naturally (FLASH-BACK) # Malia&Envy



 
Every MonsterRECRUTE -- Vous avez jusqu'au 31 octobre pour participer ♥️

naturally (FLASH-BACK) # Malia&Envy

 ::  :: Sujets Terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ivians
avatar
Messages : 345
Lun 19 Sep - 9:00
Vous savez, c’est ce rêve, ce cauchemar récurrent chez les étudiants et les jeunes. Vous savez, non ? Enfin… Réfléchissez… Vous rêvez – cauchemardez – que vous êtes en classe, que vous êtes en train de faire un exposé, ou une interrogation orale, et d’un seul coup, vous ne le voyez pas venir, mais vous vous retrouvez nu, en face d’une trentaine d’élèves et d’un professeur. Vous hurlez, vous vous couvrez, et surtout, vous vous réveillez en sueurs…
Ouais… Ben pas tout le monde ne se réveille, et certains – peu nombreux – connaissent même la fin de ce rêve horripilant…
Cela s’était passé lorsque tu étais au lycée, tu ne savais plus quelle classe – au pire, on s’en fout un peu de la classe, non ? – , et tu en avais eu des frissons pendant longtemps.

C’était un matin. Tu t’étais levée en retard, et bien que tu n’étais pas la plus ponctuelle, tu te devais de garder une bonne image de toi – pour ne pas que les autres sachent à quel point tu étais machiavélique (ah… Machiavel… Merci d’avoir existé pour que ce mot soit créé, mais sinon, on aurait pu dire « envyique »…) –. Alors tu étais sortie du lit le plus rapidement possible, tu étais passée sous la douche, tu avais fait tout ce que l’on pouvait faire le matin avant de sortir en courant, et en démontrant tes compétences athlétiques. Tu étais arrivée au lycée presque à temps, mais les cours avaient commencés. Alors tu avais couru, couru, couru jusqu’à presque ne perdre haleine, et tu étais entrée avec fracas au milieu d’une phrase du professeur.
Ce dernier, se doutant bien que c’était ta magnifique petite personne étant donné que tout le monde – c’était rare, bande de petits enfoirés – avait prononcé ces mots exacts : Ah… Miss Wirorn… Nous vous attend… et sa bouche était restée bloquée, ouverte. Ses yeux parcouraient ta belle silhouette – qu’est-ce que tu étais bonne ! une vraie déesse –, tandis que quelques portables sortaient des poches. En jetant un regard à l’assemblée, tu remarquas que tous avaient la même expression, et tu te flattas intérieurement d’attirer autant les regards, avant d’entendre un Mais quelle bonasse !. Ton poing se serra naturellement, et tu avanças pour mettre une raclée à l’idiot qui avait osé, mais dans le feu de l’action, tu entendis moult sifflements, et tu osas un regard à ta tenue qui ravageait tant de personnes. Et ce fut à ce moment que tu compris d’où venait ton attirance bonus. D’un vrai malheur. Tu n’avais aucun vêtement. Tu avais dû sortir de la salle de bain avec une serviette en guise de vêtement, sans même ton sac, et en courant, tu avais réussi à la conserver jusqu’à l’entrée du lycée. Mais en sprintant au maximum de ta vitesse et de tes capacités – quelle flèche tu pouvais être –, tu l’avais faite tombée dans la cour, et tu étais désormais nue. Entièrement nue. Totalement nue. Pieds nus, jambes nues et incroyablement longue pour quiconque te regardait dans l’unique but de se rincer les yeux, pubis et fesses nues – et évidemment, tu t’étais épilée la veille –, entrejambe exposé à la vue de tous, ventre plat nu, seins nus – et tu n’étais pas plate, loin de là –… Bref, tu étais nue, ton corps exposé – mon dieu ce que t’étais bonne –, et ton visage rouge. Tout le monde avait son portable de sorti, la plupart prenaient des photos ou des vidéos pour leur compte, ou pour les envoyer à leurs amis, ou pour se masturber – bande de porcs – chez eux. Mais certains osèrent tout reposter sur les réseaux sociaux et sur Youtube, et tu finis la journée – parce que cet obsédé de prof pervers t’interdisait de sortir, même dans cette situation, et que tu ne devais pas montrer tes pouvoirs de styra si tu voulais réussir ta vengeance sur ton frère – en te cachant le plus possible des regards et des téléphones…
En rentrant chez toi, tu t’enfouis sous un tas de couvertures et posas ta tête sur ton oreiller.
Et quelques minutes plus tard, tu pris ton smartphone – qui évidemment était resté branché près de ton lit toute la journée – pour voir que tu avais des dizaines et des dizaines de notifications, à chaque fois pour te demander des faveurs sexuelles, ou rire de toi, ou te montrer les vidéos qui circulaient sur le web de toi nue et ne cachant rien avant de remarquer…
Cette journée avait été horrible – ils allaient tous payer… –.

___


Et les jours suivants, les auteurs de ces vidéos te charrièrent encore et encore sans que tu puisses riposter – tu ne pouvais pas mettre en péril ton ultime plan pour cette histoire –.
Le troisième jour, l’un d’eux tenta de te déshabiller de force, clamant que de toutes façons tu n’étais qu’une salope exhibitionniste, et au moment où tu sentais que tu allais craquer, il fut rejoint par deux de ses amis. Vous étiez derrière le lycée, et tu te retenais. Si tu utilisais tes pouvoirs, tu allais devoir les tuer pour qu’ils ne parlent jamais. Et si tu les tuais, tu allais avoir des problèmes – sans blague… –… Et il n’y avait aucun endroit pour cacher les corps.
D’autant que tu ne maitrisais pas encore tes pouvoirs.
Tu te retenais – bande de pervers violeurs ! sacs de foutre et de merde ! –, tout en réfléchissant à comment te venger, lorsqu’une voix féminine te parvint… Tu la reconnaissais. Il s’agissait de la voix d’une fille de ta classe, Malia Tate… Il s’agissait d’une aide du destin pour éviter que tu ne te dévoiles. Il s’agissait d’un moyen de te faire passer pour une victime, plutôt que pour la psychopathe que tu étais. Il s’agissait désormais de savoir bien manipuler cette fille pour lui faire croire à une amitié... Et grâce à elle, tu allais pouvoir te préserver pour démolir Elijiah...
En l’entendant, ils te lâchèrent, et clamèrent à Malia que ce n’était qu’une blague… Tu venais de gagner « une amie », un abri. Grâce à Malia, tu allais sûrement pouvoir passer pour une gentille petite fille – ce que tu n’étais absolument pas –. Merci Malia...
Revenir en haut Aller en bas
PNJ
avatar
Messages : 514
Mer 15 Fév - 19:53

Sujet inactif depuis le  septembre

J'archive ?


Badwolf est le compte PNJ du forum.
Tous les membres du staff y ont accès.
Répondre à Badwolf s'il vous envoi des mp et non à l'Administrateur que vous croyez qui vous à écrit.
Revenir en haut Aller en bas
Ivians
avatar
Messages : 345
Jeu 16 Fév - 15:50
Ouais, archive. on en a discuté avec Malia, on en fera un autre ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Made in Flash Back
» Un professeur un peu spécial... [Flash Back]
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Touché Coulé. [Flash-Back][Pv Ben]
» Un pti Flash Back...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERY MONSTER - TEEN WOLF ::  :: Sujets Terminés-
Sauter vers: