AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Les Bottins  Connexion  S'enregistrerS'enregistrer  



 

Le forum est présentement en HIATUS
Il vous reviendra très bientôt!!
Les inscriptions sont pour l'instant fermées

Partagez | 
 

 Retour à la réalité [Alek& Nila]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


banshee
avatar

Messages : 68


MessageSujet: Retour à la réalité [Alek& Nila]   Jeu 13 Oct - 14:50

Retour à la réalité
Alek & Nila
Can you here the silence? Can you see this darkness ? Can you fixe the broken?



Ça devait faire un bon quart d'heure que j'étais là, debout devant la glace à fixe mes bleus et blessures. Je n'arrêtais pas de me répéter ce que ma mère et les médecins disaient. "Elles sont la preuve que tu as étais plus forte que ce qui a failli te tuer, Nila." Je me mis à rire. Ce n'était pas un rire de joie. Non. C'était un rire amère. Je trouvais ça amusant de les voir me dire ça alors que je n'avais rien fait pour me sortir de là. J'étais tombé dans un piège et j'en avais payé les pots cassés. Point. Il n'y avait rien d'autre à ajouter. Mon poignet me brûle, juste à l'endroit où j'ai une trace de morsure. Humaine ou animale, les médecins n'ont rien su me dire.

Je suis rentrée chez moi lorsqu'ils ont jugées que je n'encourais aucun danger. Mais je n'avais pas confiance en eux. J'ai préféré rester enfermée chez moi plutôt que de m'exposer au monde. Les voix, elles sont arrivées du jours au lendemain sans que je m'en rende compte. Ma mère, qui m'avait entendu leur parler, m'a traînée de force jusqu'à chez une psy qui n'a pas pu me diagnostiquer puisque je me suis mise à hurler sans me contrôler. La psychologue a fini par reprendre ses esprits et a diagnostiqué mes symptômes comme étant ceux d'une schizophrène. Je n'y croyais pas. Je savais pertinemment que j'étais saine d'esprit. Peut-être un peu folle, mais attente d'une saine folie. Le trajets du retour fut long, pesant et sans mots. Ma mère ne semblait plus me reconnaître. Elle ne semblait plus reconnaître sa propre fille. Mes yeux étaient larmoyant, ils me brûlaient, mais je ne pouvais pas pleurer devant elle. Une fois arrivée à la maison, je suis lentement montée me réfugier dans ma chambre où volets, fenêtres et rideaux étaient clôts. Je me glissai sous mes draps et fermai les yeux. Les voix. Il fallait qu'elles se taisent. Il fallait qu'elles me laissent. Je ne voulais plus les entendre d'avantage. Je ne voulais plus qu'elles m'envahissent. J'entendis la porte d'entrée claquer et supposai que ma mère était sortie me laissant seule dans cette grande maison vide.

J'ai tourné en rond pendant un moment avant de trouver ce que je pourrais faire pour résoudre ses problèmes qui venaient de m'assaillir, mais en vain. J'ai finis par me décider à aller à la salle de bain. J'avais besoin d'un peu de réconfort, d'un peu de chaleur, de tout ce que ma  mère ne semblait pas vouloir me donner pour le moment. Je ris, toujours aussi amèrement. Je n'ai pas envie de rester chez moi à m’apitoyer, mais je n'ai pas envie de braver les dangers de l'extérieur. J'ai besoin de voir quelqu'un, mes frères, Jared ou bien même un inconnu gentil. J'arrive à attraper mon téléphone dans ma poche et essaie de lire le dernier message que j'ai reçu. Alek, un message rassurant, un message chaleureux : tout ce dont j'avais besoin. Je souris en remarquant qu'Elias aussi avait pensé à m'envoyer un message pour me dire qu'il pensait à moi. Mes frères étaient adorables et grâce à eux, un sourire étira mes lèvres. J'attrapais un des maillots de bains que j'avais acheter pour le lycée. Ces grands truc atroce qui couvrent la plupart du corps et ainsi, cache la plupart de mes bleus. J'attrape une bande et me l'enroule autour du poignet tandis que l'eau coule à l'intérieur de la baignoire. Lorsque cette dernière est pleine, je m'y glisse et profite de la chaleur qui s'y trouve. Mes yeux se fermèrent seuls et je finis par rêver. Rêver de jeunes gens en cercle, de coups, d'un grand loup, d'une douleur à mon poignée lié à une morsure. Étrangement, cela ne me fis ni chaud ni froid. Soudain un cri m'arrache de mon sommeil et je me redresse. J'avais glissé. Ma tête était dans l'eau et l'air me manquait. Quelqu'un arriva et me souleva. Je rempli mes poumons d'air et soudain je compris ce qu'était mon rêve. Je regardai la personne qui me tient dans ses bras et lui dis soudain.

- Je me souviens. Je me souviens de ce qui s'est passé ce soir là!
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

Invité


MessageSujet: Re: Retour à la réalité [Alek& Nila]   Mer 4 Jan - 15:35

Depuis tout petit, Alek avait toujours été proche de sa petite sœur. En grandissant, rien n’avait changé. Pourtant l’adolescence et l’envie d’indépendance auraient pu avoir raison de leur complicité. Au contraire, ils étaient de plus en plus proches. Après l’attaque qu’avec subi Nila, le jeune homme avait été encore plus au petit soin de peur que sa petite sœur ne s’en remette pas vraiment. Elle prétendait ne pas savoir ce qu’il lui était arrivé mais pour Alek, il n’y avait aucun doute, c’était une attaque d’une bête et vu la population de loup ou de coyote, elle allait peut-être finir par devenir comme lui. Il ne savait pas trop si la solution était de tout lui dire. Pour l’instant, il préférait s’occuper d’elle. Il avait été la voir le plus souvent possible à l’hôpital pour lui changer les idées. Aujourd’hui, c’était le grand jour, celui de son retour dans la demeure familiale. Le grand brun était ravi de cette nouvelle. Il n’était pas très fan des hôpitaux. Il préférait s’occuper de Nila chez eux. Il avait cours mais il ferait son maximum pour revenir le plus tôt possible, quitte à sécher une paire de cours.

Pourtant, la chance était de son côté puisqu’il avait eu un professeur d’absent. D’habitude, il rageait quand un professeur était absent. C’était un rat de bibliothèque et il aimait particulièrement étudier. Du coup, un prof absent, ça voulait dire moins de savoir engrangé dans sa petite tête le jour même. Aujourd’hui, c’était une situation différente et du coup, il s’était empressé de reprendre son sac ainsi que ses affaires pour prendre sa voiture direction la maison familiale. Il n’avait mis qu’une dizaine de minutes pour rentrer. Une fois à l’intérieur de la maison, il posa son sac sur la table de la salle à manger, son manteau sur le porte manteau. Alek se mit ensuite en quête de chercher sa petite sœur. Il espérait la trouver dans sa chambre, allongée dans son lit. Pourtant, elle n’y était pas. Il avait bien vu qu’elle n’était pas dans le salon. Finalement, après quelques minutes de recherche, il la trouva dans la salle de bain et il n’eut pas le temps de dire quoique ce soit. Elle était en train de se noyer ou tout du moins, ça y ressemblait. Il plongea donc vers elle pour la soulever. Elle reprit son souffle. Il la serra contre lui, il avait peur qu’elle ait voulu faire une connerie. Il allait d’ailleurs l’engueuler mais il n’en eut pas le temps puisqu’elle lui fit une révélation, elle se souvenait de tout ce qui s’était passé ce soir-là.

« - C’est-à-dire petite sœur ? Raconte moi ce dont tu te souviens… »
Revenir en haut Aller en bas


banshee
avatar

Messages : 68


MessageSujet: Re: Retour à la réalité [Alek& Nila]   Dim 12 Fév - 16:19

Retour à la réalité
Alek & Nila
Can you here the silence? Can you see this darkness ? Can you fixe the broken?


Je repris peu à peu conscience et cherchai qui pouvait bien m'avoir aider. J'avais peur. Tous ses souvenirs, c'était affreux, comment avaient-ils pu me faire ça? Alek se trouvait au dessus de moi et me tenait dans ses bras. Sa présence était rassurante et protectrice. Je forçai mon souffle à redevenir naturel tandis que j'entendis la voix chaleureuse de mon frère me demander de lui raconter ce dont je me rappelais. Je me suis redressée et j'ai plongé mon regard dans les yeux d'Alek. Il avait l'air paniqué et je ne savais pas si c'était lié à l'attente de ma réponse ou bien à l'état dans lequel il m'avait trouvé. Je cherchais mes mots tout en fixant mon frère. Je ne savais pas par où commencer. Peut-être par le commencement... Je me mis alors à énoncer les faits, comme si de rien n'était, comme si je racontais un film que j'avais vu la veille. Je ne m'étais pas d'émotion, tout simplement parce que je n'arrivais pas à me dire que tout ceci m'était arrivé.

- Je n'aurais pas du faire le mur. Maman ne voulait pas que je sorte et je suis quand même allée dans ce bois. Si j'ai su qu'il y avait une petite fête, c'est parce qu'on a glissé une invitation dans mon casier. Mais j'avais envie d'y aller, j'étais trop curieuse. J'y suis allée et quand je suis arrivée, il n'y avait personne. J'ai donc garé ma voiture et me suis avancée dans la forêt. Et là ils se sont tous mis sur moi pour me frapper... Je crois que c'est le loup qui les a fait fuir, mais je ne me souviens d'aucun visage...

Quand j'eu finis ma tirade, je me mis machinalement à me frotter l'œil gauche. C'est là que je m'aperçus que j'étais en train de pleurer à chaude larmes et j'étais toute tremblante de peur et de froid. Je me suis relevée et ai attrapé une serviette avant de retourner vers Alek, et de me blottir contre lui.

- J'ai peur grand frère... Tu... Tu crois qu'ils vont me retrouver? Et ce loup qui m'a mordu, tu crois qu'il m'a rendu malade ?

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Retour à la réalité [Alek& Nila]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour à la réalité [Alek& Nila]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ô! Le dur retour à la réalité!
» Retour à la réalité | Cérya
» Retour à la réalité [Flashback / One-shot]
» Retour à la réalité
» La Campagne Fragments de Réalités : "Le Retour du Décharné" (N3)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERY MONSTER - TEEN WOLF ::  :: Sujets Terminés-
Sauter vers: