I should be dead. But I'm not. [Médée]



 
Every MonsterRECRUTE -- Vous avez jusqu'au 31 octobre pour participer ♥️

I should be dead. But I'm not. [Médée]

 ::  :: Ancienne fiche de prez. Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Sam 12 Nov - 12:48

Oyé Oyé. J'ai vu le jour il y a maintenant 30 années, je suis née le 28 Novembre 1986 à Sparte, en Grèce. Mes parents ont eu la brillante idée de me nommer Médée Antonopoulos, je me suis mariée et j'ai adopté le nom de Johansson. Je suis divorcée, d'où l'utilisation de mon nom de jeune fille. On me dit souvent que je suis solitaire et triste mais intelligente et clairevoyante ainsi que méchante et injuste, congruente, droite et indépendante. Ce sont probablement ces traits de personnalités qui ont fait en sorte que j'ai choisi d'être avocate en droit civil. On dit que Beacon hills est une ville particulière et je crois aux rumeurs concernant l'existence du surnaturel. Je suis une Nixerian de niveau/ayant #1. Validée par Saleem.  I love you

Médée Héléna Antonopoulos, mariée Johansson.
ϑ Médée parle le grec et l'anglais. Dans ses moments de folie, elle passe de l'un à l'autre sans ciller. Elle a un faible accent grec quand elle parle anglais.
ϑ Elle a beau avoir divorcé de son mari, elle garde encore son anneau d'or blanc à son annulaire gauche. C'est ce qui lui reste de plus cher au monde malgré les souffrances que ce qu'il représente a pu lui coûté.
ϑ Elle a beau en rêver toutes les nuits, elle ne se souvient plus de ses enfants. Elle a oublié leurs voix, leurs sourires, leurs visages. Tout ces beaux souvenirs ont été occultés par la douleur causée par leur perte. Elle veut les retrouver. Même si elle ne les reconnaît plus.
ϑ Médée est obsédée par les croquis mal réalisés qu'elle a fait de cet homme dans le noir. Elle ne sait pas qui il est, mais elle sait qu'il est lié au fait qu'elle est encore en vie. Elle sait que c'est lui qui l'a empêchée de mourir. C'est à cause de lui qu'elle est en vie et qu'elle en souffre. Même si elle n'a pas réessayer de mourir, de peur qu'elle revienne. Elle veut et craint sa présence.
ϑ Médée n'arrive plus à ressentir le bonheur. Elle est complètement perdue dans sa tristesse et sa haine et vit repliée sur elle même. Elle n'arrive plus à aimer, elle n'arrive plus à sourire ni à pleurer. Elle ne peut plus rien ressentir que de la tristesse se muant en haine.
We are all puppeteers.

Ton pseudo/Prénom: RM²/AtrophiedNeurons Ton âge: 17 ans.
Comment as-tu connu le forum?: Alors, c'est un troisième compte, mais si je suis arrivée par là, c'est à cause...heu grâce à Malia, même si je suis arrivée avant.
As-tu déjà été sur le forum? Si oui, qui étais-tu?: Elijared
Quest-ce qui t'as convaincu de t'inscrire sur Every monster?: Malia la moche ♥️
Le mot de la fin ? : Ce forum est cool. Vraiment. (ça fait plus d'un seul mot mais je suis une hors la loi)


On dit que nos prénoms ne nous destinent pas, que chacun est le maître de son destin, capitaine de son âme. Que peu importe notre naissance, il est possible de devenir qui nous voulons devenir, de faire ce que nous voulons faire. Des phrases bon marché nous disent que dans la vie tout est possible. Mais je crois que non. Dans la mythologie grecque, Médée est la fille d'un roi et d'une nymphe. Fille d'Eétès, roi de Colchide, actuelle Géorgie, au nord de la Grèce, et d'Idyie, une jeune Océanide, nymphe des océans. Ses parents lui donnent le nom de Médée, en souhaitant la prédestiner à une richesse intellectuelle immense. Comme sa tante Circée, Médée est une magicienne. Nous passerons sur les détails, mais la vie de Médée est faite de désastres. Tombée folle amoureuse d'un homme qui ne lui accorde qu'un seul pauvre regard, elle l'ensorcelle et se marie avec lui. Simplement, celui-ci finit par la tromper après lui avoir fait mettre au monde deux enfants. Deux enfants qu'elle tuera sous le coup de la tristesse et de la douleur profonde, avant de se suicider et de errer sans but dans le royaume de morts. Ainsi nait aussi le mythe de la dame blanche.

Médée pleure, elle a mal. Elle a mal mais elle continue d'appuyer. Elle ne veut pas qu'ils assistent à cela, ce monde est trop dur pour eux. Elle veut les protéger. Elle veut se protéger. Elle a trop mal, ce monde est trop dur pour elle. Elle ne veut pas que ce soit le cas. Elle préfère qu'ils ne le voient pas, qu'ils ne le vivent pas. Elle ne veut pas qu'ils souffrent. Elle ne veut pas qu'ils la voient dans cet état là. Cela faisait trop mal. Elle aussi elle devait quitter ce monde. Et il fallait qu'elle le fasse après ses fils. Le visage inondé de larmes brûlantes, amères et douloureuse, elle appuyait l'oreiller qui avait enlevé la vie de son premier fils sur le visage endormi et si beau de son deuxième fils. Ils étaient si beaux. Et ils le resteraient pour l'éternité. Ils resteraient dans leur insouciance, dans leur enfance et dans leur beauté juvénile pour les millions d'années à venir. Ils verront le monde, mais sans jamais en subir les conséquences. C'était la meilleure solution. Son deuxième fils finit par suffoquer. Médée les a endormis de force pour ne pas qu'ils se réveillent et qu'ils se débattent. Elle ne les ferait pas souffrir, sinon cela n'avait plus de valeur. En entendant le dernier battement de cœur, Médée hurle de douleur. C'est trop dur. C'est à son tour d'en finir. Elle passe ses mains sur son visage pour essayer de calmer ses larmes. Médée réussit seulement à se peindre de noir. Elle a trop mal, elle a trop mal. Il lui a fait trop de mal. Il l'a trahie. Elle n'a pas pu le garder. Son pouvoir n'a pas assez bien fonctionné. Elle regarde ses deux garçons paisiblement endormis. Ils ont l'air si calmes et si reposés devant leur mère morcelée. Livide, Médée monte à l'étage. Elle habite aux cinquième et au sixième appartement d'un immeuble.Elle ouvre la fenêtre. Il fait nuit mais des voitures continuent de passer à toute vitesse sous elle. Elle en finirait à tous les coups si elle se laissait choir de son piédestal. Elle laissa s'échapper un dernier sanglot, regarda derrière elle, c'était sa chambre, et celle de son mari. Elle regarda l'anneau qu'elle portait à l'annulaire gauche et se laissa basculer en avant. Et tout parut très long.

Médée voit cet homme. Il est beau. C'est un américain. Il est magnifique dans son costume gris. Sa cravate bleu nuit lui sied à merveille. Il a la mâchoire parfaite et le regard expressif. Mais il ne lui est pas destiné. Médée a un pincement au cœur. Et cette scène se déroule tous les jours au cabinet d'avocats jusqu'au jour où elle décide de se lancer et de lui parler. Mais non, elle ne l'intéresse pas. Il ne le dit pas, elle ne lui pose pas la question, mais elle le voit. Il ne la regarde pas, il regarde l'autre avocate. Sans rien laisser paraître, Médée tourne les talons. Le cœur plein de haine, elle connaît la solution. Il ne lui reste plus qu'à faire ça. Un soir, elle va le voir dans son bureau pour discuter d'un dossier très important. Mais ce n'est qu'une excuse. Un moment qu'elle croise son regard, elle finit par planter ses yeux dans les siens. Et elle fait marcher son charme. D'une voix posée et calme, un petit peu sensuelle et charmeuse elle lui parle. Elle lui parle d'elle, de lui, de leur relation qui allait commencer dans la minute. Il finit par l'embrasser, complètement sous l'emprise de Médée qui se sent comme la reine du monde, complètement transportée par cet accès de pouvoir et de contrôle. Elle lui rend son baiser et se laisse emporter par les envies de cet homme, crées par le charme de Médée. Elle avait réussi.

Médée n'a pas atteint le troisième étage que déjà ce chapitre de sa vie se clôt. Le monde est beau. Il semble défiler si vite alors que Médée tombe si lentement. Elle sen ses cheveux qui lui caresse doucement les joues, elle est bercée par sa chute, rafraîchie par l'air qui fuit ses courbes. Elle est bien. Le temps semble s'écouler différemment. Médée semble regarder de nouveau son alliance. Elle est si belle.

Médée avance doucement vers l'autel. Son père lui tient le bras droit. Lui aussi est un Nixerian. Il lui embrasse doucement la joue et la laisse à son futur mari. Médée le regarde droit dans les yeux, et avec le plus de conviction au monde, articule silencieusement le mot je t'aime. Il va l'épouser, et ils vivront pour toujours à deux. Ils fonderont une famille. L'homme lui passe lentement la bague au doigt, puis elle faite même avant de s'abandonner à ses lèvres sous les applaudissements de l'assemblée. Médée est sur un piédestal infini. Elle se sent omnipotente. Elle pourrait être capable de tout en ce moment précis. Rien ne pourrait venir obscurcir son règne. Plus tard, Médée Johansson et son mari ont deux enfants, avec un an d'intervalle. Tous les quatre s'installent dans un appartement à Athènes. Il fait bon y vivre. Mais son mari se fait de plus en plus rare à la maison. Médée pense au début que c'est pour le travail. Médée a beau être clairvoyante, elle est tout à fait aveugle quand il s'agit de son mari. Elle en oublie même de le charmer à nouveau de temps en temps. Mais ce n'est pas grave. Le temps est au beau fixe quand elle est avec lui. Il semble l'aimer, il sembler aimer leurs deux enfants.

Alors qu'elle pensait ne rien ressentir, Médée recommence à souffrir. Elle ne hurlera pas, elle le sait. Ses sanglots reprennent juste. Elle recommence à avoir peur, à avoir mal, à être triste, à souffrir. Elle ne survivra pas, tant mieux, c'est ce quelle veut. Elle ne veut pas la mort de son mari, elle veut la sienne. Elle ne pourra pas supporter de le voir mort. Même en le haïssant du plus profond de ses entrailles elle ne serait pas capable de le tuer. Elle l'aime trop. Elle l'aime trop. Elle l'aime trop. Elle l'aime trop. Des larmes coulent le long de ses joues, se perdant dans ses cheveux, dans ses oreilles, dans son cou. Elle a mal. Elle a très mal. Elle a trop mal. Elle a besoin d'une souffrance physique pour pallier à tout cela. Bientôt elle toucherait le sol et bientôt tout cela serait fini. Simplement, sa chute semble durer trop longtemps. Elle a mal et la voilà encore happée par ses souvenirs.

Il est sous la douche. Son téléphone sonne. Médée appuie sur le bouton rond. Et elle voit la notification. Un SMS. D'une femme. L'autre avocate. Médée croit vomir. Cela aurait pu être autre chose que ce qu'elle ne croyait. Mais non, elle voyait le début du message. Et elle allait vomir. Elle attendait sagement son amour de la manière la plus vulgaire qu'il soit dans l'hôtel le plus choc qu'il existe à Athènes. Son mari la trompait. Médée allait vomir. Son regard s'embua. Son charme ne marchait plus. Elle avait failli. Elle avait perdu l'amour de sa vie. L'amour de sa vie n'avait jamais voulu d'elle. Médée tombe violemment de son piédestal, elle a mal, elle a trop mal. Mais elle reste digne. Elle ne peut faire que cela. Son mari sort de la salle de bain. Il est si beau. Cruel. Il l'embrasse et lui dit qu'il l'aime. Il n'en sait rien. Il lui dit qu'il reviendrait plus tard, il a une affaire urgente au bureau. Médée est seule avec ses deux enfants. Elle les couche. Elle les charme pour qu'ils s'endorme. Elle prend un oreiller et le pose sur la tête de son premier fils. Elle appuie. Il doit mourir. Médée pleure, elle a mal. Elle a mal mais elle continue d'appuyer. Elle ne veut pas qu'ils assistent à cela, ce monde est trop dur pour eux. Elle veut les protéger. Elle veut se protéger. Elle a trop mal, ce monde est trop dur pour elle. Elle ne veut pas que ce soit le cas. Elle préfère qu'ils ne le voient pas, qu'ils ne le vivent pas. Elle ne veut pas qu'ils souffrent. Elle ne veut pas qu'ils la voient dans cet état là. Elle ne veut pas... Elle ne veut pas...  

Et Médée touche le sol doucement. Elle n'a pas mal. Une larme perle à chaque coin de ses yeux qu'elle ferme. Cela y était, elle allait mourir et elle allait rejoindre ses enfants au royaume des morts. Elle ne se sent pas partir. Elle ouvre les yeux. Elle était toujours à Athènes. Elle bouge le petit doigt. Elle peut bouger, elle se lève. Un vingtaine de mètres plus loint un homme la toise. Il la regarde avec un sourire satisfait puis tourne les talons et s'enfonce dans la nuit. Médée ne sait pas où elle est. Est elle morte ? Un homme passe. Elle bondit sur lui pour lui parler. Affolée elle demande.

-Είμαι νεκρός;
Suis-je morte ?

-Όχι. Είστε τρελοί, να πάει στο σπίτι.
Non. Vous êtes complètement folle, retournez chez vous.

Médée le regarde s'éloigner. Elle incline la tête, et le regard vide elle susurre.

-Αυτό δεν είναι το σπίτι μου ...
Je n'ai plus de chez moi...


Et elle s'en va. Elle fraude à son bureau pour divorcer seule et se faire déclarer morte. Médée profite de la pagaille actuelle pour faire passer cela doucement. Elle finit par y arriver et part de Athènes. Ses parents la pensent morte. Elle ne sait pas pourquoi elle arrive à Beacon Hills. Peut être parce que c'est là que le nectar de longévité est fabriqué. Médée n'a plus toute sa tête. Et pour la retrouver, pensant pouvoir retrouver toute sa vie d'antan, elle veut retourner en Grèce. C'était là bas la source de ses problèmes, la réponse à tout cela sera forcément quelque part là bas. Mais une chose étrange lui empêche de mettre un pied en dehors de cette foutue ville. Il faut qu'elle rentre chez elle ! Elle devient chaque jour plus folle... Chaque nuit elle revoit l'homme. Chaque nuit elle le revoit s'enfoncer dans l'obscurité. Chaque nuit elle se revoit tuer ses enfants. Chaque nuit elle revit sa chute. Elle n'est plus qu'une coque vide. Elle n'est plus qu'une dame blanche.

...

Aéroport de San Francisco
- Soïchiro Honda ?
- Mmh mmh...
- Ok vos quatre doigts là sur l'écran...le pouce, la rétine...bienvenue sur le territoire des Etats Unis monsieur Honda, en espérant que votre séjour se passe bien...
- Merci bien.

L'homme qui sors du sas prend son bagage et monte rapidement dans un taxi. Il doit se rendre à Beacon Hills. A l'arrière de la voiture il sort de son porte-monnaie une photo froissée d'une femme aux cheveux noirs et à la peau très blanche. Médée. Il sait qu'elle est arrivée à Beacon Hills il y a peu de temps. Il doit continuer à la surveiller. Son instinct lui dit qu'elle n'en a pas fini sur cette terre. Il l'a appris au fil des années. Depuis peut être trois cent cinquante ans qu'il parcourt cette planète il sait les reconnaître ceux pour qui la vie n'en a pas fini avec eux. Considéré comme le maître du temps par son daimyo, il pense en être encore plus digne. La voiture crisse des pneus et s'arrête devant une maison de ce qu'il y a de plus banal.

- 私が住んでする場所だから、これは...
C'est donc ici que je vais vivre...

Soïchiro pose ses valises dans le salon, déjà meublé. Il savait qu'un jour où l'autre il finirait ici. Il se déplace jusque dans la cuisine, se fait un thé vert puis sort contempler le jardin... C'était donc ici qu'avait échoué la coque vide ? Intéressant...
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Sam 12 Nov - 12:51
Re bienvenue ! :coeur:
Tu connais la chanson ? Mais je te refais le refrain tu as 7 jours pour faire ta fiche et si tu as une question n'hésite pas à contacter le staff ! :**:
Bon courage pour ta fiche ! :calin:
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Sam 12 Nov - 13:14
Merci Saleem ! :coeur:

Je ne crois pas avoir besoin de délai mais on ne sait jamais !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Sam 12 Nov - 14:26
Re bienvenue parmi nous courage pour ta fichette
Invité
Revenir en haut Aller en bas
cade
avatar
Messages : 152
Sam 12 Nov - 16:53
Rebienvenue !


People change, i change
« My powers are back, it's time to fight, it's time to kill, it's time to reign, my pack and me, we are gonna kill them all, kill the fuckings hunters » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Sam 12 Nov - 17:14
Reuh bienvenue :coeur:
Y commence à y avoir du monde dans ta p'tite tête :hihi:
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Sam 12 Nov - 17:20
Rebienvenue parmi nouuuuuuuuuuuuuuuuus
En plus il a l'air trop cool ce personnage :hihi: :coeur:
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Sam 12 Nov - 17:32
Merci Cade ! :reverence:

Hope, c'est pas nouveaux qu'on est nombreux dans ma tête en temps normal...alors ça t'étonne ? :fou: merci ma biche :coeur: :coeur:

Merci mon SexyDadou je te remercie ! :fou: :coeur:
Invité
Revenir en haut Aller en bas
were-coyote
avatar
Messages : 231
Dim 13 Nov - 8:19
Rebienvenue mon lama :coeur:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Dim 13 Nov - 9:42
Merci ma courgette :coeur:
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Dim 13 Nov - 14:11
Bienvenue encore une fois parmi nous !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Dim 13 Nov - 15:49
Merci Cam ! :calin:
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Dim 13 Nov - 17:11
Rebienvenue parmi nous avec cet excellent choix I love you :**:
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Ivians
avatar
Messages : 345
Dim 13 Nov - 17:40
Rebienvenue **

Atrophiedneurons ** j'aime toujours autant ce nom xD
Revenir en haut Aller en bas
Ivians
avatar
Messages : 150
Lun 14 Nov - 14:05
Ouah quelle histoire dark !! Le personnage est trop bien !
Je sais que ton personnage n'a aucune idée de l'identité, ni du pouvoir de la créature qui lui a sauvé la vie, et que pour cette raison, ce n'est pas mentionné dans la fiche. Par contre, moi j'aurais besoin d'en savoir plus à ce sujet avant de passer à la validation. Parce que c'est trop mystérieux jusqu'à maintenant. Je ne sais même pas si c'est un personnage existant ou un éventuel scénario, j'aurais besoin de plus de détails là dessus.


Invité
lets play hide and seek.
Story | Links

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Lun 14 Nov - 15:40
Merci Théo ! je t'avoue qu'après cette idée de personnage, je ne me suis pas posé la question 36 fois quant'à l'avatar !

Merci Envy ! Ce surnom t'a marqué MDR

Merci Phoenix ! Je t'avoue que c'est un de mes personnages les plus sombres depuis le début de tout mon rp :hm: enfin...on verra ce que ça va donner ! Et je modifie tout cela, pour la question du monsieur étrange, je vais faire un paragraphe explicitant tout ça et la fiche de pv n'attend plus que d'être postée !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
raven
avatar
Messages : 184
Lun 14 Nov - 17:13
Re bienvenue à toi ^^
Bon courage à toi :p


après tout, certains disent que les plus belles histoires d'amour sont celles qu'on n'a pas eu le temps de vivre. peut-être que les baisers qu'on ne reçoit pas sont aussi les plus intenses.
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Mar 15 Nov - 17:01
KYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA :happy: Jessica De Gouw est tellement
Re-re-bienvenue du coup, super choix de vava - j'étais pas sûre de la clarté de ma phrase précédente XD - et j'adore ta fiche **
Invité
Revenir en haut Aller en bas
sibel
avatar
Messages : 333
Mar 15 Nov - 17:05

Tu es officiellement Validé(e)

Merci pour la précision !! Tu es libre maintenant ! :superman: Re-re-Bienvenue officiellement !

Et oui, l’étape cruciale de la présentation est terminée pour toi mon petit loup ! Tu as respecté les différentes demandes et nous trouvons que ton histoire est franchement géniale ! Évidemment, nous ne pouvons pas te laisser aller sans quelques recommandations. Il est important pour toi de recenser ton avatar puisque sinon, n’importe qui pourrait le croire libre. Ensuite, les demandes diverses sont obligatoires – du genre demande de logement et de communications. La création de ta fiche de Rp et de lien est également nécessaire pour le bon fonctionnement du rp. Il serait préférable que tu crées ta fiche avant d’aller demander des liens aux autres. Il est fortement recommandé de participer au concours du membres du mois. Des liens sont mis à ta disposition pour faciliter ton intégration. Tu as une semaine pour faire ton premier sujet ! Sur ce, bon jeu !


 
Can you hear Silence's scream ?
What if I'm far from home? Brother I will hear you call.
What if I lose it all? Oh, sister I will help you out
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» Version N°15 : Bang bang you're dead !
» Red Dead Redemption
» Segment Triple H , Undertaker , Dead Game !
» [UPTOBOX] Dead or Alive [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERY MONSTER - TEEN WOLF ::  :: Ancienne fiche de prez.-
Sauter vers: