AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les Bottins  Connexion  S'enregistrerS'enregistrer  



 

Le forum est présentement en HIATUS
Il vous reviendra très bientôt!!
Les inscriptions sont pour l'instant fermées

Partagez | 
 

 My Wicked Hero ft. Peter Hale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


sibel
avatar

Messages : 338


MessageSujet: My Wicked Hero ft. Peter Hale   Mer 28 Déc - 23:24

Sibel referma son ordinateur portable et s’étira le dos qui fit un petit « clack ». De sa bouche s’échappa un long bâillement. Elle était assise sur la banquette du café depuis près de trois heures déjà et venait tout juste de terminer sa dissertation sur Shakespeare. Malgré tout ce qui se passait en ville, elle avait décidé d’obtenir un diplôme et s’était forcée à venir au café pour travailler en paix. À la maison, elle se laissait divertir par tout ce qui se passait. La télé, la vaisselle, l’un de ses frères qui lui faisait la conversation, c’était plus facile de faire ses travaux au Starbuck avec une tasse d’Earl Grey bien chaude. Il était tard et Sibel était heureuse de pouvoir enfin rentrer à la maison, satisfaite d’avoir terminé son devoir. Elle ramassa ses affaires et en peu de temps fut prête à partir.

Comme à son habitude, Dawn l’attendait sur le pas de la porte, le propriétaire du Starbuck préférait qu’elle n’entre pas dans le café. Sibel avait garé sa voiture à l’arrière de la bâtisse. Le stationnement était plein à son arrivée, mais il n’y avait plus personne maintenant. Il faisait noir et le temps était venteux. Sibel resserra sa veste de laine sur elle en frissonnant tout en marchant vers sa voiture, son chien à ses côtés. Elle appuya sur le bouton qui débarra les portes de son VUS, puis ouvrit celle de l'arrière afin d’y déposer son sac. Dawn sauta sur la banquette et Sibel referma la porte.

Elle aperçut une ombre du coin de l’œil et se retourna rapidement afin de regarder derrière elle. Le stationnement était vide, illuminé par quelques lampadaires. Elle observa durant quelques secondes et décida qu’elle devait avoir halluciné. Elle se retourna à nouveau, cette fois vers la voiture. Dawn la regardait au travers la vitre, les dents bien en évidence, en position de défense, elle jappait. Dans le reflet de la fenêtre, elle aperçut une silhouette qui se tenait derrière elle. Lorsqu’elle comprit enfin qu’elle n’était pas seule, il était déjà trop tard. Elle sentit quelque chose sur sa nuque, une brûlure. Elle voulut réagir, mais son corps devint lourd et elle s’écrasa de tout son long sur béton.

Complètement paralysée, elle comprit rapidement qu’elle était sous l’effet du venin de Kanima. Sa tête était sur le côté et tout ce qu’elle pouvait voir devant elle était le dessous de sa voiture. Sa surdité la rendait d’autant plus vulnérable, car elle ne pouvait entendre les déplacements de la créature qui l’avait attaqué. Elle percevait une ombre, mais rien de plus. Avec Dawn dans la voiture, Sibel n’avait aucun moyen de se défendre. Elle se sentit impuissante, mais se rendit vite compte qu’elle avait toujours le contrôle des muscles de son visage. Elle hurla.

« À l’aide ! À l’aide ! »

Elle cria pendant un long moment, puis finalement, elle aperçut des chaussures d’hommes s’approcher, de l’autre côté de la voiture. Les pas semblaient hésitants au début, puis se précipitèrent dans sa direction. Sibel ne pouvait toujours pas bouger. Elle se mit à respirer très rapidement, prise de panique lorsqu’elle perçut les ombres de deux silhouettes qui se bousculaient derrière elle. Elle souhaita subitement ne plus être sourde, afin d'entendre ce qui se passait.

Elle pria, espérant que l’homme qui semblait lui porter secours était assez fort pour vaincre un Kanima et remerciant le ciel pour ce dôme qui rendait toutes les créatures vulnérables. Peut-être que son sauveur avait une chance grâce à cette calamité qui s’étendait sur tout le territoire. Pour la première fois, elle fut soulagée qu’il soit sur leurs têtes.  Impuissante, elle observa les ombres se débattre et puis tout se calma d'un seul coup. Sibel se mit à respirer encore plus bruyamment, la peur dans la poitrine. Après tout ce qu’elle avait vécu, mourir aux mains d’un Kanima dans le stationnement d’un Starbuck n’était pas réellement l’idée qu’elle s’était faite de sa mort.

Soudainement, elle se sentit soulevée de terre et se retrouva dans les bras d’un étranger. Sa tête était lourde et elle cela l’empêchait de bien voir le visage de l’homme qui la tenait. Elle ne savait pas si elle était dans les bras de son sauveur ou de son attaquant. La seule chose qu’elle savait, c’était qu’il s’éloignait de sa voiture. Au loin, Sibel voyait parfaitement Dawn qui jappait comme une enragée à la vitre du VUS. Elle tenta de se débattre de toutes ses forces, mais son corps ne voulait rien entendre. Elle n’était qu’une masse morte et immobile.

« Lâchez-moi ! Lâchez-moi ! » ordonna-t-elle avec sa diction maladroite. Si l’homme lui avait parlé, elle n’avait rien entendu. Dans un effort désespéré, elle ajouta : « S’il vous plait, lâchez-moi. »
My wicked Heroft. Peter Hale.
Ʃkaemp はは ™


 
Can you hear Silence's scream ?
What if I'm far from home? Brother I will hear you call.
What if I lose it all? Oh, sister I will help you out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


werewolf
avatar

Messages : 82


MessageSujet: Re: My Wicked Hero ft. Peter Hale   Ven 6 Jan - 19:01

Superhero
with Sibel & Peter

Malia… Malia… Malia…
Tu étais père, Peter. Depuis presque vingt ans… Et pourtant… Pourtant cela devait faire bien moins longtemps que tu étais au courant. Oui… Tu ne l’avais appris que par Lydia Martin, cette petite je-sais-tout horripilante que tu avais manipulée pour revenir à la vie. Cette femme hurlante. Les Banshees avaient d’incroyables pouvoirs mêlés à la mort, et tu avais alors découvert que Talia, ta très chère et défunte sœur, t’avait privé d’un souvenir aussi important que celui là… mais était-ce tout ? Etait-ce l’unique chose que la mère de Derek, Cora et Laura – que tu avais tuée, mais n’en parlons plus, c’était une erreur – t’avait volé ? Etait-ce la seule partie de ta vie que Talia t’avait prise ? Tu l’ignorais, et le doute se propageait. Comment ? Pourquoi ? Etais-tu si peu digne de confiance ? Une fille, bordel. Un enfant ! Procréé avec l’une des plus dangereuses personnes sur cette planète. N’avais tu pas le droit de la connaître ? Talia n’avait-elle pas compris que tu aurais fait n’importe quoi pour ce bébé ?
Fait chier !
Tu étais terriblement en colère contre ta sœur, et tu étais aussi inquiet. Les griffes de la plus grande Hale reposait ainsi toujours près de toi, dans un coffre secret de ta voiture, ou dans l’un de ceux de ton appartement.
Mais pourquoi les gardais tu ? Allais tu forcer Lydia Martin à recommencer ? Non… Elle n’était pas assez puissante, et avait trop de ressenti contre toi. Il était peu probable qu’elle t’aide…
Alors qui ?
QUI ?
Elle…
Une jeune femme que tu avais étudiée. Sibel Montgomery. Tu la savais Banshee, à force d’enquêter sur elle… Tu la savais aussi malentendante, possédant un chien pour cela. Durant des jours, tu t’étais demandé comment réussir à l’approcher correctement, à lui donner envie, à la forcer à t’aider. Tout ce dont tu avais besoin était qu’elle accepte que les griffes de Talia Hale se retrouvent plantées dans chacun de ses doigts, afin que ses pouvoirs s’activent. Et elle te dirait ensuite tout… Du moins, si elle s’en sentait redevable. C’était là la beauté de la chose. Tu allais forcer cette dette. Tu allais te faire passer pour le héros…
Ainsi, tu avais épié la scène… La fille, dans le Starbucks… Agressée par un Kanima – le tien – au moment où elle revenait dans sa voiture. Puis un semblant de bataille pour finalement la « sauver ».
C’était un plan formidable, non ?


Alors que Sibel tombait, griffée par le Kanima, tu entendis ses appels au secours. Alors tu fis comme si tu arrivais sur le lieu du crime, avant de t’élancer contre ta bête. Tu forças ensuite le vfaux combat à se dérouler derrière Sibel, de telle sorte qu’elle ne voit rien. Et quelques temps après, tu soulevas la Banshee, et l’emmena loin. Tu avais des blessures sur le corps, bien sûr. Mais tu te les étais faites toi-même…
Au moment où Sibel te cria de la lâcher, tu fis comme si tu ne savais pas qu’elle était sourde, et tu lui répondis Je vous lâche dans quelques minutes, histoire de nous éloigner de ce monstre mademoiselle.
Qui savait ? Avec un peu de chance, elle n’était pas sourde mais juste malentendante, et allait réussir à percevoir ces mots.
Mais non. Elle redemanda, et finalement, tu parvins jusqu’à ta voiture. Tu ouvris la porte du passager, et tu la déposas, attachant sa ceinture, et la regardant dans les yeux. Elle pouvait désormais voir ton visage couvert d’hématomes. Tu ne connaissais pas le langage des signes, mais tu ne pouvais pas non plus lui montrer que tu avais enquêté sur elle. Aussi tu parlas.
Je ne vais pas vous faire de mal, je veux juste échapper à cette… chose.
Et, afin que tes dires ne soient pas vain, tu ordonnas mentalement au kanima d’apparaître et de faire semblant de vous poursuivre. Tu refermas rapidement la porte de ta voiture, passas de l’autre côté, et démarras, sans ta ceinture. Tu fuis le plus rapidement possible, dans un crissement de pneus, et tu roulas deux bons kilomètres, avant de te garer. Tu soufflas, faisant comme si tu étais fatigué, avant de la regarder.
Pfiouu… Un kanima… Hmmm, non, je ne devrais pas en parler avec vous. Vous devez être fatiguée. Vous venez d’échapper à une attaque… euh… d’animal. Voilà… Voulez-vous que je vous conduise à l’hôpital ?


Tu avais fait exprès. Exprès de parler du kanima avant de faire semblant de la traiter comme une simple humaine. Si elle était complètement sourde, et non malentendante, tu avais sans doute parlé dans le vide, mais au moins, c’était réaliste. Et tu laissas tes yeux revêtir leur couleur bleue glaciale, avant de lui sourire. Il fallait qu’elle comprenne que tu étais membre du surnaturel, car c’était indispensable pour la demande que tu allais lui faire. Et ainsi, elle allait elle-même te dévoiler sa part de surnaturel… Normalement…

Mademoiselle ? Je suis Peter… Peter Hale.

Et tu lui tendis la main, tout sourire…
Ton plan marchait bien pour le moment…
Enfin… Pas trop mal.


electric bird.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


sibel
avatar

Messages : 338


MessageSujet: Re: My Wicked Hero ft. Peter Hale   Jeu 19 Jan - 20:33

La poitrine de l’inconnue vibrait et c’est ainsi que Sibel fut en mesure de savoir qu’il lui parlait. Elle cessa de hurler. S’il avait voulu la tuer, il l’aurait fait là, sur le stationnement, mais non. Alors elle se calma et se laissa porter jusqu’à une voiture. Lorsqu’elle fut assise, Sibel put voir enfin le visage de l’individu qui prit la peine de l’attacher. C’était un bel homme, quoique cela ne signifie pas qu’il soit bon. Il avait quelques ecchymoses au visage, une lèvre fendue et il était décoiffé. Sibel en conclue que son était faisait suite au combat qu’elle n’avait pas pu voir. Puis il parla et elle put voir ses lèvres bouger. Il la rassurait, lui disant qu’il ne lui voulait aucun mal et qu’il voulait la protéger de la chose. Sibel acquiesça.

Puis elle vit apparaitre la chose. C’était un homme, il n’était pas sous forme de lézard. Sibel ne savait pas si les kanimas étaient capables de se transformer depuis le dôme, mais elle doutait que cela soit le cas, sinon il ne se serait pas présenté sous cette forme. Il était trop loin pour que Sibel puisse voir un visage, mais elle put voir la forme de ses griffes qui apparaissait dans son ombre allongée. Elle le vit aussi s’élancer vers eux en courant. L’étranger se dépêcha d’entrer dans la voiture et démarra. Le kanima était rapide, mais pas aussi rapide que la voiture. Rapidement, ils échappèrent à la créature.

Sibel aurait voulu pouvoir regarder derrière, mais elle était toujours paralysée. Même avec sa ceinture bouclée, son corps se baladait d’un côté de l’autre, sa tête dodelinant au rythme des virages, de l’accélération et de la décélération de l’automobile. Les pensées de Sibel n’eurent pas assez de temps pour se clarifier; son sauveur se gara finalement peu de temps après. L’homme prit quelques secondes pour s’assurer que le kanima ne les suivait pas, il reprit ses esprits et se tourna finalement vers elle.

Il exprima du soulagement, puis lui annonça qu’ils venaient d’échapper à un animal, mais Sibel savait qu’il mentait. Elle avait vu le kanima, sa forme humaine et connaissait les effets de leur griffure. S’il voulait la protéger du secret, c’était inutile, mais elle ne commenta pas. Sibel voulut secouer la tête pour refuser l’offre d’être conduite à l’hôpital, mais sa tête ne bougea pas. Elle qui était habituée à communiquer par des gestes se trouvait dans une situation plutôt délicate. Elle se résigna donc à utiliser sa parole défectueuse.

« Non. Pas d’hôpital. »

Puis Sibel vu la lueur bleue familière des loups-garous dans les yeux de l’inconnu. Elle leva les yeux au ciel de soulagement. Elle aurait pu être terrifiée devant cette couleur qui signifiait que cet homme avait tué un ou plusieurs innocents. Elle savait que certains pouvaient tuer par accident, elle préféra espérer que c’était le cas de celui qui était devant elle. S’il lui avait voulu du mal, il l’aurait fait. Elle ne comprit pas ce qu’il lui dit ensuite, mais conclut qu’il s’était présenté lorsqu’il lui tendit sa main. Sibel baissa les yeux vers ses bras amorphes qui trainaient le long de son corps.

« Peux pas bouger… venin de kanima, paralyse. Peut-être deux heures encore pour bouger. Avez un téléphone ? Dois appeler mon frère. Viendra me chercher et mon chien aussi, dans ma voiture.»

Elle soupira. Deux heures, c’est long. Elle ne pensait qu’à Dawn qui était restée derrière. Elle espérait que le kanima ne s’en prenne pas à son chien. Les chances étaient minces – pourquoi s’en prendrait-il à elle? -  mais existantes. Dawn était entraînée pour défendre et pour attaquer, elle n'aurait pas l'intelligence de s'enfuir devant le danger.

Sibel n’avait aucun effet personnel sur elle, ayant laissé son sac sur la banquette arrière de son VUS en même temps que le chien. Tout ce qu’elle voulait, c’était rentrer chez elle et être prise en charge par Aedan ou Jared. Elle espérait que son héros ait un téléphone avec lui.

« J’ai pas entendu le nom… sourde. Peux lire les lèvres, mais pas les noms, trop difficiles. Je suis Sibel. Avez sauvé ma vie. Merci. Vous êtes blessé, mais avez beaucoup de chance. »

Elle n’avait pas donné son nom de famille, pour garder le secret, mais aussi parce qu’elle le prononçait très mal. En avouant qu’elle connaissait la nature de la créature qui l’avait attaqué, elle avait déjà dévoilé beaucoup, de toute manière. Elle fit un demi-sourire reconnaissant. Sans la maitrise de son corps, son handicap était centuple. Et si cet homme lui voulait du mal, elle était à sa merci. Mais son sauveur ne semblait pas lui vouloir de mal, pour l’instant.
My wicked Heroft. Peter Hale.
Ʃkaemp はは ™


 
Can you hear Silence's scream ?
What if I'm far from home? Brother I will hear you call.
What if I lose it all? Oh, sister I will help you out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


werewolf
avatar

Messages : 82


MessageSujet: Re: My Wicked Hero ft. Peter Hale   Mer 22 Mar - 17:11

Superhero
with Sibel & Peter

Il fallait à tout prix que SIbel voit en toi une bonne personne. Oh, bien évidemment, tu avais pris un risque en montrant ton visage, ou en donnant ton nom – heureusement qu’elle ne semblait pas l’avoir compris –, au cas où elle sache de vilaines choses à ton sujet, mais en analysant son visage, il ne semblait pas qu’elle te connaisse. Néanmoins, tu finis par sourire, lorsqu’elle te fit remarquer que ta main tendue ne lui servirait à rien à cause du venin. Non pas parce que cela voulait dire que tu n’avais pas fait attention, mais parce que cela démontrait son côté surnaturel. Elle connaissait les effets du venin de kanima sur son corps, bien évidemment, et venait de le révéler…. Bien sûr, tu savais déjà qu’elle était banshee, c’était la raison pour laquelle tu avais fait cette mise en scène, mais le fait qu’elle te le révèle par elle même montrait que ton plan se déroulait à la perfection…
Oh douce ironie…
Si elle savait que son sauveur n’était autre que son bourreau…
Lorsqu’elle te demanda pour ton portable, tu souris, acquiesçant, avant de lui tendre ton téléphone. Tu fis ensuite semblant de te souvenir que oui, elle était immibilisée, figée dans le temps, son corps ne pouvant répondre à ses besoins, avant de l’allumer devant elle… Mais pas con, tu avais déjà, au préalable, enlevé ta carte sim, aussi, tu pus lui montrer que tu n’avais pas accès au réseau avant de faire Oups, je crois que la soirée n’est pas de votre côté mademoiselle SIbel… Il semblerait que je n’ai pas de réseau… Vous habitez loin d’ici ? Je pourrais tenter de vous déposer mais… et tu commandas mentalement à ta chère et belle arme de vengeance de hurler, montrant qu’elle était tout près d’ici. Je pense que pour notre survie, il vaudrait mieux attendre un petit peu… je suis sûr que votre chien est en sécurité… Pourquoi un kanima s’intéresserait à un autre toutou que ma race ?
Tu devais te montrer sincère… En partie. Révéler ainsi que tu faisais partie des loups garous, entre autres races métamorphes, montrait que tu agissais dans le but de lui venir en aide…
Et en voyant son regard interrogatif sur toi, tu pus comprendre que tu avais vu juste. Elle devait te jauger, te juger, et voir si tu étais un ennemi ou autre. Après tout, bien que tu l’avais sauvée du kanima – enfin que tu avais fait semblant – tu pouvais, à ses yeux, devenir soit le heros, soit le méchant de l’histoire… Et pour ce qui reposait dans un compartiment caché dans ta boîte à gants et ce que tu voulais d’elle, tu avais besoin qu’elle te voit comme un allié.


Vous ne parlez pas souvent, n’est-ce pas ?
Tu souris, avant de la détacher, de façon à ce qu’elle soit le plus libre possible de ses mouvements, même s’ils étaient réprimés, qu’elle ne se pense pas prisonnière, et ne soit pas gênée.
Et ne vous en faîtes pas pour moi… je suis solide, j’ai résisté à pire… D’ailleurs, croyez le ou non, mais je suis même déjà mort… Alors ce ne sont pas quelques blessures qui vont avoir raison de moi… DU moins, tant qu’elles restent de simples blessures…
Tu te livrais beaucoup, et c’était tout à fait normal. Tu devais montrer que tu n’avais rien à cacher… Néanmoins, comme toute personne, tu devais attendre un retour. Et pour ne pas paraître trop parfait – la perfection était souvent un problème –, tu te tournas vers elle, plongeant tes yeux dans les siens, ton regard dans le sien.
Je n’ai pas pu m’empêcher de remarquer que vous ne m’aviez pas annoncé  votre nom de famille… Ne vous en faîtes pas, je comprends pourquoi. On ne peut pas se fier à la première personne venue sur son cheval blanc… ou dans sa porsche noire… En revanche, vous savez que je suis un loup… Alors qu’êtes vous ? Une créature coincée sous ce dôme, tout comme moi, ou une humaine en sachant énormément ?
Tu n’étais pas menaçant… Tout du moins, tu tentais de ne pas l’apparaître… Il était vrai que ton aura était souvent synonyme de menaces et de faux semblants, mais pour une personne ne comprenant pas qui tu étais, il était bien plus aisé de croire à ta bonté… Sans doute que c’était une aubaine que ton visage lui soit finalement complètement inconnu, et que sa surdité l’ait empêchée d’entendre ton nom…
Mais cela rendait le travail suivant bien plus compliqué… EN cherchant dans les griffes de Talia, elle allait forcément voir que tu étais un Hale… Et pas le bon. Tu espérais sincèrement qu’elle ne te refuse pas une information trop importante en raison de ce que la ville pensait de toi…
Mais déjà, il fallait la mettre totalement en confiance. Wolfgang continuait à hurler, partout, montrant qu’il se déplaçait, pour accentuer la terreur potentielle, et ainsi, SIbel allait forcément tenter de se tourner vers la seule personne pouvant l’aider : toi.
Oh, Peter… Même en te montrant gentil, tu restais bien machiavélique…


electric bird.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: My Wicked Hero ft. Peter Hale   

Revenir en haut Aller en bas
 
My Wicked Hero ft. Peter Hale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes cours pourraient-il être normaux, juste une fois? (PV Peter Hale)
» Grossesse, mode d'emploi [ft. Peter]
» Peter Hale ▲ Have you seen his mom? She's gorgeous!
» Peter Hale ▲ I'M THE ALPHA!!!
» (Pv) Peter Hale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERY MONSTER - TEEN WOLF ::  :: Sujets Terminés-
Sauter vers: