De retour à la maison (Isaac)



 
Recherche de liens ?
Tu as l'idée parfaite d'un lien en tête
mais à la flemme de créer un scénario?
Le sujet de recherche de lien est pour toi !!!
C'est dans ce sujet que tu trouveras ton bonheur!
Scénario coup de ♥️

De retour à la maison (Isaac)

 ::  :: Sujets Terminés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
chasseuse
avatar
Messages : 737
Jeu 1 Sep - 5:27
De retour à la maison- On ne peut pas balayer les souvenirs d'un simple coup de balai.Ils restent en nous, tapis dans l'ombre, guettant le moment où l'on baissera la garde pour ressurgir avec une force décuplée. -

Isaac

Allison

J’étais finalement rester chez mon père après le retour de Thomas. Certes, ça me manquait de ne plus vivre dans le même appartement que lui et oui, pour être honnête, il me manquait. Mais j’avais besoin d’être auprès de mon père. Nous avions été séparés trop brutalement lui et moi et être auprès de lui, ça m’aidait beaucoup dans la recherche de mes souvenirs. Mine de rien, j’avais fait mal de progrès depuis que j’étais revenue. Je dois avouer, au début, c’était étrange, pour ne pas dire carrément bizarre. J’essayais de paraitre normale, comme si je me rappelais de tout, mais c’était inutile de mentir et de lui mentir surtout. C’était surtout bizarre de vivre auprès d’Isaac. Au début, c’était flou, je ne me rappelais pas de grand-chose le concernant, nous concernant, je savais que nous avions été ensemble et que mon dernier baisé avait été pour lui. Ne pas m’en souvenir, ça me faisait flipper. Ce qui était délicat, c’était de savoir que je vivais avec mon ex et sa nouvelle copine. Oui, tout ça s’était bizarre. Et puis, j’ai commencé à me souvenir de certaines choses, et cela, dès le premier soir. Je me rappelle, j’ai manqué me noyé en prenant un bain, parce que le souvenir de notre sacrifice, à Scott, Stiles et moi, était revenu alors que je fermais les yeux. C’est Isaac qui m’avait empêcher d’avaler la tasse. La rapidité, ça aide. De temps en temps, mon père me demandait si ça allait, car il me trouvait debout, le regard ailleurs. Les souvenirs, toujours eux, arrivaient sans prévenir. Le plus souvent, le soir, je m’endormais comme une masse tellement j’étais épuisée. Et le pire, c’est que je sortais à peine de la maison. Quelque part, je ne voulais pas donner raison à Thomas quand il disait que le fais de savoir me défendre changeait pas grand-chose, n’avait pas changer grand-chose. Mais de l’autre, je ne voulais pas prendre de risque et risquer bêtement ma vie. Ce soir-là, j’étais seule lorsque je m’étais posée devant la télévision. J’avais mis l’un de mes éternels dessins animés stupides, parce que je ne voulais pas voir la violence de ce monde. Mais je m’étais endormie. Lorsque j’ouvrais les yeux, après avoir fait un rêve idiot, la télévision était toujours allumée, tout comme la lumière de la cuisine. Je n’étais plus toute seule et je dois dire que ça me soulageait, c’est à croire que j’avais changé, finalement. Je me rendis à la cuisine, ou je trouvais Isaac. Il venait sans doute de rentrer. « Salut ! » lui dis-je, en retenant un bâillement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 455
Lun 2 Jan - 21:22





ALLISON & ISAAC


Depuis mon retour de France, avec Chris, nous nous étions installés dans la maison où j’avais passé toute mon enfance. Je n’aurais jamais imaginé, un jour, y vivre avec ma copine, mais aussi mon ex-copine, qui jusqu’à tout récemment, était décédée. WOW! Je n’arrive pas à croire que je venais de dire une telle chose. Mais après tout, c’était ce qu’elle avait été pendant un moment, et mystérieusement et heureusement, elle était toujours parmi nous et bel et bien vivante. Ce qui était le plus difficile, c’était qu’Allison n’avait que très peu de souvenirs de sa vie d’avant, de ce que nous avons été pendant ce temps où nous avons formé un couple. Je n’osais pas en parler, puisqu’il y a des chances qu’elle ne se souvienne pas et je n’avais pas envie d’embêter mon entourage avec cela. De toute façon, est-ce que ça valait la peine? Pas vraiment. Nous avions passé à autre chose. Nous n’étions plus ces deux jeunes, amoureux de l’un et l’autre.

Ce soir-là, j’avais quitté la demeure familiale, si je peux l’appeler ainsi, pour prendre l’air. Depuis quelque temps, mes pouvoirs s’effaçaient peu à peu. Tout ça depuis la tombée du dôme sur la ville. Quelques-uns aimeront certainement l’idée de redevenir humain… Eh bien, pas moi! Je n’étais plus la même personne depuis ma transformation. J’étais beaucoup plus confiant, mais savoir que j’étais humain à nouveau me faisait peur. Je ne voulais pas redevenir la personne que j’étais autrefois, c’est-à-dire faible et peureux. Encore une fois, je gardais tout ça pour moi. Les autres avaient assez de leurs problèmes, je n’allais pas les saouler avec mes problèmes, en plus. Après quelques heures à l’extérieur, j’ai décidé qu’il était temps de retourner à la maison. À cette heure-là, j’avais peu de chances de tomber face à face avec Chris, Allison ou Callie. Ils étaient probablement endormis, ou sortis à leur tour. Je suis entré sans faire de bruits. Avant de me rendre à ma chambre, j’ai fait un petit arrêt à la cuisine où j’ai entendu une voix familière m’interpeller. Allison. « Salut! » Me dit-elle, étouffant un bâillement.  Je me suis retourné, tout en lui souriant. « Salut! Je ne t’ai pas réveillé, j’espère? » Lui demandais-je. J’avais pris la peine de ne faire aucun bruit pour ne pas avoir à répondre à un million de questions.  

COSMIC SHEEP.


Spoiler:
 


pieces
There’s too much smoke to see it. There’s too much broke to feel this. I love you, I love you and all of your pieces
©️ by tik tok
Revenir en haut Aller en bas
chasseuse
avatar
Messages : 737
Lun 9 Jan - 4:16
De retour à la maison- On ne peut pas balayer les souvenirs d'un simple coup de balai.Ils restent en nous, tapis dans l'ombre, guettant le moment où l'on baissera la garde pour ressurgir avec une force décuplée. -

Isaac

Allison

Un bruit provenant de la cuisine m’avait réveillé. C’était certes, plutôt furtif, comme bruit, comme si la personne responsable avait essayé d’en faire le moins possible, mais je l’avais tout de même entendue. Peut-être étais dû à ma formation de chasseuse ? La télévision était toujours allumée, si on m’avait vu endormie sur le canapé, on n’avait pas juger bon de l’éteindre, ou alors, peut-être que personne n’était passé par le salon. J’éteignit la télévision en m’étirant puis, je me le vais pour rejoindre la cuisine, m’attendant à tomber sur mon père. Mais c’était Isaac. Je le saluais, et il me salua en retour, avant de me demander s’il m’avait réveillé. Ce n’était pas vraiment le cas, je crois que depuis que j’étais à nouveau libre d’agir comme je le voulais, le moindre bruit me semblait suspect. Thomas était pareil. Lorsque je vivais auprès de lui, avant qu’il ne me dépose devant chez mon père, le moindre bruit que je faisais, le réveillait. A l’évidence, c’était la même chose pour moi. « Je me suis endormie devant la télévision ! » dis-je, simplement. Je n’ignorais pas ce qui se passait, même si personne et surtout pas mon père, n’avait jugé bon de m’en parler. Je le savais uniquement parce que j’étais passé maitre dans l’art d’écouter aux portes. Je savais qu’une espèce de dôme surnaturel empêchait toutes les créatures de la ville d’en sortir et surtout de se transformer. J’avais beau ne pas avoir la totalité de mes souvenirs, je savais que les membres de ma famille, en dehors de mon père et de moi, en aurait profiter. Pour ma tante et pour mon grand-père, des loups-garous redevenus aussi inoffensifs que des êtres humains, des louveteaux, ça aurait été une aubaine. Néanmoins, si on ne voulait pas m’en parler, je faisais comme si j’ignorais tout, ils avaient leurs raisons, mais être la laissée pour compte, ne me faisait pas plaisir pour autant. D’accord, j’avais été une très bonne chasseuse et cela ne m’avait pas empêché de tomber au combat, mais ce n’était pas une raison pour me croire sans défense. Un jour ou l‘autre, il faudra bien qu’ils me fassent confiance. Je pouvais les aider, j’en était persuader. « Il est quelle heure ? Il est tard, non ? » je lui demande. Je ne cherchais à savoir ce qu’il fabriquait dehors, lui aussi, il était affecté par ce qui se passait à l’extérieur, mais j’étais curieuse et puis, peut-être qu’il accepterait de me parler. Non pas de mon passé ; je savais qu’il le gardait pour lui, parce que n’était pas utile et que Callie s’était déjà fait suffisamment de soucis comme ça lorsque j’étais revenue ; mais plutôt de ce qui se passait, du dôme, ce genre de choses. Quoique du peut dont je me souvenais, Isaac était plutôt secret.
[/quote]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Bon retour à la maison
» Retour à la maison [Agnès, Sybille et Nathan]
» Le retour à la maison
» Retour à la maison
» Retour à la maison.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EVERY MONSTER - TEEN WOLF ::  :: Sujets Terminés-
Sauter vers: