AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les Bottins  Connexion  S'enregistrerS'enregistrer  



 

Le forum est présentement en HIATUS
Il vous reviendra très bientôt!!
Les inscriptions sont pour l'instant fermées

Partagez | 
 

 In the midst of confusion, follow the intuition ☼ Quinn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


banshee
avatar

Messages : 28


MessageSujet: In the midst of confusion, follow the intuition ☼ Quinn   Lun 26 Déc - 18:10



In the midst of confusion, follow the intuition

Ft. Quinn L. Avery
Minuit sonne. La pendule de la salle à manger vient de te l’indiquer alors que tu te réveilles en sursaut. Tu sens la sueur couler le long de ton dos alors que tu peines à retrouver ton souffle. Encore un rêve. Un de ceux que tu détestes, que tu ne comprends pas. Difficilement, tu t’extirpes de tes couvertures pour poser tes pieds sur le sol froid. Tu inspires longuement avant de rejoindre la salle de bain la plus proche. Un coup d’oeil vers le miroir te laisse voir que tu n’es pas dans le meilleur de tes états. Tu asperges ton visage d’un peu d’eau avant de prendre place sur le bord de la baignoire, la tête entre les mains. C’est le genre de moment que tu aimes le moins. Tout s’embrouille dans ton esprit et tu ne sais jamais quoi faire. T’attrapes un bas de survêtement pour l’enfiler et passe une veste avant de descendre les marches des escaliers. Leur grincement dans ce noir absolu n’a rien de rassurant mais tu en as pris l’habitude fort heureusement. Tu récupère un bout de papier prêt du téléphone et note un nom. Ce nom que tu as vu dans ton rêve. Deux petits mots que jamais encore tu n’as vu et pourtant la sensation que quelque chose d’important se passe ne te quitte pas. Ce nom s’est accompagné d’une adressait. C’est toujours ainsi quand tu as ce genre de rêve. Tu sais ce que ça veut dire. tu dois y aller. Rapidement, tu enfiles une paire de chaussures et prend tes clés sur le meuble de l’entrée. Minuit, une heure à laquelle tu avais pris l’habitude de déranger les gens quand tu vivais encore à Dublin. Tu sais pas vraiment où tu vas. La ville regorge d’encore beaucoup de secret pour toi mais tu te laisses guider. Ton instinct ne t’avais jusque là jamais fait défaut. C’était pas ce soir que ça arriverait. Une rue, deux rues… tu observes les environs, tu veux être capable de retrouver le chemin jusqu’à chez toi après cette petite escapade nocturne. Ton réveil serait sans doutes difficile, tu t’en fiches en réalité. Sur le siège passager, tu jettes un coup d’oeil sur le papier où tu as griffonné ce nom. C'était tellement absurde. Tu finis par garer ta voiture sur une des places libres. Ton regard se lève sur les environs. Pas âme qui vive. C’était pas étonnant. Tu soupires avant de t’avancer, dans l’espoir de trouver la bonne adresse. Un magasin. Tu penches légèrement la tête avant de frapper plusieurs coups à la porte sans doutes fermés. Une lumière apparaît et ton angoisse ne fait que grandir. Tu allais encore une fois passer pour une dingue. Tu souris malgré tout et lorsque la porte s’ouvre, tu tend le papier à la jeune femme devant moi. « Vous… vous devriez prendre des nouvelles de cette personnes. » Depuis que tu te trouves à Beacon Hill, c’est la première fois que ce genre de chose t’arrive. La première et tu l’espérais la dernière. « Bon… bonne soirée. Et pardon du dérangement. » T’as rien à faire de plus ici, c’est mieux que tu t’en ailles. Tu fais finalement volte face et souffle un long moment. Prête à regagner ta voiture pour rentrer chez toi.
©LittleJuice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Ours-garou
avatar

Messages : 83


MessageSujet: Re: In the midst of confusion, follow the intuition ☼ Quinn   Ven 30 Déc - 15:32

  • Quinn L. Avery
  • Mairead E. Cassidy
In the midst of confusion, follow the intuition


Par chance, tu ne dormais pas, ce soir. Cette nuit, plutôt. Tu étais assise à ton bureau, à classer tes dossiers, réécrivant au propre les notes qui avaient besoin de l'être, quand tu as entendu quelqu'un toquer à la porte d'entrée. T'étirant doucement, tu te lèves pour te rendre dans la pièce principale, la salle d'attente de l'agence. D'un geste nonchalant, tu allumes la lumière au passage, et la silhouette qui se dessinait au travers des stores disparaît. Tu tournes la baguette pour relever ces derniers, avant d'ouvrir la porte.

L'air frais s'engouffre dans la pièce chauffée, alors que la jeune femme à la porte te tends un papier. Elle te suggère de prendre des nouvelles de quelqu'un. Fronçant les sourcils, curieuse, tu déplie le papier et tu bug un instant en découvrant le nom qui y est inscrit. Tant de questions te passent par la tête que tu ne sais pas par quel bout prendre l'histoire. Comment cette femme connaît-elle le propriétaire du local que tu loues ? Greg Johnson n'est pourtant pas le plus connu de Beacon Hills. Tu l'as toi-même rencontré qu'en allant prendre un verre dans un troquet que peu de personnes fréquentaient, avant sa fermeture, et c'est à cette occasion que tu t'en est fait un ami (et qu'il t'a, accessoirement, proposé la location du local pour ton agence).

Quand tu lèves la tête, quelques secondes plus tard, la jeune femme prend congé, et tournes les talons après s'être excusée de l'avoir dérangée. Tu mets quelques secondes de plus à réagir. Mais finalement, tu ouvres la porte de l'agence en grand, et tu fais quelques pas à l'extérieur pour retenir ton interlocutrice nocturne.

« Un petit instant, mademoiselle. »

Tu lui souris, même si ton esprit fourmille de questions. D'autorité, tu lui prend le bras pour l'inviter à entrer, le temps que tu attrapes ton perfecto et tes clés.

« J'ai quelques questions pour vous, mais je vous les poserais en chemin. j'ai appris à prendre garde aux avertissements donnés, alors vous allez m'accompagner rendre visite à ce cher Greg. Vous n'y voyez aucun inconvénient, n'est-ce pas ? »

Cette dernière question n'était, bien entendu, que rhétorique. Armée de ton sourire, tu fermes ensuite l'agence avant de faire signe à la jeune femme de te suivre.

« Puis-je connaître votre nom ? Questionnes-tu en ouvrant la voiture. Je suis Quinn Avery. »

Tu attends qu'elle s'installe avant de démarrer. Tu ne lui laisses pas trop le choix, de toute manière. Ce n'est pas un kidnapping, mais plutôt... Une sorte de balade obligatoire, comme lorsqu'il y a des sorties scolaires.

« Alors, dites-moi. D'où connaissez-vous Greg ? Et ça vous arrive souvent d'aller en pleine nuit chez les gens pour leur dire de prendre des nouvelles d'autres personnes ? Ou bien je suis juste une privilégiée ? Pas que ça m'embête, hein. Après tout, je n'ai pas été rendre visite à Greg depuis quelques temps, et la dernière fois, avec son souffle au coeur, il n'était pas très vaillant. Mais je suis curieuse, quand même. Je sais que Beacon Hills semble regorger de mystères en tout genre, et j'essaie de les résoudre, vous savez ? »

Tu parles beaucoup. Tu es nerveuse. Et quand tu es nerveuse, tu parles. Ceci explique donc cela. Mais, en vérité, tu as de quoi être nerveuse. Depuis que tu as lu le nom de Greg, tu ne peux t'empêcher d'avoir un mauvais pressentiment. En même temps, il faut dire que n'importe qui en aurait un, de mauvais pressentiment, si une jolie rousse venait, en plein milieu de la nuit, leur apporter un papier avec un nom dessus en leur demandant de prendre de ses nouvelles. Et tu veux comprendre, du coup, même si, visiblement, ton invitée semble peu à son aise, et perturbée. Peut-être même plus que toi, à vrai dire.
Couleur des paroles de Quinn : #cc33ff
680 mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


banshee
avatar

Messages : 28


MessageSujet: Re: In the midst of confusion, follow the intuition ☼ Quinn   Sam 31 Déc - 11:23



In the midst of confusion, follow the intuition

Ft. Quinn L. Avery
Un sourire d’excuse s’était accroché à tes lèvres. C’était pas vraiment dans tes habitudes de faire ça même si c’était pas la première fois. La jeune femme que tu étais venue voir avait entrebâillé la porte et tu en avais profité pour lui donner ce petit bout de papier où le nom de Greg Johnson apparaissait de ton écriture penchée. Tu avais choisis de prendre congée. C’était pas vraiment utile que tu restes plus longtemps mais visiblement elle ne voyait pas les choses de cette façon. Elle te demandait de rester et la curiosité de savoir ce qu’elle te voulait était bien trop forte pour que tu ne l’écoutes pas. Tu lui rends son sourire et te laisse entraîner à l’intérieur, le temps qu’elle prenne ses affaires visiblement. Tu jetais un rapide coup d’oeil avant de reporter ton attention sur elle, écoutant ses paroles. « Je… non je peux venir effectivement. » Qu’attendait-elle de toi ? Pourquoi voulait-elle que tu l’accompagne ? Malgré toi, tu commençais à angoisser, ne sachant pas vraiment ce que tu devais faire. Tu suivais ses gestes machinaux et l’attendais dehors, le temps qu’elle ferme tout. « Mairead. Mairead Cassidy. » A sa suite, tu ouvres la portière côté passager pour t’engouffrer dans l’habitacle. Tu récupèrerais ta voiture plus tard. Tu ne savais pas ce que cette escapade allait te réserver mais tu n’étais pas des plus rassurées. Surtout lorsqu’elle commença à parler sans pour autant s’arrêter. Tu la regardais avec les yeux grands ouverts, ne sachant plus par quoi commencer.« Oh doucement voulez-vous ! » Tu rigoles légèrement avant de souffler, prête à lui répondre. « Je ne le connais pas. Je ne l’ai jamais rencontré même. Je suis arrivée à Beacon Hill il y a un mois environ donc autant dire que non c’était la première fois. » Sur tes genoux, tu croises tes mains, ton regard fixé dessus. Tu savais qu’elle ne comprendrait sans doutes pas tout mais si tu ne répondais pas, ça serait bien pire. « Privilégiée, je ne sais pas. J’ai juste fait un rêve et son nom ainsi que votre adresse étaient présents, ça m’a semblé évident de venir. » Tu repensais à la fin de ses paroles. Oui cette ville regorgeait de mystères dont tu ignorais tout encore. Tu avais pourtant fait des recherches mais rien n’avait été concluant. Que ce soit à la bibliothèque ou dans le grenier de chez toi. « Je suis ravie de savoir que ce n’est pas mon imagination qui pense que cette ville est étrange. J’espère vraiment que vous trouverez de quoi résoudre ces mystères. » La nervosité était de plus en plus grand en toi alors que tu sentais que vous approchiez de chez ce fameux Greg. Ton mal de tête revenait déjà alors que tu t’en étais à peine débarrassée. Tu savais plus quoi faire pour tout ça et en parler était impensable. « On est bientôt arrivée ?  » Tu avais l’impression d’être une gamine impatiente. Impatiente tu l’étais. Que tout s’arrête, que tu rentres chez toi pour que ce mal de tête cesse enfin. Tu te tenais ta tête de tes mains, soufflant longuement afin d’évacuer le plus possible et de te calmer. Il fallait que ça fonctionne, tu ne savais pas si tu tiendrais longtemps.
©LittleJuice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Ours-garou
avatar

Messages : 83


MessageSujet: Re: In the midst of confusion, follow the intuition ☼ Quinn   Dim 8 Jan - 8:58

  • Quinn L. Avery
  • Mairead E. Cassidy
In the midst of confusion, follow the intuition


Oui, ce n'était pas qu'une impression. Ton invitée nocturne était également peu à son aise, en ce qui concernait la situation. Tu lui souris doucement, alors que vous approchiez de l'adresse indiquée.

« Vous savez, je penses de plus en plus que la ville cherche à attirer un certain type de personnes. Peut-être que ça va vous paraître fou, mais je suis petit à petit persuadée qu'il y a ici quelque chose de... Disons... Quelque chose que la science ne peut pas encore expliquer, et qui brille comme un phare dans la nuit pour attirer l'attention, ou l'instinct, de quelques personnes spéciales. »

Tu es bien placée pour le savoir, en tant que werebear. N'est-ce pas cette étrange vibration au fond de toi, cette intuition -à défaut d'un autre mot- qui t'as attirée ici ? Après tout, tu aurais pu t'installer n'importe où. Les villes n'étaient pas ce qui manquaient, en Amérique. Mais non, tu t'es spécifiquement arrêtée à Beacon Hills. Ce n'était pas une coïncidence, si d'autres créatures en avait fait autant.

Cette jeune femme, à tes côtés, n'était-elle d'ailleurs pas l'une d'entre elles ? L'une d'entre vous ?

Un coup d'oeil à son endroit te fit froncer les sourcils. Elle semblait souffrir, en proie à une migraine.

« Tout vas bien ? Vous voulez qu'on s'arrêtes à une pharmacie de nuit pour acheter quelque chose ? »

Ce serait bête de s'arrêter maintenant, puisque vous y étiez presque, mais sait-on jamais. Mairead avait peut-être un besoin urgent de médicaments.

Ouais, mais en fait, vous n'étiez proche d'aucune pharmacie ouverte de nuit. Tu savais qu'il y en avait dans un quartier spécifique, mais vous étiez à quelques kilomètres de là. Alors que, cinq cent mètres plus loin, quand tu pris la route à droite, vous arriviez chez Greg.

« Vous savez quoi ? Vous allez rester dans la voiture le temps que je vérifie si tout va bien. Je ne voudrais pas que vous fassiez un malaise... »

Sans lui laisser le temps de répondre, tu sortis de la voiture et tu t'engageas sur l'allée menant à la maison de Greg. Tu ne vérifiais pas si Mairead suivais tes conseils ou pas. Tu étais malgré tout inquiète. Nerveuse. Et si quelque chose de grave était arrivé à Greg ? Tu ne pouvais pas t'enlever de l'esprit que la jeune Cassidy était en quelque sorte une messagère.

Voyant que ça ne répondait pas, même après plusieurs essais sur la sonnette, tu te décidas à piocher sous le paillasson. Greg y gardait toujours une clé de secours. Restait à espérer qu'il n'ait pas laissé l'autre jeu dans la serrure.

Si la clé s'inséra facilement dans le verrou, tu ne pouvais en revanche pas la tourner. Il avait sans doute laissé l'autre jeu de clé sure la porte. Découragée, dépitée à l'idée de devoir forcer la serrure de ton ami, tu tournes machinalement la poignée, pour tester.

A ta grande surprise, la porte n'étais pas verrouillée. Tu pousses le battants, et tu entres, à pas prudents.

« Greg ? Appelles-tu doucement. Greg, tout va bien ? »

Pas de réponses. Tu fais quelques pas en plus, et tu restes quelques secondes figée par ce que tu vois. Ton ami, ton propriétaire, est étendu sur son canapé. Inerte. Les yeux encore grand ouverts. Après cet instant de flottement, tu fonces vers lui en l'appelant d'un air désespéré.

« Greg ! Oh putain, faites qu'il ne soit pas mort... »

Tu prends son pouls, mais tu ne sens rien. En revanche, sa peau est froide. Comme si ça faisait un petit moment déjà qu'il était mort. Mort. Tu n'arrives pas à accepter que ce soit le cas.

Derrière toi, la télé est allumé, à volume réduit. Un livre gisait sur le côté, renversé. Un verre de vin rouge avait éclaboussé le beau tapis blanc sous le canapé, et les éclats de verres parsemaient la table basse. Ça avait été brutal, soudain. Mais était-ce naturel ? Tu aurais tendance à penser que oui. Greg avait des problèmes cardiaques. Aurait-il succombé à une crise ?
Couleur des paroles de Quinn : #cc33ff
709 mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


banshee
avatar

Messages : 28


MessageSujet: Re: In the midst of confusion, follow the intuition ☼ Quinn   Lun 30 Jan - 10:03



In the midst of confusion, follow the intuition

Ft. Quinn L. Avery
Tu ne l’écoutes qu’à moitié. Avec elle dans cette voiture, tu es bien loin d’être à l’aise et tu ne te gênes pas pour le montrer. Tes mains sont devant toi, serrées l’une dans l’autre et tu attends, tu attends que le trajet se fasse. Ses mots, tu les gardes tout de même en mémoire. t’s pas certaine de vouloir comprendre de quoi elle te parle mais tu fais un effort pour ne pas lui demander de s’arrêter. Tu ne crois pas au surnaturel. Tu crois absolument pas à toutes ces légendes de phénomènes inexpliqués. Pour toi, la science est la clé mais bien trop peu de gens croient à cette explication rationnelle. « Je ne crois pas en toute ces choses vous savez. Pour moi la clé est la science. » Tu lui adresses un vague sourire et reporte ton regard sur la route devant toi. Tu sens que tu vas être malade, tu te sens vraiment mal et la résonance dans ton crâne et de plus en plus horrible. Il faut que ça cesse. Ce n’est pas la première fois que tu as ainsi mal à la tête mais jamais alors que tu te trouves avec quelqu’un. « Non… non ça va aller, je devrais réussir à me calmer en respirant. Ca fonctionne d’habitude. Mais merci. » Oui merci à elle car tu vois bien qu’elle s’inquiète, même un petit peu. Quand tu sens la voiture s’arrêter, tu es soulagée. Soulagée, angoissée, tu sais pas trop en fait mais une chose est sûre tu es heureuse qu’elle te dise de rester dans la voiture pendant qu’elle va voir ce qu’il se passe. Ta tête est plongée dans tes mains et tes yeux sont clos. Tu te concentres, tu fais le vide, tu oublies. Tu oublies ce que tu peux bien faire ici, tu imagines que tu es tranquillement dans ta grande maison, en train de te faire du thé avec des herbes que tu auras acheté plus tôt. Sorcellerie. Non tu prends juste bien soin de toi. Tu regardes l’heure. Tu t’inquiètes en ne la voyant pas revenir et naturellement, tu ouvres la portière pour t’engager dans la petite cours et rejoindre l’entrée de la maison. Un pas. Deux pas. Tu pousses doucement la porte pour franchir le seuil de la maison. Tu te sens soudainement de nouveau mal. Tu ne sais pas trop ce que tu fais ici. La curiosité te pousse à avancer et tu retrouves Quinn dans ce qui semble le salon. « Quinn ? Est-ce que ça va ? » Tu laisses tomber toutes les formules de politesse et tu t’approche d’elle, ta main se posant presque immédiatement sur son épaule. Puis tu te figes, tu regardes, tu attends. « Est-ce qu’il est…  » Tu n’arrives pas à terminer ta phrase. Tu vois bien que Quinn n’est pas dans son assiette et doucement, tu l’attires contre toi pour la serrer. « Je… je suis désolée, j’aurais voulu que ce rêve ne soit pas la réalité. » Ca oui, tu aurais préféré que tout soit faux de a à z mais maintenant, il est peut-être temps que tu te remettes en question et que tu commences à chercher quelques réponses.
©LittleJuice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Ours-garou
avatar

Messages : 83


MessageSujet: Re: In the midst of confusion, follow the intuition ☼ Quinn   Dim 19 Fév - 7:16

  • Quinn L. Avery
  • Mairead E. Cassidy
In the midst of confusion, follow the intuition
Tu t'es relevée, doucement, comme pour ne pas troubler le sommeil éternel de Greg. Tu aurais voulu être avec lui, pour ses derniers instants, mais tu es arrivée trop tard. Plus tôt, cependant, que ça n'aurait pu l'être, si cette jeune femme ne t'avais pas interrompue ce soir. Si elle n'était pas venue à ton agence, tu aurais sûrement été au courant en même temps que le reste de la ville, c'est-à-dire Dieu seul savait quand.

D'ailleurs, Mairead ne tarde pas à s'approcher, demandant si tu allais bien. Tu hausses discrètement les épaules. Tu ne parviens pas à détacher ton regard du corps face à toi. L'étreinte de Mairead te sors un peu de ton mutisme, de ton manque de réaction, et tu resserres tes bras autour d'elle. Oui, tu as besoin d'un peu de réconfort. Tu es forte, tu es intelligente et tu es débrouillarde. Tu es une ourse garou. Mais tu as aussi une part humaine en toi, une part d'innocence, qui a besoin de ne pas être toujours la grande et forte Quinn Avery, la redoutable et imbattable détective privé, la féroce et sauvage ourse... Tu n'as pas honte alors, de ces larmes qui perlent au coin de tes yeux. De tes lèvres qui tremblent. De ton corps qui se raccroche à Mairead pour ne pas flancher.

« Ce... Ce n'est pas de ta faute, souffles-tu en oubliant que tu la vouvoyais poliment jusqu'à présent. Il. Greg avait des problèmes cardiaques. A en juger par l'environnement direct de son corps... Je crois qu'il a juste eu une crise de trop. Et seul, il n'a pas pu appeler les urgences. Je crois qu'il n'a pas souffert. Que sa mort a été foudroyante. »

Tu parles presque par automatisme, d'une voix basse mais ferme, comme si tu allais sur une scène de crime. Mais ton cœur se serre, et tes glandes lacrymales sont sur le point de déborder.  Tu trembles légèrement, en retenant tout ça. En t'agrippant à Mairead.

« Je crois... Je crois que tu as bien fait de venir me trouver. Qui sait quand les autorités l'aurait découvert, autrement ? Il n'avait pas beaucoup de contact humains. Même moi, je ne le voyais qu'une fois de temps en temps. »

Tu finis par détourner le regard, et tu carres les épaules, repoussant au loin cette faiblesse qui te poussais à t'effondrer.

« Je... Je vais appeler la police. Je crois qu'ils sauront qui envoyer. Tu... Tu veux bien rester avec moi pendant ce temps ? »

Engourdie par la peine, tu ne songes même pas à l'interroger sur ses rêves, pour le moment. Mais ça viendra plus tard, tu n'en doutes pas. Tu es, et tu resteras, la détective Quinn Avery, indécrottable jusqu'à la mort. Tu es juste, momentanément, en pause.
Couleur des paroles de Quinn : #cc33ff
489 mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: In the midst of confusion, follow the intuition ☼ Quinn   

Revenir en haut Aller en bas
 
In the midst of confusion, follow the intuition ☼ Quinn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I'll follow you until you love me, Papa~paparazzi ! [Pv Sasuke]
» Follow me in Wonderland ~
» FOLLOW ME DEEP SEA BABY~ ft. keelan
» i follow you dark room honey -- mardi dix juillet, 16h42.
» I will Follow

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERY MONSTER - TEEN WOLF ::  :: Sujets Terminés-
Sauter vers: