je, quand elle se propose de me parler du dôme et de ces effets. C’est vrai que quelque chose d’important, c’est pourquoi, je ne m’expliquais pas que l’on me laisse volontairement dans l’ignorance. Je n’allais pas m’enfuir en courant que diable ! La porte de derrière ? Merde, dans la précipitation et dans la panique aussi, je ne suis pas aller du bon côté. Raven a raison, si je veux choper le coupable, je n’utilise pas la bonne méthode. Je m’apprête donc à faire le tour pour aller derrière, mais la jeune louve reprend la parole, comme si elle vouait m’en dissuader. C’est ainsi que je vois les choses. « C’est quelqu’un qui t’envoi me cherché, c’est ça ? » je demande, sur la défensive, tandis qu’il tente de me faire rebrousser chemin pour discuter du dôme. Elle ne semble pas vouloir que je reste ici et j’aimerais bien savoir pourquoi tout le monde s’obstine à vouloir m’écarter de ce qui fait ma force.
Revenir en haut Aller en bas
raven
avatar
Messages : 192
Jeu 9 Mar - 19:18


❝Il est temps de reprendre du service ❞
Allison & Raven


Forcément réussir à éloigner Allison allait être bien plus compliqué que je ne le pensais. Je ne la connaissais pas vraiment. Enfin Derek la connaissait mieux que moi, et il m’avait clairement dit qu’elle n’était pas aussi faible et aussi facile qu’on pouvait le croire. La chasseuse avait un caractère assez fort et j’en avais la preuve ce soir. Je ne voulais pas qu’elle pense que je ne lui faisais pas confiance. Mais je ne désirais pas que la jeune femme se mette en danger. C’était inconcevable que je reste là à ne rien faire. Mais je réalisais qu’elle avait l’idée bien ancrée en tête. “ Peut-être que ton père désire te protéger.Ta disparition l’a réellement affecté. Tu es de nouveau parmi nous, il est tout de même normal qu’il veuille éviter tout danger à ton égard. “ Je trouvais cela touchant malgré tout, même si la jeune chasseuse semblait gérer. “ Tu sais même avec le dôme nous restons tous des cibles faciles “ Nous l’étions c’était une réalité. Mais je réalisais que je n’arrivais pas à la dissuader “ Sincèrement Allison je ne vois pas pourquoi je continuerais à te cacher ce qu’est le dôme, comment il nous affecte. Mais ce n’est pas l’endroit pour en parler vraiment “ Je ne savais pas qui ou qu’est ce qui pouvait se cacher dans l’enceinte de l’hôpital. De plus même si Chris voulait lui cacher le dôme c’était son problème à lui pas le mien. Il allait peut-être m’en vouloir d’avoir tout raconter à sa fille, mais je m’en fichais royalement. Je n’avais aucun compte à lui rendre. Le chasseur finirait sans doute par comprendre que plus il allait cacher la vérité à sa fille, plus elle allait n’en faire qu’à sa tête. “ Je n’ai rien à cacher, je ne suis pas ton père ni son entourage, donc oui je veux te parler du dôme car tu dois être au courant du danger, de ce qu’il engendre enfin tu mérites de tout savoir “ Mais je voyais que je n’arrivais pas vraiment à la décoller d’ici, même sa question me surprit. Je pensais que Allison me faisait un peu confiance et là, j’en avais vraiment le doute “ Tu oses croire que quelqu’un m’envoie? Tu n’es pas sérieuse? Je ne suis pas du genre à jouer les petits toutous des gens, sans jeu de mots. J’étais ici car j’avais un rendez-vous. Et non personne ne m’envoie te chercher. Tu vois, si réellement j’en avais rien à faire de toi, je n’aurais pas fait demi tour. Je ne serais pas revenue vers toi, tenter de te mettre sur tes gardes, de vouloir parler de ce fichu dôme. Mais apparemment je me suis trompée en pensant que tu me faisais un peu confiance “ Clairement les hormones travaillaient énormément. Heureusement que ma partie loup était ‘ en panne’ sinon j’aurais pu monter au quart de tour “ Puisque tu me penses être du côté de ton père ou de ne je ne sais quelle personne. Je vais tracer ma route et rentrer. “ Je remis ma veste correctement, peut-être que ma façon de réagir allait la faire réagir “ bonne soirée “ Je commençais à m’éloigner dans l’espoir que la jeune chasseuse allait réagir et comptait me rattraper pour accepter de parler de ce qui nous  mettait tous en danger..



© Pando


après tout, certains disent que les plus belles histoires d'amour sont celles qu'on n'a pas eu le temps de vivre. peut-être que les baisers qu'on ne reçoit pas sont aussi les plus intenses.
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
chasseuse
avatar
Messages : 737
Mer 15 Mar - 5:40
C’était une mauvaise idée de venir ici. Ça n’avait servi à rien, ça faisait des heures que je me planquais dans l’espoir de découvrir quelque chose et rien. J’en venais à me dire que j’avais mal compris la conversation de mon père avec le shérif Stilinski, à moins qu’ils savaient tous les deux que je les épiais et qu’ils ne m’aient jouer un tour. Si je savais que mon père avait le sens de l’humour, ça aurait été plausible. Mais il en faut beaucoup pour faire sourire Chris Argent. Les paroles de Raven étaient pleines de bon sens, je le savais et je ne savais pas quoi répondre à cela. Bien sûr que mon père voulait me protéger, tout comme mes amis, mais je n’avais pas besoin qu’on me protège, je savais me défendre. C’est ce que je me répétais sans cesse, mais les paroles de Thomas me revenaient aussi en pleine face, savoir me défendre ne m’avait pas empêché d’y resté et si je tombais encore aujourd’hui, je n’aurais plus le Collectionneur pour me ramener parmi les vivants. Je savais tout ça, mais ce n’était pas une raison pour vivre comme recluse. J’étais un Argent et j’avais besoin de le montrer, de le prouver. « Nous protégeons ceux qui ne peuvent pas se protégés eux-mêmes. C’est mon code d’honneur, le mien. Je ne peux pas rester sans rien faire. Je sais que je ne suis pas en sécurité à cause de ce dôme, mais je suis une chasseuse, j’ai besoin de faire ce que je fais ! Tu le comprends ? » je lui demande, finalement. Je ne savais pas de quoi le dôme retournait, on ne m’en avait rien dit, je le devinais seulement, à force d’entendre parler. Je savais qu’en temps qu’humaine, j’étais libre de partir, de quitter la ville, si je le désirais, mais je ne le voulais pas. Je ne le pouvais pas. Pas tant que ceux dont je commençais tout juste à me souvenir étaient coincés à l’intérieur, sans moyen de se servir de leurs pouvoirs. Elle ajouta qu’elle n’avait rien à cacher, parce qu’elle ne me connaissait pas, avant. Qu’en dehors de Derek, elle ne connaissait pas mes proches. Je me demandais ce que Derek avait pu lui dire sur moi. Finalement, se fut plus fort que moi, je cru bêtement que quelqu’un ‘envoyait me chercher. C’est bête, je le sais bien, mais c’est comme ça. Je suppose qu’elle en fut vexée, du moins, c’est comme ça que je comprenais ses paroles et elle s’éloigna. Il me fallut quelques secondes pour me remettre les idées en place. « Raven ! Attends, s’il te plait. » Dis-je, avant de trottinée jusqu’à elle. « Je suis désolée, j’ai… J’en ai tellement mare qu’on me pense faible. » M’expliquais-je, maladroitement.
Revenir en haut Aller en bas
raven
avatar
Messages : 192
Jeu 23 Mar - 17:47


❝Il est temps de reprendre du service ❞
Allison & Raven



J’étais dans une période où il fallait clairement éviter de me faire chier, vive les hormones. Bien sûr je faisais attention à ne blesser personne et surtout à ne pas regretter certains gestes. J’avais bien compris que mon amie, j’avais envie de dire que oui c’était devenue une amie. Une personne que j’avais envie de défendre. Je ne voulais pas utiliser le mot protéger, car je savais qu’elle le détestait. Je voulais vraiment lui éviter un danger . Surtout avec le dôme. J’écoutais son code d’honneur et sincèrement il était vraiment très bien, vouloir protéger tout le monde peu importe qui nous sommes de la part d’un chasseur est vraiment admirable quand on connait leur rôle réel. Mais j’avais déjà entendu que les Argent s’étaient liés à leur façon aux loups garous. Mais la jeune femme devait vraiment réalisé que s’il venait à lui arriver quelque chose, elle n’aurait pas une autre chance comme elle l’avait eu. “ Ton code d’honneur est vraiment admirable “  Il fallait le dire après tout. Et je détestais aussi cacher les choses. On me reprochait souvent de dire ce que je pensais que ça soit bien ou pas. Mais rapidement j’avais compris que la jeune femme ne voulait aucune protection, de plus si elle acceptait que je lui parle du dôme, elle comprendrait rapidement je ne pouvais plus rien faire, que je n’étais pas capable de la protéger comme elle le dit. C’était pour ça que je préférais partir. L’impression de parler dans le vide, et surtout avoir la sensation d’être considérée comme une menteuse. Chose que je ne pouvais accepter . Alli finit par rapidement me rattraper, c’était bien qu’elle se rende compte qu’elle avait peut-être dépassé les limites. Je me stoppais pour la regarder “ Je ne t’ai jamais considérée comme une personne faible, je ne veux juste pas qu’il arrive quelque chose. De plus je n’ai jamais rencontré ton père, enfin je l’ai croisé, mais je ne lui ai jamais réellement parlé. Donc forcément j’ai mal pris le fait que tu puisses penser que je suis de mèche avec lui. Je me suis trouvée ici par hasard “ Bien sûr que ma venue à l’hôpital n’est pas un hasard. “ Allison, avec le dôme je ne suis pas en mesure de me protéger moi-même “ J’espérais qu’elle comprenait où je voulais en venir “ Je t’apprécie vraiment, et sache une chose… Si j’ai quelque chose à dire, je le dis, je ne suis pas une personne qui cache ou qui ment; Donc si j’étais de mèche avec ton père, crois moi que je te l’aurais dit. Mais une chose, tu ne dois pas lui en vouloir de tout faire pour ne pas te perdre à nouveau “ Je croisais les bras en réfléchissant un peu “ Tu veux quand même faire le tour de l’hôpital, tu trouverais peut-être des indices? “



© Pando


après tout, certains disent que les plus belles histoires d'amour sont celles qu'on n'a pas eu le temps de vivre. peut-être que les baisers qu'on ne reçoit pas sont aussi les plus intenses.
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
chasseuse
avatar
Messages : 737
Mer 29 Mar - 12:58
J’avais évoqué mon code d’honneur pour expliquer ma présence ici, je n’essayais pas de me cacher derrière une simple phrase, mais maintenant que j’avais retrouvé plus ou moins mes souvenirs, je savais le sens qu’elle représentait pour moi. J’étais faite comme ça, on ne pouvait pas me le reprocher. Elle m’indiqua que mon code était admirable et je me sentie fière. Je crois que c’était la première fois qu’on me le disait. Je lui répondis par un simple sourire, puis comme je pensais, à tort, qu’elle puisse être de mèche avec mon père, elle fit mine de s’en aller. Elle était de loin la seule personne de mon entourage, la seule amie que j’avais, qui soit prête à me dire toute la vérité, à ne rien me cacher. Je n’avais donc aucun intérêt à la faire fuir, bien au contraire et quand je l’eu enfin compris, je la rattrapais rapidement. Elle m’expliqua s’être trouvé là par hasard, ce qui pouvait être vrai, après tout, pour quelle raison m’aurait-elle suivie ? Elle connaissait Derek, je le savais, mais connaissait-elle mes autres amis ? Je l’ignorais. Elle finit par me dire qu’avec le dôme, elle n’était pas en mesure de se protéger elle-même. Je dois dire que je ne comprenais pas. Si je m’étais contenté d’approuvé avec un signe de tête ou un sourire, jusqu’à présent, là, je retrouvais le sens de la parole. « Mais enfin, il se passe quoi avec ce dôme ? » demandais-je. Car je ne savais rien, strictement rien. Je voyais bien que quelque chose n’allait pas, je vivais tout de même sous le même toi qu’un loup-garou et qu’un coyote-garou, je n’étais pas totalement aveugle, je voyais bien que ce dôme agissait sur eux. Mais je ne comprenais pas pourquoi, encore moins comment. J’avais bien essayer de glaner quelques informations par ci, par là, mais sans succès, on ne voulait rien me dire. « Je ne lui en veux pas, mais en ne me disant rien, il ne m’aide pas vraiment. Ce n’est pas en me cachant les choses comme il le fait, qu’il pourra m’empêché de chercher. » répondis-je. C’était la vérité. Si je savais les mêmes choses que lui, si je n’étais pas laissée dans l’ignorance, sans doute que je ne serais pas venue jusqu’ici pour chercher des réponses. « On peut essayer. Mais ça fait plus de deux heures que je suis là et je n’ai rien vu ! » je réponds, lorsqu’elle me propose de faire le tour de l’hôpital, voir si on peut trouver quelques indices de ce que je cherche. A dire vrai, je ne sais pas ce que je cherche, j’ai simplement besoin de faire quelque chose, de prouver que moi aussi, je suis capable d’aidé.
Revenir en haut Aller en bas
raven
avatar
Messages : 192
Dim 2 Avr - 15:55


❝Il est temps de reprendre du service ❞
Allison & Raven



Je sentais le moment se calmer vraiment. Je n’avais aucune envie de me disputer avec elle. Enfin j’étais contente de l’entendre me parler du dôme par elle-même. Bon d’accord j’avais mis Allison sur la voie, parlant un peu de ma situation mais je voulais que la question vienne d’elle-même et bingo. j’étais fière de moi intérieurement.Je n’avais pas tout perdu. Je souriais, mais au fond ce n’était pas réellement amusant. “ Tu n’es donc au courant de rien concernant le dôme? “ En même temps Allison n’était pas vraiment concernée vu que les humains n’étaient absolument pas touché par les effets de cet objet. “ Il nous empêche de sortir de Beacon Hills, mais concernant les êtres surnaturels, nous avons perdu nos pouvoirs. Si on y réfléchit , je suis comme toi, je suis vulnérable. Nous pourrons retrouver nos pouvoirs si nous offrons un Hellhound à ce cher Gabriel. Ce qui n’est pas négociable. Nous réfléchissons à une autre solution mais ce n’est pas aussi simple que cela. “ Bien sur que non. Surtout en état de vulnérabilité “ Tu comprends maintenant pourquoi je tente à nous éviter de nous mettre à exposition du danger? Pour la simple et bonne raison que je suis dans une situation où je suis dans l’incapacité de me défendre de nous défendre, tu comprends mieux? “ Je ne pouvais pas dire mieux, et je venais de lui déballer la vérité. Je savais bien sûr que la jeune femme ne voudrait pas replier chemin. “ Il nous reste à faire le tour, à chercher le moindre détail. Mais comme je disais, je ne pourrai pas prévenir le danger, sans pouvoir, pas d’ouïe finement développée “ Je levais les épaules pour ensuite lui faire un signe de la tête. Nous devions rester très discrète et surtout très silencieuse. Je restais à côté de la jeune femme, je surveillais les alentours, mais croyez moi c’était bien compliqué et déconcertant vraiment de ne rien voir et de ne rien entendre, enfin façon de parler évidemment. Mais je ne voulais pas me montrer faible non plus. Nous arrivions rapidement à l’arrière de l’hôpital tout semblait bien calme. Etait-ce une simple sensation ou une vérité, qu’il ne se passait et qu’il ne se passerait rien? “ Tu as eu quoi comme indice, sais-tu ce que nous cherchons? Un détail? “ Je me sentais totalement dans le flou et c’était une sensation que je n’appréciais vraiment pas. Je poussais Allison derrière un petit arbuste “ Restons ici un petit moment et observons s’il y a du mouvement “




© Pando


après tout, certains disent que les plus belles histoires d'amour sont celles qu'on n'a pas eu le temps de vivre. peut-être que les baisers qu'on ne reçoit pas sont aussi les plus intenses.
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
chasseuse
avatar
Messages : 737
Mer 19 Avr - 14:12
Je n’avais pas l’intention de me disputer avec elle, j’avais simplement surprise de la voir et la première chose qui m’était venue à l’esprit, fut qu’elle m’avait suivie ou quelqu’un de mon entourage l’envoyait me chercher. C’était ridicule de ma part, compte tenu du fait que nous étions devant un hôpital, elle avait donc d’autres raisons de se trouver là. Pourquoi avais-je cru autre chose ? Au fond, je le savais. Parce qu’on s’obstinait à vouloir me cacher les choses. On ne m’aurait rien caché, sans doute que je ne serais pas ici, à l’heure qu’il est. Je serais resté chez moi, à l’abris. Mais voilà, ce que je savais du dôme, c’était seulement des bribes de conversations, que j’avais surpris. Et écouté aux portes, ce n’est pas la meilleure façon de connaitre la vérité. « La seule chose que je sais, ce que vous, vous ne pouvez pas sortir, mais que nous si. Enfin, je crois. » dis-je, quand elle me demanda se dont j’étais au courant. La louve m’expliqua alors que le dôme leur avait retirer leur pouvoir, les rendant aussi vulnérable que des humains. Elle ajouta que le type responsable de ce bazar exigeait un Helhound. Je me rappelais le bestiaire pour savoir de quoi il s’agissait. J’avais du mal à comprendre pourquoi il avait besoin de ce genre de créature. A quoi pourrait-elle bien lui servir ? « Mais pourquoi ? Qu’est-ce qu’il veut en faire ? » demandais-je, aussitôt. Je me posais des questions et Raven semblait prête à me donner des réponses. Je comprenais qu’elle se sente vulnérable, moi-même, je me sentais vulnérable, mais on avait tendance à oublier qui j’étais. J’en avais dans le ventre. Je savais me défendre, j’avais été entrainée. Certes, sur le tard, mais je savais me servir d’une arme. Je savais me déplacée sans faire de bruit. « Je suis une chasseuse. Ça fait partie de ma formation de savoir voir et entendre sans être vue. » dis-je, tandis que nous faisions le tour de l’hôpital, ou tout semblait calme. Trop calme. Elle poussa derrière un arbuste, histoire de ne pas être à découvert et me demanda quels étaient mes indices. « Et bien, j’ai entendu mon père parler au shérif Stilinski. Apparemment, des corps auraient disparus de la morgue. Je pense à un wendigo. Ils ont sûrement perdu leurs pouvoirs eux aussi, non ? » demandais-je, en chuchotant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Avant de reprendre son service.. [Pv Fabien]
» Connard à temps plein, à votre service
» Zugrub doit reprendre du service - Nouveautés kommando
» Une bibliothèque virtuelle au service du Droit
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERY MONSTER - TEEN WOLF ::  :: Sujets Terminés-
Sauter vers: