AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les Bottins  Connexion  S'enregistrerS'enregistrer  



 

Le forum est présentement en HIATUS
Il vous reviendra très bientôt!!
Les inscriptions sont pour l'instant fermées

Partagez | 
 

 Wake up Call ft. Raven Collins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


sibel
avatar

Messages : 338


MessageSujet: Wake up Call ft. Raven Collins   Ven 4 Nov - 17:30

Sibel avait eu quelques réticences avant d’accepter l’invitation d’Aedan pour voir le dernier film de Marvel au Drive-In. Déjà, elle était sourde. Voir un film à la maison était simple - il y avait toujours des sous-titres – mais au cinéma et au drive-in c’était différent. Certains cinémas offraient des accommodements pour les personnes sourdes. Ils prêtaient des tablettes qui défilaient les sous-titres des films, ce qui rendait accessible pour Sibel ce genre d’activité. Mais le drive-in de Beacon Hills n’offrait pas cet accommodement. Encore, elle savait lire sur les lèvres, mais ce n’était pas toujours évident et la visibilité de l’écran n’était pas assurée. Malgré tout cela, elle avait dit oui, puis s’était apporté un livre au cas où.  

Elle avait fait cela pour faire plaisir à son grand-frère qui aurait été seul dans la voiture sinon. Il venait rejoindre deux amis qui y étaient dans leur propre voiture, stationnée juste à côté de la leur. Si seulement elle avait su. Pas longtemps avant le début du film, il était sorti de l’auto et était entré dans celle des voisins, lui disant qu’il en avait pour pas longtemps. Sibel s’était installée confortablement, avait enlevé ses chaussures et posé ses pieds nus sur le tableau de bord. Résignée elle avait pris son livre et entamé le chapitre quatre. Après deux pages, la lumière de porte de la voiture s’alluma, annonçant le retour d’Aedan. Lorsque Sibel leva les yeux du livre, elle comprit que ce n’était pas Aedan. Elle reconnut Raven, qu’elle avait déjà rencontré une fois, qui lui sourit en prenant la place de son grand-frère. La brunette fit un signe de tête vers l’autre auto. Sibel put voir qu’Aedan avait pris la place du passager aux côtés d’Eliott et mangeait du pop-corn.

Sibel comprit une partie du stratagème. Aedan voulait que Sibel se fasse des amies. Il avait manigancé pour mettre les deux filles d’un côté et les garçons de l’autre. Sibel répondit par un sourire poli. Elle n’avait rien contre la louve – elle savait que c’était une louve – mais ses compétences sociales laissaient parfois à désirer. C’est difficile de se faire des amis lorsqu’on a un problème au niveau de la communication. Enfin déjà, Raven était au courant pour ça, elle était aussi au courant pour ses pouvoirs de Banshee, ce qui rendait les choses un peu moins inconfortables pour elle. Alors la jeune rouquine glissa son signet doré entre les pages de son livre et le referma. Elles étaient maintenant les deux exclues de la soirée. Probablement aussi que chacune était le prétexte de l’autre pour pouvoir se retrouver entre ours-garous. Après tout, les deux étaient d’une espèce très rare. Ils avaient sans doute des choses à se dire. Si Eliott était en mesure d’aider Aedan avec ses pouvoirs, c’était tant mieux.

Le soleil tombait et le film allait bientôt commencer, il y avait encore un certain temps à tuer, avant le début des annonces publicitaires. Ne sachant pas si Raven lui avait adressé la parole en entrant dans la voiture – cela arrivait souvent qu’on lui parle sans qu’elle ne s’en rende compte – Sibel préféra dire quelque chose pour ne pas sembler rude. Comme à son habitude, elle tenta d’articuler au mieux les mots, de peur d’avoir l’air retardée, mais parla tout de même un peu de travers, tout en accompagnant ses mots avec des gestes. Raven ne comprenait pas les gestes, mais c’était naturel pour Sibel de les faire quand même.

« Alors ils t’ont expulsée de la voiture ? » dit-elle, le sourire au coin des lèvre. «  Bande d’impolis. »

Wake up Callft. Raven Collins
Ʃkaemp はは ™


 
Can you hear Silence's scream ?
What if I'm far from home? Brother I will hear you call.
What if I lose it all? Oh, sister I will help you out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


raven
avatar

Messages : 172


MessageSujet: Re: Wake up Call ft. Raven Collins   Mer 9 Nov - 18:47



❝Wake up Call❞
Sibel & Raven
Une grande idée, sans doute, Elliot voulait absolument me changer les idées, un film au cinéma, enfin il voulait aller au Drive-In voir un Marvel. Je ne savais pas vraiment si j’avais envie de sortir ou non. Je ne me sentais pas en grande forme, et apparemment mon super pote l’avait remarqué. Après tout, je devais aussi me faire pardonner de mon attaque en forêt, de savoir qu’il gardait le secret pour moi. Je lui devais bien ça.  Je n’étais préparée, et il était passé me chercher. Elliot m’avait tout de même remerciée d’avoir accepté et après tout, cela allait me changer un peu les idées, et passer du temps avec lui, ça me plaisait aussi énormément. Sincèrement, je venais de lui avouer que c’était la première fois que j’allais dans un Drive-in. En Australie, je ne sortais pas vraiment, mais j’étais aussi un peu excitée pour le coup.Je l’avais bassiné avec l’envie d’avoir des popcorns, plein de popcorns. Apparemment j’allais pouvoir choisir tout ce que je voulais. Mais oui cause toujours copain.


On venait d’arriver sur le parking, c’était sympa, ce grand écran comme ça et toutes les autres voitures. Cela faisait un peu vieux films,mais j’appréciais déjà l’ambiance. Elliot était sorti pour apparemment aller chercher de quoi s'empiffrer durant le film. Il voulait payer, je n’allais pas refuser.  J’attendais simplement dans la voiture. Envoyant un petit texto à Derek pour le prévenir d’où j’étais et avec qui. Je savais qu’il faisait très attention en ce qui concernait mes relations mais là je savais qu’il n’allait rien dire vu qu’il s’agissait de son meilleur ami. Je m’installais vraiment bien, reculant un peu le siège de la voiture. Mais je fus rapidement sortie de ce moment de calme, Elli ne revenait pas seul, il était en compagnie de Aedan . Je le connaissais de vue simplement mais je savais que c’était un ami d’Elli, mais je fus surprise, quand les deux garçons me demandèrent de me diriger dans la voiture juste à côté pour tenir compagnie à une jeune femme que je connaissais un peu, Sibel. Je souriais, mais je me sentais un peu mal de la voir là. Je savais qu’elle était sourde, donc venir dans un Drive-in ce n’était pas vraiment très chouette pour elle.


Je m’installais à ses côtés, en souriant même si j’étais assez gênée de me retrouver dans cette voiture. Je ne voulais pas la déranger non plus.Mais par surprise , je comprenais un peu ce qu’elle disait dans le langage des signes “ Oui… J’ai été mise dehors, mais ravie d’être en ta compagnie, si je ne te dérange pas “ Un geste pour la remercier. Je la regardais bien de face, pour être sûre qu’elle puisse lire sur les lèvres. “ Comment vas -tu? “ Je m’intéressais à elle, je savais qu’une banshee n’avait pas toujours la vie toute rose, et que ce n’était pas tout le temps facile à porter. Je tournais rapidement la tête pour jeter un coup d’oeil dans la voiture d’à côté, les gars s’amusaient bien. Je faisais un petit non de la tête et regardant à nouveau la jeune femme “ je suis désolée pour toi , tu vas devoir me supporter le reste de la soirée” Oui je m’excusais la pauvre, ce n’était pas ce qu’elle avait prévu.



© Pando


après tout, certains disent que les plus belles histoires d'amour sont celles qu'on n'a pas eu le temps de vivre. peut-être que les baisers qu'on ne reçoit pas sont aussi les plus intenses.
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


sibel
avatar

Messages : 338


MessageSujet: Re: Wake up Call ft. Raven Collins   Mer 16 Nov - 21:11

Sibel eut un sourire ravi lorsqu’elle vit Raven signer le mot « merci » en langue des signes. Alors elle s’était bien souvenue de leur dernière conversation. Lorsqu’elles avaient été présentées, quelques semaines avant, dans une soirée, elles avaient un peu discuter et Sibel lui avait montré certain mots de bases, comme « Bonjour », « Je », « Merci », « Jour », « Beau », « Homme », « Femme » et « Loup », certains autres aussi, ainsi que les lettres de son prénom. Ensuite, elles avaient pu créer certaines conversations pour l’amusement. Lorsqu’elle l’avait quitté, Raven avait réussi à signer des phrases, notamment : « Bonjour, je suis belle « R-A-V-E-N » la femme-loup. ». Sibel ne savait pas si Raven se souvenait de tous ce vocabulaire, mais elle se souvenait de « merci », ce qui était une bonne base en somme. C’était peut-être à cause de cet échange amical qu’Aedan avait décidé de les réunir à nouveau.

Elle lui répondit de vive voix, toujours en signant au même rythme, peut-être que Raven se souvenait aussi de : « Je vais très bien, et toi? ». Puis elle regarda de nouveau dans l’autre voiture lorsque Raven fit de même. Ensuite elle s’excusa de sa présence ce à quoi Sibel répondit par un non de la tête, pour qu’elle comprenne que cela ne la dérageait pas du tout. Elle pointa la radio AM/FM qui était éteinte, puis vers l’écran du drive-in. Elle voulait laisser le contrôle du volume à son invité, comme elle n’avait aucune idée de comment faire. Elle soupira, n’étant pas certaine de bien prononcer ce qu’elle voulait dire, mais tenta le coup tout de même.

« Pour entendre, ajuster à ton aise. Moi j’ai pas besoin. Mais, si c’est assez fort, je ressens l’auto qui vibre.»

Sibel posa les mains sur le tableau de bord et mima l’effet de vibration qui se produisait quand le système de son était assez élevé. Elle avait tendance à mettre le volume au fond, juste pour les ressentir ces vibrations. Lorsqu’elle écoutait un film, surtout d’action, c’était tout ce qu’elle avait pour obtenir un peu de réalisme. Alors elle avait tendance à le monter trop haut et casser les oreilles de ses frères. C’était un peu gênant. Elle préférait que Raven choisisse elle-même le niveau convenable. De toute manière, il n’en fallait pas beaucoup à ce système de son pour que tout se mette à trembler et avec le peu d’intérêt qu’elle avait pour Marvel, ce n’était pas vraiment important.

Puis la Banshee regarda de nouveau dans l’autre voiture, Aedan lui fit bonjour par la fenêtre, tenant son popcorn de sa main libre. Ce qui fit penser à Sibel qu’il y avait pas mal de bouffe à partager sur la banquette arrière. Elle pointa du pouce vers les deux sacs plastiques contenant des bouteilles de jus, croustilles, chocolats et mêmes des vrais fruits.

« Comme chez toi. » dit-elle en invitant Raven à se servir si elle le désirait.


Wake up Callft. Raven Collins
Ʃkaemp はは ™


 
Can you hear Silence's scream ?
What if I'm far from home? Brother I will hear you call.
What if I lose it all? Oh, sister I will help you out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


raven
avatar

Messages : 172


MessageSujet: Re: Wake up Call ft. Raven Collins   Dim 20 Nov - 17:18



❝Wake up Call❞
Sibel & Raven
J’avoue que Sibel était une personne vraiment adorable et admirable. J’avais vraiment apprécié passer du temps avec elle, et puis le langage des signes ce n’était pas si simple. Heureusement j’avais gardé quelques signes en mémoire, j’espérais bien évidemment que la jeune femme allait me pardonner de ne pas me souvenir de tout. J’étais tout de même embêtée de m'être inscrustée comme ça dans la voiture. J’étais assez touchée d’entendre Sibel faire des efforts pour parler, ce n’était pas simple pour elle, en rien entendre et réussir à parler, elle me surprenait vraiment beaucoup.  Je la fixais à mon tour, en parlant très calmement pour permettre à Sibel de lire sur les lèvres “ Pour être sincère, j’ai connu des jours meilleurs”. Je n’avais aucune raison de lui cacher la vérité.


Après avoir jeté un coup d’oeil dans voiture à côté et voir les deux garçons s’éclater me faisait vraiment rire. Ils étaient amusants à voir vraiment. Finalement j’étais aussi rassurée de voir que  ma présence ne dérangeait pas la banshee. Alors qu’elle me proposait de mettre le son sur la radio pour profiter du film “ Oh entre nous, je n’avais pas vraiment envie de venir, donc le film ce n’est pas ma priorité sauf si tu veux vraiment regarder “ Je ne voulais pas la priver du film, bien que je me doutais que ça risquerait d’être compliqué pour elle de suivre. “ Je trouve que nos amis ont parfois de drôles d’idées non? “ Sans doute que chacun désirait nous surprendre. Mais c’était amusant tout de même. Même s’ils s’y prenaient assez mal tous les deux, ils étaient juste adorables.


Je voyais Sibel regarder dans la voiture d’Elliot, je comprenais parfaitement qu’elle veuille voir sur Aedan allait bien et bien sûr, que tout se passait pour le mieux “ Ils ont l’air de s’amuser vraiment. La prochaine fois, on programme un truc à quatre” C’était une idée comme les autres. Je suivais le pouce de Sibel qui m’indiquait la banquette arrière, de la nourriture, je grimaçais un peu en voyant tout ça, mon estomac me jouait encore des tours. “ Je n’ai vraiment pas faim. J’ai l’impression que tout me dégoute en ce moment “ Je levais les épaules un peu embêtée pour la pauvre Sibel de devoir supporter une louve qui n’était vraiment pas bien. “ Je suis sincèrement désolée “ En lui disant ces mots je lui attrapais la main,j’étais simplement sincère, et intérieurement j’étais inquiète .




© Pando


après tout, certains disent que les plus belles histoires d'amour sont celles qu'on n'a pas eu le temps de vivre. peut-être que les baisers qu'on ne reçoit pas sont aussi les plus intenses.
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


sibel
avatar

Messages : 338


MessageSujet: Re: Wake up Call ft. Raven Collins   Jeu 15 Déc - 15:05

Sibel fit une mine triste lorsque Raven lui annonça qu’elle avait connu de meilleurs jours. Elle en savait peu sur la femme-loup et leur relation n’était pas assez intime pour qu’elle cherche à en savoir plus. Elle-même préférait ne pas se confier aux gens qu’elle connaissait peu, alors elle ne chercha pas à en savoir d’avantage. Elle acquiesça tout simplement avec un sourire à la proposition de Raven de faire une activité à quatre la prochaine fois. Bien sûr pour les garçons, ils étaient actuellement en train de faire une activité à quatre, mais ce n’était pas réellement le cas.

Sibel fut prise de surprise lorsque Raven lui prit la main. Ce contact la fit frissonner. Elle sentit une vibration étrange dans son poignet, des petits coups de tambour, comme celui d’un cœur humain qui bat à toute allure. Cette sensation se répandit dans tout son bras puis se propagea dans le reste de son corps. Elle sentit une élancement s’installer dans son bas ventre, un pincement inconfortable qui se transforma en torsion douloureuse. Sibel lâcha la main de Raven pour la porter sur son ventre, mais dès que le contact se défit, la douleur s’en alla aussitôt. Elle regarda dans les yeux tristes de Raven. La banshee savait que quelque chose venait de se produire, mais elle préféra ne pas en parler et sourit comme une idiote à la place. Avant que Raven ne puisse lui demander s’il y avait un problème, Sibel leva un doigt à côté de sa tête.

« Une idée ! Allons marcher ! » lança t’elle sur un ton joyeux, avant d’ouvrir la porte du véhicule et d’en sortir. Elle fit un signe de tête à son invitée forcée de l’accompagner dehors.

Dawn était attachée à l’extérieur de l’auto. L’animal préférais être à l’extérieur qu’enfermée dans une voiture durant une soirée entière. Le règlement du Drive-In était de laisser les animaux en laisse, ce à quoi Dawn n’était pas habituée. Comme chacune d’entre elles, incluant Dawn, n’étaient pas tellement intéressées par le film, il était peut-être intéressant d’aller se balader entre les voitures et sur le terrain du drive-in. La température était idéale pour cela. La noirceur s’était bien installée maintenant, mais il y avait quelques lampadaires sur le site qui les empêcherait d’être totalement à la noirceur. Sibel avait quelques sacs plastiques dans son sac à main au cas où Dawn décidait de leur offrir quelques « cadeaux ». Elle fit signe à Aedan qui comprit rapidement que les filles partaient en balade. Il lui répondit avec son pouce en l’air. Elle fit de même et sourit à Raven.


« Allons-y ! »
Wake up Callft. Raven Collins
Ʃkaemp はは ™


 
Can you hear Silence's scream ?
What if I'm far from home? Brother I will hear you call.
What if I lose it all? Oh, sister I will help you out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


raven
avatar

Messages : 172


MessageSujet: Re: Wake up Call ft. Raven Collins   Lun 19 Déc - 15:18



❝Wake up Call❞
Sibel & Raven

Je ne voulais vraiment pas embêter Sibel avec mes problèmes, nous étions venus ici pour passer un bon moment et surtout je voulais que ce moment continue simplement. Mais je ne voulais pas lui mentir. C’était une jeune femme que j’appréciais vraiment beaucoup, et la vérité était toujours mieux. Mais j’allais tout faire pour que la soirée se passe pour le mieux. Donc je ne pouvais vraiment pas tout gâcher. En lui offrant un joli sourire je serrais sa main. Ce n’était pas facile pour elle en plus . Je gardais sa main dans la mienne, en serrant doucement mais j’avais une drôle de sensation , tout d’un coup Sibel serrait aussi ma main. Mais je la regardais mais son regard avait l’air dans le vide.Je ne la lâchais pas mais je commençais à m’inquiéter pour elle. Aucune réelle réaction, j’attendais , je ne voulais pas la brusquer non plus , sachant que je n’avais d’autres choix que de la secouer un peu. Mais je ne voulais pas, j’attendais mais sa réaction me surprit au moment où la banshee lâchait ma main violemment pour la poser sur son ventre. Je ne compris rien de ce qu’il venait de se passer. Mais je restais à regarder la jeune femme, inquiète quand même.
D’un coup… Oui un seul coup, tout était redevenu comme avant, enfin il avait du se passer je dirais cinq ou six minutes pas plus. C’était assez surprenant mais je n’allais pas relever pour ne pas la mettre mal à l’aise. Mais je réalisais rapidement qu’avant que j’ouvre la bouche Sibel avait déjà pris la parole à sa façon, une idée et sincèrement j’adorais son idée d’aller nous promener. Toutes les deux n’avions pas envie de voir ce film pour différentes raisons. Donc son idée d’aller se balader était une merveilleuse idée, je levais mon pouce amusée “ Je trouve ton idée vraiment parfaite “ Je continuais de bien articuler en la regardant dans les yeux.
Je remontais doucement la fermeture éclaire de ma veste pour m’apprêter à sortir.  Après tout allons nous éclater à notre manière.
Je tournais la tête vers la voiture à côté, les hommes semblaient vraiment s’amuser, alors les laisser seuls ne me semblait pas être une erreur.

J’en profitais pour caresser Dawn , le pauvre petit était à l’extérieur de la voiture et surtout attaché à la laisse. C’était bien mieux de profiter tous ensemble et qu’il profite pour gambader un peu. j’attendais Sibel, qui semblait tenter de prévenir les garçons qui ne semblaient pas trop se tracasser. Je fis un petit signe à Elliot pour lui faire comprendre que tout allait bien et que j’allais avec Sibel. “ Oui allons y. Un peu de calme “. Nous commencions à marcher un peu et voir Dawn profiter me faisait bien sourire “ Finalement , c’est une très bonne idée de venir prendre l’air. “ Je finis par m’arrêter “ Sibel. Est-ce que tout va bien? “ Je parlais bien sûr de ce qu’il ‘était passé dans la voiture.


© Pando


après tout, certains disent que les plus belles histoires d'amour sont celles qu'on n'a pas eu le temps de vivre. peut-être que les baisers qu'on ne reçoit pas sont aussi les plus intenses.
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


sibel
avatar

Messages : 338


MessageSujet: Re: Wake up Call ft. Raven Collins   Mer 28 Déc - 17:36

La température était douce, mais le vent se levait et Sibel fut contente d’avoir apporté sa veste de coton vert. Elle s’enveloppa pendant que Raven saluait Dawn. La chienne balayait la queue ravie d’avoir de la compagnie. Le film commençait et à part les retardataires qui courraient vers leurs voitures, elles étaient presque seules à se balader entre les voitures. Afin de ne pas déranger les gens en passant entre les voitures et le film, Sibel entreprit de les diriger vers le côté du drive-in.

Elle réfléchissait à ce qui s’était passé dans la voiture. Son pouvoir ne lui permettait pas à tout coup de comprendre ses visions, malgré le fait qu’elle soit une Banshee accomplie. C’était le fardeau des prophètes de la mort de ne pas toujours pouvoir lire clairement les messages qu’on lui envoyait. Elle ne voulait pas inquiéter Raven, mais elle savait que cette vision lui était entièrement consacrée. Alors elle marchait à ses côtés en souriant bêtement.

Quelque chose attira son regard, elle crut voir du coin de l’œil un chien traverser entre deux voitures. Elle chercha du regard, mais ne vit rien. Continuant de marcher entre les rangées d’automobile, elle aperçut de nouveau une boule de poil qui disparut à nouveau. Sibel savait que quelque chose clochait. Normalement, s’il y avait eu un chien rodeur, Dawn l’aurait vu et réagi, mais la chienne continua sans rien remarquer. Si Dawn ne voyait rien, c'était que Sibel était la seule à le voir. La Banshee étira le cou, croyant pouvoir apercevoir l’animal qui les suivait, mais encore une fois, il n’y avait rien.

Soudainement, elle entendit un rire d’enfant. Cela n’aurait eu rien d’étrange si Sibel n’avait pas été complètement sourde. Elle n’était pas familière avec ce son, bien qu’elle eut parfois entendu des rires dans ses rêves prophétiques. Elle entendait parfois des choses grâce à son pouvoir de Banshee. Dès que ce rire vint à ses oreilles, Sibel figea sur place et leva la main pour dire à Raven d’attendre. Elle ne s’était pas rendue compte que cette dernière s’était arrêtée et qu’elle lui avait adressé la parole, lui demandant si elle allait bien. Perdue dans ses pensées, elle essayait de comprendre ce que ses sens tentaient de lui montrer.

Elle fit lentement un pas devant elle, et le rire se fit entendre à nouveau, puis elle avança encore, sa main toujours levée en signe de « stop » vers Raven. Elle aperçut de nouveau le chiot, car c’était bien un chiot, ou un louveteau, elle n’en était pas certaine avec cette noirceur. Encore une fois, il disparut aussi rapidement qu’il était apparu. Elle fit un signe à Dawn. « Reste ». La chienne posa ses fesses par terre et ne bougea plus. Sibel déposa la laisse par terre et décida de marcher en direction du chiot.  Elle n’était même plus consciente de la présence de Raven.

Elle marcha entre les voitures d’un pas décidé, suivant les flashs de poils et les rires d’enfant. Plus elle avançait, plus son rythme s’accélérait, au bout du moment elle joggait. Puis finalement, elle se retrouva face à face avec la petite bête. Elle était assise au beau milieu d’une allée et la regardait avec ses yeux jaunes et illuminés. Sibel put enfin confirmer qu’il s’agissait d’un louveteau. L’animal ouvrit la bouche et le son qui en sortit n’était pas un jappement, c’était le cri d’un enfant, ou un pleure de bébé, Sibel n’en était pas certaine puisqu’elle avait du mal à reconnaître les sons. Tout ce qu’elle savait c’était que l’animal était en détresse.

Elle s’approcha et lentement l’animal se transforma en une petite masse beige enveloppée dans une couverture jaune. Lorsque Sibel fut à côté, ce n’était plus un louveteau, mais bien un bébé, aux yeux jaunes, les yeux d’un loup-garou. Elle prit l’enfant dans ses bras, mais il ne répondait pas. Il était sans vie, son visage était bleu et ses yeux jaunes grands ouverts. Le bébé semblait être à peine né, mais déjà mort. Elle le tenait si fort contre elle, son cœur était brisé, ce pauvre enfant innocent. C'était une vision d'horreur, la Banshee était habituée de voir des morts, mais il s'agissait de son premier bébé naissant. Elle regarda à gauche à droite, elle voulait trouver de l’aide. Puis ses yeux se posèrent sur ceux de Raven qui se tenait quatre rangées plus loin.

Au moment où elle aperçut la femme loup, le petit corps inerte avait disparu de ses bras. Raven se tenait là, les mains posée sur son ventre énorme et rond. Elle tenait son ventre à deux mains, s’accroupit et se mit à hurler de douleurs, les larmes lui coulaient le longs des joues. Sibel courut vers elle, mais dès qu’elle fut à moins d’un mètre, le ventre et les larmes de la femme loup n’étaient plus. Raven la regardait incrédule, tout était redevenu normal.

Sibel posa ses deux mains sur le ventre de Raven et elle sentit à nouveau le ronronnement dans ses doigts et ses mains tremblantes. Maintenant la vision faisait tout son sens.

« Raven… » commença-t-elle. « Je crois que tu attends un enfant. »
Wake up Callft. Raven Collins
Ʃkaemp はは ™


 
Can you hear Silence's scream ?
What if I'm far from home? Brother I will hear you call.
What if I lose it all? Oh, sister I will help you out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


raven
avatar

Messages : 172


MessageSujet: Re: Wake up Call ft. Raven Collins   Dim 8 Jan - 11:21



❝Wake up Call❞
Sibel & Raven

Ce n’était pas plus mal de se balader, malgré tout je pouvais entendre le film, mais je me doutais que je ne ratais rien d’énorme. Et puis, je me disais que si jamais je voulais le voir vraiment, Elliot accepterait sûrement qu’on se fasse une soirée dvd. Je savais que ce n’était pas trop grave. J’adorais Dawn , cette chienne était super adorable, et après tout, on avait un lien qui nous unissait en y réfléchissant. Et puis la pauvre, elle méritait vraiment d’aller se balader que de rester attachée pendant tout le film.
Je me rendais compte que je parlais un peu dans le vent, j’avais oublié que Sibel ne pouvait pas m’entendre et encore moins me répondre pour le coup.
Mais au fond cela me faisait rire intérieurement car je me doutais que les gens autour de moi avaient dû trouver cette scène magique de me voir parler toute seule. Mais ce n’était pas le plus troublant.
Le plus troublant était la réaction de Sibel d’un coup,je relevais le visage pour l’observer. Quelque chose n’allait pas. Je m’arrêtais aussi la regardant, elle me demandait de me stopper et juste après à sa chienne de rester là. Toutes les deux nous nous étions stoppées et surtout on regardait Sibel un peu perdue.

J’avais attrapé la laisse de Dawn, mais je restais vraiment tranquille. Il n’était pas nécessaire de crier après la banshee, sachant que j’allais déranger les personnes qui écoutaient le film et surtout j’allais crier pour rien. J’avais envie d’avancer, de lui poser la main sur l’épaule pour la rassurer qu’il n’y avait rien autour de nous que des voitures et des arbres. Je commençais un peu à stresser pour elle, je me sentais réellement impuissante face à ce que je voyais. Mais je restais totalement fixe avec Dawn, j’observais un peu ce qui lui arrivait.  J’allais faire un pas vers elle, mais la chienne ne bougeait pas, me regardant tout en essayant de me faire comprendre que j’avais plutôt intérêt à ne pas bouger non plus. Bon, elle avait plus que raison pour le coup. Sibel semblait chercher quelque chose, j’avais un peu peur que quelqu’un d’autre ne l’approche ou ne la touche. Le dôme était bien présent, mais je ne savais pas comment il affectait Sibel, à vrai dire je ne m’étais pas vraiment posée la question pour les autres êtres surnaturelles. Pour le coup , je préférais rester sur mes gardes avant de devoir agir si cela était nécessaire.

J’avais l’impression que ce moment durait, je m’étais mise à caresser Dawn pour la rassurer un peu, mais en même temps elle devait avoir l’habitude. Je commençais à être rassurée en voyant Sibel revenir vers moi d’un pas très calme. J’étais déjà rassurée, mais je continuais d’avoir l’impression qu’elle n’était pas totalement revenue avec moi. Je restais silencieuse, c’était la meilleure chose à faire, le silence. Mais je fus surprise par le geste de la Banshee. Elle venait de poser les deux mains sur mon ventre, je regardais ses mains, ensuite vers elle et inversement, avant qu’elle ne me dise qu’apparemment j’étais enceinte. Comment ? Enfin si je savais comment on pouvait tomber enceinte mais… Oui cela pouvait être possible mais je ne pouvais pas y croire “ Quoi comment ça? “ Je continuais de la regarder avec interrogation.


© Pando


après tout, certains disent que les plus belles histoires d'amour sont celles qu'on n'a pas eu le temps de vivre. peut-être que les baisers qu'on ne reçoit pas sont aussi les plus intenses.
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


sibel
avatar

Messages : 338


MessageSujet: Re: Wake up Call ft. Raven Collins   Mar 24 Jan - 17:53

À ce moment, Sibel était aussi perdue que Raven. Ses pouvoirs ne lui avaient jamais apporté autre chose que des présages de morts, comment pouvait-elle prédire la vie ? C’était une expérience toute nouvelle. Elle devait connaitre le fin fond de cette histoire. Ses visions n’étaient pas toujours précises, mais il n’y avait aucun doute sur l’état de santé de Raven. Sibel ressentait les battements de cœurs dans ses mains; un petit ronronnement très rapide. Elle garda une main sur le ventre de Raven, ce qui devait sembler bizarre pour ceux qui regardaient. Avec sa main libre elle signa un mot – faisant mine de tenir un chapeau - tout en le prononçant pour que Raven comprenne.

« Un garçon. »

Elle ne savait pas si elle devait sourire ou non. Était-ce une bonne nouvelle pour Raven ? Allait-elle décider de le garder ? Peut-être était-ce cette mort que Sibel prédisait. Peut-être que Raven allait préférer avorter. Peut-être allait-il mourir en couche, ou plus tard, lorsqu’il serait enfant, mais les visions de Sibel étaient souvent imminentes, ou dans un avenir rapproché. Peut-être était-ce Raven qui était en danger ? Elle était très confuse.

Soudainement, Sibel eut une nouvelle absence, son regard se perdit dans le vide. Sa gorge se resserrait, elle le sentait. Elle porta sa main libre à sa gorge alors que l’air commençait à lui manquer. Elle se sentit étouffée, ou noyée? Elle ne savait pas, mais sa gorge se contracta encore plus jusqu’à ce l’air ne passe plus du tout. Pour Sibel cela parut une éternité, mais cela ne dura qu’une dizaine de secondes. Elle étouffait pendant que des sons de suffocation sortaient de sa gorge. Lorsqu’elle lâcha finalement le ventre de Raven, tout s’arrêta à nouveau. L’air entra à plein poumon dans sa poitrine et Sibel se pencha pour reprendre son souffle. Après avoir toussé un bon coup, elle se redressa et regarda dans les yeux de Raven, l’air paniquée, tout en continuant de se frotter la gorge.

« Il va étouffer. » conclu t’elle, essoufflée. « Il est en danger. Toi aussi peut-être.»

Sibel ne savait pas comment cela allait se produire, si c’était avant, après ou pendant la naissance, mais il n’y avait plus aucun doute que sa vision était une mise en garde pour Raven. Soit pour son enfant, soit pour elle. Sibel n’était que la messagère d’une sombre prophétie et elle ne s’était jamais sentie aussi impuissante.
Wake up Callft. Raven Collins
Ʃkaemp はは ™


 
Can you hear Silence's scream ?
What if I'm far from home? Brother I will hear you call.
What if I lose it all? Oh, sister I will help you out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


raven
avatar

Messages : 172


MessageSujet: Re: Wake up Call ft. Raven Collins   Dim 29 Jan - 17:31



❝Wake up Call❞
Sibel & Raven

Je ne savais plus que penser ni quoi faire. C’était même assez surprenant. J’avais réellement la sensation que tout le cinéma en pleine air nous regardait. Alors que pas du tout, tout le monde était concentré sur le film c’était un fait. Je continuais de regarder Sibel, elle semblait vraiment pas très bien. Ses mains posées sur mon ventre. J’étais enceinte. C’était fort possible. , j’avais eu une nuit avec Derek, bien sûr la seule depuis un bon moment et depuis lui, je n’avais eu personne. Nous ne nous étions pas protégés c’est clair et depuis je ne me sentais pas en grande forme. J’avais pourtant mis ça sur le compte du dôme, de la perte de mes pouvoirs , j’avais réellement pensé qu’il s’agissait d’un effet de cette foutue merde. Mais apparemment non c’était tout autre chose, chose dont j’étais loin de m’imaginer. Je continuais de la regarder, puis de fixer sa main posée sur mon ventre. Sibel semblait vraiment être sûre d’elle même.  Je finis par relever le regard pour observer les gestes que la Banshee me faisait. Un chapeau. J’attendais un garçon. Un garçon…
“Un garçon, tu es sûre?” Je lui parlais vraiment doucement, de plus il faisait sombre, donc voir mes lèvres était peut être compliqué.

A ce même moment, je ne savais pas quoi penser. Un bébé… Je n’étais pas prête pour un bébé. Bien que j’y pensais quand même, mais je ne m’étais pas du tout préparée à cette éventualité dans l’immédiat. Il est évident lorsqu’on passe une nuit avec quelqu’un que ce n’est pas la première chose à laquelle on pense. Mais là, on y était clairement. Je regardais le visage de la jeune rousse, elle-même ne semblait pas trop comment réagir non plus. Je n’y connaissais pas énormément en pouvoir de Banshee, mais je savais qu’il prédisait la mort, mais je savais aussi qu’il ne devait pas y avoir que ça. Mais là, je ne savais pas que faire, avorter, ou le garder. Mais c’était un petit Hale. Je ne pouvais pas faire ça, j’étais incapable de faire partir ce petit être et de plus il était de Derek. Ca aussi , ça allait être autre chose. comment lui dire. Enfin je regardais un peu plus détendue Sibel. Je tentais de faire un sourire pour la détendre un peu et qu’elle comprenne ce que je comptais faire.

Mais d’un seul coup, le moment virait encore à l’angoisse. Sibel semblait à nouveau être ailleurs pourtant elle gardait sa main sur mon ventre. Je restais sans bouger, l’appeler ne servait à nouveau à rien. Je me sentais à nouveau encore mal de la situation. Qu’est ce qu’il se passait dans sa tête à ce moment. Je regardais à nouveau autour de nous, personne ne faisait attention, encore une chance pour le moment. Elle semblait s’étouffer, nous n’avions rien mangé, donc c’était surprenant. Je l’entendais suffoquer, j’en oubliais vraiment qu’elle était sourde “ Sibel…. Sibel….” Mais forcément elle ne m’entendait pas. Je ne savais pas si je pouvais la toucher ou pas. Mais ce fut rapidement terminé quand la jeune femme se recula en lâchant mon ventre. Je posais alors ma main sur son épaule “ ça va ? “ Même si je ne savais pas si elle avait remarqué que je venais de lui parler. Mais elle me surprit dans ce qu’elle venait de m’annoncer.  “ Comment ça? Lui, moi en danger comment? “

Je me passais la main sur le visage, comment ça en danger, mon bébé allait étouffer? Mais comment pouvait-elle le savoir. Ma tête tournait un peu.  Je me laissais tomber sur le sol en lâchant la laisse du chien que je tenais. Je regardais Sibel devant moi. J’étais loin de m’imaginer que cette soirée allait être si surprenante. Mais là j’étais totalement perdue. Trop d’informations peut-être en un lapse de temps un peu court. Je passais la main dans mes cheveux, soufflant un peu pour tenter de me détendre. Mais j’étais vraiment perdue, je continuais de fixer la jeune femme, je ne voulais pas qu’elle s’en veuille vraiment “ Ca va…. Ne t’en fais pas, ça va “ Il fallait juste le temps que je me remette debout et surtout que j’avale le fait que j’étais enceinte et qu’il y avait danger.



© Pando


après tout, certains disent que les plus belles histoires d'amour sont celles qu'on n'a pas eu le temps de vivre. peut-être que les baisers qu'on ne reçoit pas sont aussi les plus intenses.
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


sibel
avatar

Messages : 338


MessageSujet: Re: Wake up Call ft. Raven Collins   Ven 17 Fév - 19:09

Sibel ne savait pas quoi faire, ni quoi dire. Lorsque Raven tomba au sol, elle s’accroupit près d’elle et posa une main sur son épaule. Libre de sa laisse, Dawn s’approcha et sentit le visage de Raven, comme elle le faisait souvent avec sa maitresse. Le chien s’éloigna ensuite pour sentir les odeurs tout autour. Sibel ne s’en inquiéta pas, ses pensées allaient vers la jeune louve. Elle resta là un bon moment sans rien dire, afin de donner le temps à Raven d’enregistrer l’information.

« Retournons à l’auto. » proposa t’elle simplement. Raven serait bien mieux assise dans la voiture que les genoux dans les cailloux. Elle aida donc la futur mère à se relever et la prit par le bras jusqu’à la voiture. Durant le trajet, elles restèrent silencieuses. Qui avait-il à dire ? Sibel comprenait maintenant pourquoi elle avait eu une vision de l’enfant. Les signaux portaient à croire que sa vie était en danger. Un danger de suffocation. Quand ? Rien n’était certain. Raven allait devoir aller chez le médecin et s’assurer un suivi de grossesse soutenu. Il n’y avait rien d’autre à faire.

Les garçons étaient trop concentrés sur le film pour les voir arriver. Ils ne remarquèrent même pas l’état de choc dans lequel Raven se trouvait. Rapidement, elles furent de retour dans l’automobile, Dawn attachée à l’extérieur. Sibel regarda le tableau de bord pendant un moment, puis elle s’aventura.

« Tu devrais voir un docteur. Pour être certaine. Je peux me tromper. »

Sibel savait que non, mais un médecin pourrait peut-être trouver le problème et le prévenir. Et si Raven était aussi en danger, il pourrait le voir. À quoi serviraient toutes ses visions, si elle ne pouvait sauver personne? Surtout un enfant innocent. Elle l’espérait vraiment. Selon ce qu’elle avait vu, Raven n’était pas sur le chemin de se débarrasser du petit avant sa naissance, sinon cette vision n’aurait eu aucun sens. Sibel fit un demi-sourire.

« C’est un loup, comme toi. »

Wake up Callft. Raven Collins
Ʃkaemp はは ™


 
Can you hear Silence's scream ?
What if I'm far from home? Brother I will hear you call.
What if I lose it all? Oh, sister I will help you out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


raven
avatar

Messages : 172


MessageSujet: Re: Wake up Call ft. Raven Collins   Mar 28 Fév - 20:28



❝Wake up Call❞
Sibel & Raven


J’étais comme sonnée à genoux au sol, enceinte, et surtout…. On risquait gros. Il fallait que l’information arrive jusqu’à mon cerveau, c’était important. Mais surtout, j’en étais déjà à comment j’allais le cacher mais le pire comme j’allais l’annoncer...au papa. Derek… Comment j’en étais arrivée là. Mais en y réfléchissant je n’allais pas réussir à le cacher bien longtemps et je savais que lui dire allait être une grosse catastrophe. Tout cela se déroulait rapidement dans ma tête, entre temps Dawn voulait me rassurer un peu. Je lui avais caressé un peu la tête, mais je restais encore un peu sonnée pour cette révélation. Il fallait vraiment réaliser que c’était la dernière chose à laquelle je m’attendais en ce moment. Bien que, cela aurait pu m’arriver un peu plus tard mais ici comme ça, c’était comme une claque dans la tronche. Sibel n’y était vraiment pour rien. Et dans un sens… je préférais que ce soit elle qui me l’annonce.

Sibel m’avait gentiment proposé de retourner à la voiture, elle avait raison. Je ne pouvais pas rester comme ça à genoux , surtout que les gens autour de nous allaient finir par se rendre compte de quelque chose. Je fis un signe oui de la tête, comme si ma voix avait été volée aussi. Je n’arrivais vraiment pas à répondre quelque chose, c’était juste abusé mais je crois qu’il s’agissait du choc. Je m’étais remise doucement debout et j’avais l’impression d’être un zombie et que mes jambes me guidaient toutes seules vers la voiture. Je me sentais coupable de faire passer une soirée désastreuse à Sibel, sachant qu’elle n’était pas venue pour avoir une vision. Sur le moment j’avais l’impression que tout le monde me regardait alors que tout le monde était fixé sur l’écran avec le film. Nous arrivions rapidement à la hauteur de la voiture pour remarquer que les garçons ne faisaient vraiment pas attention à nous. Je réalisais aussi que j’allais devoir en parler à Elliot. Comment allais-je faire? Je savais qu’il allait être furieux, Elli savait tout sur moi, il savait que je ressentais pour Derek et là j’avais craqué une nuit, une autre nuit et sans doute la dernière avec celle que nous avions passé en Australie. Mais je savais que Elliot veillait sur moi et que j’allais le décevoir. Enfin je tentais de ne pas trop m’en faire pour le moment et de profiter de la soirée qu’il restait. Installée dans la voiture ni vues ni connues, je regardais vers mes genoux assez mal à l’aise et j’avais encore cette révélation qui tournait dans la tête.
Je fus sortie de mes pensées par Sibel que je regardais un peu tristement sans vraiment l’être. Je l’écoutais attentivement un médecin, oui j’allais l’écouter “ Tu as raison. J’irai voir un médecin “

Je jouais avec mes doigts tout en triturant le bas de mon haut, mais il fallait que je me décoince un peu, allez Raven cela devait être une bonne soirée. Je finis par sourire par la révélation que la jeune Banshee me confia , un loup, un petit loup, un garçon donc? “ Oh un loup.. Comme son papa et moi … Mais il s’agit d’un garçon? “ Je finis par prendre la main de Sibel, jetant un coup d’oeil au dessus de son épaule pour voir que les garçons continuaient d’être à fond dans le film. Une très bonne chose en soi “ Sibel...tu sais que je t’apprécie énormément, et je te remercie de m’avoir fait part de ta vision. Est-ce que tu acceptes s’il te plait de ne rien dire à personne pour le moment? Je dois trouver le moyen de le dire au papa, et ça va être compliqué. S’il te plait, tu es dans la confidence “ Je souriais un peu plus, je ne voulais vraiment pas que la jeune femme s’en veuille “ et sache que j’aimerais beaucoup que tu sois là pour quand j’accoucherai, que tu sois là plus souvent s’il te plait? “ Limite c’était réellement une demande importante pour moi. Dans le sens où je n’avais pas vraiment beaucoup d’amis autour de moi et j’avais juste la peur de me retrouver seule.



© Pando


après tout, certains disent que les plus belles histoires d'amour sont celles qu'on n'a pas eu le temps de vivre. peut-être que les baisers qu'on ne reçoit pas sont aussi les plus intenses.
(gif tumblr/code northern lights.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


sibel
avatar

Messages : 338


MessageSujet: Re: Wake up Call ft. Raven Collins   Ven 10 Mar - 20:04

Sibel fut un peu soulagée lorsque Raven lui confirma qu’elle irait voir un docteur. Soulagée, mais pas totalement rassurée. Elle avait vu en enfant, puis un poupon, un bébé naissant. Tout était confu dans la vision qu’elle avait eu. Elle ne connaissait pas bien Raven et encore moins son enfant à naitre (ou pas), mais elle s’inquiétait énormément pour ce dernier. C’était comme si par cette vision, elle avait créé un lien profond avec l’enfant. Enfant qui n’était à peine qu’un fœtus et qui n’avait aucune conscience à l’heure actuelle. Ce message lui avait été envoyé par l’esprit des Banshees, elle devait se le rappeler, elle ne communiquait pas avec les morts, ou les non-nés. À moins qu’il ne s’agisse d’un pouvoir de Banshee encore inconnu, jamais enseigné par sa mère. Cela était peu probable, Sibel avait eu une éducation très complète. S’il y avait eu un autre niveau de développement de son pouvoir, elle l’aurait su, très certainement.  

Dans une tentative d’alléger l’atmosphère tendue et de se changer les idées, la rouquine décida de faire pivoter la conversation en positif. C’est pour cette raison qu’elle affirma que l’enfant serait un loup, tout comme sa mère. Raven appuya même cela en ajoutant que son père l’était aussi. Son père. La Banshee ne savait pas qui était le père, ne se tenant pas au fait des fréquentations de Raven, mais elle n’osa pas lui poser la question. Ce n’était pas de ses affaires. Elle se contenta d’acquiescer avec assurance, l’enfant était bien un garçon ; elle n’en doutait pas une seule seconde.

Dans un geste très soudain, Raven agrippa l’une des mains de Sibel. La jeune femme comprit rapidement qu’elle devait être attentive à ce que son interlocutrice voulait lui dire. Alors elle se concentra sur les lèvres de cette dernière afin de bien comprendre chacune de ses paroles. Elle commença par lui dire qu’elle l’appréciait beaucoup, puis la remercia Sibel répondit en souriant, tout en continuant de se concentrer sur le mouvements de ses lèvres. Sa requête était très simple et bien sûr, il allait de soit : Sibel n’en parlerait à personne. Même ses frères n’en sauraient rien. Cela ne regardait que Raven et le père, qui-soit-il. Sibel souria tout en acquiesçant à cette demande. C’était vrai que la louve connaissait peu la Banshee qui aurait très bien pu être une commère, mais heureusement pour elle, ce n’était pas le cas. Qu’est-ce qu’elle gagnerait à aller le crier sous tous les toits. Elle ne voulait surtout pas rendre la situation plus complexe qu’elle ne l’était. Pour appuyer son hochement de tête, Sibel utilisa sa main libre et fit mine de sceller ses lèvres avec une fermeture éclair.

La rouquine tomba des nues en lisant la seconde requête formée par la bouche de Raven. Avait-elle bien comprit ? Sibel plissa les yeux, incertaine. Les yeux de Raven étaient très déterminés, ce qui voulait dire qu’elle était sérieuse, mais la sourde se demanda si ses yeux ne lui avaient pas joués des tours. Raven lui demandait-elle d’être présente à la naissance de l’enfant ? Et si oui, pourquoi ? Ce n’était pas que Sibel ne se sentait pas interpellée par cette demande, surtout avec ce sentiment étrange, ce lien qu’elle ressentait envers le petit de sa vision, mais on ne lui faisait pas ce genre de demande tous les jours. D’autant plus que les deux jeunes femmes ne se connaissaient pas beaucoup. Peut-être avait-elle mal interprété le message de Raven. Alors elle préféra en être certaine.

« Moi, voir le bébé naître ? » en parlant, elle avait aussi mimer ses paroles. En se pointant d’abord la poitrine (moi) et ensuite les yeux (voir), puis en mimant un gros ventre (bébé) et finalement en faisant un geste de glissement avec sa main, depuis son ventre jusqu’à ses cuisses. Ce n’était pas les mots exacts du langage des signes, mais c’était les plus évidents. Comprenant que c’était bien ce que Raven lui avait demandé. Sibel s’était exclamée. « Oh ! » puis s’était affaissée dans son banc.

Raven lui demandait de l’aide et voulait qu’elle soit présente durant sa grossesse, c’était clair maintenant. Ayant été témoin de cette vision et messagère du danger, c’était la moindre des choses que Sibel soit présente pour l’aider, la guider et peut-être recevoir d’autres messages éventuellement. Il était très logique que Sibel s’implique dans cette histoire et elle voulait aussi en connaitre le dénouement. Puis il y avait ce petit garçon qui lui revenait en tête, et cette chaleur qu’elle ressentait en le voyant. De plus, Aedan avait raison sur un point, Sibel devait se faire des amies, au moins une. Raven semblait aussi être dans la même situation. Et la Banshee aimait bien la louve. C’était peut-être le destin qu’elles soient ensemble à ce moment, que Sibel ait eu cette vision, qu’elle ait rencontré ce petit être qui n’était pas encore né. Sibel se sentit rougir et un sourire s’afficha sur son visage.

« D’accord! » dit-elle. Puis elle ajouta sur un ton confiant. «Sauvons ton bébé!»

La jeune Banshee n’avait jamais encore eu l’opportunité de modifier le cours des choses. Elle était déterminée à le faire, défier la mort. Elle se jura à ce moment de tout mettre en œuvre pour ne jamais voir le petit poupon bleu de sa vision. Dans un geste chaleureux, elle s’avança et étira un bras avec lequel agrippa Raven dans une étreinte rassurante.

Wake up Callft. Raven Collins
Ʃkaemp はは ™


Spoiler:
 


 
Can you hear Silence's scream ?
What if I'm far from home? Brother I will hear you call.
What if I lose it all? Oh, sister I will help you out
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Wake up Call ft. Raven Collins   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wake up Call ft. Raven Collins
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une Garde Pure [ prio ; Oméni, Raven, Gylfie ]
» When everything goes wrong, call Superman.[with Chase Turner]
» Gamertag , Call of duty MW2 ( X360)
» Raven : Nevermore
» Raven Sloth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERY MONSTER - TEEN WOLF ::  :: Sujets Terminés-
Sauter vers: